Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Alors ca c'est du premier cours comme on reverait pas d'en avoir [PV Kym Mäss, Léa Dolce]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Invité
Re: Alors ca c'est du premier cours comme on reverait pas d'en avoir [PV Kym Mäss, Léa Dolce] - Dim 28 Juil 2013 - 8:59

Léa avait appris depuis longtemps à ne pas se fier aux apparences, surtout chez les profs de cette académie ! Alors Kym pouvait prendre tous les airs maternels qu'elle voulait, ça ne changerait rien, d'autant que ses pensées de psychopathe ne risquaient pas de lui faire gagner des points. Si elle n'était pas toute seule dans sa tête, elle n'en restait pas moins timbré, à vouloir "s'amuser". Pourquoi les gens ne peuvent-ils pas avoir des loisirs normaux ? Genre... jouer aux cartes tiens. Elle aurait fait une partie sans soucis. Mais se taper dessus... non quoi. En plus la professeure avait limite l'air de se disputer avec elle-même dans sa tête, ou la chose qui était dedans - et qui avait l'air peu douée en argumentation.

Kym n'avait pas l'air de penser vouloir réellement la séquestrer, mais... quelque chose disait à Léa que ce n'était sûrement pas aussi inoffensif que ça comme situation. Dépasser ses limites ? Elle voulait bien mais pas comme ça ! Et pas avec une psychopathe schizophrène dont la moitié voulait la buter... c'était compréhensible quand même non ? Face à une situation délicate ? Elle en avait déjà eu plusieurs et s'en était parfaitement bien tirée. Ok en morceaux et grâce à d'autres, certes, mais le fait est qu'elle avait réussi ! Apprendre, pas de soucis, mais avec un bon professeur alors, pas un dingue avide de massacre, même qu'à moitié !

La jeune fille fit de son mieux pour ne pas finir découper par Kym. Oh et au diable sa prudence, elle en avait marre. Ecoutant sans gêne aucune les pensées de la Tylf, elle anticipa ses attaques. Un coup dans les jambes ? Elle sauta au dessus en reculant pour l'éviter, et toc pas mort ! Un mouvement bizarre visant le cou ? Elle plaça son épée juste à l'endroit où celle de l'autre devait frapper, et toc pas mort ! Non mais sans blague. Bon ok ça lui fit remonter le choc jusque dans les épaules mais au moins elle prouvait qu'elle pouvait se défendre, même si côté technique et puissance c'était pas du tout ça.

Apprendre à se connaître ? C'était une prof de combat ou une psy celle-là ? Léa savait très bien qui elle était, elle n'avait pas besoin de chercher plus loin, du moins à l'heure actuelle. Et à l'heure suivante elle s'en ficherait totalement.

- Je ne reste pas paralysée !

Ce qui était vrai, elle bougeait quand même ! Ca restait de la défense pure bien sûr, parce qu'elle ignorait comment attaquer efficacement et ne maniait pas correctement une arme, mais elle ne restait pas non plus plantée là en attendant les coups. Dire qui elle était... mais qu'est-ce qu'elle attendait comme réponse au juste ? La jeune fille répondit la seule chose qu'elle savait juste.

- Je suis Léa Dolce, apprentie déesse à la Deus Academia. Je vois pas ce que vous voulez que je dise d'autre !

Elle l'agaçait cette prof psychopathe qui attendait elle ne savait quoi exactement, et qui, sous ses pensées altruistes bien jolies, avait aussi des envies de meurtres. Et en avait déjà comblées apparemment... elle avait bouffé son fils ?! Mais ils faisaient donc aucune enquête sur leur personnel dans cette école bon dieu ? Une prof qui tue et bouffe les gens... sa propre famille qui plus est ! Quelle horreur !

