Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 De retour à la cantine ! [Pv Mégara]

 
Invité
avatar
Invité
De retour à la cantine ! [Pv Mégara] - Ven 21 Déc 2012 - 16:53
Q'est-ce qui a de bon ?

Une semaine et demie après le combat contre le lion argenté, Vyhdôsa ressortait de l'infirmerie, tout fringuant et soigné, une belle cicatrice était toutefois resté sur sa poitrine.

Habillé des vêtements que Maodan lui avait gentiment payer, le géant était de sortit. Jean noir moulant les genoux, le fessier, vêtu d'un t-shirt blanc faisant saillir ses pectoraux massifs et d'une veste grise par-dessus, on pouvait dire que le colosse avait du charme même s'il ne semblait pas habitué à de telles parures. Cela lui changeait grandement de ses draps blancs sales qui voulaient s'échapper de son corps à chaque coups de vents. Il semblait à l'étroit, serré mais finalement, c'était plus pratique et le vent ne le gênait aucunement à présent. Sortit de l'infirmerie, le bougre mourrait d'une faim atroce, les repas qu'on lui servaient n'étaient pas très consistants pour lui qui avait déjà mangé, rappelez-vous, un steak énorme et une gargantuesque assiettes de frites lors de sa rencontre avec Lyra. Ainsi, il vagabondait en tentant de retrouver le chemin qui menait jusqu'à la fameuse cantine. Il s'en souvenait rapidement, même s'il s'était trompé lors de son parcours et qu'il était tombé sur un terrain vague, il finissait finalement par arriver devant la porte où les odeurs flottaient déjà dans les airs. Tout semblait aller pour le mieux, pas de voix rauques dans sa tête depuis des lustres, le combat contre le lion était loin, seul le souvenir de son baiser avec Mégara était resté gravé dans sa mémoire.

En y repensant, il ne put s'empêcher de sourire silencieusement. Ses bras se balançaient énergiquement, brassant grandement les airs autour de lui. Des personnes étaient entrain de le regarder, surpris de sa fougue et étonnés de sa taille mais rien n'y faisait, Vyhdôsa aurait bien voulu retenter cette expérience inédite. Le coeur qui bat rapidement, la chaleur, la douceur de son corps, de ces lèvres, revoir encore une fois son visage. Et son ventre...non pas celui de Mégara, celui de Vyhdôsa, en effet celui-ci venait d'émettre un bruit, un grondement, un hurlement bestial. Il avait faim ! Et il finissait par avancer pour saisir la poignée et l'ouvrir un grand coup. Les gonds ne cédaient pas pour une fois. Quel étonnement il avait eut en rentrant à l'intérieur toutefois !

Des décorations lumineuses étaient suspendues un peu partout sur les murs de la cafétéria. Quelques sapins étaient joliment décorés de parures de noëls avec leurs guirlandes flamboyantes et leurs boules, plus ou moins grandes, revêtis. Le géant, provenant d'Egypte, n'avait jamais rien vu de tel et il s'avançaient au milieu de la cantine, silencieux et admiratif. Au pays du désert, on ne fêtait pas noël, jamais et encore si cela existait à cette époque du moins. Il restait là, planté à regarder comme un enfant les décors festifs. Même le personnel s'était mis au diapason en mettant une sorte de bonnets rouges aux jolies pompons sur leurs têtes. Est-ce que Mégara aurait été content si elle avait vu ça ? Vyhdôsa se le demandait. Elle avait hantée rapidement ses pensées, au même titre que sa soeur, mais en étant plus spéciale, plus intime...
Invité
avatar
Invité
Re: De retour à la cantine ! [Pv Mégara] - Ven 21 Déc 2012 - 22:02


Depuis un petit moment, mon appétit avait disparu. Je ne faisais que jouer avec ma nourriture, la regarder, essayer de l'avaler et renoncer à finir mon repas. En y réfléchissant bien, un soir, je me suis rendue compte que c'était ainsi depuis une dizaines de jour, depuis que je L'avais rencontré. Lui, géant de plus de deux mètres, muet. Notre dernière discussion c'était passée dans l'infirmerie où je l'avais ramener après un combat durant lequel il m'avait protéger. Nous avions – pour mon plus grand bonheur – échanger un doux et tendre baiser. Mais tout fut interrompu par cette sournoise dame. Je m'étais enfuie tel une lâche pour m'effondrer dans mon lit. Je n'étais pas retourner à l'infirmerie depuis, malgré l'envie que je ressentais. J'avais peur, tout simplement, peur de revoir cette infirmière sans tendresse ni douceur, peur d'avoir à affronter le regard de Vyhdôsa, peur d'assumer les sentiments qui avaient pris possession de mon petit coeur perdu. Je me demandais comment il allait. Tout le temps. Il me hantait, je rêvais de lui la nuit. Les jours défilaient, lentement, de plus en plus lentement. Il me manquait, énormément. La neige tombait.

