Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Etrange course d'école ... [Terminé]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Ven 1 Fév 2013 - 16:21

Effectivement, c'était à prévoir, ils rigolaient... Pourquoi... Pourquoi cela arrivait-il a moi ?! J'étais un peu éloigné du groupe, un peu, il faut le dire, honteux de ma réaction envers ces drôles de créations de métal, la professeur se présentait, mais je ne retenais que son nom, encore perturbé de ma réaction très idiote et futile... Cependant, je fus attentif a autre chose, quand je sens quelque chose se poser sur mon épaule et me toucher le visage ensuite, reconnaissant la professeur qui me parlait peut-être comme un enfant, mais qui avait au moins eu le don de me rassurer, en plus de me donner un excellent conseil une fois de retour à l'académie.

"- Mon petit, il ne faut pas avoir peur, ce n'est pas de la sorcellerie, crois-moi. C'est très technique. Je t'invite une fois notre retour à lire les manuscrits à ce sujet. Si tu ne sais lire, tu peux demander à un servant qui le fera pour toi."

Après ces quelques mots, elle me sourit et me déposait un... Un baiser sur le front avant de me lâcher ? Était-ce réellement la même femme de tout à l'heure, en cours, qui nous avait incendier et réquisitionné de force pour cette mission ? J'entendais ensuite le discours très... Court du blond... Salvatore Doni, l'un des derniers épéiste de cette époque pleine de sorcellerie ? Qu'était-il arrivé à tous ceux qui utilisaient des lames ? Était-ce désormais interdit ? Ou est-ce que toutes ces armes qui faisaient la fierté antérieure des Chevaliers avait été remplacé par les mêmes armes assourdissante dont était affublé mon frère d'arme Johnson ?

Je ne pouvais pas me poser d'avantage de question, mais j'ai dû me ressaisir pour attraper ce qui était une cape, en haussant un sourcil, je regardais Kym, en penchant la tête sur le côté, avant même que nous puissions poser de question, elle nous disait déjà ce qu'était ces capes.

"- Voici des capes ! Attention, elles ont une particularité, mais je vous demande de bien vouloir respecter les règles de ces artefacts que je devrais bien entendu rendre à l'Académie une fois tout ceci terminé. Ces capes vous permettent, une fois enfilées, de vous donner l'apparence d'un être humain et vous rendre ainsi visible aux yeux de tous. Comme dit, vous aurez une toute autre apparence de la vôtre. Cela ne sert donc à rien de vous enfuir avec pour espérer faire bouh à votre ennemi !"

Ces histoires de capes, sa commençais à m'intéresser... Ainsi, nous aurions une autre apparence... Cependant, il y avait une chose qui me chiffonnais et avant même de poser cette question, ils étaient déjà tous partie. Salvatore était... Euh... Je ne savais pas où il était parti, Kate, pour sa part avait déjà mis la cape et... Je cru à ce moment-là que je rêvais, elle... Venais de se changer en homme ?! La voyant partir, je considérais la cape comme étant vraiment effrayante... Qui sait ce que j'allais adopter comme forme pour cette journée... Puis, me rendant compte que j'étais seul dans cet univers inconnu, j'accourais vers Kym, étant donné que les deux autres avais disparue de ma vue, entrant dans le bâtiment où j'avais entendu la professeur hurler.

Une fois dans le bâtiment... Où il y avait plusieurs parois de verre, en me rapprochant de l'un d'eux, je me voyais au travers, mais.... Déformé, tout en vague, en passant devant un autre, ma tête était fine et mon ventre énorme... Ce fut lorsque j'arrivais devant une de ces parois de verre qui ne me déformait pas que je regardais la cape dans ma main... Prenant mon courage a deux mains, je fermais les yeux et l'enfilais. Mon coeur battait assez fort, anxieux de savoir ce qui allait m'arriver... Comptant a trois dans ma tête, j'ouvrais d'un coup les yeux et en tombant sur les fesses et reculant...

« KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!! »

Dite moi que c'est un cauchemar et que je vais me réveiller ?! J'étais... J'étais... UNE FEMME ?! Bon, ok... Une belle femme... Un peu jeune, je dirais environ 17 ans, mesurant 1m50 a tout cassé... Fébrilement, je me pinçais le bras, mais la douleur était réelle, je tâtais le ventre, plat et fin, les épaules, fin et frêle, le torse... Enfin, la poitrine... Bref, on saute ce passage... Mais... Mais... Pourquoi ?! Même mon timbre de voix avais changé, même la prononciation du cri... Je voulais crier "aaaaah", c'est sortie en "kyaaaa", plus aiguë, bon, ok sa suivait le sexe et l'âge, mais...