Ah elle voulait qu'elle attaque hein... ben tiens elle allait la servir ! Lisant sans se priver les pensées de Kym, Léa profita d'un mouvement que la Tylf comptait faire sur le côté pour attaquer celui qui allait être exposé une petite seconde à peine. Maladroitement, elle décrivit un petit arc de cercle avec sa lame dans le but de lui entailler le flanc. Bon décrypter les pensées, ça allait, même si son crâne allait finir par exploser, par contre ça ne faisait pas d'elle une escrimeuse douée pour autant. Mais l'intention y était quand même ! Et tant pis si Kym finissait par capter son domaine divinatoire. De toute façon, elle était foutue, alors autant faire ce qu'elle pouvait avant d'y passer.
Invité
avatar
Invité
Re: Alors ca c'est du premier cours comme on reverait pas d'en avoir [PV Kym Mäss, Léa Dolce] - Dim 28 Juil 2013 - 23:28

Notre charmante jeune femme regardait attentivement tous les gestes de son élève, une des premières leçons, toujours étudier son adversaire, c'est le meilleur moyen pour en apprendre beaucoup sur lui. Notre Tylf de compète avait déjà récolté bien des informations sur Léa mais elle voulait en avoir le coeur net en la provocant. Oui, nous avons tous notre histoire mais le coeur est toujours maître de soi même si la raison l'emporte souvent ! Le sourire aux lèvres, la mystérieuse enseignante enchaînait les coups tout en écoutant la fillette. C'était splendide ... Une danse parfaitement manœuvrée ...

*Tu as vu son changement d'attitude ?*

*Ah ha, à qui le dis-tu, c'est justement ce que je voulais ...*

*Mais comment elle peut savoir où tu attaques, elle faisait n'importe quoi jusqu'à maintenant ... Mais Kym !

*T'es d'une ignorance mon pauvre Arklès, cela me semble évident ... N'est-ce pas ... Léa ?*
Peut-être elle se trompait, mais cela paraissait être ça, tout l'indiquait, son malaise à son arrivée dans l'Académie, ses migraines à répétition et la réaction à la cérémonie de bienvenue. La guerrière ne l'avait pas souvent côtoyée mais son pouvoir divinatoire lui allait à ravir sur ses membres frêles. Autant vérifier une fois pour toute les suppositions de la jeune femme en s'adressant directement à elle. Dans tous les cas avec un tel pouvoir, c'est d'autant plus dommage qu'elle ne s'entraîne, c'est un atout plus qu'énorme avec un brin d'endurance, elle pourra devenir très forte.

"- Ha ha, je comprends mieux pourquoi je te fais si peur ... Ne fait pas attention à ce pauvre Arklès, ce n'est qu'un vieil humain, roi déchu de son époque qui m'a été greffé à ma mort. Depuis, je me dois de le supporter ..."

Après tout, elle n'avait guère le besoin de se justifier, loin de là, mais la petite Kym ne voulait en aucun cas du mal à son apprentie au contraire, elle la voulait ambitieuse pour développer son potentiel. Un jour, sûrement proche, elle la dépassera, s'en est sûr ! Rien qu'à cette idée, notre jeune femme continuait à sourire même à rire de bon coeur ... Vivement que tout cela se finisse, quand elle pourra quitter l'Académie et vivre enfin la vie dont elle avait toujours rêvé. Mais elle emportera avec elle dans son coeur des visages, des expressions, des souvenirs. Léa en faisait partie ... Dommage que le caractère de notre professeure préférée ait freiné une éventuelle relation.

*Hannnn tu vas pas la tuer alors ?*

*T'es vraiment grave Arklès ...*

*Bah quoi ? On peut vraiment pas s'amuser avec toi sérieusement ...*

*Bah non, en même temps, la dernière personne que tu as tuée de ton vivant c'est moi alors bon ... Tu as déjà bien profité, tu crois pas ? Puis arrête de dire n'importe quoi, tu fais peur à notre invitée ...*
Arrêtant de se battre, Kym posa l'épée sur la table et se tourna vers la fenêtre de la salle. Tout semblait si paisible à l'extérieur. Le vent n'allait sûrement pas tarder à tourner et ce n'était pas pour lui déplaire. Son seul souci est de laisser derrière elle des personnes qui lui sont chères ... Léa ...
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Alors ca c'est du premier cours comme on reverait pas d'en avoir [PV Kym Mäss, Léa Dolce] - Lun 29 Juil 2013 - 0:05

