Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Etrange course d'école ... [Terminé]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité
Etrange course d'école ... [Terminé] - Lun 24 Déc 2012 - 1:32
Un bruissement. Un battement. Une vie qui se retire gentiment d'un corps laissant échapper les derniers cris d'un coeur brisé avant que celui-ci ne s'excite quand nos repaires se trouvent affectés. Un son, des pas, des pas qui approchent. Encore ? Cette marche quasiment militaire reconnaissable d'entre tous. Les sbires des directeurs comme aimait tant les appeler le corps professoral de cette bien curieuse académie. Que voulaient-ils ? Maintenant sortie de ses songes, tout en se redressant, la Sylf s'haleta un cours instant sur le bord de son lit regardant l'heure qu'il était.

"- Chiotte, 3 heure vingt-deux du matin !"

Lâchant un long soupir qui accompagnait ses paroles, la jeune femme se leva à contre-coeur et ouvrit la porte aux détracteurs. Ils étaient deux hommes, rien de mieux pour satisfaire notre enseignante. Ces pauvres messagers étaient tous gênés à la vue de Mlle Mäss portant sur elle un simple caleçon, pas très féminin vous me diriez, mais dans cette situation, cela semblait plutôt terriblement sexy. A vrai dire, Kym était plutôt le genre de personne à vous accueillir les bras ouverts et plus si affinité, mais bon, passons. Les deux administrateurs confièrent une lettre à la guerrière avant de se retirer assez rapidement histoire de ne pas enfreindre un pêché des plus honteux ... La luxure ! Soit ! Ils étaient enfin partis et notre apprentie prit le soin de bien claquer la porte derrière eux pour exprimer son mécontentement sur la manière de procéder. Quoiqu'il en soit, la lettre devait être très importante pour que l'on dérange ainsi son repos qui vaut de l'or.

*Wow, c'est quoi ce délire ?! Mais ils ont perdu la tête les directeurs ?! Une classe de première en plus ... C'est le suicide assuré ...*

*La mort, ma chère Kym, la mort assurée ...*

*Ho, tu ne dors pas cher démon ? M'enfin, il faudra bien qu'on s'y fasse, je vais trouver un moyen, bref... Dans quelques heures, le jour se lèvera, vaut mieux que je prépare déjà mes affaires, nous partons en voyage !*
Quel sentiment étrange de se voir déposséder de ses moyens, perdre pied, se sentir flotter dans les airs, en lévitation. Comme ce fameux rêve que l'on fait pensant tomber dans le vide avant de se réveiller le coeur battant. Maudit coeur qui nous fait vivre, ressentir ce que l'on est, espéré l'impossible, croire en l'irréalité. Mais il nous fait surtout avancer et parfois, seulement parfois, faire certaines choses non censées pour nous mais qui ont des conséquences les plus néfastes à d'autres ... Ou pas. Les premières lueurs du soleil venaient gentiment caresser la chaire de notre enfant qui ... Ronflait comme une bien heureuse. La matin était déjà arrivé et la mission n'allait tarder à commencer. Ses affaires d'ores et déjà prêtes, Kym se dépêcha d'enfiler son short, un haut et une cape avant d'y accrocher son épée dans son étau sur son dos, son fouet et autres cordes à sa ceinture et bien entendu, ses autres armes cachées dans le peu de tissu qu'elle portait, mais c'est un détail peu important à vrai dire, du moins, pour le moment. Tout en prenant soin de garder la lettre de mission avec soi, la mystérieuse enseignante se rendit à son cours comme à son habituel, son visage toujours figé dans l'émotion.

*Pas vraiment eu le temps d'avertir les élèves de cette mission, ce sera une chouette surprise, du moins, autant leur en dire le moins possible, genre ... heu ...*

*Tous à la fête foraine, ouaiiiiiiiis !*

*Arklès ... Tu me fatigues ... Va hanter un autre esprit de temps en temps, cela me ferait des vacances ...*
Assise, devant sa classe encore vide au vu de l'avance qu'elle avait déjà prise, un bruit étrange se fit pourtant entendre ... Son ventre gargouillait, et pas qu'un peu ! La Sylf n'avait eu guère le temps de manger le soir précédent et elle n'avait même pas pensé à s'arrêter à la cantine avant de venir ici. Quelle plaie, tout prévoir pour un combat, mais rien en survie, tête en l'air qui plus est ... Un sourire se dessina tout de même sur son visage, comme une révélation qui venait de foncer contre sa petite cervelle : Le tiroir ! Ouvrant d'une traite celui-ci, elle trouva sa fidèle fiole de ce breuvage si charmant, si tendre, si doux ... Si ... Fort ! Buvant une bonne gorgée avant de laisser ressortir le chaud de cette eau de vie, la jeune femme se sentait fin prête pour affronter, ce qui était le cas de le dire, cette journée ! Les joues dès lors rosies, notre super, meilleure, the best one, mais surtout alcoolo de prof, allait faire connaissance avec une nouvelle classe qui n'allait tarder à entrer...

"- Prenez place sans faire de bruit je vous prie, compris ?!"

Ha la la, que de têtes blondes sur les rangs, à la fois excités par ce cours si .. Fantaisiste pour certains et la peur de l'inconnu pour d'autres, le brouhaha n'avait de cesse. Toutefois, Kym entendit une remarque dans le fond de la classe des plus pertinentes : Genre, on a cours de combat dans une classe ... Toussotant pour faire évaporer un peu d'alcool logé encore dans son gosier, la jeune femme pris à nouveau parole.

"- Bien bien bien. Vous devez vous demander pourquoi nous avons cours ici alors que normalement, nous sommes en extérieur ou dans une salle plus ... Appropriée. C'est simple, aujourd'hui est une journée spéciale, je voulais vous faire la surprise, nous allons tous en course d'école !"

On ne pouvait dire que l’enthousiasme était au rendez-vous ... Mais ce n'était rien comparé à ce qu'ils les attendaient ... Hé hé


Dernière édition par Kym Mäss le Sam 1 Juin 2013 - 1:03, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Mar 25 Déc 2012 - 16:50
Salvatore avait conclu après sa première journée à l’académie que les gens d’ici étaient assez…
violent, pour ne pas dire carrément barjo, entre l’autre qui le menace avec ça rapière lors de leurs
premières rencontres, et l’amazone qui lui met un coup de pied retourné avant même qu’ils n’aient
échangés un mot, Doni avait été servit, il était peut être pas un pacifiste, non en effet, il était
exactement le contraire, mais lui au moins il savait quand taper et quand ne pas taper, ce qui ne
semblait pas être le cas des résidents de l’établissement.

Soupir.

L’épéiste leva son regard vers le ciel étoilé.

« Hum, il va peut être falloir que je trouve un endroit ou dormir. »


En effet, la nuit était tombée sur l’académie, comme quoi, même dans l’après vie le rythme jour nuit
continué, sûrement pour ne pas trop nous déstabiliser, bref, il lui fallait trouver un coin ou dormir,
mais où ? Ça ne le dérangerait pas d’allait dormir sous un arbre, mais voila, avec toutes
les personnes présentes ici, il risquait d’être réveillé n’importe quand, et l’Italien n’appréciait pas
vraiment l’idée.

« Bon, dans ce cas autant retourner au temple »

Le temple, l’endroit où son âme errante avait atterrit, et ou il s’était réincarné en tant qu’apprenti-
dieu, à ce moment la, il n’y avait que lui de présent, personne aux alentours, un excellent endroit
pour prendre un peu de repos

« Excusez-moi ? Êtes vous monsieur Salvatore Doni ? » alors que le jeune épéiste commençait à marcher en direction du temple, il fut interpellé par une personne inconnu.

«?»

Salvatore ce retourna pour voir de qui il s’agissait, et derrière lui ce tenait un… garde ? C’était en tous cas ce que son uniforme laissait penser. Ce « garde » donc, tenait une fiche entre ses mains, son regard allait et venait entre celle-ci et le visage de L’épéiste.

« On dirait bien… »

Il tendit la fiche qu’il avait dans les mains à l’Italien…

« On vous à changé de classe, voici votre nouvelle emploi du temps. »

…Avant de repartir aussi rapidement qu’il été apparu, ne donnant presque aucune explication.

Pendant un instant, Doni resta figé sur place, à regarder son « emploi du temps » sans laissait aucune émotions transparaître sur son visage.