En me relevant, fébrilement et les jambes tremblantes, je regardais ce nouveau... Enfin, cette nouvelle plus précisément 'moi', mes yeux étaient désormais couleurs verts, a chemin entre le clair et le foncé, mes cheveux aussi avais changé, ils étaient désormais blond assez claire, mais pas non plus blond platine. Mes vêtements avait aussi changé aillant comme un haut de tissu fin et léger, une sorte de jupe noire avec des fils sur les bords qui faisaient un motif. Remarquant d'ailleurs que le haut allait un peu sur la jupe, mais la délimitation était faite par une ceinture en tissu accompagné d'une collerette souple couleur bleue. A mes pieds, de petites chaussettes et des chaussure légère et plate. Mais mes jambes étaient mise à nu. J'avais aussi du tissu blanc qui me couvrait les avants-bras.

Avec un soupir de soulagement, je voyais aussi que mes médaillons et mon écharpe avais échappé au vil sort de cette cape, puis, curieux, je regardais autour de moi... Voyant personne autour de moi, je fis un petit geste des mains... Pour voir des dagues apparaître, je les fis disparaître immédiatement, poussant un soupir de soulagement de voir que je pouvais toujours faire appel à mes pouvoirs.

Ne voulant plus rester seul, je me mis à la recherche de Kym dans le labyrinthe, bien évidemment, je m'étais paumé... Au bout de quelque minute, je réussi cependant à la retrouver. Comment avais-je fait ? Je l'ignorais moi aussi... En la regardant, je voyais qu'elle était figée devant une de ces parois en verre, m'approchant pour être à côté d'elle, je prononçais ces mots avec une voix féminine, dû à ma nouvelle apparence. Malgré que l'on entendait que je n'étais pas rassuré.

« V... Vous allez bien... ? »



Spoiler:
 
Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Dim 3 Fév 2013 - 15:08
Tout partait en total cacahuète ! A peine les capes données, chaque personne faisait comme bon lui semblait, un partait en catimini pour profiter de ce lieu si particulier, une autre partit à son tour pour rejoindre son amoureux et le dernier, un poil perdu, recherchait sa professeure. Professeure qui était toujours paralysée devant sa glace. C'était juste incroyable, une cape qui devait changer son apparence, mon oeil ouais ! Ses grands yeux étaient mouillés de larmes, sa voix avait également changé en plus stridente, aiguë. C'était toujours Kym, oui, mais Kym quand elle avait trois, quatre ans !

Spoiler:
 
Haute comme trois pommes, la fillette se regardait dans la glace sentant monter sa tristesse. Ce n'était pas juste ! Derrière sa cape se trouvait toujours sa fidèle épée, mais à quoi bon, cette mission était un véritable désastre... Elle fut vite rejointe par une autre femme, à sa posture cela ne pouvait être que ce cher chevalier d'antan. Décidément, c'était pas sa veine. Retournant son petit minois en sa direction, elle répondit de sa petite voix.

"- Tu regardes quoi ? OUI CA VA !"

Bref, ce n'était pas vraiment le moment de continuer à blablater, les ombres avaient envahit le parc et la troupe devait les exterminer. Prenant le pseudo chevalier par la main, la Tylf l'attira hors du château de glace pour tenter de retrouver le reste de l'équipe, en clair, ce n'était pas gagné ! Marchant d'un pas soutenu, on aurait dit une adolescente qui amenait sa petite soeur à la fête, quel beau spectacle ...

*Mouahahahahaha, comme t'es meugnonne !*

*Roh toi ça va hein !*

*T'es à croquer hu hu*

*Pervers !*
Alors que nos deux guerriers d'une époque lointaine se frayaient un chemin parmi la foule, deux autres tourtereaux passaient un moment magique. Une femme, un homme, quoi de plus naturel, bien que les rôles soient inversés mais ce n'était qu'un détail. Ce qu'ils ne savaient pas, du moins pour le moment, c'est qu'ils étaient suivis par deux autres jeune hommes. Deux garçons, l'un devait avoir treize ans à tout péter et l'autre paraissait bien plus mature, dans les vingt-et-un ... Cela faisait un moment qu'ils observaient tous deux la petite bande. Cachés dès lors derrière le guichet des montagnes Russe, ils attendaient patiemment que leur proie daigne bien vouloir prendre place dans le manège. Une fois chose faite, ils iront s'asseoir juste au rang derrière eux. Ainsi, leur propre quête pourrait commencer ...