Noël approche malgré tout, les bonnets de père noël envahissent l'académie tel une épidémie. Je me recouvrai d'épaisses polaires bien chaudes pour oublier le froid hivernal et ne souriais ni ne riais avec personne. Je n'en avais pas l'humeur. Mon ventre me réclamait à manger, il allait en avoir, de plus, aujourd'hui nous avions notre repas de noël. La cafet' sera surement décorée comme tous les établissements scolaires en somme. J'entrai dans le bâtiment et retira mes gants que je fourrai dans ma poche. Je pris de quoi manger sur un plateau et allai m'installer près d'une fenêtre pour avaler la nourriture fumante en regardant les flocons blancs tomber. Peu d'élèves étaient arrivés, les autres devaient être en cours où en train de jouer dehors. Je m'emparai de la fourchette en métal froid qui me glaça plus que je ne l'étais déjà à l'aide d'un long frisson. Je frottai mes bras pour tenter de me réchauffer malgré la douce chaleur ambiante des lieux. « La seule chaleur qui m'ai réchauffée sont ses bras... » pensais-je alors en souriant. Ces câlins, ce baiser, je ne pu m'empêcher d'y repenser. Les bruits de rires et de cris de voix suraiguës me sortirent de mes douces pensées. Les gens affluaient dans la pièce, et au fond de moi naissait une lueur d'espoir. L'apercevoir au loin me ferait plaisir. Je fixais la foule mais me résigna au bout d'une petite dizaine de minutes. Mes yeux tristes se penchèrent vers mon assiette qui se refroidissait. Je n'avais pas encore avaler un morceau malgré la faim qui me tiraillait. Je savais qu'au bout de deux petites bouchées, je n'aurais plus faim et cela me désolait. La pièce fut rapidement remplie, laissant quelques tables de libres. J’espérais que personne ne vienne me voir, je voulais être seule, accepter mon erreur de croire en lui et moi, accepter d'avoir été trop dans mes rêves, mes fantasmes. J'avais envie de pleurer, mais cette sensation me paraissait inconnue. Au fond, quelques choses me retenait, me disait de tenir bond, peut-être que c'était notre baiser si doux qu'on s'était échangé. Mais en tout cas, cette chose me disait que ce n'était peut-être pas perdu puisqu'on ne s'était pas revu mais la partie blessée en moi répondait que je ne le reverrais surement pas. Ce combat silencieux que menait ma conscience et mon coeur me déchirait. Je gardai la tête baissée et souffris en silence, espérant quand même le revoir...

Invité
avatar
Invité
Re: De retour à la cantine ! [Pv Mégara] - Sam 22 Déc 2012 - 12:59
Q'est-ce qui a de bon ?

Le souvenir de ses lèvres, de ce baiser hantait notre crétin de géant. Oui, crétin parce qu'il restait statique devant les impressionnantes décorations hivernales de la cantine. Une cuisinière, la même que la dernière fois, le regardait du coin de l'oeil tout en servant sa nourriture. Elle devait se demander ce qu'il faisait planter là, à ne plus bouger. Une méditation, une contemplation ou quelque chose d'autre ? Elle ne le saurait certainement pas. Le cerveau se remettait en marche et observant qu'il avait eu petit moment de transe, il se remit en marche, esquivant de temps à autre les guirlandes qui pendouillaient bien trop bas pour lui. Quoique, c'était un peu de sa faute mais bon. Prenant un plateau de repas de ses mains rugueuses, il avançait le long du rail qui menait aux cuisinières. Un verre, des couverts, il était servi rapidement et atteignait la dite grosse cuisinière aux sourcils incroyablement épais mais au sourire si maternel :

Alors mon "grand" garçon, je te sers quoi ? Tu veux du poisson, du poulet ? Accompagné de quoi ?