Léa avait un certain avantage grâce à son anticipation des mouvements du professeure, mais celle-ci avait bien plus d'expérience dans l'art du combat. Du coup le petit jeu pouvait durer plus ou moins longtemps. Enfin dans l'état actuel pas tant que ça, vu que l'apprentie déesse fatiguait et que sa migraine augmentait de plus en plus. C'était une chose de gérer la lecture d'esprit, c'en était une autre de le faire dans une bataille. La danse était manoeuvrée jusqu'à un certain point et elle était forcée de reculer pour esquiver, faute de quoi elle finirait pas se manger un coup sérieux.

Et bien sûr, Kym n'étant pas stupide, elle capta le petit manège de son élève. Cela n'avait rien d'étonnant, n'importe qui aurait compris, surtout dans cette académie où tout le monde savait que chacun possédait un pouvoir incroyable. Mais ça faisait toujours un peu bizarre quand quelqu'un s'adressait directement à elle par la pensée. Elle ne répondit pas bien sûr, concentrée sur le combat, du moins autant que possible. Un atout énorme ? Peut-être, mais ça ne l'intéressait pas. Elle voulait juste savoir se défendre contre les ennuis qui avaient trop tendance à toujours lui tomber dessus.

Pourquoi est-ce que cette psychopathe qui avait un roi dans la tête - soit disant... pas chercher à comprendre - tenait tant que ça à la rendre ambitieuse, voire puissante ? C'était débile, elle faisait mieux de s'occuper d'elle-même. En plus, elles ne se connaissaient même pas vraiment, à peine s'étaient-elles croisées le jour de la cérémonie de bienvenue et dans les couloirs quelques fois. Ce n'était pas comme si elles avaient un lien particulier. Pourquoi elle alors ? Elle n'avait même pas de projets personnels. Le seul qu'elle avait était accompli, alors... la suite consistait sûrement à simplement continuer les études, devenir une déesse à part entière et... après allez savoir quoi. Sans doute le lui apprendrait-on plus tard. Sans doute.

Elle aurait pu poser beaucoup de questions à Kym. A quoi bon être ambitieux, quel intérêt de développer son potentiel. Et surtout que voulait-elle dire quand elle pensait au vent qui allait tourner. A un départ proche. Comptait-elle quitter l'académie ? Pouvait-on le faire ? Pourquoi ? Et ainsi de suite. Mais la jeune fille était trop méfiante pour se laisser aller à ce point. Malgré les paroles et pensées de la Tylf, elle restait fermée, en retrait. Ce n'était pas les commentaires de cet Arklès qui allaient la réconforter ni la mettre en confiance, loin de là.

Le combat s'arrêta aussi brusquement qu'il avait commencé. Léa recula, au cas où, et posa l'épée à côté de celle de Kym. C'était presque inquiétant de voir quelqu'un s'intéresser à ce point à elle alors qu'elle n'avait rien fait ni demandé. Surtout quand la personne avait un grain, et un esprit en prime dans la tête, un esprit psychopathe qui plus est - parce que les gentils esprits ça pue, tout le monde le sait.

- Je n'ai pas besoin d'être ambitieuse et je n'ai rien qui justifie votre... intérêt. Je peux y aller maintenant ?

Si elle pouvait filer sans se faire tuer hein... et elle préférait disparaître avant que l'autre roi psychopathe n'arrive à convaincre Kym de l'exploser. Ou prenne le contrôle de son corps, après tout c'était peut-être possible. La gifle de tout à l'heure... Mouais. Ya pas à dire, il fallait qu'elle décampe de là rapidement. Même si les pensées de la Tylf l'intriguaient, elle n'était pas assez suicidaire pour creuser la question. Et de toute façon sa vue commençait à se brouiller, signe que la migraine allait bientôt rugir dans toute sa cervelle. Elle avait trop forcé, il fallait fuir, et vite.