"- Purée, je vois rien, ils sont partis où ces deux ? Tu me rappelleras de bien les châtier à notre retour !"

Notre mystérieuse enseignante perdait sa patience légendaire. Toutes ces lumières, cette foule, lui faisait tourner la tête et pour couronner le tout, sa petite taille ne l'aidait pas. La mission était pourtant claire, les ombres attaquaient ici et ils devaient retrouver un clown dans ce parc. Oui mais voilà ... Il y avait des clowns PARTOUT ! En plus, Kym venait de se découvrir un pseudo phobie à leur encontre. Elle ne manqua d'ailleurs pas de le faire savoir quand un se dirigea vers les deux compères, tapotant sur l'épaule de la fillette, la prof se retourna et poussa un cri strident avant de sauter dans les bras de l'adolescente qui n'était autre qu'Erox !

"- Ha ha ha, mais il ne faut pas avoir peur ma petite !"

"- C'est qui que tu traites de petite espèce de ... de ... CLOWN !"

Ouais, bref, c'était vraiment pas gagné ... Toute cette histoire donnait vraiment le tournis, c'était le cas de le dire !
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Mar 5 Fév 2013 - 18:22
La surprise du jeune homme était compréhensible, le reflet, SON reflet qui apparaissait sur la fenêtre ne lui ressemblait en aucun point et pour cause, il s'agissait d'une femme ! Et Quelle femme !

D'environ une trentaine d'année, légèrement plus grande que l'épéiste, elle avait en revanche une peau similaire à la sienne, sa robe-si on pouvait appeler cela une robe- , comportait une simple pièce de tissus pourpre qui venait s'accrocher derrière le cou, exposant son dos jusqu'au rein, son décolleté était quant à lui bien remplis et très nettement ouvert, probablement l'une des principales raisons pour laquelle les hommes tournaient leurs regards vers lui... enfin « elle », en plus de ses quelques détails qui mettaient en valeurs ses formes, une fente sur le côté permettait à tous d'observer l'une des longues jambes fines qu'elle possédait, à sa taille, se trouvait attaché une ceinture rouge bordeaux, mais ce qui attirait le plus chez cette femme, c'était son visage, un visage séduisant aux limites du possible, des yeux d'une couleur particulière, violet, dont la profondeur pouvait faire chavirer le cœur de n'importe quel homme, un nez aquilin, que beaucoup auraient enviés, des lèvres voluptueuses brillant légèrement suite à l'application d'un quelconque produit de beauté dont la gente féminine raffolait tant, en dessous de son œil droit, un petit grain de beauté venait s'immiscer au milieu de cette physionomie proche de la perfection, une petite imperfection, qui, sans aucun doute, donnait un charme encore plus grand à la jeune femme, le tout étant mis en reliefs parts les longs et soyeux cheveux roux qui descendaient de façon uniforme jusqu'à ses omoplates, seules quelques mèches rebelles venaient se coller à son large front.

Spoiler:
 

« Wow... » déstabilisé par l'image projetée sur la vitre de la cabine de vente de ticket, Salvatore se pencha en avant, touchant son nouveau visage avec sa main, sans se rendre compte qu'il offrait une vue parfaite sur l'intérieur de son décolleté au vendeur, ce dernier rougit sans pour autant détourner les yeux.

« Hé hé hé, efficace ces capes !!! » un large sourire de satisfaction, en désaccord complet avec son apparence, s’immisça sur ses lèvres, donnant à son aspect pourtant charmant une allure étrange, c'est alors que le drame se produit, sortie de nulle part, sans crier gare...

« ESPÈCE D'ABRUTI! Tu ne sais pas suivre quelqu'un ou tu n'as pas le sens d'orientation? Qu'est ce que tu- HEIN? KOAAAAAAAAAAA???????? »... Kate, qui n'hésita pas à le frapper avec cette hargne qu'il lui connaissait, étrangement, Doni fut incapable de tenir en équilibre et tomba par terre sur les fesses, ne prétend ainsi malheureusement pas attention aux vociférations de la jeune fille.

« Hey !!!! ça va pas non ?!? »Cette fois c'était à son tour de se plaindre, il se releva brutalement, se rendant finalement compte qu'il portait des talons hauts, et fit volte-face contre l'amazone... une minute, il y avait quelque chose qui ne collait pas avec son apparence, mais impossible de mettre le doigt dessus...

« Ha ! » soudainement, l'illumination.

« Tu ne serais pas devenu un mec ? » une question on ne peut plus sérieuse de la part de notre jeune guerrier.

