Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Une nouvelle carte ! - La map 28

Invité
avatar
Invité
Une nouvelle carte ! - La map 28 - Jeu 13 Déc 2012 - 19:21
Fiora

~ Tale of a witch ~

L'histoire d'une histoire, la rumeur d'une rumeur. N'est-ce pas là le début même du désir du savoir? La motivation pour l'homme, que de chercher à connaitre le fondement d'une histoire ou d'une rumeur. C'est avec de tels rêves, que les gens en ont découvert l'astrologie, les sciences, que la terre était ronde et tout un tas d'autre découverte. Le mystère, le secret, le fait de ne pas savoir quelque chose poussaient les esprits les plus brillants à vouloir comprendre. La simple question 'Pourquoi' a sans doute été celle-là plus posé d'entre tous. Alors, pourquoi toute cette information ? Simplement pour vous faire comprendre les motivations qu'une jeune fille, héroïne de cette histoire : Fiora. Une jeune sorcière, très brillante du fait qu'elle était ignorante. Ironie n'est-ce pas? Elle ne savait pas grand-chose, mais sa soif de compréhension et de savoir n'avait littéralement aucune limite. Elle passait tout son temps dans la grande bibliothèque de l'Académie, à la recherche de connaissance sur tout et n'importe quoi. Elle en avait appris plusieurs langues, elle en avait appris beaucoup sur l'univers moderne et sa science. Elle qui pourtant venait du passé, comprenait maintenant le fonctionnement de l'électricité et de la technologie moderne en général. Qui l'aurait cru, une sorcière du passé qui s'était parfaitement adaptée au futur. Pourtant, aucune des connaissances ne lui mettait la puce à l'oreille. Elle cherchait toujours l’inédit, le rare, l'incroyable. Et un beau jour, c'est ce qu'elle trouva. Une carte, égarée sans doute depuis fort longtemps entre deux pages d'un livre. Un vieux bout de tissus qui avait connu des jours meilleurs. Pourtant, ce bout de tissus avait une grande valeur. C'était une carte, une carte du monde. Ôh, mais pas n'importe laquelle des cartes, c'était la carte d'ici, Deus Académie. Plus précisément, la carte du monde extérieur. Il y avait un grand nombre de lieux qui n'existait pas encore sur la carte officielle de l'Académie. C'était tout simplement inédit ! Personne sur ce monde ne savait à part Fiora l’existence de cette carte secrète ! Une carte qui portait pourtant un nom plutôt banal "28".

Cette carte 28 allait franchement loin, et dans le livre même où elle était, étaient écrits les récits de celui qui avait visiblement dessiné la carte en question. L'homme avait écrit les choses qu'il avait vues, les monstres aussi... Les dangers, les raisons pourquoi tant d'apprentis dieu s'y était perdu, les choses à éviter et la marche à suivre. Il était écrit à de nombreuses fois, que plus l'on s'éloignait de l'académie, plus les endroits devenaient dangereux. C'était comme si quelqu'un avait voulu que personne n'explore plus loin. Comme s'il y avait un 'autre' monde passé ses barrières. Des barrières composées de monstre, de nature déchainer et problème en tout genre. Mais une chose était sûre, selon les écrits de cette exploratrice, il avait la certitude que tout au bout, à la toute fin, il devait y avoir une sorte de paradis. Il avait la certitude que c'était là que les dieux accompli et assez puissant devaient aller à la fin de leur séjour à l'académie. Ce n'était bien sûr que des théories imaginaires, inventées par un homme que Fiora ne connaissait absolument pas. Mais sa théorie était parfois plutôt juste. Pourquoi n'y avait-il que des jeunes ici? Pourquoi seulement une académie ? Pourquoi était ont formé à devenir des dieux? Il était logique de croire que notre formation en tant qu’être divin avait un sens futur. Tout ceci devait un jour ou l'autre aboutir. Une fois notre apprentissage terminer, il devait y avoir une suite. C'était la théorie de l'homme qui en convainquit Fiora. Elle aussi ce mit à croire en cette théorie de l'après. Sa curiosité n’était néanmoins pas satisfaite d'un simple bouquin incomplet. Oui, car le livre n'était pas terminé, il termina brusquement, avec une phrase pas complètement terminée. D'ailleurs, la carte ne l'était pas non plus, beaucoup de vide manquait.

Il était clair que l'homme avait dû partir explorer, et il n’en était jamais revenu. Laissant son œuvre derrière lui, et tombant par hasard dans les mains de la jeune sorcière. Fort aucun ne doute que les directeurs doivent savoir la vérité là dessus, mais à quoi bon. S'ils le savaient, alors ils ne comptaient pas le leur dire. Il était évident que c'était une information tenue secrète, car Fiora n'avait rien lu à ce sujet. Tous semblaient éviter les théories sur l'après-ici, et sans doute que personne n'en était revenu pour dire la vérité aux élèves. Comprendre enfin leur but ici, outre le fait de vivre une seconde vie. Pourquoi eux, pourquoi ici, pourquoi devenir des dieux, pourquoi une académie, pourquoi pourquoi... Mais tant de question et trop peu de réponse. L'intelligence de Fiora se refusait à ces énigmes, elle devait savoir. Connaitre ce qu'il y avait au bout de ce monde, connaitre la connaissance 'secrète' de ce monde. En devenir maître, bien avant son temps. Une soif de connaissance qui allait être possible, avec ce magnifique objet, qu'était la carte 28.