« Qu’est- ce que je suis censé faire avec ça moi ?!? Je sais même pas lire !!! »

-

-

-

-

Le lendemain matin

« Yawnnnnn, J’ai bien dormi ~»

Salvatore ce trouvait dans un coin du temple, à même le marbre froid, en train de s’étirer, Je
vous entends déjà demander, comment il a pu bien dormir dans ces conditions ? Et moi je vous
répondrai… Bonne question ! Il y a probablement un rapport avec les 3 derniers mois passés en
Sibérie dans une minuscule cabane en bois… Bref, après s’être bien réveillé, notre jeune héros sorti
du temple en direction du bâtiment scolaire. Une fois sur place, il partit à la recherche de sa salle avec l'aide de son emploi du temps, il ne savait peut-être pas lire, mais il savait au moins reconnaître les chiffres, un minimum pour un voyageur tel que lui.

« 226,226,226... Ho, c'est ici. »
Au bout de plusieurs minutes il trouva finalement la salle qu'il recherchait.


« Yo! »
Sans aucune gêne, Doni ouvrit violemment la porte de la salle de classe, arborant son sourire habituelle.(à titre d'information, il devait bien avoir une quinzaine de minutes de retard)
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Mer 26 Déc 2012 - 19:44
Spoiler:
 

    Premier jour de cours deux jours après mon arrivé ici, sur Deus Academia. Le premier jour, j'avais découvert cet étrange univers. Le deuxième, j'avais rencontré l'autre pervers blondinet là. Enfin, malgré ces deux jours, je n'avais pas encore de chambre. Pourtant, on m'avait quand même donné des uniformes scolaires à mettre durant les cours. Je n'étais pas encore à l'aise ici. Je ne me sentais pas comme chez moi. Je voulais revoir mon grand frère, Neal. Il devait s'inquiéter pour moi. Quelle idiote....Il savait que j'étais morte, comment devait-il se soucier d'une décédée. Maintenant que j'y pensais....Est-ce qu'on pouvait retourner dans le monde des vivants? Et si oui, pouvait-on nous voir? Je devais aller demander à un membre du personnel. Mais là, je n'avais pas le temps, je devais aller en cours. Je me demandais ce qu'on pouvait bien enseigner à des apprentis dieux. J'étais impatiente de voir ce qu'il se passerait en classe. Par contre, quelque chose me tracassait.....Un cours de combat, dans une salle de classe? Je vérifiais bien mon emploi du temps....C'était bien en 226. Peut-être une erreur? J'attendis la prof qui était....jolie pour son genre. J'étais près de la fenêtre, en troisième rang donc on ne me remarquait pas trop.

    "- Bien bien bien. Vous devez vous demander pourquoi nous avons cours ici alors que normalement, nous sommes en extérieur ou dans une salle plus ... Appropriée. C'est simple, aujourd'hui est une journée spéciale, je voulais vous faire la surprise, nous allons tous en course d'école !"

    Une course d'école? Premier jour d'école et j'ai le droit à une course d'école? De la chance ou pur hasard? Mais, où? Et elle voulait dire "sortie éducative" non? J'en avais déjà eu, lorsque j'étais vivante. Mais, c'était dans des musées et c'était pas très amusant. Enfin, je trouvais ça intéressant, mais ça n'avait rien de drôle quoi. Et puis, les sorties de Deus Academia devaient être différente que les autres écoles normales. J'étais curieuse de savoir où elle allait nous emmener. C'était pour cela que je levais la main et posais cette question logique:


    Excusez-moi, mais où allons nous?


    J'attendais que la prof me répondit puis, quelques instants plus tard, un élève entrait dans la salle, en retard.....Mais, c'était Doni! Mon dieu....On était dans la même classe....Et il n'avait pas honte d'arriver en retard...Moi qui était célèbre pour ma célèbre "ponctualité", j'avais toujours honte lorsque j'arrivais en retard. En plus, j'avoue que j'étais pas venue à l'heure...Juste 5 minutes, mais lui....15 MINUTES!!!! Et il en était fier!!! Je baissais la tête car il me faisait pitié ce mec. Je laissais la prof faire ce qu'elle avait à faire, moi je ne pouvais rien pour lui. Déjà que j'avais une mauvaise ponctualité, je n'étais pas la bonne personne à lui faire la leçon dans ce domaine.
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Jeu 27 Déc 2012 - 17:42


Journée après journée, je ne cessais de découvrir les nouveautés qui m'entouraient. Une rencontre avec un ange, un combat contre un homme de métal etc. Bien que je n'aie pas d'endroit où me reposer qu'une chambre me ferait le plus grand bien, je n'arrivais pas à me repérer sans carte... À supposer qu'il y en est une ! Quelques heures après mon réveil, au matin, un homme vint me trouver afin de me remettre un... Emploie du temps ? Ah... J'avais horreur de ces choses depuis ma plus tendre enfance quand mes parents faisaient venir des percepteurs pour me faire les cours... Sauf qu'ici, au moins j'appliquerais des efforts !

En regardant les différents horaires, je voyais que notamment, j’étais dans une classe au numéroté 226 qui commençais aux environs de 8 heure et 30 minutes... ignorant l'heure qu'il était, je me rendis d'un pas naturel vers ce qui se ressemblais le plus aux bâtiments contenant les salles de classe. En passant par les jardins où se trouvaient les arbres avec des fruits, profitant d'une brise tranquille qui soufflât dans mon écharpe et dans mes cheveux.

En passant non loin d'un bâtiment qui ressemblait à une immense tour... C'est d'ailleurs ce que c'était, je pouvais reconnaître les cadrans ressemblant au cadran solaire de mon époque, mais avec des chiffres et des aiguilles... En essayant de comprendre son fonctionnement, je compris au bout d'environ 5 minutes qu'il s'agissait d'une horloge géante et qu'il était 8h50....

« Oh... Il est 8h50... 8H50 ?! » je regardais à la hâte l'emploie du temps « … Oh sainte merde !!! CH'UI EN RETARD !!!!!! »

Me rendant compte de ma bourde, je courus aussi vite que je pouvais pour trouver cette foutue salle 226, je manquât plusieurs fois de me casser la figure sur les dalles du bâtiment des cours, me relevant vite pour continuer de courir... Mais et les affaires de cours ?! Et si je devais avoir quelque chose sur moi pour prendre note ?! Oh sainte merde de Dieu... Euh non, de Deus pardon... Je vais vite devoir trouver une excuse de mon retard et de l'absence de mes affaires ! *Vite vite... Trouve une excuse... Réfléchie et... Raaaah ch'ui arriver et y sont déjà entré ! Bon, reste calme... Détends-toi... Dit que tu t'es paumé et que ton pas vu l'heure... Ce qui est la vérité.* Arriver devant la salle, je toquât et ouvris la porte pour entrer, avec au moins 25 minutes de retard....

« Eum... Excusez-moi du retard... Je me suis perdu... »

Quel piètre chevalier je fais... Je me faisais honte... J'avais intérêt à faire profil bas si je voulais pas avoir des ennuie, j'ai sans doute dû manquer la majorité des explications de la professeur. Sans créer d'avantage d’ennuis, je me dirigeât vers une place, entre une jeune fille habillé en bleu et un blondinet avec des quelque chose dans les cheveux qui me rappelaient des lunettes... Quoique je trouve les verres étranges aux vues de leurs couleurs.

Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Ven 28 Déc 2012 - 0:59
Rah, ces foutus premières années, entre ceux qui veulent absolument être les chouchoux, ceux qui sont indisciplinés, ceux qui ne cessent de parler avec leur voisin sans oublier ... Ceux qui roupillent. Ma fois, Kym devait choisir une poignée de ces élèves pour partir en mission, pourtant, elle venait tout juste d'annoncer à tous une super et agréable course d'école. Bien entendu, elle avait déjà son idée derrière la tête mais attendrait le bon moment pour en parler. A peine son cours avait commencé, disons, dans les cinq minutes qui suivis, une fillette arriva, les joues rosies de honte s'excusant courtoisement pour son léger retard et s'assis quelques rangs derrière. Quel toupet, le regard de notre professeure en disait long, mais soit, continuant son annonce, elle fut interrompue, à la fin de sa phrase certes, mais tout de même par cette même personne qui posa une question forte pertinente. Toujours impassible, les lèvres formant une ligne horizontale sans aucune émotion, la jeune femme ne répondit pas, une fois de plus, coupée dans son élan par un deuxième retardataire. Un blondinet qui plus est ! C'était vraiment pas sa veine, son regard devint d'un noir intense et les salutations du jeunot ne firent rien pour apaiser le tout. Quelle attitude ! Elle laissa l'homme s'asseoir et attendit un moment de distraction pour sortir d'une traite un couteau de sa botte qu'elle lança à travers la classe. Celui-ci fini sa route, sa lame tranchante plantée dans le bureau à quelques centimètres du buste de l'apprenti. Sans dire mot, elle retourna vers le pupitre avant de prendre place. Ses lèvres s'étaient ouvertes pour commencer à parler quand un énième élève fit irruption, s'en était trop !