« Bon ben comme on est là, autant en profiter. Ca te dirais un tour dans ce manège? » il esquissa un sourire qui se voulait frivole mais ressortait séducteur aux lèvres.

À dire vrai, il s'était échappé pour pouvoir faire ce genre de choses, l'envie d'accepter ne lui manquait pas, mais, depuis quelques temps, quelque chose le dérangeait et ne pas en faire pas à sa camarade serait irresponsable...Ho, c'est vrai, quand on parle de Salvatore le mot responsable n'est pas forcément la première chose qui nous traverse l'esprit, laissons cela de côté pour le moment et revenons en à notre histoire, se rapprochant de la version masculine de Kate il saisit son visage avec une main et plaça l'autre au niveau de sa taille avant de la tirer vers lui, ignorant les attentes de la foule captivée par la beauté sans égal parmi les hommes des deux jeunes dieux, sa tête alla se poser sur l'épaule de l'amazone, de façon à pouvoir lui parler directement dans le creux de l'oreille.

« Je meurs d'envie de faire un tour avec toi maisssssss.... » un début de phrase à sonorité involontairement érotique.

« ...Nous sommes suivis. »cette fois son sourire s’effaça, le ton utilisé ne laissait aucun doute quand aux sérieux de ses propos.

« Depuis un moment, je sens des regards sur nous, un grand nombre de regards, jalousie, haine, amour, intérêt, beaucoup d'émotion différente peuvent être perçus dans leurs yeux, normal pour des humains de ressentir quelque chose en voyant notre apparence, le problème c'est que... » Il fit une légère pause, reprenant son souffle discrètement.

« Mais depuis ton arrivée, non, peut-être même avant, parmi les yeux posés sur nous, certains ne dégagent absolument rien...Hum... Comment dire ? Je ne suis pas vraiment sûr que l'on soit suivis mais... » il relâcha l'amazone et lui sourit à pleine dents,

« C'est définitivement anormal...» s'orientant vers les allées du parc, il commença à chercher du regard en endroit où nos deux comparses pourraient vérifier ses dires, remarquant rapidement un endroit appelé « Haunted house ».

« Par là.» Pointant l'endroit du doigt, l'épéiste marcha avec grâce vers celui-ci. Peut-être qu'il aurait du rester avec leurs professeurs ?... Comme s'il allait avoir la présence d'esprit de penser de cette façon.
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Mer 13 Fév 2013 - 11:50
Spoiler:
 

Lorsque je m'étais vu dans le reflet de la vitre, j'avais pu apercevoir cette beauté dans cette peau métis, yeux dorés et cheveux blond. Des habits stylés: chemise blanche déboutonnée au niveau du col, manteau gris sombre et un jean noir. J'étais trop sexy!!! Je comprenais maintenant pourquoi les filles me coursaient après. Même si l'idée ne me plaisait pas, je devais faire croire que je sortais avec Doni version fille. Si mes groupie voulaient le tabasser, cela ne me gênerait pas. Après avoir posé ma question à l'autre imbécile, je sentis qu'on était suivi. Non, on nous observait. C'était derrière les guichets. Mon frère m'avait appris à me défendre contre ce genre de chose. Cela évitait d'être suivit par des pervers ou des harceleurs dans la rue. Mais, je savais que Neal m'avait apprit ça car il avait des ennemis et que si ceux-là voulaient m'attirer dans un piège ou me kidnapper pour m'utiliser contre mon frère, je pourrais le savoir et trouver un moyen de disparaitre. New York était une ville où on pouvait arriver à semer nos poursuivants à cause du monde. Et c'était pareil pour ce parc d'attraction! Sauf que nous n'étions pas dans la vie des humains.....

Soudain, Doni se jeta sur moi et me parla à l'oreille:


« Je meurs d'envie de faire un tour avec toi maisssssss.... » un début de phrase à sonorité involontairement érotique.

Je tiens à vous dire que.....La phrase "je vais le tuer" avait traversé plusieurs fois mon esprit. Pire, je voulais le tabasser à mort mais là je jouais le rôle du garçon donc je ne pouvais que me laisser faire. Dès que tout cela sera terminé, il ira encore faire un séjour à l'infirmerie! Enfin bon, il avait une bonne excuse. Il voulait me prévenir.....Attendez, il me prenait pour une idiote là? Évidemment, je le savais déjà qu'on nous observait!! C'était parce que j'étais une fille qu'il me sous-estimait ou quoi? Et comme un imbécile, il voulait nous faire aller dans un autre endroit.
Haunted House.....Franchement, ce mec était carrément idiot. En parlant normalement pour jouer le jeu du rendez-vous, je disais:

Oula, doucement! On est dans un lieu publique et on est là pour s'amuser, pas pour faire des choses coquins dans un endroit sombre. N'aie pas peur de la montagne russe, ça sera amusant! On pourra faire nos jeux intimes en rentrant si tu veux! Et de plus....