Bien entendu, il ne pouvait pas répondre à voix haute alors il pointait silencieusement du doigt ce qu'il souhaitait. Il semblait plus froid que d'ordinaire par rapport à la bienveillance de la cuisinière mais il n'y pouvait rien. Elle se contentait de lui servir ce qu'il souhaitait par le biais de ces ustensiles et par un sourire, toujours le même. Vyhdôsa le lui rendait, montrant qu'il était content de la nourriture et il partait de là afin de ne pas gêner les autres personnes. Hop ! Une autre guirlande d'esquiver ! Il scrutait la salle de son regard jaunes perçant recherchant une place intéressante. Il avançait, écartant les quelques groupes qui s'agglutinaient en masse. Plus loin, dans le fond de la cantine, il vit une sorte de scène musicale où un rideau cachait ce qu'il pouvait s'y trouver. Il souhaitait faire une animation ici ? Un petit moment debout, il reprenait sa marche et sa recherche.

A l'entrée de la cantine, un groupe de garçon venait de rentrer. Aux allures rebelles, ils n'avaient pas l'air commodes et semblaient être venus dans le but de faire un peu le "bazar". Parlant dans un langage grossier, à voix hautes, étaient-ce des repentis ? Comment avaient-ils pus être admis à l'Académie ? Ils avaient pris leurs plateaux, assiettes et, se déplaçant en groupes dans leurs démarches étranges, ils recherchaient également une place. Là ! Près de la fenêtre, une jolie fille toute seule, la proie parfaite pour eux. Le chef de la bande, un blond aux yeux rouges s'avançait pour se poser à coté d'elle, ses pieds tombaient lourdement contre la table, son bras allait se poser sur le rebord de la chaise de la jeune fille. De sa voix délinquante, il finissait par l'aborder :

Salut ma belle ! Alors on mange toute seule ? On vient squatter à ta table, ça ne te gêne pas j'espère ? - il se retournait sans même attendre sa réponse vers ses acolytes et leurs lançait - C'est bon les gars, venez ! On se pose ici, elle opé.

Les mecs ricanaient tout en se posant presque de la même manière que leurs chefs autour de cette jeune demoiselle. Ils avaient des yeux perfides et malsains...

Durant ce temps, le chahut avait intéresser le géant. Il avait vu le groupe de jeunes hommes se poser sur une table. Il n'avait encore pu discerner la jeune demoiselle qui était avec eux mais il ne faisait aucun doute qu'elle ne voulait pas de leurs présences à sa table. Il posait donc son plateau à une table, il le récupérerait plus tard, et s'avançait vers eux, se demandant si il y avait un problème...

Invité
avatar
Invité
Re: De retour à la cantine ! [Pv Mégara] - Sam 22 Déc 2012 - 17:49


Un groupe de garçons bruyant me dérangeait, je les avais entendu et vu rentrer et ils ne paraissaient pas fréquentables. Je n’étais pas d’humeur à faire régner la loi, sachant qu’ils étaient pour l’instant innocents. Ils se servirent, j’essayai de me faire discrète, sans succès. Le meneur vint me voir et je me demandais jusqu’où il irait tellement il était sans gène. Je roulai des yeux et soupirai, exaspérée. Ses pieds étaient presque dans mon assiette tandis que sa main se baladait sur mon épaule. Ses amis ne tardèrent pas à le rejoindre et je savais que je devenais impuissante face à leur nombre. Ils me transperçaient de leur regard désagréable qui se baladait sur moi.

Ma seule issue fût de gagner du temps en espérant que quelqu’un voit ma détresse. Je souhaitais au fond de moi que cette personne soit Vyhdôsa, mais comment cela pouvait-il arriver ? J’eu un petit sourire pensif en repensant à lui ce qui eu l’air de déplaire fortement à mon nouveau voisin aux yeux rouges. Il m’adressa un large sourire en me demandant d’une voix menaçante ce que je trouvais de drôle. Je me recroquevillai sur ma chaise en lui répondant qu’il n’y avait rien. Je commençais à perdre espoir, ne sachant pas réellement quoi faire. Je fixais mon repas, d’un air agacé. Il devait vraiment être gelé désormais, je n’arriverais pas à manger. Tant pis, je n’en mourrai pas. Les autres garçons ricanaient, amusés par la situation dans laquelle j'étais. J'allais leur demander leur nom, histoire de voir leur dossier un peu plus tard lorsqu’une ombre se fit au dessus de mon plateau, au dessus même de la table. Je n’osai pas lever les yeux, intimidée.

Invité
avatar
Invité
Re: De retour à la cantine ! [Pv Mégara] - Dim 30 Déc 2012 - 22:28
Q'est-ce qui a de bon ?