Dernière édition par Fiora Locksley le Mar 1 Jan 2013 - 0:17, édité 5 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Une nouvelle carte ! - La map 28 - Jeu 13 Déc 2012 - 20:25
Les terres inexplorées


Bisou à sa soeur, suivi d'un calin. Fiora était prête à partir. Sa soeur avait toujours été sa seule inquiétude quant à ses départs et ses quêtes d'information. Après tout, elle ne savait pas si là où elle comptait aller était dangereux ou pas. Elle comptait faire entièrement confiance en une bâtarde petite carte sans aucune certitude qu'elle était vraie. Pourtant, elle y croyait et c'était important. Elle voulait aller au bout des choses, terminer l’œuvre d'un homme qui avait mis tant d'effort à la confection de cette carte. Fiora appréciait beaucoup ce désir du savoir, c'était une notion des choses qu'elle pouvait facilement partager et comprendre avec ceux qui pensaient comme elle. L'intelligence n'était pas donnée à tous, et la curiosité non plus. C'est quand le mélange des deux cette rencontre, qui pouvait donner de grandes choses. Bref, tout était préparé pour ce voyage. Elle se fichait bien de manquer quelque jour de cour, tout ceci était pour une cause meilleur. Apporter déjà à l'académie, une carte plus grande des lieux. Mais surtout, apporter à elle-même, les réponses à tant de questions qu'elle pouvait ce poser.

Le début fut plutôt facile. Après tout, le début était des zones déjà écrit sur les cartes mêmes de l'académie. Des herbes hautes, des montagnes, des prêts immenses, des vallées... Chaque zone était toute aussi magnifique les unes que les autres. Ce fut épuisant pour le corps, tant de route à pied pour ses petites jambes de jeune femme. Le soleil était lui aussi plutôt fort, heureusement qu'elle avait son chapeau. Mais bien plus vite qu'elle ne l'aurait cru, elle en arriva aux limites des frontières connues. L'on pouvait voir un drastique changement de zone, une immense chaine de montagnes découpait littéralement la zone explorée de celle inexplorée. Fort heureusement, elle n'avait pas à grimper jusqu'en haut de la montagne pour la traverser. L'homme et sa carte avaient pointé l'un des nombreux accès possibles pour franchir l'autre côté. Il y avait plusieurs 'creux' dans les chaines de montagnes, ce qui rendait possible de traverser sans trop d'effort. Fiora avait débuté avec le versant nord. Tout de suite après avoir franchi les montagnes, qui étaient d'immense barrière... La température chuta brusquement à chacun de ses pas. Passant de près d'une vingtaine de degrés, à une température avoisinant les -5 degrés. De l'autre coté, c'était de la neige, à perte de vu. Le soleil semblait d'ailleurs beaucoup moins fort ici, comme si le ciel l’obstruait avec un gaz sombre, raison pourquoi il faisait si froid ici. C'était le plein jour, et pourtant il faisait noir. Comme une nuit de pleine lune. L'on voit 'bien', mais il fait très sombre tout de même. Fiora s'avançait dans cette brume sombre, qui devenait de plus en plus épaisse à mesure où elle avançait. Il en était de même que du froid, qui devait avoir chuté dans les -30 degrés maintenant. C'était très loin d'être une température vivable pour qui que ce soit. À peine une heure, et Fiora en avait déjà les lèvres bleues et en frôlait déjà l'hypothermie. C'était sans doute la raison pourquoi personne ne venait ici, tous aurait du tourner pied face à ce froid. Pourtant, Fiora elle non. Elle faisait confiance en cette carte. Car la carte lui disait que cette brume n'était que contenue dans cette vallée. Une fois qu'elle l'aurait traversée, la température redeviendrait normale. Ce qui appuyait la théorie, était qu'à mesure ou elle s'éloignait du centre de la zone, la température remontait progressivement. Jusqu'à ce qu’enfin, elle retrouve l'embouchure qui concluait la chaine de montagnes, ainsi que ce froid mordant.

Huit heures avaient déjà passé, et la jeune sorcière était épuisée de son voyage. Son corps ce remettait progressivement du froid, maintenant qu'elle était dans une zone ou il faisait comme d'habitude, une vingtaine de degrés. Il était néanmoins tard et la température n'aurait tôt que de chuter à nouveau. Alors, elle se fit un feu et prit quelque brindille pour s'en faire un abri. Profitant des petites heures avant le sommeil pour prendre son stylo et écrire la découverte de cette zone de neige ainsi que celle où elle était. Cette carte avait des informations véridiques, cela était certain, sinon elle n'aurait pas survécu. La nuit fut longue, car elle n'avait pas véritablement sommeil. Pourtant son corps lui, était à bout de force et devait-ce reposer. Alors, dans l’ennui le plus profond, elle en fixa les flammes de son feu. Faisant le point sur sa situation et sur cette 'Carte 28'. Elle n'arrivait pas à croire que l'homme qui avait fait la carte, était venue ici... Alors que lui, n'avait pas de carte ni rien pour le prévenir des dangers. Il était vachement courageux à tout dire, ou simplement fou. Sans doute que Fiora n'aurait jamais eu le courage d'affronter tant d'épreuves sans petite carte pour lui dire quoi faire. Elle admirait cette vertu des hommes, celle du courage... Ou de la stupidité. Par ailleurs, parlant de danger. Il n'était pas dit qu'ici, là où elle était, était un endroit sécuritaire. Elle était hors champ de l'académie, sans doute que personne avant elle et l'homme de la carte n'était venu ici. Seul Dieu connaissait les mystères qu'elle pouvait rencontré. Mais c'était les risques, les risques de la curiosité. Des risques qu'elle sembla ignorer, alors que ses yeux s'avouèrent enfin vaincus à la fatigue. Devant un feu relaxant, elle était une lumière dans la pénombre immense de cette vallée complètement plonger dans le noir le plus total. Seule, loin de tout secours, et plus près que jamais des dangers les plus étranges et inconnus.