Je l'attirais vers moi en mettant ma main sur son épaule, voulant vomir sur chaque mot que j'avais prononcé. Je n'arrivais pas à croire que je faisais ça [et l'écrivaine non plus n'y arrive pas à y croire]. En approchant mon visage contre le sien, je le chuchotais:

Espèce d'imbécile....Si on change d'endroit, ils verront qu'on les a repéré. Faire comme si rien n'était les feront croire qu'ils auront l'avantage sur nous alors. Montons dans cette attraction, j'ai un plan. Et au passage.....Je savais déjà qu'on était suivit et si on s'est fait repéré ça sera de ta faute, compris?


Je lui lançais un regard noir pour qu'il le comprenait, mais ce fut bref et nous firent la queue pour la montagne russe. Je m’asseyais vers les dernières place avec Doni et les deux qui nous suivirent se mirent derrière nous. Coïncidence, je n'y croyais pas. Et puis....Un enfant avec un homme de vingt-et-un ans....Ils ne se ressemblaient pas donc impossible qu'ils soient frères. C'était clair, c'était sans doute eux que nous recherchions. L'attraction se mit en marche. Tandis qu'on montait vers le sommet, je détachais ma ceinture discrètement, puis donna un coup de pied à l'homme qui était derrière moi, la main tenant le siège qui était devant le mien pour ne pas tomber. Même avec une apparence différente, j'avais toujours l'art martiaux dans la peau! Je me servais de la confusion de l'homme pour mettre mes pieds sur son siège et lui enlever sa ceinture pour le faire tomber dans le vide. Je sais, ce n'était pas discret.....Mais c'était les cadets de mes soucies!
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Dim 10 Mar 2013 - 14:30


"- Tu regardes quoi ? OUI CA VA !"

Elle était revenue a l'état d'enfant... J'avais envie de l'embêter à dire qu'elle était mignonne a cet âge, mais cela aurait été mal vue et surtout, pas du tout mon genre... Lorsque Kym me pris par la main, c'était par chance pour nous sortir de cet endroit infernal, mais aussi, car notre mission était toujours d'actualité, les ennemies que nous traquons sont sans doute déjà en marche... Ma taille aillant été réduite, j'avais une tout autre vision du monde, les gens faisaient attention à ne pas me percuté et lorsque cela arrivait, ils s'excusaient en me faisant un signe de main... C'était... Je n'avais pas de mot pour décrire tout cela...

Cependant, je plaignais Kym, qui était une enfant... Cela ne devait pas être facile, j'avais envie de la prendre sur mes épaules pour qu'elle respire, mais après, l'aurait-elle bien vue ? Je l'ignorais, mais en même temps, nous étions morts et d'emblée, nous arrivions dans un lieu de loisir visiblement... Bien que, regardant la populace autour de moi, je les enviais... Attendez, j'étais jaloux d'eux ? Jaloux qu'ils n'avaient pas peur et moi si ? C'est un comble ça ! Au bout d'un moment, elle se mit à me parler... A ce qu'elle disait, j'étais un peu amusé.

"- Purée, je vois rien, ils sont partis où ces deux ? Tu me rappelleras de bien les châtier à notre retour !"

« Erm... Tout dépend dans l'état ou nous les retrouverons... »

Aussitôt après, j'entendis Kym hurler comme si on l'égorgeais et ce plaqué contre moi, à cause d'un... Qu'est-ce que c'était comme personne ? Il ressemblait au bouffon qui amusait la cour royale à mon époque, mais en plus ridicule et... Moche.... Oui, moche... C'est le terme parfait... Puis, s'en suivait une altercation avec cet individu que Kym clarifiais de 'clown'... J'ignorais ce qu'était un clown, mais si Kym le défini ainsi, c'est que cela doit être le cas. Puisqu'il fallait jouer une certaine comédie... Je pris ma professeur contre moi, en regardant l'individu.

« Vous faite peur a ma petite sœur... Allez vous en ! »

Puis, sur cette phrase, je partis vers une construction métallique au hasard... Puis, je regardais ma professeur que je relâchais ensuite.