Les pas du géant le menait juste derrière le leader de la troupe et il voyait la main de celui-ci se balader sur...Mégara. Les pupilles de Vyhdôsa se rétractaient et sa main venait se poser sur l'épaule du gars. La grosse paluche serrait alors avec force celui-ci, et un cri s'échappait. L'homme dénommé Syren basculait rapidement en arrière, ayant été éjecté de sa chaise d'une force incroyable. Les yeux du géant se déposait sur Mégara et sans dire un mot il prit Syren par le col de sa chemise, le soulevant à demie hauteur. Sans avoir eu le temps de réagir, Vyhdôsa lui donnait un coup dans le visage, le poing s'imprégnant dans la joue. Syren fut projeté au loin, au milieu des tables de la cantine, et ses autres compagnons se soulevèrent de leurs chaises, prêt à attaquer le géant bagarreur.

Mais ! Qu'est-ce qu'il..qu'est-ce qu'il a ce crétin là !? Vous avez vu la pêche qu'il m'a mit !?

Ses compagnons froncèrent leurs sourcils en cadences, les coudes relevés, ils s'attaquaient sans plus attendre Vyhdôsa. Coups poings s'entremêlaient dans les airs, sans pour autant toucher le géant qui était étonnement agile. Flexion des jambes, esquive sur le coup, il ne faisait que défendre pour le moment, profitant de la parade pour épuiser leurs forces. Là ! Il envoyait alors une salve de coups de poings, une deuxième flexion, et il ne restait plus qu'un seul gars, tout s'était déroulé rapidement, d'une impulsion incroyable. Syren dont la lèvre laissait s'échapper un filet de sang et une pourpre rougeur. Il crachait une de ses dents avant de se reculer peu à peu. Vyhdôsa avançait vers lui dans le même instant, le visage imprégné d'une colère absolue, il ne fallait pas toucher à Mégara ni même l'emmerder avec d'autres gars.

Putain mais t'es qui toi !? Qu'est-ce tu viens nous faire ch*er là ? T'es son copain ou quoi ?

Personne ne devait toucher à Mégara, ne pas l'embêter, Vyhdôsa voulait la protéger coûte que coûte, comme la dernière fois avec ce lion lunaire. D'instinct il s'était élancé sur lui sans réfléchir, juste dans le but de la protéger elle. Ce sentiment qu'il n'avait jamais ressenti, l'amour ? Cet amour avait altérer son jugement lorsqu'il avait vu cette troupe d'énergumène malpoli lui parler. Son coeur battait à vive allure, Mégara....douce Mégara, elle semblait si fragile, si vulnérable. Elle serait son coeur et lui l'armure, la roche qui la protégerait contre tout. La serrer dans ses bras de géant à nulle autre pareils, regoûter aux plaisirs de ses lèvres si sensuelles, peut-être aller plus loin. Cela semblait réciproque, que pensait-elle là ? A cette table, seule, pensait-elle à lui tout comme il pensait à elle ? Que faire si la bande part ? Il hésitait mais prenait finalement une décision. Par la suite, il lui avouerait son amour, son coup de foudre, la volonté de la protéger, de la prendre dans ses bras. Oui, il lui dirait.

Sans vraiment recevoir une réponse de la part du géant, c'était flagrant qu'il y avait un truc entre eux. Visage renfrogné, Syren ordonnait aux autres de filer, de même pour lui. Peu de personnes étaient restés dans ce fracas rapide. Essoufflé, un peu mal à certains endroits, Vyhdosa revenait auprès de sa belle. Enfin, qu'allait-elle penser après cette réaction si nerveuse et protectrice ? Que c'était un fou dangereux enclin à une violence bestiale ? Il se posait à coté, le visage auparavant coléreux était devenu..calme mais accompagné d'un sourire qui voulait dire "Est-ce que tu...vas bien ?".
Invité
avatar
Invité
Re: De retour à la cantine ! [Pv Mégara] - Mer 9 Jan 2013 - 15:53



L’ombre, Vyhdôsa, il me dépassa d’un bon mètre actuellement, je ne bougeai pas, le regardant se battre contre les mauvais garçons qui étaient venu m’embêter. Comment avait-il su ? Avait-il entendu ma détresse silencieuse ? Mon appel au secours ? Je n’en savais rien, mais il était là, il me protégeait, se battant pour moi. Je l’admirais, yeux brillants, émerveillée. Les « méchants » s’enfuirent à toutes jambes, les gens s’étaient éparpillé, apeuré. Puis il se tourna vers moi, je rougis, baissant la tête vers mon plateau froid. Je le vis s’asseoir à mes côtés, un petit sourire aux lèvres. Je relevai timidement la tête, rouge. Je le dévisageai quelques instants. Puis, dans une folie passagère, je l’enlaçai, posant ma tête sur son épaule. Je le serrais le plus fort possible le corps du géant contre le mien.