"- Assez ! Ce n'est pas une cours de récréation ici ni un moulin, filez vous asseoir de suite ! Aucune excuse !"

Bien qu'aucune lueur rouge ne paraissait sur son visage, son regard semblait expulser plusieurs flammes, bien entendu, ce n'est qu'au sens figuré, la Sylf n'avait de loin pas un tel pouvoir, mais c'est ce qu'on pouvait ressentir. Se relevant d'une traite accompagnant ainsi ses paroles sur un ton des plus secs, elle s'empressa de rejoindre le blondinet pour récupérer son arme qu'elle rangea à l'intérieur de sa botte. Même si son enseignement concernait les armes rapprochées, il allait de soit qu'un peu de distance était agréable, et les armes de jets étaient un peu une passion. Quoi qu'il en soit, une mission lui avait été confiée et les choses devaient se mettre en place.

"- Bien, comme je disais au reste de la classe avant que nous ne soyons interrompus, aujourd'hui c'est course d'école ! Une sortie éducative qui se déroulera, ici-même, à l'Académie. Nous allons tous assister à un entraînement de combat entre professeurs. Je devrais malheureusement vous abandonnez, mais pas d'inquiétude, un garde sera présent pour vous surveiller. A la fin de l'entraînement, vous pourrez tenter votre chance avec l'un des enseignants."

Que c'était intéressant, certes, mais elle n'avait de loin pas annoncé la cerise sur le gâteau et ce n'était pas pour rien... Invitant toute la classe à se joindre à elle, la mystérieuse enseignante se dirigea vers la salle d'entraînement. Échangeant quelques mots avec le surveillant, elle se retourna.

"- C'est ici que nos chemins se séparent pour aujourd'hui, passez une bonne heure de cours !"

Elle se retourna en direction de la sortie et stoppa net devant trois élèves, comme par hasard, les retardataires. Tournant délicatement ses talons vers eux, elle reprit parole.

"- Vous trois ! Vous allez venir avec moi, vous n'avez quand même pas cru vous en sortir à si bon compte ? Suivez-moi !"

Forçant le trio gagnant, ou pas, à la suivre, le petit groupe se rendit directement vers un drôle de quai, un bateau, oui, le port qui abritait le navire qui se rendait dans le monde des humains. Peut-être le savaient-ils déjà, dans tous les cas, c'était un détail que notre chère Kym s'était empressée de ne pas divulguer, pas marrant sinon.

*Tu crois vraiment que ces trois là feront l'affaire ? Il s'agit quand même d'un démon !*

*Ne t'inquiète pas, au pire, s'ils meurent, ils comprendront qu'être en retard à mon cours est interdit !*

*Mais je croyais qu'on ne pouvait pas mourir ?*

*C'est ce qu'on dit, mais on peut souffrir, sois-en sûr !*
Le navire accueillit la petite troupe, prêt à partir, il se mit à léviter gentiment avant de prendre un peu plus de vitesse. Un épais brouillard se dévoila avant que tous soient noyés dans la brume. L'image devenait de plus en plus nette, l'arrivée sur le monde des humains était imminente ... Comme ses complications ...
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Dim 30 Déc 2012 - 0:45
à peine Salvatore été t-il rentré en classe, que son professeur lui lança un regard noir, un regard qui aurait fait trembler le plus courageux des héros... Mais le jeune épéiste l'ignora complètement , où plutôt il ne remarqua pas sa présence, la seule personne qu'il voyait, enfin, que son cerveau daignait enregistrer, c'était la jeune fille qu'il avait rencontré la veille lors de son premier jour à l'académie, Kate, au côté de qui il avait affronté des créatures inconnus au bâtiment abandonné, il lui sourit, et agita sa main en direction de la demoiselle qui ce trouvait au troisième rang. Il se serait bien assis près d'elle mais...par expérience, il préférait rester hors de portée de ses mains et de ses jambes, L'italien laissa donc une place entre elle et lui.


«Hey, comment ça va l'amaz-Kate?» il sourit légèrement, gardant son attitude frivole.

«Quel surprise que l'on ce retrouve dans la même classe!!! On dirait qu'on va pas s'ennuyer hein ? » il ce mit à rire à gorge déployé, quand...un couteau de lancé atterrit juste devant lui, manquant de peu sa poitrine, Doni remarqua finalement que ça professeur était légèrement... irrité, et décida de se taire, question de survie considérant le lancé de la prof, on dirait bien qu'elle possédait des compétence dans ce domaine. Finalement, la salle retrouva le calme après quelque instant, mais alors qu'ils allaient reprendre les cours, une personne aux cheveux bleu surgit dans la salle de classe, ce dernier portait un gilet en cuir, ainsi que des gantelets avec de petites plaques en métal sur le dessus des poignets, de la main et des doigts, sur ses tibias, il y avait des grèves en métal et encore plus bas, des chaussures métallique avec des semelles en cuir, il était encore plus en retard que notre blond préféré.

« Eum... Excusez-moi du retard... Je me suis perdu... » Apparemment, il avait honte d'être en retard, quel étrange façon de penser.

Cette fois-ci, la femme aux cheveux verts en charge de la classe explosa de colère, ses yeux donnaient l'impression qu'ils vous incinéreraient si vous les regardiez trop longtemps, un pouvoir Divin ? Visiblement pas, personne dans la classe ne fut incinéré, quand bien même, sa restait quelque chose de terrifiant.

"- Assez ! Ce n'est pas une cours de récréation ici ni un moulin, filez vous asseoir de suite ! Aucune excuse !"

du point de vue de l'Italien, ça ressemblé plus au rugissement d'une bête féroce, qu'au complainte d'une personne en colère...Mais peu importe, Notre héros, était fasciné par la lame planté dans son bureau, bien qu'au début il avait été quelque peu effrayé par la soudaine agression, il commençait à avoir l'habitude de ce genre de comportement et de ce fait les ignoraient de plus en plus, l’épéiste saisit donc l'arme de la jeune professeur aux cheveux verts, une arme de qualité apparente, il vérifiait l'équilibre du couteau, son tranchant, ainsi que le fil de la lame, c'était pour ainsi dire une habitude, si bien que, avant même de s'en rendre compte, il était totalement absorbé dans sa tâche, ne voyant pas la lionne verte s’approcher de lui.

« Ha ! » L'épéiste blond laissa s'échapper un petit cris, alors que l'instructrice, repris violemment son couteau des mains de Salvatore, avant de retourner au tableau sans lui adresser un regard.

soupir

Le jeune Italien tourna la tête vers sa camarade, Kate... Pour voir que le jeune inconnue aux cheveux bleus c'était placé entre lui et elle.

soupir

Il soupira une deuxième fois, vous l'aurait compris, il s'ennuyait à rester assis sans rien faire, oui, au bout de 5 minutes. Le jeune homme prit donc la décision de prendre une petite pause sur son pupitre, mais alors qu'il s’apprêtait à rejoindre les bras de Morphée...




"- Bien, comme je disais au reste de la classe avant que nous ne soyons interrompus, aujourd'hui c'est course d'école ! Une sortie éducative qui se déroulera, ici-même, à l'Académie. Nous allons tous assister à un entraînement de combat entre professeurs. Je devrais malheureusement vous abandonnez, mais pas d'inquiétude, un garde sera présent pour vous surveiller. A la fin de l'entraînement, vous pourrez tenter votre chance avec l'un des enseignants."


Affronté un professeur ? Les même professeurs qui sont dit un niveau au dessus des élèves ? L'effet fut instantané, Salvatore sortit de ça semi-torpeur et frappa ses mains sur la table, ce levant d'un geste brusque, les yeux pleins d'étoile.

« Vraiment ?!? On va pouvoir tester nos capacités contre des instructeurs ?!? » Il ce rassied, toujours excité comme une puce, et ce perdit dans son imagination, essayant de trouvé des parades face à un ennemi plus fort, imaginant les pouvoirs et compétences possédés par les enseignants ainsi que nombreuses autres joyeusetés de ce genre, lorsqu'il revint à lui, il n'était plus que trois en dans la salle, Kate, lui et le retardataire aux cheveux bleus.

"- Vous trois ! Vous allez venir avec moi, vous n'avez quand même pas cru vous en sortir à si bon compte ? Suivez-moi !"

*Hein ? Quoi ?*
les mots de la fauve au pelages verts était du charabia pour le jeune homme, sans sortir ? Il avait fait quelque chose de mal ? Il suivit le groupe, sans trop comprendre ce qu'il ce passait, et finalement, au bout de plusieurs minutes, ils arrivèrent dans une sorte de port, égarant ainsi un peu plus l’épéiste, il se pencha légèrement vers son compagnon aux cheveux bleus.