« Pardon pour ce terme de 'petite sœur'... C'est la première chose a laquelle j'ai pensé... »

Par la suite, il y eu un mouvement de foule, ainsi qu'un cri de peur, prenant la main de Kym et la gardant contre moi pour ne pas la semé, je me dirigeais vers la foule, essayant de me rapprocher le plus possible, pour voir... Un homme, a terre, visiblement tomber de la construction de métal ou se trouvais des espèces de coque en acier, roulant sur je-ne-sait-quoi... L'homme ne bougeait plus et il y avait du sang, je regardais une femme et essayais de me renseigner, la femme m'affirmait que « l'homme était tombé des 'montagnes russes' tête la première... Il devrait être mort, mais personne n'ose s'approcher pour le vérifier... » Avalant ma salive, je regardais ma professeur et lui chuchote à l'oreille.

« Que fait-on... ? Il n'y a visiblement aucune trace de lutte, du moins, c'est ce que je peux voir d'ici... »

Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Lun 11 Mar 2013 - 1:53
Hannnnnnnnnn, un méchant clown tout pas beau qui pue de la bouche essayait de divertir notre si mignonne et trop choupinette héroïne, enfin, je vais vous épargner les détails au risque de me faire taper, bref. La joyeuse troupe était plus qu'en mauvaise posture, chacun avait revêtit une apparence spéciale et bien loufoque faut l'avouer. Les deux tourtereaux ont pensé à bien de monter sur les montagnes russes, mais seulement voilà, si ces deux là ETAIENT RESTES avec leur charmante enseignante, tous ces soucis auraient pu être écartés ! Mais non, cela aurait été bien trop marrant si non, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, n'est-ce pas ? Enfin nous voilà dans une bien mauvaise posture qui ne fait que retarder la mission surtout que le groupe était éparpillé.

*Putain mais Kym enlève cette cape !*

*Nannnnnn, ze veux pas, ze veux pas, nan na na na !*

*Sérieux arrête !*

*Nannnnn moi aussi ze veux zouer!*
C'était juste incroyable, les capes ne semblaient pas QUE donner une nouvelle apparence, mais aussi une nouvelle voix, un nouveau ressentit. Peu à peu, chaque membre du groupe aura ses pensées marquées par leur nouvelle apparence et notre superbe Kym commençait déjà à en faire les frais. Alors que son chauffeur de fortune la portait pour fuir cet imbécile costumé, la fillette se débattait lâchant des gémissements en guise de mécontentement, mais ce fut encore bien pire quand par mégarde, il appuya son bras contre sa poitrine !

"- Nan mais espèce de perverses aux grandes oreilles, repose-moi de suite ! ET JE NE SUIS PAS TA PETITE SOEUR !"

Ho purée, ce qu'ils allaient morfler en rentrant à l'Académie, j'ose même pas l'imaginer et j'espère pour eux ne pas devoir l'écrire, m'enfin, les deux compères se retrouvèrent dès lors devant un manège bien animé, une masse de gens s'étaient rassemblés à cet endroit pour on ne sait quelle raison, heureusement qu'Erox sous sa forme des plus efféminées tentait de décrire la scène. Pas de trace d'affrontement, ni de sang ... Humm ... Etrange ...

"- On doit z'avanzer plus, aller, il faut z'avancer !"

Tentant de parler du mieux qu'elle pouvait de sa petite voix trop choue, la Tylf se fraya un passage, sans grand mal au vu de sa taille, parmi la foule. C'était une jeune homme qui était à terre. Délicatement, notre enfant déposa sa paume sur son coup pour en prendre le pouls. Il était encore vivant ! Donc il était mort ! Logique implacable. Bref, pour vous la faire simple, il ne respirait plus mais lors de la pression, l'homme avait bougé les muscles de son coup sous l'effet des chatouillis, mais bien sûr ! La fillette grimpa sur le soit-disant cadavre et de ses doigts émoustillés s'empressa de lui faire plein de guili-guili sous les bras ha ha ha !

"- Hi hi, t'aime ça hi hi, ho tu veux que j'arrête, nan j'arrêterai pas hi hi !"

Ha la la, au secours. L'homme ne put se tenir sous la torture et s’esclaffa de rire faisant disperser avec un brin d'amertume les personnes curieuses qui étaient amassées pour le spectacle. Mais attention, il fallait pas oublier l'autre resté en haut avec notre couple glamour du moment ! Il tenta d'attaquer les deux apprentis sautant sur eux faisant ainsi presque dérailler pseudo train sur lequel ils étaient. Le combat allait bientôt se faire sentir alors que le chef de la troupe regardait cette scène d'un peu plus loin. Assis dans un stand de tir, on pourrait croire à première vue que ce n'était qu'une peluche, une superbe peluche de clown que l'on pourrait gagner, bien non, ce n'était autre que le chef de la bande portant lui aussi ce costume de deuxième main. Kym sentait bien que quelque chose ne tournait pas encore très rond, la sensation d'observation était toujours là.

