Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 "Lady Oscar... Elle est habillée comme un garçon ♫" [P.V. Akiko]

 
Invité
avatar
Invité
"Lady Oscar... Elle est habillée comme un garçon ♫" [P.V. Akiko] - Mer 12 Déc 2012 - 23:56
Il faisait noir, je dormais, oubliant ainsi la douleur perpétuelle que me faisait subir mon visage.
Un bruit de pas furtif, pénétrant dans ma chambre.
Je me réveillais en sursaut.
Je ne pouvais rien voir.
Non pas à cause de l'obscurité dans laquelle était plongée ma chambre.
Mais simplement parce que mes yeux avaient eux aussi été victime de l'acide que l'on m'avait jeté au visage il y avait de cela quelque jours...
J'étais devenue aveugle, mais pas sourde. Et je sentais cette présence.
Mon coeur s'emballait.

Maërion : Qui est là? je murmure.

Pas de réponse. Pourtant je sais que quelqu'un est à mes cotés, que quelqu'un m'observe.
Je tremblais. Mon souffle s’accélèra.

Maërion : Répondez moi... ma voix tremble.

J'avais peur. Vraiment peur...
Puis soudain...
Tout s'est passé si vite...
Le coussin sur mon visage, posé avec force. J'étais prise au piège. Et étrangement, je ne luttais pas. Et au moment de m'endormir pour toujours, j'entendis sa voix.

"J'ai toujours été dans ton ombre Maë... aujourd'hui, c'est finit... Je te libère de la douleur que je t'ai causée ces derniers temps. Repose en paix, ma soeur... mon frère."

Elle ... elle a mit fin à ma vie.

Je suis dans l'obscurité...

Et j'ouvre à nouveau les yeux. Je me retrouve éblouie par la lumière. Je...

Maërion : JE VOIS! Je... par tous les saints, je vois à nouveau!!...

Apres l'effet de joie de voir à nouveau, des premières minutes, je me sens surprise... Ne suis-je pas censé être morte...? Ma soeur m'a tué, il me semble... Alors pourquoi tout cela me semble t-il si réelle? Suis-je au paradis?
Je regarde autours de moi. Si c'est le paradis, cela ne ressemble pas a ce a quoi je m'imaginais.

Soudain, une silhouette se dresse devant moi. Un homme, blond, grand. Bel homme. Il me tend une feuille -feuille divinatoire, voila ce qui est écrit dessus-. Je la prends, la main tremblante.

Homme étrange : Bienvenue dans la Deus Academia, âme errante. Il ne tient plus qu'à toi de te surpasser...

La Deu-quoiquecomment? Et voila que je n'ai même pas le temps de poser mes questions que les portes du bâtiment s'ouvrent, et que l'homme sort...
Me voila donc à nouveau seule. Que faire? Jeter un coup d'oeil à ma fiche, peut etre?
Mon prénom est écrit dessus. Maërion Oscar Brennan.
En dessous les mots "domaine divin : les armes blanches." ... Pardon?!
Je suis contre la violence, et mon domaine divin est de... manier les armes blanches mieux que personne? Quelle est cette blague? Cela ne me fait pas rire... Au contraire. Je sens les larmes me monter aux yeux, rouler sur mes joues, tomber sur mon pantalon blanc... Un pantalon... d'uniforme?
Je porte un uniforme, mais un uniforme d'homme. On dirait l'uniforme de Lady Oscar...
Mais décidément, ils ont un très grand sens de l'humour ici...
Ceci dit, je préfère être habillée ainsi que d'être nue.
A ma taille, se trouve une épée, une rapière pour être plus précise. Similaire à un fleuret, légère, elle me semble facile a utiliser et je que je pourrais l'utiliser pour m’entraîner a l'escrime, mais pas sur des humains, ça c'est sur...
Je suis déjà debout, je me tourne, vois une sorte de vitre qui me reflète. Je ressemble beaucoup à un homme, habillée ainsi... pour ne pas changer... humpf...
Je commence à me sentir seule dans cet endroit lugubre. J'aimerais bien que quelqu'un me rejoigne, par hasard ou non, et réponde à mes questions... Je n'en ai pas beaucoup. Mais elles me tiennent à coeur...
Invité
avatar
Invité
Re: "Lady Oscar... Elle est habillée comme un garçon ♫" [P.V. Akiko] - Sam 15 Déc 2012 - 13:32
"Mince de mince de minceuh !!"

Akiko court aussi vite qu'elle le peut, ses longs cheveux flottent derrière elle comme un rideau blond. Elle a mal aux jambes et aux pieds mais il faut qu'elle avance.
Les petits cailloux du chemin volent autour d'elle et sautent de plus en plus haut au fur et a mesure qu'elle prend de la vitesse.

Et puis trop finalement.

Un petit éclat de pierre tranchant lui fouette la joue.
"Aie !"
Elle est déconcentrée par cette douleur qui lui monte à la joue, perd de la vitesse, trébuche, essaie de se rattraper tant bien que mal mais atterrit sur les genoux.
Le souffle lui manque et elle a du mal a respirer.