« Hé, ta une idée de ce qu'on fait ici ? Qu'est ce qu'elle veut dire par ne pas s'en tirer à si bon compte ?» il murmurait de façon a ce que le fauve ne les entendent pas.


Puis, il ce tourna vers Kate, l'amazone.

« Tu la connais cette instructrice ? Elle m'a l'air vachement dangereuse...»


Finalement, ils embarquèrent sur un des navires qui s'envola directement vers les nuages, perdant cette fois-ci complètement Salvatore, mais où est ce qu'ils allaient? Et le combat contre les enseignants?

"Hum... excusez moi, mais on va où exactement?"Il parlait cette fois au professeur qui les accompagnait.
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Mar 1 Jan 2013 - 23:26
    Doni était vraiment bizarre. Était-il idiot ou il le faisait exprès pour se faire remarquer? En tout cas, il y avait en lui quelque chose que j'aimais bien. Son air simplet je pense....Il avait cette façon de me regarder qui ne me déplaisait pas. Après ce qui s'était passé hier, il était devenu normal qu'on se parlait entre nous. En fait, personnellement, je le trouvais vraiment mignon. Je lui souriais légèrement lorsqu'il entama la discutions. J'avais presque oublié qu'on était en classe, jusqu'à ce que la prof décida de nous interrompre en lançant un couteau sur la table de Doni. J'étais à la fois impressionnée par la vitesse, la force et la précision de ce lancé et à la fois effrayée par la prof elle-même. Comment avait-elle fait ça? Je voulais faire la même chose. Normalement, on voyait ce genre de chose dans les films. Mais là, c'était la réalité. Oui, tout était vrai. Devenir Dieu était réel. J'avais toujours peur au fond de moi. A chaque fois que j'y pensais, mon les battements de mon cœur s'accéléraient. Je craignais que tout cela n'était qu'un rêve d'un esprit ayant quitté le monde des mortels pour ne pas se sentir seul ou ne pas errer dans le néant. C'était marrant. J'étais morte et pourtant.....J'étais assise dans une salle de classe comme si rien n'avait changé. Cela s'approchait tellement du monde des vivants que j'en était nostalgique. J'avais limite envie de pleurer, mais je me contentais de sourire et de faire comme si rien n'était. Même si c'était trop dur. De vivre comme une humaine alors que j'étais morte. J'imaginais que c'était pas facile pour tout ceux qui étaient autour de moi. Cependant, quand je voyais Doni sourire et faire comme si rien était, comme si être un apprenti-dieu était naturel, j'avais confiance en moi. J'arrivais à sourire simplement, sans effort. Je me sentais moi-même. Évidemment, je ne lui avais pas dit tout ça car sinon il en profiterait ce pervers! Mais, je perdis vite mon sourire lorsque la prof se mit en colère car un autre élève était arrivé en retard. Je sentais déjà mon sang se refroidir et mon corps trembler comme une feuille. Elle nous sermonnait et fallait avouer qu'elle avait réussi à calmer une classe toute entière.

    Tandis qu'elle alla reprendre son arme des mains de Doni, je regardais le retardataire qui s'était placé entre le blondinet et moi. Il était assez bizarre lui aussi. Des habits en cuir et en métal....Il avait cru que c'était l'époque médiévale ou quoi? A moins qu'il venait lui-même du Moyen Age. Mais, si c'était le cas, il ne serait pas dans notre classe, non? Il aurait plus d'expérience que nous car, à cette époque, l'art du combat était à la mode. Et puis, il serait mort avant nous donc il aurait été ici depuis longtemps. A moins d'être nul, mais vu le retard qu'il avait, cela devait être ça. Un élève cancre. Je n'avais rien contre eux, en fait je ne faisais pas vraiment attention aux cancres, aux fayots ou autre. J'avais l'habitude de me contenter de suivre le cours et puis c'est tout. En tout cas.....Le "chevalier" était mignon, il n'y avait pas à dire. Je suivis ensuite la prof des yeux. Elle était retournée près de son bureau.


    "- Bien, comme je disais au reste de la classe avant que nous ne soyons interrompus, aujourd'hui c'est course d'école ! Une sortie éducative qui se déroulera, ici-même, à l'Académie. Nous allons tous assister à un entraînement de combat entre professeurs. Je devrais malheureusement vous abandonnez, mais pas d'inquiétude, un garde sera présent pour vous surveiller. A la fin de l'entraînement, vous pourrez tenter votre chance avec l'un des enseignants."

    J'étais déçu. Une sortie à l'Académie? C'était nulle!! Autant ne pas aller en cours alors! Je m'attendais à découvrir de nouveau lieu divin! A quoi bon de regarder des profs se taper dessus, on n'allait pas s'améliorer en combat pour autant! Autant aller mater un film avec des effets spéciaux alors! Même si j'étais impressionnée par le lancé de couteau de tantôt, ce n'était pas pour autant que je voulais carrément voir un combat! En plus, on ne pouvait pas s'enfuir vu qu'un surveillant allait nous surveiller. La poisse, j'étais vraiment déçue. En tout cas, Doni semblait ravie, mais il avait mal interprété ce que voulait dire la prof. Ce n'était pas NOUS qui allait affronter les prof, mais ENTRE EUX! Je soupirais moi aussi, comme si le blondinet était contagieux. Je suivie les élèves jusqu'à ce que la prof se tournait vers nous. Elle voulait qu'on la suive car on était des retardataires. Premier jour d'école et déjà des problèmes! La scène du couteau défilait sous mes yeux et je pris peur sans le montrer physiquement. Tandis que les autres suivaient le surveillant, nous, le trio arrivé en retard, suivîmes la prof aux cheveux émeraudes. Je savais déjà qu'elle ne pouvait pas nous tuer, mais la souffrance était pire que la mort.

    Tout s'était passé trop vite. On était dans un bateau, ou j'avais des hallucinations? Qu'est ce qu'on foutait dans un bateau?? Et les autres alors? Le combat des profs?? Je ne comprenais plus rien. Le paquebot aussi était étrange. Il...volait? Bon, je ne devais plus être choquée pour ce genre de chose, il fallait que je prenais l'habitude. En tout cas, je me demandais où la prof nous emmenait. Était-ce autorisée de faire ça? A moins que......C'était un kidnapping et qu'elle voulait se servir de nous pour de mauvais dessins! NON! JE NE VOULAIS PAS ÊTRE UTILISER COMME OTAGE!!! Je devais me calmer. Depuis que j'étais ici, j'avais perdu tout mon optimiste. Peut-être qu'elle nous faisait une surprise, ou qu'on avait une sorte de mission secrète. Alors que je réfléchissais à tout ça au bord du bateau, Doni vint me voir.


    « Tu la connais cette instructrice ? Elle m'a l'air vachement dangereuse...»

    J'étais rassurée de ne pas être la seule à le penser. Non, j'étais encore plus rassurée de voir que Doni avait un minimum d'humanité, de moralité et de logique quelque part en lui. Il avait l'air si....Comment dire....Ailleurs quand il était dans son délire. Je lui répondis avec un air inquiet car je ne pouvais pas vraiment répondre à sa question vu que j'étais nouvelle encore dans ce bahut.

    Hmmm pas vraiment. En tout cas, elle est assez forte pour pouvoir visé avec beaucoup de précision un couteau à quelque centimètre de toi, et avoir assez de force pour planter son arme si loin d'elle. Mais....

    Je me mis à lui sourire pour ne pas lui faire peur et pour le rassurer. Enfin, je me rassurais plus moi-même qu'autre chose.

    Si elle était devenue une prof, cela veut dire qu'on peut lui faire confiance et qu'en cas de problème elle nous protégera. Et c'est parce qu'elle est une prof qu'elle ne peut pas nous faire du mal sans avoir à subir des conséquences....Enfin, c'est ce que je pense!

    Puis Doni alla voir le sujet de notre conversation pour savoir où on allait. Je le suivais, attendant la réponse de la femme aux cheveux émeraudes....
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Ven 4 Jan 2013 - 15:00


"- Assez ! Ce n'est pas une cours de récréation ici ni un moulin, filez vous asseoir de suite ! Aucune excuse !"

Au moins... C'est le cas de le dire, pour une professeur, elle a un sacré tempérament de feu ! Si elle avait été chevalier, elle aurait été loin... Mais tout cela, c'était du passé... Je suivais le cours comme je le pouvais, la voyant se lever et se diriger vers moi et les deux autres, j'ai cru que c'était pour nous engueulé... jusqu'à ce qu'elle récupère un couteau, plutôt bien ouvragé que le blond était en train d'admirer, j'avouerais que, j'aurais aimé faire de même... La voyant ensuite revenir à sa place, elle nous parlait à ce moment la d'une tout autre chose...