- Vyhdôsa… Vyhdôsa… je murmurai, sanglotant dans ses bras si rassurant.

Je n’osais plus bouger, accrochée à lui comme un coquillage à son rocher. Je ne voulais pas quitter ses bras. Je sentais son cœur battre, le mien allant plus vite. J’étais gênée, tellement gauche, tel une enfant perdue. Le monde autour de moi disparut, comme dans l’infirmerie, plus rien autour n’existait, rien ne viendrais gâcher ce bonheur maladroit entre nous deux. Je le tenais encore, je le tiendrais toujours.

Invité
avatar
Invité
Re: De retour à la cantine ! [Pv Mégara] - Mer 9 Jan 2013 - 16:59
Q'est-ce qui a de bon ?

Incroyablement confus par ce qu'il venait de faire, par cet excès soudain de violences, Vyhdôsa s'en voulait d'un sens. Devait-il s'en vouloir d'avoir sauvé celle qui prenait une place important dans son coeur ? Non. C'était évident alors il regardait son tendre visage aux formes si harmonieuses et attendit une réaction de sa part. Son visage était toujours aussi rougie que lors de leurs dernières rencontres, c'était si adorable. Soudain, les yeux emplies de larmes cristallines, elle serra le Géant dans ses bras, sanglotant alors. Elle prononça son nom et se serrait encore plus contre lui. Alors Vyhdôsa passa ses bras autour d'elle, la rapprochant de lui plus qu'elle ne l'était déjà, il passa l'une de ses mains sur son visage pour sécher ses larmes. Il plongeait ses yeux jaunes vifs dans les siens afin de la réconforter. Avait-elle penser à lui comme lui penser à elle durant tout ce temps ? Depuis leurs dernières rencontres ? Le plateau froid pouvait en témoigner.

Son coeur de pierre se serrait à cette hypothèse, qu'elle ne puisse rien mangée parce qu'ils ne s'étaient pas vu depuis son hospitalisation. Il voulait tant la revoir et pouvoir caresser son visage, et surtout lui avouer qu'il l'aimait d'un amour étincelant. Sauf qu'il y avait cette infirmière aux airs agaçants qui lui avait interdit de sortir et qui lui avait des choses étranges. Étranges pour un homme venant d'une situation précaire et pauvre bien entendu. Durant ces semaines, dans son lit d'hopital il n'avait cesser de penser à elle. Alors là, cette fois-là, c'était la bonne pour le lui "dire". Fouillant dans une sacoche qu'il avait prévu pour l'occasion, il sortit son attirail pour parler.

Un bloc-note, une crayon, il écrivit deux mots sur le bout de papier. Deux mots qui prenaient tellement de sens, et qui apportait tellement. Oui ces deux mots étaient "Je t'aime". Il se recula alors d'elle et gêné comme jamais, les joues à son tour rougie, il se mit à manger le plateau qu'elle avait laissée là. Réflexe nerveux dans une situation où le comique joue avec les sentiments, il voulait la voir rigoler et ne plus afficher ces larmes qu'il détestait tant voir. Juste son sourire et non sa tristesse. Il avala tout d'un seul coup, la nourriture passant rapidement au travers de sa gorge, manquant de peu de s'étouffer.


Soudain les lumières de la Cafétéria se mirent à s'éteindre. La scène qui avait intéresser le Géant auparavant se dévoilait, les rideaux se tiraient sur deux demoiselles en tenues de noëls. Une musique vint s'installer et elles se mirent à chanter. Pour quelles raisons ? Tentant de trouver quelques choses pour échapper à cette situation embarrassante, Vyhdôsa écrivit une phrase sur une autre page, légèrement affolé par sa précédente déclaration.

Pourquoi sont-elles habillées comme ça ?
Invité
avatar
Invité
Re: De retour à la cantine ! [Pv Mégara] - Ven 11 Jan 2013 - 22:01

Son immense main essuya mes larmes d’un geste doux et tender. Je rougis davantage, perdant le contrôle de mes émotions. Il sortit alors un carnet et un crayon d’une sacoche. Il avait pensé à moi durant ce temps, il voulait me parler… Un sourire éclaira quelques secondes mon visage, puis il disparut ; peut-être désirait-il communiquer avec d’autres personnes ? Je baissai les yeux, triste à cette idée. Il inscrivit quelques mots, courts, rapides. Surement un « ça va ? ». J’allais prendre le bloc tandis qu’il mangeait mon repas froid, sans aucune raison visible. Puis les lumières s’éteignirent, deux jeunes femmes vinrent chanter, je les fixais et Vyhdôsa changea son message ce qui attisa ma curiosité. Je lus ces mots, sa question.