Dernière édition par Fiora Locksley le Mar 1 Jan 2013 - 0:20, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Une nouvelle carte ! - La map 28 - Sam 15 Déc 2012 - 21:34
Au bout du monde


Traversant désert aride, volcan en éruption, chaine de montagnes, plaine et vallée. Voilà près de 7 jours que Fiora marchait sans arrêt dans une seule et même direction. Allant si loin de l'académie, sans doute plus loin que personne n'avait jamais été jusqu'à ce jour. Le voyage avait été rude pour le corps, marcher toute une journée de temps n'était pas vraiment facile... Alors une semaine entière, l'on peut s'imaginer que les jambes de la jeune fille étaient en compotes. Malgré tout, elle allait devoir se rendre à l'évidence certaines choses. La chance avait été avec elle. Aucune pluie n'était tombée pendant son voyage, ni de temps froid durant son sommeil... Ou de monstre. Elle avait fait un voyage parfaitement parfait. Le seul défaut à sa course était que tout ceci était un pari double. Il fallait qu'elle rebrousse chemin après. Faire toute sa route, mais à sens inverse. Voilà ou était le danger, il ne suffisait que d'une seule mésaventure et tout était fini. C'était un risque calculer néanmoins, la carte 28 montrait les points sécuritaires, des indices sur les grottes ou passé la nuit ou les chemins qui éviterait de foncé dans des monstres. Vraiment, sans carte, elle n'aurait pas survécu une seule journée. Mais voilà, la carte n'était pas infinie non plus. Elle en arrivait tout au bout. Une jungle, danse et immense qui semblait simplement infinie, même vu de haut. Pourtant, la toute dernière chose inscrite sur la carte était une immense structure, en biais de la jungle sur une ile. C'était une mer à perte de vue, et pourtant cette structure avait un air familier. Une sorte d'église, mais une église beaucoup plus sombre... Les murs était fait de pierre, les gigantesques fenêtres étaient tentées de rouge couleur sang... C'était gothique à souhait. La simple vision de cette cathédrale lui donnait des frisons... Cela ne pouvait pas être un temple de dieu, mais plutôt, celui des enfers.

Le défaut à tout ceci était que ce temple était la toute dernière chose vue par le créateur de cette carte... Et il y avait écrit qu'il ne voulait pas ce risque de la visiter, car il aurait vu une société primitive humanoïde pas loin. D'ailleurs, l'homme en avait souligné le mot 'humanoïde'... Comme si, il parlait littéralement d'humain, ou du moins, une race lui ressemblant. Mais c'était un peu compréhensible. Aucun monstre ne pouvait construire une œuvre d'architecture aussi complexe. Cela demandait une grande intelligence et une connaissance accrue de la construction. Cela était forcément humain et elle doutait beaucoup que les gens de l'Académie aient construit quoi que ce soit si loin. Mais chose sûre, l'homme avait craint d'y aller. Il avait préféré faire demi-tour à partir d'ici. Pourtant, pour Fiora, c'était à partir d'ici que l'histoire allait commencer. Explorer le bout du monde, là où personne n'a jamais pu documenter les archives de l'Académie sur ce qu'il y avait passé ces frontières. La jeune fille prit donc son courage à deux mains et s'avança vers la structure, déterminée à y entrer. C'était désert et vachement imposant. Même en courbant sa tête à son maximum, elle arrivait à peine à voir le toit. C'était vraiment terrifiant de voir que ce bâtiment à lui seul, était quasi aussi gros que l'académie tout entière. Les portes de bois étaient immenses, mais plutôt faciles à pousser. En ouvrant la porte, une ordre de tête se tourna. C'était une foule entière d'humains un peu étranges. Certain étaient déformé, d'autre horriblement laid... Et d'autres... N'était simplement pas humain. Il y avait là une communauté composée uniquement de cas... Unique. Personne ici ne ressemblait vraiment à un humain, mais il semblait tous avoir un point en commun avec l'espèce humaine. Que ce soit par le corps tailler comme celle d'un humain... d'un visage ou de la couleur de peau... Mais jamais les 3 à la fois. Elle se croyait dans une sorte de zoo en fait !

Complètement à l'avant se trouvait une sorte de prêtre. Vêtu d'une robe rouge, il semblait donner ce qui semblait être un sermon à ses suivants. La foule semblait toute muette à voir la jeune fille interrompe cette messe sacrée. Malaise... À dire franc, Fiora resta sans bouger durant de longue seconde. Observant et étant observée... Attendant de voir leur réaction avant d'elle-même agir. Le premier à réagir sur l'un des monstres, qui c'était levé et hurler à haute voix "Chopper là !". L'instant d'après, la foule s'était levée entièrement, allant tous vers la sortie. Boulette ! Fiora en referma la porte et prit ses jambes à son coup. Et elle qui avait mal à ses jambes en plus... Surtout qu'en plus, elle n'avait pas le meilleur des cardiaux. Courir n'était pas sa force... Aller savoir, chaque fois que Fiora faisait un coucou dans une église, cela se terminait mal. Comme l'on pouvait s'en douter. Elle ne fit pas le poids face à une armée entière de gens à sa poursuite. Elle fut capturée et transportée comme un cochon au bout d'une branche. Ça y est... Elle devait être tombée sur une tribu cannibale ! La chance quoi... Aucun doute que l'homme ne soit jamais revenu en voyant leur comportement... Elle fut transportée de nouveau à la cathédrale, ou elle fut placée en plein centre de la place... Ce qui semblait être conçu pour des cérémonies sacrificielles.