"- Bien, comme je disais au reste de la classe avant que nous ne soyons interrompus, aujourd'hui c'est course d'école ! Une sortie éducative qui se déroulera, ici-même, à l'Académie. Nous allons tous assister à un entraînement de combat entre professeurs. Je devrais malheureusement vous abandonnez, mais pas d'inquiétude, un garde sera présent pour vous surveiller. A la fin de l'entraînement, vous pourrez tenter votre chance avec l'un des enseignants."

Euh... Suis-je le seul à n'avoir rien compris à son charabia ? Fin, les seuls truc que j'ai compris, c'était qu'il y avait une sortie éducative pour voir des profs ce latté la face, qu'on serait surveillé et qu'on pourrait a notre tour combattre des profs... Ma foi idée géniale ! J'étais à la fois rassuré qu'il y avait des autres profs et à la fois stresser... Combattre des professeurs qui sont sans doute plus fort que les élèves.... Brr.... Cela me faisait froid dans le dos !

Alors que je croyais qu'on allait tous partir pour cette... Euh... Sortie je crois, la professeur aux cheveux d'émeraude nous arrête, nous engueulant légèrement et nous 'ordonnant' de la suivre... Je savais qu'on allait se prendre un truc sur le coin de la gueule... ! En chemin, le blond me posa une question quelque peu... Étrange en chuchotant.

« Hé, ta une idée de ce qu'on fait ici ? Qu'est ce qu'elle veut dire par ne pas s'en tirer à si bon compte ?»

« J'en ai aucune idée... Néanmoins, je ne pense point que cela soit une bonne nouvelle qui nous attend... »

En les entendant discuter, je me pose de plus en plus de questions... Lorsqu'on arriva au niveau d'une espèce de port... Pendant le trajet, je reste avec les autres, mais j'étais silencieux, plonger dans mes pensées sur les raisons de cette femme qui, visiblement, nous emmenais hors de l'académie. Je sortie de mes questions par le blond qui posais une question forte intelligente à la professeur, a condition que celle-ci daigne à lui répondre.

Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Dim 6 Jan 2013 - 16:43
Ha la la, ces jeunes, ils étaient encore loin de se douter de ce qu'il allait se tramer ! La fine équipe venait d'embarquer sur le navire en direction de la Terre. Beau globe qui renferme ses secrets. Les questions devaient fuser dans l'esprit des élèves, un d'ailleurs profita d'un instant de silence pour poser la question la plus pertinente du moment : Où se rendaient-ils ? Avant qu'une réponse un tant soit peu concrète ne pouvait être donnée, il fallait au moins préciser certaines choses ou du moins, les rappeler. Aller dans le monde des humains n'était pas une tâche facile et encore moins quand on était sensible à sa part d'ombre. Assise sur une chaise en bois, se balançant quelque peu en arrière, la jeune femme sortit sa fiole de sa sacoche pour en boire une bonne gorgée avant de lâcher un magnifique rot d'appréciation. Tendant dès lors son butin auprès de ses élèves pour leur en proposer un peu, elle se rappela ce cher Yuurei qui avait mal, mais alors très mal réagi suite à l'absorption de ce flux divin. Se rétractant aussi vite, elle reprit la petite bouteille, bu une nouvelle gorgée et la rangea.

"- Avant de vous en dire plus, je vous précise ou vous rappelle, que l'Académie a été créée pour protéger la Terre, les humains. Bien entendu, nous pouvons dès lors aller dans le monde des humains. Mais attention, seulement dans l'époque présente et non dans le passé et encore moins dans l'avenir. N'espérez pas non plus vous échapper pour y voir votre famille si vous êtes morts dans le présent. Celle-ci ne peut vous voir. Vous êtes encore bien jeune et il faut acquérir un certain niveau pour que votre corps soit perceptible."

La mystérieuse enseignante fit une petite pause regardant son index qu'elle vint poser juste à l'entrée de son nez histoire de se gratter un peu. La démangeaison passée, elle pouvait reprendre le cours de son récit.

"- Vous me direz, mais pourquoi une Académie ? Que devons-nous protéger exactement ? Car nos actes peuvent avoir un impact sur le monde. Nous ne sommes pas les seuls ici, après la mort, d'autres sont choisis pour des chemins bien sombres. Des ombres, des démons et autres saletés existent et compromettent ainsi la paisibilité de la Ter..."

A force de se balancer sur sa chaise, le pire arriva, la Sylf tomba en arrière sur le plancher de bois comme une bien heureuse, les quatre pattes à l'air, heureusement qu'elle avait pensé à mettre une culotte en ce jour. Sans même rougir de honte, celle-ci se releva prenant soin de remettre la chaise à sa place et s'accroupit à terre.

"- Bref, vous l'aurez donc compris, nous allons dans le monde des humains, sur la Terre. Une mission m'a été confiée par les directeurs de l'Académie. Je pouvais prendre qui je le souhaitais avec moi. J'ai donc décidé, au vu de vos retards respectifs, de vous infliger cette obligation ! Mais la mission ne sera pas de tout repos, c'est une enquête minutieuse qui nous a été transmise. Je ne peux d'ailleurs même pas vous dire dans quel endroit exactement sur le monde elle se déroulera mise à part un petit détail : Dans un parc d'attractions !"

Bien entendu, les wouhaaaa, trop bien, super, allaient peut-être se faire entendre, mais le groupe n'était pas là pour s'amuser, de loin pas ! De toute façon, le navire n'allait tarder à arriver et la bande de joyeux lurons, ou pas, devrait vite se mettre en route. Bateau ressentit une légère secousse avant que la brume ne se dissipe. Les lumières bougeaient, clignotaient dans tous les sens. La musique de foire s'invitait aux oreilles des personnages. Des rires, parfois des pleurs, oui, c'était bel est bien le terminus ! Une foule incroyable de personnes, des manèges à pertes de vues, des chapiteaux aussi et une nuit étoilées accueillaient les membres de l'Académie. Kym invita le petit cortège à descendre de leur véhicule de fortune.

*Pouahhhhhhhhhhhh, c'est génial ici, on se fait un tour Kymichou ?*

*Tu peux toujours rêver !*
Les yeux des enfants brillaient, étincelaient, était-ce vraiment possible que les ombres maléfiques soient également de la partie ? Dans tous les cas, la jeune femme avait le paquet remis par les directeurs avec elle. Se tournant vers les élèves, elle rappela une dernière chose :

"- Personne ne vous voit, si vous en percevez le contraire, dites-le moi tout de suite !"
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Mer 9 Jan 2013 - 18:50
« J'en ai aucune idée... Néanmoins, je ne pense point que cela soit une bonne nouvelle qui nous attend... » le jeune homme a la tête bleu bien que quelque peu étonné par ma question, donnait l'impression de répondre sérieusement et en toute honnêteté, Salvatore lui souria, comme à son habitude.

« Dans ce cas, j'imagine qu 'on aura la surprise~ » il répondit sur un ton chantant

"Si elle était devenue une prof, cela veut dire qu'on peut lui faire confiance et qu'en cas de problème elle nous protégera. Et c'est parce qu'elle est une prof qu'elle ne peut pas nous faire du mal sans avoir à subir des conséquences....Enfin, c'est ce que je pense!"
Sa confiance en l'être humain était... admirable, enfin, si leurs enseignant était humain bien sur.

« Hé....si tu le dit » il regardait la jeune fille, l'air de dire « j'en n'en suis pas si sur... ».

Plus important, apparemment, personne ici n'était au courant de ce qu'il se passait, ni Kate, ni leurs camarades aux cheveux bleus, la professeur semblait jalousement garder les informations pour elle, où alors, elle devait avoir peur qu'ils fuient si on leurs expliqués ce qu'ils faisaient ici, probablement les deux...mais cela importait peut, son attitude désinvolte lui donnait un sentiment de familiarité, même si son côté violent avait l'air assez développé, cela ne le dérangeait pas plus que ça, après tout, il ne valait pas mieux, bref, pour faire court, elle mettait le jeune homme à l'aise, si bien que lorsqu'elle leurs proposa une fiole contenant un liquide inconnu, il n'hésita pas un instant a la saisir...Enfin, essaya de la saisir, la fauve verte retira son offre aussi vite qu'elle l'avait proposé, arrachant ainsi un soupir de mécontentement à l'épéiste.


"- Avant de vous en dire plus, je vous précise ou vous rappelle, que l'Académie a été créée pour protéger la Terre, les humains. Bien entendu, nous pouvons dès lors aller dans le monde des humains. Mais attention, seulement dans l'époque présente et non dans le passé et encore moins dans l'avenir. N'espérez pas non plus vous échapper pour y voir votre famille si vous êtes morts dans le présent. Celle-ci ne peut vous voir. Vous êtes encore bien jeune et il faut acquérir un certain niveau pour que votre corps soit perceptible."