- Tu as dû remarquer que le réfectoire était décoré… C’est une fête appelée noël. On dit que le père noël vient donner des cadeaux aux enfants sages sur terre. Il porte une longue barbe blanche, un grand manteau rouge avec les bords blancs, un pantalon rouge avec les bords blancs également. Des bottes je crois, et un grand bonnet à pompon comme tu as pu en voir…
Comment vas-tu ?


Je pris quelques minutes à écrire, cherchant mes mots sans écouter la belle voix des chanteuses. Des applaudissements bruyants retentirent. Ma question trottait en moi et me rongeait. Mon cœur battait à tout rompre. Pourquoi n’était-il pas rester contre moi ? Ses bras me manquaient déjà tellement ! Je le fixais, je fixais ses douces lèvres, ce contact si intense, si pur, si doux et imprévisible. J’en voulais encore, je voulais être à nouveau contre lui, je voulais être sienne. Je l’aimais, j’en étais sûre, mais lui ? M’aimait-il ? Voulait-il de moi ? Toutes ces questions envahirent mon cœur et ma tête. J’espérais que c’était réciproque. Ça devait l’être, rien, aucun obstacle, je n’en voyais pas.


Invité
avatar
Invité
Re: De retour à la cantine ! [Pv Mégara] - Lun 14 Jan 2013 - 17:47
Q'est-ce qui a de bon ?


Le géant mangeait quelques restes de l'assiette froide, se laissant aller à son estomac d'ogre qui grondait. La douce voix mielleuse de Mégara lui expliquait alors ce qu'il advenait de ces jeunes demoiselles habillées de rouges qui dansaient et chantaient. Elle finissait par un "comment vas-tu" tout à fait spontané, comme un hors sujet complet, un détournement de ce que le Géant avait marqué sur sa feuille et qu'il lui avait tendu. Avait-elle feintée ? Ou s'en fichait-elle ? Ce ne serait pas possible, leurs étreintes, le baiser étaient bien une réalité, pourquoi donc. Alors il reprit une toute autre feuille et écrivit ceci :

Je vais bien et toi ? N'as-tu pas vu ce que je t'ai marqué à l'instant et montré ?

Son coeur de pierre se contractait rapidement, le serrant comme jamais. Il ne comprenait pas du tout ce sentiment à la base et là, c'en était plus que confus. Que faire ? Il s'était dévoiler, confesser, avouer et elle ne l'aurait pas vu ? Se berçant d'illusions, il s'était peut-être trompé. Elle n'était peut-être comme les autres filles, à se jouer de ses atouts pour flatter leurs ego ? Jouait-elle également le même manège avec d'autres personnes ? L'esprit trop confus, qui divaguait dans des hypothèses absurdes, secoua rapidement la tête. Non, elle ne pouvait pas être comme ça, ce baiser chaleureux avait bien eu lieu et il semblait plus que sincère.Cette fois-là, il n'attendit pas sa réaction pour lui poser une autre question, plus directe, plus concrète:

M'aimes-tu ?

Les chanteuses avaient arrêter leurs petits concerts et le rideau se ferma rapidement sous le tonnerre d'applaudissements de la part de ceux qui étaient arrivés ou restés. Vyhdôsa observa cet échange, cette manie et fit la même chose, tapant ces mains rugueuses fortement et qui émanaient un "clap clap" très sonores. C'était divertissant en tout cas cette initiative, bien joué à eux pour leurs belles voix et leurs interprétations de Noël. Bien, le Géant attendait alors patiemment sa réponse, pour voir....

♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 546

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Lumière
avatar
Directeur - Divinité Guerrière
Directeur - Divinité Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: De retour à la cantine ! [Pv Mégara] - Mer 16 Jan 2013 - 22:24
Rien de tel que casser la tête de deux ou trois importuns pour ravir le coeur d'une jeune fille, n'est-ce pas ?

Vydhôsa : 230 xps
Mégara : 170 xps
Contenu sponsorisé
Re: De retour à la cantine ! [Pv Mégara] -
De retour à la cantine ! [Pv Mégara]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page