Le prêtre, prit soins de l'appeler toujours par le terme 'Humaine'. D'ailleurs dans ses paroles, l'on pouvait clairement comprendre que tout ceux ici, semblait avoir une dent sévère envers le genre humain. Chaque parole qu'il prononçait contre Deus, contre les humains ou leur habitude... La foule était en délire. C'était vraiment une religion de haine et de colère envers la race humaine, qui avait dû les opprimer. Fiora n'avait aucune idée ce qu'ils faisaient là, et encore moins pourquoi il y avait tant de haine ici... Mais chose sûre, elle allait en payer le prix de sa vie bientôt... Le prêtre quant à lui, était l'acteur aux grandes paroles, mais aussi son futur bourreau. Il avait tracé des cercles ainsi que des mots tremper dans le sang autour de la jeune fille. Vraiment, c'était flippant et l'on pouvait voir qu'il prenait ses pratiques religieuses à coeur. Néanmoins, même après qu'il ait terminé ses incantations. Rien ne se produit. C'était anormal, la foule non loin était elle-même surprise que rien ne ce produit. Et pourtant, les raisons étaient simples, Fiora n'était pas humaine non plus. Cela est après de longues explications, que le prêtre comprit qu'elle était comme lui, une sorcière. Déjà, ce fut plaisant de voir un membre sa propre communauté vivant, hormis sa soeur... Mais aussi, l'instant d'après cet endroit lugubre et terrifiant... Devenu chaud et accueillant. Les villageois, la voyant comme une des leurs, devenus tout d'un coup très sympathiques. Un bref voyage, et ils étaient tous à la ville. Ville où Fiora reçut les petits soins, un repas bien fourni, une chambre d’hôtel... Mais surtout, elle était toujours en vie.

Après une bonne nuit de sommeil, Fiora entreprit de connaitre un peu cette ville. Une ville cacher loin de tous et secrète... Mais une ville tout de même. Surtout dans le but de connaitre les environs et autour. Elle leur expliqua qu'elle était une aventurière exploratrice. Elle voulait connaitre et voir le bout du monde. Voir s'il y avait une fin à ce monde... ou si cela était infini... Du moins, elle voulait des réponses à certaines de ses questions. Mais comme à l'académie, personne ne savait rien. Ou plutôt, personne ne semblait d'être poser la question... Mis à part elle et cet homme. En racontant son histoire, Fiora finit par parler de l'homme en question... Et un vieil homme intervenu sur la conversation pour lui expliquer qu'il avait connu celui dont elle suivait les pas. Il lui dit qu'il avait pris la route vers le nord... Mais... qu'il en était jamais revenu. Sans doute mort, mais le vieil homme mit en garde Fiora d'une légende du village... Qui disait que passé la jungle, existait un mal qui ne dort jamais... Gardien de porte qui menait vers un autre monde. Il disait que ce gardien, était littéralement le 'Bout du monde' et que cette porte, était la seule autre porte de sorti existante dans ce monde, en excluant celle du port des dimensions qui elle menait vers le monde des humains. Cette porte-ci semblait mener vers un monde beaucoup plus sombre et vil. Ce n'était pas pour rien que cette porte était si bien cachée et que la route pour se rendre jusqu'ici était si ardue... Elle était là pour ne jamais être trouvée. Mais... Plus d'un y avait tenté leur chance, personne n'en était revenu.






Dernière édition par Fiora Locksley le Mar 1 Jan 2013 - 0:26, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Une nouvelle carte ! - La map 28 - Mar 25 Déc 2012 - 22:44
Malédiction du savoir


La nuit venue, dans le plus grand des silences d'une ville entière plonger dans le sommeil. Comme une simple ombre passagère, la jeune sorcière avait repris la route. Quittant les frontières des murs de cette ville, vers une direction qui semblait bien clair à présent ; le nord. Une route ardue, principalement due à la pénombre de la nuit. Chaque pas dans l'herbe était une nouvelle tentative, ne sachant jamais ou elle mettait les pieds, ni jamais si tout ceci risquait de s'arrêter aussi brusquement qu'il en avait commencé. Mais qu'importe la route à prendre, chaque pas semblait empli de volonté et de courage. Ce désir de connaitre la vérité, de connaitre la réponse à toutes les questions... Une motivation purement intellectuelle qui ne changerait sans doute même pas sa vie. Plus d'une personne en aurait simplement fait demi-tour, le savoir valait-il vraiment que l'on risque notre vie? Parfois, c'est à cette question que l'on réalise qui sont les plus idiots. Que vaut un être intelligent s'il est mort? Ne fait-il pas de lui un être encore plus idiot que l'ignorant lui même ? Fort sans doute que oui. Mais cette question était depuis longtemps bien claire dans la tête dans la jeune fille. Elle était idiote, elle ne serait jamais venue jusqu'ici si elle avait été moyennement intelligente, et elle ne partirait surement rencontrer 'Le mal qui ne dort jamais' en pleine nuit si elle avait réellement un sens de la logique. Comme une véritable drogue, le savoir en valait la chandelle. Heureusement pour elle, sa route fut sans embuche. Quelque monstre ici et là, mais à chaque fois Fiora arrivait éviter l'affrontement. Jusqu'à ce qu’enfin, alors que la pleine lune était à son zénith dans le ciel, elle arriva enfin à cette ce qu'elle cherchait. C'était une immense structure sous forme de pyramide. Elle ne pouvait pas être certaine que c'était véritablement ce qu'elle cherchait, mais un indice important semblait l'indiquer, était que le monde... N'était plus passée cette structure. Il y avait un vide, la terre était coupée au couteau et il y avait un vide sans fond et sans limites. Comme si ce monde s'arrêtait là. C'était clair, cette dimension que Deus avait créée n'était sans fin. Il y avait une limite à tout.