Ho, finalement, la réponse à sa question.

"- Vous me direz, mais pourquoi une Académie ? Que devons-nous protéger exactement ? Car nos actes peuvent avoir un impact sur le monde. Nous ne sommes pas les seuls ici, après la mort, d'autres sont choisis pour des chemins bien sombres. Des ombres, des démons et autres saletés existent et compromettent ainsi la paisibilité de la Ter..."

La lionne verte qui depuis tout à l'heure se balançait sur sa chaise, venait de faire une chute spectaculaire, nous laissant voir sa culotte, Doni, ne présentant aucun intérêt pour ce genre de chose, resta de marbre, attendant patiemment la suite, il ne voyait aucune raison de détourner les yeux ou d'être gêné, la femme aux cheveux verts se releva de façon nonchalante et reprit son explication.

"- Bref, vous l'aurez donc compris, nous allons dans le monde des humains, sur la Terre. Une mission m'a été confiée par les directeurs de l'Académie. Je pouvais prendre qui je le souhaitais avec moi. J'ai donc décidé, au vu de vos retards respectifs, de vous infliger cette obligation ! Mais la mission ne sera pas de tout repos, c'est une enquête minutieuse qui nous a été transmise. Je ne peux d'ailleurs même pas vous dire dans quel endroit exactement sur le monde elle se déroulera mise à part un petit détail : Dans un parc d'attractions !"

« hum hum » le jeune acquiesçait vigoureusement de la tête, exprimant sa compréhension des paroles de sa professeur.

« J'ai rien compris a la majorité de ce que vous avez dit, mais en gros, on se rend sur terre pour taper sur de méchants c'est ça ? » contrairement à ce qu'il laissait penser, sa compréhension actuelle de la situation était en réalité...basique, très basique...

le jeune Italien faisait travaillé ses méninges pour comprendre le reste, quand le bateau se mit a trembler, les nuages épais laissèrent alors place à un festival de son et de lumière, ces dernières étaient mouvantes ou clignotante, ajoutant ainsi une touche de féerie, s'agissait il du parc d'attraction dont elle venait de parler ? Les yeux du jeune blond brillaient d'un intérêt nouveau, alors que le groupe débarquait dans cette endroit inconnu ou la foule était si épaisse que l'on ne pouvait pas voir au travers, c'était la première fois qu'il se rendait dans un tel lieu, au bout de quelques minutes, il revint à lui et se tourna vers la fauve.

« Ha, j'ai faillit oublié, c'est quoi votre nom déjà ? »
une information sans grande importance, mais qui pouvait avoir son utilité.


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Sam 12 Jan 2013 - 15:18
    J'écoutais les paroles de la professeur, qui avait eu la gentillesse de nous donner des explications.

    "- Avant de vous en dire plus, je vous précise ou vous rappelle, que l'Académie a été créée pour protéger la Terre, les humains. Bien entendu, nous pouvons dès lors aller dans le monde des humains. Mais attention, seulement dans l'époque présente et non dans le passé et encore moins dans l'avenir. N'espérez pas non plus vous échapper pour y voir votre famille si vous êtes morts dans le présent. Celle-ci ne peut vous voir. Vous êtes encore bien jeune et il faut acquérir un certain niveau pour que votre corps soit perceptible."

    J'avoue avoir eu une légère déception sur ce qu'elle disait à propos des familles. Je voulais voir Neal, mais maintenant, j'étais bien placée pour comprendre que cela ne pouvait pas être possible. Qu'est ce que j'allais lui dire de toute façon? J'étais morte! Il serait choqué de me revoir vivante. Et si je lui disais que j'étais dans une école de dieux, il pensera qu'il deviendrait fou et il risquerait de finir dans un hôpital psychiatrique. Non, je ne voulais pas de ça. Je ne voulais pas qu'il souffrait. Ce que je voulais, c'était qu'il soit heureux et entouré de gens de confiance. Mais....Je voulais au moins veiller sur lui, voir comment il allait. Cela m'aiderait peut-être d'avancer.....

    "- Vous me direz, mais pourquoi une Académie ? Que devons-nous protéger exactement ? Car nos actes peuvent avoir un impact sur le monde. Nous ne sommes pas les seuls ici, après la mort, d'autres sont choisis pour des chemins bien sombres. Des ombres, des démons et autres saletés existent et compromettent ainsi la paisibilité de la Ter..."

    Là, j'avoue d'avoir eu peur. Et si Chloé faisait partie de l'un d'eux? Non, il n'y avait aucune raison qu'elle prenait le côté obscur de la force. Est-ce que la goule que Doni et moi avons affronté faisait parti de ces démons? Il était bien trop fort pour nous et je me demandais si, un jour, on sera capable d'en battre un sans trop de difficulté, comme le directeur. La prof était tombée de sa chaise et c'était prévisible vu qu'elle se balançait. Sa culotte était vue de tous. Je fermais les yeux avec un sourire honteux pour la prof. Je paris que Doni avait dû se rincer l’œil. Pour l'autre garçon, je ne savais pas. Il m'était encore inconnu. Je ne savais même pas son prénom et ça m'inquiétait un peu. J'avais peur qu'il se mettait à l'écart. Il avait sans doute remarquer que Doni et moi, nous nous connaissions. Bref, revenons à nous moutons. Si la prof parlait de tout cela, cela voulait dire que nous allons....

    "- Bref, vous l'aurez donc compris, nous allons dans le monde des humains, sur la
    Terre. Une mission m'a été confiée par les directeurs de l'Académie. Je pouvais prendre qui je le souhaitais avec moi. J'ai donc décidé, au vu de vos retards respectifs, de vous infliger cette obligation ! Mais la mission ne sera pas de tout repos, c'est une enquête minutieuse qui nous a été transmise. Je ne peux d'ailleurs même pas vous dire dans quel endroit exactement sur le monde elle se déroulera mise à part un petit détail : Dans un parc d'attractions !"


    J'étais choquée. Les directeurs de l'Académie lui confiait une mission et elle avait décidé de prendre des élèves pour l'accompagner. Et quand elle parlait des directeurs.....Elle voulait sans doute parler de lui. Shindô Akarui. Je le haïssais. Mais, je me devais d'accepter son rang, peu importe mes sentiments à son égard. Par contre, ce qui me dérangeait, c'était le lieu de cette "mission". Un parc d'attraction? Pourquoi allez dans un tel lieu où....Ah non, c'est bon. J'avais compris. Il y avait beaucoup de personne dans ce genre d'endroit, en particulier les enfants. C'était un parfait endroit pour attaquer et détruire la paix régnant sur Terre. Un lieu où vivait la joie et le sourire.....Une partie de moi avait peur, mais une autre ne voulait pas laisser ces démons enlever cela à l'humanité. Une secousse me "réveilla" et j'avais peur que c'était comme hier, que c'était moi qui avait provoqué ce tremblement. Mais heureusement, c'était juste le bateau qui était arrivé à destination. Il faisait nuit et il y avait beaucoup de monde. Le temps n'était pas le même sur Terre et sur Deus Academia ou quoi? Cependant...C'était magnifique. Enfin, j'étais déjà allé dans un parc d'attraction avec des amies, mais pas le soir. Mes yeux étaient éblouis par toutes ces lumières et cette joie chez les enfants. Dommage que personne ne pouvait nous voir. J'aurai bien voulu aller sur la grande roue pour admirer la vue. Je le regardais, mon regard remplie d'envie d'y monter. Seulement, on ne me laissera pas faire un tour vu qu'on était en mission forcé.

    « Ha, j'ai faillit oublié, c'est quoi votre nom déjà ? »

    Ha, Doni m'avait fait rappelé que je ne connaissais pas le nom du garçon qui nous accompagnait. En fait, on ne savait pas qui on était tous, à part le blond et moi-même. Je posai mon poing sur ma main, montrant que j'avais une idée.

    Je sais! Et si on se présentais chacun notre tour? Je suis Kate Moreau!

    Laissant les autres se présenter, je posai une autre question.

    Au fait, à quoi consiste cette mission réellement? Si c'était juste pour affronter des démons, vous n'aurez pas besoin de nous pour ça, non? Surtout que vous êtes prof de combat. Et puis, ces démons, à quoi ils ressemblent? S'ils étaient d'apparence humaine, ça serait difficile de les retrouver dans un parc d'attraction à cause de tout ce monde.
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Lun 14 Jan 2013 - 18:53


Je les écoutais parler, en particulier la professeur, proposant quelque chose à boire que je déclinais poliment d'un signe de la tête, même si elle retirait son offre aussitôt, au moins sa vaux la peine de dire que je n'en voulais pas. Écoutant ensuite le blond soupiré de mécontentement... Je sait que nous somment des apprentis-Dieu, mais il y a certaines choses qui peuvent nous affecter... De plus, si vraiment nous avions un truc à faire, boire ce breuvage étrange ne nous aurais pas aidé. Par la suite, notre chère et tendre... Enfin il faut encore le prouver, professeur, nous parlais quelque peu du monde des humains, l'Académie existait pour que nous les protégions ? Pour moi, cela était parfait, un Chevalier était fait pour ça ! J'espérais intérieurement à mon tour retourné voir mes proches... jusqu'à ce qu'elle nous annonce une vérité qui me restait ancrée comme un poignard dans l'esprit.