"- Eroooooox, tu me prends sur tes épaules, z'ai peur ..."

Le regard presque en larme, les mains remontées proche de son menton, la fillette demanda l'impensable à son élève ... Mais où va-t-on !
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Sam 16 Mar 2013 - 21:21
Ma tentative de nous débarrasser de ce type avait fonctionné! Je pouvais apercevoir les gens se rassemblaient autour d'un point. Ce n'était pas très discret, je devais l'admettre, mais il n'y avait pas d'autre solution. Je n'avais pas eu le temps de me réjouir car maintenant, l'enfant se jeta sur moi et Doni. De plus, on était proche du sommet donc il fallait vite réagir. Doni était toujours en sécurité avec la ceinture, il n'avait pas le risque de tomber d'en haut. Je dû faire un choix. Souriant à mon "partenaire" tout en me débattant contre l'enfant, je laissais échapper un:

Profite bien de l'attraction......

Puis, je pris l'enfant dans mes bras - oui il se débattait donc ce n'était pas facile - pour me jeter dans le vide avec lui. Le train était déjà en train de plonger dans le vide lorsque je tombais vers la foule, en bas. C'était de l'improvisation. Ce n'était pas prévu. La pression de l'air ainsi que la gravité de la Terre nous attiraient tellement fort que je ne pouvais rien faire. Je tentais quand même de trouver un moyen de ne pas me faire aplatir. Je n'en avais trouvé qu'un seul: enlever ma cape pour attraper mon bâton qui était accrochée à ma jambe. Je portais une jupe, donc c'était facile à atteindre.....Et ma culotte blanche était vue par tout ceux qui pouvaient me voir!! HIII LA HONTE!!!! Pour ça que je n'aimais pas les jupes! Bref, il manquait plus qu'à ce que ce môme me lâchais maintenant! J'utilisais la cape pour l'aveugler et lui donnai un coup de pied sur le ventre pour accélérer sa chute....Comme un coup ne lui avait pas suffit, j'utilisais l’extrémité de mon bâton pour frapper son front. Une fois qui m'avait laisser tranquille, je tentais de m'approcher d'une barre horizontal pour y accrocher verticalement mon arme. Lorsque je réussi ce petit exploit, je vis que j'étais pas loin du sol. La foule était encore plus choquée de voir un enfant tomber de là-haut. Vive la discrétion....

Je ne voyais pas Erox et la prof. Sans doute parce que je ne pouvais pas les reconnaitre avec leurs capes. Et comment Doni allait? Était-il toujours dans l'attraction? J'espérais bien pour lui. Enfin, il pouvait se débrouiller tout seul. Tout ce que je pensais moi, c'était à la réponse à cette question qui perturbait mon esprit: qui avait vu ma culotte? Cela pouvait vous sembler idiot, mais je ne tenais pas à ce qu'un pervers venaient à me mater! Heureusement pour moi que j'étais invisible aux yeux des gens qui se trouvaient en bas sinon j'aurais fais un massacre. Je commençais à avoir une crampe aux bras donc je me balançais plusieurs fois pour faire un équilibre et m'assoir sur la barre. J'avais encore le cœur qui battait rapidement. Il y avait eu trop d'adrénaline pour cette fois. J'avais cru que j'allais y rester. J'en tremblais encore. Pour l'instant, je devais attendre que la prof ou Erox venait à mon secours....S'ils avaient quittés le jeux des miroirs bien sûr.
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Sam 1 Juin 2013 - 1:02
Dans quelques années, cette histoire servira à des fous rire autour d'une table agrémentée d'un bon pichet prestigieux. Mais pour le moment, tout partait en cacahuète ! Nul besoin de vous expliquer que le groupe était totalement éparpillé dans la foule sous une autre forme qui n'était bien entendu la leur, trop facile autrement, et que par dessus tout, la personne qui devait être exterminée par la bande de bras cassés par surprise bah ... Etait tombée sur notre équipe pour son plus grand bonheur. En bref, rien ne servait de faire une analyse de cette foutue aventure qui n'en valait de toute façon pas la peine.