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Alors ca c'est du premier cours comme on reverait pas d'en avoir [PV Kym Mäss, Léa Dolce] - Lun 29 Juil 2013 - 1:20

Elle ne s'était donc pas trompée, voilà une fillette vraiment intéressante. Peut-être parce que Kym se voyait un peu en elle. Surdouée de naissance dans ses aptitudes même si ce n'était pas dans le même domaine. Rejetant ainsi ce qu'on lui avait offert et suivre simplement son destin sans réelle volonté. Si seulement notre jeune femme l'avait compris bien avant, tout aurait été plus simple et peut-être ne serait-elle jamais morte. Elle avait fait bien des pêchés et en fera sûrement d'autres, mais cela n'excusait pas tout. La Tylf avait tout de même un coeur ce qui aurait pu paraître une faiblesse pour certains était son meilleur atout. Mais comment expliquer ça à des élèves ? Ils devaient le découvrir par soi-même. Un jour peut-être ... Oui un jour ... Léa comprendra ...

*Nan mais j'y crois pas, tu la laisses partir sans rien faire ?*

*Laisse tomber, elle a du chemin à faire encore, on la retrouvera ...*

*Heu ouais mais non, elle sera moins facile à tuer !

*Justement, je veux voir les progrès qu'elle aura fait. Même si elle se joint pas à notre cause plus tard, elle aura le mérite de s'être entraînée pour que ce jour arrive !*
Un élève qui dépasse le maître, ce ne serait pas la première fois ! Oui, notre Kym d'amour avait elle aussi tellement de questions à poser à son apprentie. Cependant, elle ne savait comment s'y prendre. Les relations entre jeunes ou avec des femelles n'étaient guère son fort. Pourtant, au fond d'elle, elle savait que ce cours ne serait pas tombé dans l'oubli ! Léa bien entendu ne se laissa pas prier pour partir illico presto de cet antre. Toujours tournée en direction de la fenêtre, la mystérieuse enseignante prononça ces quelques mots à son encontre même si elle ne l'entendait sûrement plus ...

"- Au plaisir de te revoir ma petite Léa, dans notre camp ou l'adverse, peu importe, les retrouvailles seront sûrement très intéressantes ..."

Fermant délicatement ses paupières, notre douce enfant se mit à rire calmement avant d'ouvrir sa bouche pour que le son ne sorte que plus fort. Etait-elle folle ? Non, elle voyait enfin le bout de ce tunnel, de cette prison qui la retenait. Oui, elle allait partir ... Partir pour vivre enfin cette nouvelle vie qu'on lui avait offerte montrant ainsi son vrai visage même s'il déplaira sûrement à bien des personnes et après tout ... Le souvenir de Léa restera gravé dans sa mémoire ...

*Le monde aura bien changé quand nous nous reverrons ...
A tout bientôt ... A tout bientôt Léa ...*
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Alors ca c'est du premier cours comme on reverait pas d'en avoir [PV Kym Mäss, Léa Dolce] - Mar 30 Juil 2013 - 9:37

Un rp qui commence rapidement et sur les chapeaux de roues pour se terminer de manière très intéressante. Des personnages haut en couleurs et un rythme vraiment sympa. C'est agréable à lire en plus, avec un bon niveau d'écriture. Dommage que Kyle soit aux abonnés absents.

Kyle : 230 xps
Léa : 540 xps
Kym : 530 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Alors ca c'est du premier cours comme on reverait pas d'en avoir [PV Kym Mäss, Léa Dolce] -
Alors ca c'est du premier cours comme on reverait pas d'en avoir [PV Kym Mäss, Léa Dolce]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» Les codages HTML de tata Melow || PREMIER COURS : création d'une boîte
» [Cours commun] Premier cours : les épouvantards

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Couloirs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page