« Mais attention, seulement dans l'époque présente et non dans le passé et encore moins dans l'avenir. N'espérez pas non plus vous échapper pour y voir votre famille si vous êtes morts dans le présent. Celle-ci ne peut vous voir. Vous êtes encore bien jeune et il faut acquérir un certain niveau pour que votre corps soit perceptible. »

Avec amertume, comprenant que je ne reverrais jamais mon époque, je restais silencieux... Écoutant la suite des opérations, par delà la mort, il y avait eue des personnes corrompu, devenu des démons ou autres trucs infernales et malsaine ? Tout ceci était de mon ressort alors ! Je n'avais aucun droit de laisser ceci courir en liberté et de voir des innocents affectés par ces choses ! Après cela... La professeur se casse la figure de manière magistrale, tournant la tête par respect afin de le pas la regardé... L'entendant de nouveau parler, je l'écoutais, apprenant le 'pourquoi somment-nous la ?', nous étions mobilisé pour mener une enquête minutieuse ? Après qui ou quoi comme démon ? Je l'ignorais. Cependant, un détail me perturbait... Posant la dite question, puisque cela m'était inconnu :

« Excusez-moi... Mais... Qu'est-ce qu'un « Parc d'attraction »... ? Cela n'existait point de mon époque... »

J'eus ma réponse assez vite, lorsque tout le navire ce mit à trembler, m'accrochant et me cramponnant sur mes jambes, je voyais une multitude de couleurs et de bruit nouveau qui envahissait les lieux, ainsi que des paroles... Recouvrant la vue, ce que je voyais me fit limite décrocher la mâchoire, bien que je me retenais de le faire en présence de mes compagnons de route... Des gigantesques constructions de métal, grinçant et bougeant dans tous les sens, le tout produisant des sons étrange me firent dresser les cheveux sur la nuque, de même, TOUT l'environnement avait changé !!

Ou était les bâtisses en bois des paysans ?! Ou était les constructions de pierre qui constituaient les châteaux et autres édifices de mon époque ?! Les champs, les bois et autres natures si familière avais.... Disparue... A la place, un espèce de sol gris et dur, semblable a de la roche avait tout remplacé... Des mots sortant tous ceux de ma bouche, sans que je le veuille, m'adressant ensuite à mes compagnons de routes, sans quitter des yeux ces... Choses :

« Sainte merde de Deus... Quelle est donc cette époque... ? Est-ce de la sorcellerie... ? En quelles années somment-nous... ? Tout cela semble si... Diffèrent du moyen-âge... ! »

En cette qualité, je pouvais le dire, sans peur ni reproche... J'étais un Visiteur, dans cette immense étendue clignotant et faisant un boucan du diable ! Entendant ensuite la question de la jeune fille, dénommé Kate, je me ressaisie légèrement, la regardant et essayant de reprendre 'conscience' de ce que j'étais. Faisant une légère révérence en même temps, accompagné d'un baise-main, car tel était le genre de salut que l'on devait faire auprès des dames, par respect et courtoisie.

« Je me nomme Erox Lunis, Chevalier Royal du Moyen-Âge... Enfin... Ex-Chevalier... »

Par la suite, je sursautais à nouveau en voyant une de ces structures bouger, sans le vouloir, de ma bouche sortie un « ARRIERE SORCELLERIE !!! », rougissant à ma réaction et préférant me taire... Si je n'étais point un Chevalier, je pense que j'aurais fuit dans le bateau sans demander mon reste... Mais étant en mission, je me devais de prendre sur moi et de l'accomplir, des vies étant peut-être en jeux après tout.
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Dim 20 Jan 2013 - 12:30
La fine équipe de bras cassés était enfin arrivée à destination, leur mission pouvait commencer même si elle ne serait guère de tout repos. Surtout que certains imprévus s'invitèrent à la fête. Même si notre chère enseignante ne faisait pas non plus partie de cette époque, ce n'était pas son premier voyage dans ce monde. De plus, les heures à la bibliothèque pour s'instruire des temps passés, lui avaient beaucoup aider à apprendre cette nouvelle technologie qui n'était en rien de la sorcellerie. Mais soit. La réaction du chevalier fit bien rire aux éclats la petite Kym qui eu de la peine à se reprendre. De toute façon, il le fallait. Bref, les esprits retrouvés, chacun allait se présenter tour à tour, bonne idée, mais ne jamais trop en faire savoir sur sa personne était également une forme de sécurité. Passant sa main dans sa longue chevelure, la Tylf s'avança devant les élèves pour se présenter en quelques mots.

"- Bien je suis Kym, Kym Mäss. Je viens d'un temps encore plus éloigné que vous ne pourrez y penser."

Se retournant pour balayer la foule de son regard, la jeune femme cherchait une attraction bien précise, mais laquelle. Malheureusement, elle n'avait pas toutes les informations bien décodées en main. Sortant de son sac quatre grandes capes. Mais il fallait avant tout calmer les ardeurs d'Erox, le pauvre, il semblait plus que traumatisé ! S'approchant délicatement du personnage, notre guerrière vint déposer sa main libre sur son épaule et baissa quelque peu son visage pour être à sa hauteur pour s'adresser à lui comme si c'était un enfant.

"- Mon petit, il ne faut pas avoir peur, ce n'est pas de la sorcellerie, crois-moi. C'est très technique. Je t'invite une fois notre retour à lire les manuscrits à ce sujet. Si tu ne sais lire, tu peux demander à un servant qui le fera pour toi."

Un sourire des plus flatteur suivi d'un baisé sur son front, Kym se redressa pour s'adresser cette fois à tous.

"- Voici des capes ! Attention, elles ont une particularité, mais je vous demande de bien vouloir respecter les règles de ces artéfacts que je devrais bien entendu rendre à l'Académie une fois tout ceci terminé. Ces capes vous permettent, une fois enfilées, de vous donner l'apparence d'un être humain et vous rendre ainsi visible aux yeux de tous. Comme dit, vous aurez une toute autre apparence de la vôtre. Cela ne sert donc à rien de vous enfuir avec pour espérer faire bouh à votre ennemi !"

Lançant un bout de tissu à chacun, elle sortit une petite lettre sur laquelle quelque chose était griffonée. La prof. invita tout ce beau monde à la suivre. L'ambiance était en tout cas au rendez-vous, on pouvait entendre les rires des enfants, des parents et même parfois apercevoir des adolescents s'adonner au plaisir d'un certain pêché dans les coins plus sombre du parc. En fait, on voyait des êtres humains vivres tout bonnement. Ces êtres si répugnants quels qu'ils soient. Mais un objectif lui avait été donné, la jeune femme ne pouvait flancher. Stoppant net ses pas, la bande venait d'arriver devant une attraction d'un genre plutôt classique mais très utile pour apprivoiser sa nouvelle apparence : Le labyrinthe de miroirs ! En gros, il suffit de retrouver la sortie dans un chemin rempli de miroirs en toute sorte déformants à souhait.

"- Mettez vos capes maintenant, on va faire ce jeu avant toute chose histoire de bien s’accommoder de notre nouvelle image !"

*J'espère juste que cette Colombe nous a pas donné des apparences merdiques, autrement je l'aurais à mon retour !*

*Ho oui, une pin-up pulpeuse à souhait ! Ho non, comme mon ancienne reine, pourquoi pas ... Une humaine bouttoneuse et gloutonne ! Mouahahahaha*

*T'es vraiment ...*
Son sourire un peu jaune, la mystérieuse enseignante hésitait de vêtir son nouvel habit. Fermant les yeux, elle pénétra la première dans l'attraction s'avançant quelque peu pour arriver devant le premier miroir. Ses paupières s'ouvrirent délicatement révélant sa nouvelle apparence ...