Mais encore une fois, était-ce vrai? Que se passait-il si elle sautait dans le vide? Y avait-il un monde tout en bas? Tomberait-elle jusqu'à l'infini si elle sautait? Voilà des questions qu'elle aurait grandement aimer avoir réponse, mais qui pour l'instant pouvait attendre. Oui, il était certain qu'importe l’issue, si elle sautait, il y avait 99% de chance qu'elle en meure ou n'en reviennent jamais. Elle n'était pas suicidaire non plus, elle voulait apprendre et rester en vie. Son but ultime était bien sûr de revenir à l'académie et informer le monde de ses recherches. Sinon à quoi bon toute cette exploration. Plus encore, il lui restait encore quelque chose à explorer avant de pouvoir dire avoir officiellement avoir tout vu. En effet, la pyramide n'était pas ici sans raison. Elle était littéralement au bord même du gouffre sans fin. Elle ne pouvait pas être plus près de la limite. Il y avait une bonne raison pourquoi elle était carrément à l'endroit le plus éloigner accessible. Alors, aucun autre choix, elle devait entrer. L'entrer fut plutôt simple, il n'y avait aucune porte, seulement une énorme ouverture qui menait vers l'intérieur. Sans doute aurait ont pu croire qu'il aurait fait noir comme dans un four, surtout considérant qu'il était toujours nuit dehors. Mais en fait non, le tout était éclairé d'une lueur rouge. Une lueur qui semblait venir du centre même de la pièce principale. L'on pouvait voir une sorte de fissure dans l'air, tout au centre de la pièce. Il était clair que cela devait être la dite porte qui permettait de changer de monde. Cela était plutôt joli à regarder, mais encore plus intrigant à traverser. Le seul hic à cette idée était le colosse de marbre posé à coter. Était-il ledit gardien ? Il devait faire 10 mètres de haut, et la salle était plutôt immense elle aussi. Ce golem pourrait aisément bouger ici, malgré sa taille. Bien qu'il lui serait impossible de sortir d'ici. Elle s'approcha tout de même, discrètement, sur la pointe des pieds. Mais toujours rien... Même une fois à coter de la statue, ce dernier ne bougea pas du tout. Voilà qui était facile ! Ce n'était pas un gardien, mais plutôt une statue ! Il fallait dire que même en statue, il y avait quoi faire peur aux curieux. S'avançant vers l'objectif final, elle s'avança vers la lueur rouge. Une lueur qui inspirait un fort sentiment de terreur. Comme si l'on pouvait sentir les flammes lui bruler le visage à travers même le portail.

Fiora n'était pas chrétienne, mais si elle devait décrire ce qu'elle pouvait ressentir, elle aurait dit que ce portail menait tout droit en enfer. Cela était étrange, pourquoi un portail vers l'enfer existerait-il ici, dans le monde qu'aurait créé Deus lui même? Pourquoi donner opportuniste à ses disciples d'aller vers ce lieu hostile? Mais avant toute chose... Si ce portail était vraiment celui vers l'enfer. Cela voudrait-il dire que les monstres qu'elle avait vus dans le village plus tôt venaient tout d'ici ? Après tout, que savait-elle vraiment de ce monde? Elle savait que Deus choisissait ceux qui vivaient à l'académie. Mais les monstres... Et cette population de créature humanoïde... Qui les avait choisis? Après tout, il était difficile à croire que Deus avait volontairement mis des créatures capables de tuer ses dissipés dans son propre monde. Il devait y avoir une raison bien plus sombre à tout ceci, et elle avait l'impression qu'elle aurait la réponse seulement en traversant ce portail. Puis merde ! Si vraiment elle avait raison, alors peut-être pourrait-elle bloquer l’accès vers l'académie depuis l'autre coter. Peut-être bien qu'elle y laisserait sa vie, mais au moins, elle vivrait bien à l'idée que plus aucun mal ne foule les terres du monde qui la fait renaitre.






Dernière édition par Fiora Locksley le Mar 1 Jan 2013 - 0:28, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Une nouvelle carte ! - La map 28 - Lun 31 Déc 2012 - 22:33
Source du mal


Le portail était stable et littéralement comme un simple tunnel. Le trou du portail était plutôt large, bien assez pour que des créatures de grande taille la franchissent. Et vraiment, sans même avoir travers encore, elle pouvait voir l'autre coter sans problème. Ce monde infernal était si clair, si chaud et si effrayant et pourtant, elle n'y était même pas encore. Elle franchit donc son pied de l'autre coter, et c'était vraiment comme si seul un mur invisible séparait les deux mondes. Elle pouvait sentir son pied littéralement griller de l'autre côté. Il faisait affreusement chaud l'autre côté, comme un four... Voir pire. Elle avait presque l'impression qu'elle attraperait des brulures au premier degré seulement à se tenir dans ce monde plus de quelque seconde. Mais puisqu'elle pouvait revenir, elle entra complètement. Le changement drastique de température l’étouffa net. Il devait facilement faire 50 degrés ici, c'était insupportable. Et encore, elle était à l'ombre. L'on pouvait voir un immense soleil... Ou plutôt, une sorte de boule de feu immense non loin d'ici. C'était comme si un immense soleil était sur terre. Fiora pouvait voir, la terre et les roches qui était exposé au soleil littéralement fondre et devenir lave sous ses yeux. Il était clair qu’au soleil, il devait au moins faire dans les 200-300 degré. Elle brulerait instantanément si elle sortait de l'ombre, et encore, même à l'ombre c'était difficilement supportable. Elle voulut alors tourner pied, revenir dans le monde d'ou elle venait. Mais déception, il n'y avait plus rien, sinon que de la désolation brulée. Le portail était donc sans retour...