*Putain Kym fait quelque chose, là je ne tiens plus !*

*Z'avoue, z'en ai marre également, rien ne va !*
Après tout, notre chère et tendre s'en foutait royalement du qu'en dira-t-on ! Perchée sur les épaules d'Erox, elle retira sa cape pour reprendre son apparence originelle et fit de même pour son compagnon de fortune. Les deux disparurent totalement de la vision des pauvres mortelles qui l'entouraient. Heureusement, ils étaient surtout concentrés sur l'attraction qui menaçait de faire tomber encore une jeune fille ou peut-être se rinçaient-ils simplement l'oeil à la vue de sa superbe culotte blanche parfaitement propre ... (Détail sans grande importance je le conçois). Il fallait agir vite, le petit clown se faufila à travers la foule voyons la supercherie se démasquer. Courant à vive allure, et plantant par la même occasion le pauvre guerrier, Kym réussit à rattraper l'homme de ses désirs et lui sauta dessus retirant son costume. Comme elle auparavant, il disparut aux yeux de tous faisant apparaître une magnifique créature, un étalon, bref, THE beau gosse ! Mais ne soyez pas dupe, c'était un grand méchant, bouhhhh.

*Finissons-en je te prie !*

*Avec plaisir mon cher Arklès !*
Sans attendre, la jeune femme à califourchon sur le mannequin tout droit sortit d'un magasine de mode, retira son épée qu'elle vint percer en plein coeur de sa proie. Elle sentait cette chair s'écarter au passage de sa lame froide qui s'humidifiait de son sang. Quelle douce mélodie. Son coeur arraché et mis dans un petit coffret, la mystérieuse enseignante rangea son fidèle artefact et repartit pour tenter de réunir ses élèves des plus dissipés. Le premier qui croisa sa route était Erox. Toujours figé au même endroit, à croire que toutes ces lumières, cette technologie étaient encore trop pour lui. Notre Tylf comprenait parfaitement, cela lui avait procuré exactement la même sensation au début. Il s'en remettra !

*Bon et les autres ... ?*
Regardant de plus près ce qu'il se passait en l'air, il s'avérait que notre pauvre petite Kate était la fameuse femelle qui faisait fantasmer plus d'un. Escaladant le manège pour arriver à sa rencontre, elle lui retira également la cape qu'elle rangea dans sa sacoche puis hissa l'enfant pour l'emmener à l'abri.

"- Tout va bien ? Tu te sens mieux ? Tu m'as fait une de ces frayeurs ! Ca ne va pas de partir ainsi en pleine mission ?!! Cela aurait pu se terminer vraiment très mal sérieusement ... Bref, il manque encore ton chéri et on peut rentrer, la mission est accomplie ..."

Il fallut d'un seul balayage du parc pour trouver ce cher Salvator au stand des glaces avec un immense cornet de boules multicolores. Retirant la dernière cape manquante qu'elle déposa avec les autres, elle tira par la peau des fesses le blondinet avant d'emmener le groupe en point de rendez-vous pour la navette.

"- Je peux vous dire que vous passerez un sale quart-d'heure mes loulous, cela ne va pas se terminer ainsi !"

La navette fit enfin son apparition, elle y jeta ses élèves avant d'y emmener sa poire pour rejoindre l'Académie. Ils n'étaient clairement pas encore prêts à affronter le monde des humains. Un jour peut-être ... Qui sait. Pour l'heure, le bateau était enfin arriver et notre enseignante se précipita au bureau d'Isanagi pour faire un compte-rendu de cette mission bien périlleuse mais avec succès pensant bien à rendre tous les objets confiés. Il se faisait tard et Kym n'avait de loin pas envie de se prendre une fois de plus la tête à réprimander des cancres de l'Académie. Les laissant repartir, notre jeune femme regagna ses quartiers pour piquer un bon roupillon, rêvant ainsi à de jours meilleurs ...

*Elle t'intrigue n'est-ce pas ?*

*De qui parles-tu ?*

*De cette Kate ...*
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6529

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Lun 3 Juin 2013 - 19:50
Heureusement que je n'ai pas lu de suite ce rp après celui avec Peter, sinon j'aurai été perturbée par ton brusque changement de style Kym ! :P En tout cas, j'ai bien apprécié la lecture de ce rp, quoi qu'en dise Kate, je trouve la relation que ton perso a avec Salvatore est très intéressante, en tout cas ça rajoute du piment. Par contre, les deux garçons du quatuor devraient faire attention à leur orthographe et leur conjugaison... N'hésitez pas à vous relire. ;)


Kym : 480 xps
Salvatore : 400 xps
Kate : 485 xps
Erox : 390 xps

Xps attribués : Oui



Kit fait par mon Lié adoré ♥️

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Etrange course d'école ... [Terminé]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Etrange course d'école ... [Terminé]
» Megan Cole [Terminé]
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Salles de cours-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page