"- HAAAAAAAAAAAAAAA"
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Ven 25 Jan 2013 - 22:09
Les compagnons de Salvatore s'étaient rapidement présentés chacun leurs tours suite à sa question, bon, certes il avait seulement demandé le nom de leur professeur, mais après tout, ça pouvait toujours être utile de connaître celui de tête bleue, qui plus est, il se disait chevalier, Doni avait entendu parler de gens venant de différentes époques, il n'y avait pas trop cru jusqu'à maintenant, ou plutôt, il s'en fichait éperdument, mais les faits parlaient d'eux-mêmes, la façon exagérée dont il traitait les femmes comme des princesses et la manière dont il réagissait face à ce qu'il pensait être la « sorcellerie » prouvaient ses dires véridiques, quelle ironie tout de même, sachant qu'il venait d'une école ou celle-ci faisait partie intégrante de la vie et du programme scolaire. Lorsque l'Italien comprit qu'Erox-comme il s'était nommé-était un vrai chevalier, un éphémère rictus sadique apparu sur son visage, rictus qu'il supprima aussitôt, espérant que personne ne l'avait remarqué.

*La Deus Academia... cet endroit est encore plus intéressant que ce que je pensais. *

Ignorant la question pertinente de sa camarade, Kate, l'épéiste se tourna vers la fauve verte et le chevalier aux cheveux bleus avec son habituelle insouciance, Kym, leur enseignante, semblait être en train de réconforter le jeune homme après la peur qu'il s'était fait tout seul.

« Enchanté de vous rencontrer. Je suis Salvatore Doni, l'un des derniers imbéciles utilisant une épée sur un champ de bataille dans une époque ou les « guerrier » n'existe plus, je porte fièrement le titre dénué de sens « d'épéiste».»  Le jeune blond fit sa frivole mais élégante révérence dont lui seul avait le secret.

"- Voici des capes ! Attention, elles ont une particularité, mais je vous demande de bien vouloir respecter les règles de ces artéfacts que je devrais bien entendu rendre à l'Académie une fois tout ceci terminé. Ces capes vous permettent, une fois enfilées, de vous donner l'apparence d'un être humain et vous rendre ainsi visible aux yeux de tous. Comme dit, vous aurez une toute autre apparence de la vôtre. Cela ne sert donc à rien de vous enfuir avec pour espérer faire bouh à votre ennemi !"

Joignant le geste à la parole, l'instructrice envoya une cape à chacun de ses étudiants.

"- Mettez vos capes maintenant, on va faire ce jeu avant toute chose histoire de bien s’accommoder de notre nouvelle image !"

Sur ces mots, la lionne verte pénétra dans un bâtiment et bien qu'un cri fut entendu quelque instant plus tard, il ne dérangea pas Salvatore qui... Observait sa cape comme avec les mêmes yeux qu'à son arrivée ici, les yeux remplis d'étoiles d'un enfant innocent venant de trouver un nouveau jouet, sans plus attendre, le jeune Italien s'éclipsa discrètement entre deux stands, enroulant le morceau de tissus autour de son corps à l'abri du regard de ses compagnons, le changement survint immédiatement, bien que notre jeune héros ne puisse le voir, les seuls indices quant à la réussite sa transformation étaient le fait que son épée se trouvait désormais dans sa main droite sous la forme d'un sac plus petit et facile à transporter et qu'il avait du mal à marcher droit, qui plus est, à chaque pas il faisait des bruits étrange. Mais au final, tout cela importait peu, tant qu'il pouvait apprécier son nouveau joujou quelques temps avant de revenir....

Sortant de l’espèce d'allée formée par les stands mit côte à côte, le jeune guerrier partit dans la direction opposée de l'endroit ou se trouvait la drôle de troupe, étrangement, tous les regards semblaient fixés sur lui, spécialement celui des garçons, qui était bien plus insistant qu'à l'accoutumé.

« hummm, est-ce que je me suis transformé en quelque chose de bizarre ? »

curieux, il s'approcha de la vitre d'un vendeur de ticket pour l'attraction des montagnes russe et observa longuement son reflet.

« ...hein ? »
Invité
avatar
Invité
Re: Etrange course d'école ... [Terminé] - Jeu 31 Jan 2013 - 15:34
    Bizarrement, ces présentations me faisaient sourire. Je ne savais pas pourquoi, sans doute parce que ce genre de situation ressemblait au quotidien des humains. Rencontrer et donner son nom à d'autre personne, se faire de nouvelle connaissance. Et de plus, ils étaient comme moi. Destiné à devenir à leur propre insu une divinité, ne sachant pas pourquoi. On était pareil. Perdu dans un chemin déjà tracé par un autre. Nos croyances toutes anéantis par ce néant appelé la mort. Rien que le fait d'être là, debout, dans le monde des vivants, surtout dans un parc d'attraction, me faisait rendre compte que je n'étais plus de ce monde. J'avais été attiré par les forces du destin à mon propre insu. Je me rappelais de la dernière fois où j'étais allée dans le parc d'attraction. J'avais fait différent manège et mangé des beignets sucrés. C'était la bonne époque. Mais, qu'importait les efforts qu'on faisait, le passé était toujours intouchable. Nous ne pouvons revenir en arrière.

    Mais, je gardais le sourire en voyant Erox, le chevalier qui m'avait fait un baise-main - cela ne m'avait pas déplu - devenir fou. Non, je ne pouvais m'empêcher de rire. Sa réaction était marrante. C'était la première fois que je réagissais comme ça depuis mon arrivé à Deus Academia. Je ne m'en rendais pas compte, mais....Peut-être qu'en fait, je vis encore. Et tant qu'il y avait de la vie, il y aurait du bonheur. Du moins, c'était ce que ma défunte sœur me disait. Mon cœur était soulagé lorsque cette idée traversa mon esprit. Je pouvais redevenir ce que j'étais, avant ma mort. Je ne pouvais pas rester dans un coin m’apitoyer sur mon sort. Mon avenir était fixé et je me devais de l'assumer avec sourire. Enfin bon. Fini la rigolade. Redevenant sérieuse, j'écoutais la prof, qui nous donna de drôles de cape.


    "- Voici des capes ! Attention, elles ont une particularité, mais je vous demande de bien vouloir respecter les règles de ces artéfacts que je devrais bien entendu rendre à l'Académie une fois tout ceci terminé. Ces capes vous permettent, une fois enfilées, de vous donner l'apparence d'un être humain et vous rendre ainsi visible aux yeux de tous. Comme dit, vous aurez une toute autre apparence de la vôtre. Cela ne sert donc à rien de vous enfuir avec pour espérer faire bouh à votre ennemi !"

    Elle était cruelle, cette prof. C'était comme si elle lisait toute mes pensées et savait toutes mes envies et me cassait mes espoirs. Enfin, c'était son droit. Mais, à quoi ça servait d'avoir des capes qui nous rendaient visibles aux yeux de tous avec une apparence différente? Ne pouvons-nous juste pas attaquer les monstres sous notre forme actuelle? Enfin bon.Je mis alors la cape, sans savoir à quoi je ressemblais. Pourtant, je ne ressentais aucun changement physiquement. Lorsque je me regardais, je voyais la cape couvrir mon uniforme. C'était de l'arnaque ou quoi? J'étais déçue, mais cela ne m'empêchait pas de suivre la prof, Erox et.....Doni ?! Où était-il passé?? Alors que les deux autres entrèrent dans le jeu des miroirs, je couru à sa recherche. Ce crétin....C'était vraiment un boulet! J'avais espéré qu'il n'attirait pas trop l'attention mais.....Je vis que derrière moi....Il y avait une horde de fille me regardant bizarrement. Puis, leurs yeux étaient devenus en forme de cœurs et de mettait à crier "KYAAAA" en courant comme un troupeau qui fuyait une avalanche....D'accord, une comparaison assez bizarre, mais vous voyez le genre? Je mettais mise à courir aussi, espérant de les semer. J'y arrivai après quelques minutes de fuite et par chance j'ai pu retrouver Doni, en train de se relooker. Fatiguée et énervée, je fonçais vers lui et lui donnai un coup de poing sur sa tête par derrière.

    ESPÈCE D'ABRUTI! Tu ne sais pas suivre quelqu'un ou tu n'as pas le sens d'orientation? Qu'est ce que tu- HEIN? KOAAAAAAAAAAA????????

    Je m'arrêtais de le gronder lorsque je vis mon reflet sur la vitre. Le vendeur me regardait avec un air incompréhensible, mais c'était normal. Par contre, ce qui n'était pas logique.........POURQUOI EST-CE QUE JE RESSEMBLAIS A UN GARÇON???? Non! J’ÉTAIS un garçon! Et pas n'importe quel jeune homme ordinaire! J'étais....Un jeune beau gosse! Limite je tombais complétement amoureuse de ce pseudo-physique! Puis, remarquant que j'étais près d'une montagne russe avec les cris, je me tournai vers Doni avec un petit sourire naturel.

    Bon ben comme on est là, autant en profiter. Ca te dirais un tour dans ce manège?
Etrange course d'école ... [Terminé]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Etrange course d'école ... [Terminé]
» Megan Cole [Terminé]
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Salles de cours-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page