Instantanément, la nervosité gagna le coeur de la jeune fille. Elle se savait forte, elle se savait courageuse... Mais elle ne tenait pas à mourir ici. Elle n'avait d'autre choix maintenant que de s'éloigner de ce mini soleil et trouver un coin à l'ombre plus frais. Elle en suivit la seule route possible à l'ombre. Ce glissant derrière montagne après montagne. Souvent, il était visible que certaines des montagnes avaient été faites à la main. Comme si quelqu'un avait pris le temps de construire une route d'ombre, pour en bloquer le soleil et rendre ce trajet vivable malgré l'enfer du lieu. La température diminuait à mesure ou elle s'éloignait, mais bien vite, elle tomba face à une sorte de forteresse de pierre rouge. Les pierres rouges étaient ce que composait le sol partout ici. Certaine était noir, car calciner. Mais cette forteresse était visiblement construite avec le seul matériau des environs. Elle y entra, et drastiquement la chaleur diminuait. Il devait faire 30 degrés ici, ce qui était chaud, mais franchement mieux qu'à l'extérieur. Au moins, cela était supportable. Elle explorait les lieux, jusqu'à ce qu'un homme la surprenne par-derrière et lui planque un couteau sous la gorge. L'homme ne rigolait pas, il comptait bien la tuer, là et maintenant. Mais instinctivement, Fiora leva ses mains en l'air et affirma être de l'académie et ne pas être une sorte de démone. Aller savoir, l'homme la crut, puisqu'il en baissa son arme. L'invitant à venir s'assoir dans une autre pièce souterraine. Vraiment cette forteresse était totalement faite du même matériau. Il y avait une table, des chaises, un lit même... Tous, composer uniquement de pierre rouge. Bien que pour le lit, il semblait y avoir des cadavres de démon en guise de matelas... Ce qui était assez perturbant quand on y pense...

Bref, Fiora expliqua sa situation et elle monta le bout de papier qui composait la carte qui l'avait mener jusqu'ici. L'homme fut surpris à la vue de ce bout de papier. Il avait une très longue barbe noire et de très longs cheveux, signe comme quoi il n'avait pas dû se couper la barbe ni les cheveux depuis plusieurs années. Ce dernier s'avéra donc être le fameux créateur de la carte 28. Heureuse, Fiora avait d'elle-même retrouvé un homme perdu depuis de nombreuses années. Il y avait un seul défaut néanmoins... L'homme était ici non pas, car il le désirait. Il en était prisonnier et il avait tout tentez pour en sortir. Il en reprit même la carte de Fiora, et à son dos. Il dessina l'ensemble de l'enfer qu'il avait exploré. Il avait tout visité déjà, il n'y avait aucun portail de retour nulle part. Mais ses espoirs n'étaient pas perdus. Il avait réussi à tirer des informations des monstres qui vivaient ici. Il paraitrait que l'unique portail de retour était à la base du soleil, à l'école de l'enfer. Du moins, selon ce qu'expliqua l'homme, il supposait que ce monde était un peu l'inverse opposer de celui de l'académie. Contrairement à l'académie où le lieu le plus sécuritaire était au centre, ici, plus l'on s'éloignait du centre, moins c'était hostile. En revanche, tous les démons, créature maléfique et monstre... Était tous là bas. À cette école en train de faire sans doute l'étude du mal. L'homme disait ne jamais s'y être aventuré. Il savait bien trop qu'il se ferait tuer dès ses premiers pas. Il n'était pas le seul humain à venir ici. Bien d'autres avant lui avaient tenté leur chance. Les humains ici, étaient ce que sont les monstres à l'académie. Ils sont tués sans préavis, et s'ils entre dans l'école, c'est littéralement les gros bras qui vous tombe dessus. À moins d'être aussi balèze qu'eux, il n'y avait aucune chance de forcer sa route et entrer à l'école de ce monde. L'homme que Fiora avait cru connaitre via les écrits n'était pas du tout le même qu'elle voyait maintenant. Ce qu'elle voyait maintenant, était un homme brisé qui n'avait foi en rien sinon que son propre survie. Elle devait faire quelque chose, au minimum sortir d'ici et n’éviter que plus personne ne tombe ici. C'était si horrible, tant de gens en étaient morts et ce génie explorateur ne méritait pas ce destin.






Dernière édition par Fiora Locksley le Mar 1 Jan 2013 - 0:30, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Une nouvelle carte ! - La map 28 - Lun 31 Déc 2012 - 23:56
Fallen Académia


Fiora n'avait d'autre choix que de demander à l'homme s'il existait une route possible jusqu'à cette école du mal. Celui-ci lui dit, presque enrager, que c'était une mauvaise idée et qu'elle allait mourir comme tout les autres. Mais ceci ne découragea pas la jeune fille. Elle préférait encore mourir que rester ici et souffrir le restant de ses jours que sa soeur l'ait perdu. Elle devait revenir à l'académie, prévenir tout le monde et échapper à cet univers. L'homme refusait de l'aider? Alors tant pis. Elle quitta les lieux avec la carte en main. Heureusement que l'homme avait tout tracé les routes possibles à l'ombre, car c'était littéralement un vrai labyrinthe. D'ailleurs, c'était surprenant que l'homme ait pu tracer cette carte, seulement de souvenir. Il devrait vivre ici depuis bien trop longtemps. Chose sûre, quand Fiora sortira d'ici, elle tentera de sortir cet homme de ce monde. Il l'avait tant aidé sans le savoir, seulement avec sa connaissance écrite. Bref, l'homme avait bien tracé la carte, car au bout d'un moment, elle arriva pile face à des murs immenses. C'était l'académie de ce monde. Beaucoup plus sombre et ténébreux que l'académie d’où elle venait, c'était véritablement une réplique opposer des lieux. Elle grimpa les marches, lentement et discrètement... Voulant avant tout ne pas être vu par personne et se glisser discrètement dans le portail. Cela était néanmoins sans doute trop demander, car à peine avait-elle franchi la porte, une tonne de monde tourna la tête pour la regarder. Tiens... Elle avait un profond sentiment de déjà vu...

Il y avait quelque chose à noter d'important, une fois qu'elle avait franchi les portes, la température ici devait être dans les 18 degrés. Malgré bien le gros soleil qui était littéralement au-dessus d'eux. C'était une température normale et agréable. Elle s'attendait à voir des démons tout rouge un peu partout, mais en fait non. Il y en avait certes, mais la plupart des gens qui la regardaient semblaient être de simple humain. Tous avaient néanmoins un point en commun, ils étaient tous laids. Bon sang que la nature ne leur avait pas été généreuse. En fait, c'est en voyant tout ce peuple qu'elle réalisa que ce village de monstre qu'elle avait vu plus tôt devait à la base être des gens venus d'ici. Il y avait une tonne de monstres de forme humanoïde qui discutait normalement, qui se battait, et faisait des choses simplement trop obscènes en grand public. Ici les matières à étudier étaient bien loin de sembler être les mathématiques ou le français. Ici, l'on semblait avantager tout ce qui avait un lien avec les sept péchés capitaux. Mais l'on pouvait dire que les gens ici étaient loin de s'ennuyer... Tout ce qui était interdit et négligé sur l'académie était des règles ici. Et Fiora qui jouait les rebelles... Ici, le fait d'être rebelle semblait de l'ordre du commun. Malgré bien que tous la regardaient d'un drôle de regard, personne ne semblait agir et l'arrêter d'une façon ou d'une autre. Un peu comme un démon à l'académie, il était un peu normal que les gens la regardent d'un regard étrange. Elle semblait faisait un peu tâche, avec sa grâce féminine et son habit qui ne réveillait pas toute son anatomie. Oui, car ici, les femmes ne semblaient pas porter grand-chose, d’où le contraste avec elle. Arriver enfin aux portes de l'académie, elle venu pour ouvrir la porte, mais un surveillant lui attrapa le poignet solidement. Lui demandant, non, lui ordonnant de ce conformer aux règles de l'académie. Apparemment, les gens la prenaient simplement pour une nouvelle élève plutôt qu'une intruse. Une fois de plus, sa nature de sorcière trompait les regards.

Portant à présent un habit de cuir beaucoup trop révélateur... Fiora se sentait vraiment inconfortable ainsi, mais il était clair qu'elle ne devait pas le dire à voix haute. Si vraiment elle voulait quitter cette zone, elle devait jouer le jeu. Jouer le jeu de la méchante sorcière, dans le but d'être crédible et réussir son plan. Elle savait très bien que ce n'était qu'une question de temps avant qu'un responsable ne réalise qu'elle n'était pas des leurs. Si les directeurs ici étaient aussi effrayants que ceux de notre académie, alors mieux valait faire vite. La jeune sorcière alla donc se joindre à l'autre élève. Essayant avant tout de gagner leur confiance en agissant de façon totalement opposée à sa personnalité. Étant méchante et rude dans ses paroles et complètement égocentrique. La mascarade semblait bien fonctionner. Puis, entre deux rires avec une autre fille qu'elle avait rencontrée, elle posa finalement la question : où était le portail. Les rires se stoppèrent net. Les doutes ce levaient instantanément et la jeune fille avait qui elle discutait la regardait d'un drôle de regard. Lui répondant qu'il était là où tout le monde arrive... Qu'il était impossible qu'elle ne sachant pas. Merde alors ! Fiora continua de jouer le jeu, mais elle quitta vite cet endroit. Fuyant le plus loin cette fille qui venait sans doute de la démasquer. Elle entra dans l'académie, allant dans les couloirs, cherchant une zone qui serait celle d'arrivée pour les âmes ici... Mais c'était bien plus difficile qui n'y paraissait. Elle ouvrait les portes au hasard, dérangeait souvent des 'cours' de professeurs... Et voyant des choses plutôt perturbantes d'ailleurs... Mais qu'importe?

Sa recherche en avait bien trop réveillé les regards. Maintenant, elle avait plusieurs personnes à sa poursuite, la rumeur alla bien vite comme quoi il y avait une sorcière humaine venue de Deus ici. Son temps lui était compter, dès qu'elle ouvrait les portes, les gens ce levait et venait ce joindre à la course folle. Cette fois, contrairement à la dernière fois, il était certain que si elle se faisait chopper, c'était la fin pour elle. Heureusement, la chance avait été avec elle. Fiora ouvrit une porte, il y avait un portail droit devant elle. Cela menait au temple où elle était plus tôt, elle pouvait le voir d'ici. Quelque mètre et elle y étaient ! Mais dès qu'elle entra dans la pièce, un colosse lui prit le bras et la stoppa net. Ce monstre avait une force dérisoire, impossible lutter. Si près du but... Les larmes coulaient sur les joues de la jeune fille, voyant tous ses rêves mourir une fois de plus. Alors qu'elle y était presque... Mais soudain, un hurlement se fit entendre. C'était dehors des portes de l'école, dans la cours extérieur face à l'académie. D’où Fiora était, elle pouvait voir tout ce qui se produisait depuis une fenêtre, c'était l'homme de plus tôt. Celui qui avait conçu la carte... Il était là, à hurler comme un fou et frapper tout ce qui vivait autour de lui comme une vraie bête. Il hurlait haut et fort qu'il était le sorcier et l'humain que tous recherchaient et qu'il voulait se battre. Ceux qui pourchassait autrefois Fiora, finir par ce retourner tous vers la fenêtre et regardait tout ce combat plus bas. Mais le colosse lui ne lâche pas prise. Il tenait bien Fiora de sa grande main. Lui aussi curieuse, il semblait avoir oublié la jeune fille un instant. Profitant de cela, elle lui donna de toute ses forces, un bon coup de pied dans les parties. Il avait beau être gros et grand, il en restait un mâle. Il tomba au sol, dans un lourd bruit... Comme si l'on venait de faire tomber plusieurs tonnes sur le sol. Tous se retournèrent vers Fiora, voulant la capturer de nouveau, mais tous étaient bien loin d'elle maintenant, trop attentif à la distraction plus bas dehors. Prenant ses pieds à son cou, le moment le plus déterminant de sa seconde vie était là. Courant de toute son âme vers la sortie, elle sauta... Non, plongea littéralement pour la traverser. Arrivant l'autre coter en coulant ce faisant mal sur le sol de pierre... Elle était enfin de retour ! Ouf elle avait eux chaud.

Mais tout n'était pas terminé. La foule qui l'avait suivit, traversa elle aussi le portail. Il y avait à présent 20 personnes devant elle, plutôt autour d'elle... Elle avait beau ne plus être dans ce monde, mais ils comptaient bien la rapporter de force à leur académie. Lui attrapant les bras et les jambes, ils reprirent direction vers le portail, quand soudain, un immense pied de roche bloqua l'entrer et envoya valsé la moitié du groupe qui détenait Fiora. Un second coup, et l'autre moitié venaient d'être tués littéralement d'un simple revers de la main. C'était là, la grande statue immobile de la pièce. Qui finalement, n'était pas si immobile. La statue était une sorte de gardien, et avec une grande précision, il avait évité de toucher Fiora dans ses coups. Maintenant toute menace morte, l'immense golem retourna tranquillement à sa place. Comme il l'avait été au début. Le coeur de la jeune sorcière battait vite, mais elle se sentait enfin en sécurité avec ce grand golem qui avait tout régler ses problèmes en si peu de temps...

Après cet événement, Fiora reprit enfin la route vers l'académie... SON académie, pas celle qu'elle avait visitée... Mais une dernière chose la perturbait un peu, c'était la dernière vision qu'elle avait eux. L'homme qui avait tracé la carte avait été tué lors de sa diversion. Il l'avait sans doute fait pour permettre de donner une chance à Fiora de réussir sa mission suicide. Aucun doute que finalement, les paroles de Fiora avaient réussi à toucher l'âme de l'homme à la carte. Il avait laissé son dernier héritage à la jeune sorcière qui revenait d'un pas lent vers le lieu qui lui avait redonné vie. Elle était épuisée, dévêtue ou presque... et bruler à de nombreux endroit sur son corps... Mais elle était en vie, c'était l'important. Il y avait tout de même une leçon importante à tirer de son voyage. Elle regardait la carte, il y avait tant de choses, aux frontières de ce monde, qui devrait ne jamais être découvert par personne. Fiora avait en ses mains, une carte recto-verso de deux mondes différents. Une carte complète, et détaillée. Il n'y avait aucun doute que cela était complètement inédit pour l'académie. Personne n'en était jamais revenu pour leur dire ce qu'elle savait. Elle détenait tout ce savoir secret, toute cette connaissance... Lorsqu'elle arriva près de l'académie, voyant au loin les murs de l'école... Sans y être encore totalement arrivée... Elle se stoppa net, creusant un trou dans le sol. C'était une tombe, elle prit même la peine de faire une petite pierre tombale avec de petite roche et un bout de bois. Ce n'était rien de très joli et travailler, mais c'était fait à la mémoire d'un homme qu'elle ne connaît pas, sinon que sous le nom de 'l'homme à la carte'. Cependant, ceci était bien plus qu'un simple mémorial pour un homme qui s'était sacrifié pour elle. C'était aussi la tombe de cette carte. Tout ce savoir ne méritait pas d'être connu. Personne ne devait jamais retrouver cet endroit. Elle enterra le bout de papier, de sorte que plus jamais personne ne le retrouve. Ce parlant à elle-même, alors qu'elle regardait là haut, vers le soleil.

"Scelle bien avec toi la carte 28 pour que plus jamais personne ne la retrouve. Je te dis donc adieu, homme de savoir. Tu resteras à jamais dans mon coeur."




Invité
avatar
Invité
Re: Une nouvelle carte ! - La map 28 - Mar 1 Jan 2013 - 12:27
Superbe rp Fiora ! J'ai bien aimé ^^

Fiora: 450 xps

Edit by Isa : Pour la qualité de l'histoire, de la mise en page, je me permet de mettre un bonus de 150 points d'expériences.
Une nouvelle carte ! - La map 28
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vers une école nouvelle dans les Nippes
» Monstre de la nouvelle map (Ascadia)
» Nouvelle extension de Dawn of war 2
» Nouvelle forme de Mewtwo ! [XY]
» Petite nouvelle du Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Terres inexplorées-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page