Elle porte sa main à sa joue frotte un peu pour chasser la douleur. Et elle regarde sa main, ses doigts sont légèrement tachés... de sang !
Elle saigne !
Il manquait plus que ça : ses genoux la brulent, sa jolie robe blanche est déchirée et maintenant tachée de rouge et il faut en plus qu'elle arrive en retard.

Dans un élan de courage elle se relève mais ne trouve pas la force de se remettre à courir. Elle est épuisé.
Et a l'idée d'arriver en retard elle a soudain mal au ventre.
C'est trop tard de toute façon.

Elle soupire, sa joue lui fait mal.

Elle marche tranquillement et ses pas la mènent jusqu'au temple. Elle s’arrête un instant.
La jeune fille inspecte les environ et elle sursaute : le principal sort du temple.
Elle se cache sur le coté et réfléchit.

"Si le principal est là, il y a 33% qu'il y soit parce qu'il y a fait une prière, 33% que ce soit pour autre chose et 33% qu'il y soit pour accueillir un nouveau."

Elle est soudain prise de curiosité et a la petite envie d'aller voir...

"Après tout je n'ai vu qu'une fois ce temple : lors de mon arrivée, et j'était trop déboussolée pour regarder autour de moi. Je vois là une bonne occasion de le visiter !"

Et elle s'avance.

Elle entre tout doucement pour ne pas déranger d'éventuelles personnes ici pour prier. Mais le temple est vide.
Vide. Non ! Quelqu'un se regarde dans une vitre.
Cette personne ne l'a pas vu. Alors Akiko s'approche.

Ses cheveux sont noir mais on y distingue de jolis reflets. Ses yeux sont violets, non bleus ! Non violets ! Enfin d'une jolie couleur mais un peu étranges.
Et ses yeux justement, ils sont perdus dans le vague.C'est qu'il est nouveau !

"Si il est nouveau il doit se poser des questions. Il ou elle d’ailleurs ?"

Après tout qu'est ce que ça change ? C'est un nouveau, il faut l'aider !
Et elle se mit à penser à sa propre arrivée.

Seule, elle n'avait pas pu trouver les réponses à ses questions et s'était renfermée sur elle-même. Heureusement Maya avait pu l'aider.

"C'est mon rôle maintenant d'aider les nouveaux, pour ne pas que ça se reproduise !"

Et elle s'avança.

-Bonjour, je m'appelle Akiko.

Il/Elle se retourna vers elle et ouvrit des yeux mi-étonnés, mi-soulagés. Preuve pure et dure qu'il/elle ne l'avait pas vue.

-Tu est mort tu as donc atterrit ici. Tu es destiné a devenir un dieu au sein de cette Académie.
Bienvenue à la Deus Academia.


Elle sourit, pour le/la rassurer et en même temps fière de sa petite entrée théâtrale.
Puis elle suivit le regard de l'inconnu.

Ses mains tachées, ses genoux tous rouges et sa robe déchirée.
Elle rougit et attrapa le coin taché de rouge de sa robe afin de le cacher.

-Suis tombée, expliqua elle.

Puis pour justifier la sang elle désigna sa joue éraflée.
Et elle reprit son sérieux.

-Si tu as des questions n'hésite pas à les poser, je ne saurais pas forcément répondre à tout mais je vais faire de mon mieux.

Invité
avatar
Invité
Re: "Lady Oscar... Elle est habillée comme un garçon ♫" [P.V. Akiko] - Ven 28 Déc 2012 - 20:08
Je m'observe dans le miroir quand une voix me fait sursauter. Je me retourne, surprise. Une jeune fille se tient devant moi, blonde, les yeux bleus, et un air amical sur le visage. Elle m'a l'air sympathique, et gentille, vraiment. Je la détail un peu du regard : elle ressemble à une poupée de porcelaine. Who. Pour le coup, je suis presque jalouse.

??? : Bonjour, je m'appelle Akiko.

Quel doux prénom aux consonances... Japonaises?
Et elle parle! ... Quelle jolie voix. Je me retiens de lui sortir mon monologue de Roméo, de peur de la faire fuir. Je suis donc au paradis? Oh petit ange, parles moi encore... Akiko...

Akiko : Tu est mort tu as donc atterrit ici. Tu es destiné a devenir un dieu au sein de cette Académie.
Bienvenue à la Deus Academia.

... Ce n'était peut être pas ce à quoi je m'attendais en fait. Morte? Je suis morte? Mais comment est ce poss... Ah. Alors ces bruits, ces pas, c'était donc ça. Ce sentiment d'étouffer, la libération face à la douleur de mon visage défiguré. C'était la mort qui m'emportait avec elle. Et je suis arrivée ici. A la ... Deus Académia? Une école? Apres la mort ? ... Si on m'avait dit, un jour, que le paradis se résumait à étudier pour devenir déesse, je ne l'aurais jamais cru.

Je scille. Une fois. Deux fois. J'ouvre la bouche pour dire quelque chose mais rien ne sort. Je referme la bouche. Je la regarde de haut en bas. Je note qu'elle a du sang sur elle. Elle a remarqué que j'ai remarqué. Elle tente de cacher son égratignure.

Akiko : Suis tombée.

Ho... J'espère au moins qu'elle ne s'est pas fait mal. Je baisse la tête, fouille mes poches à la recherche d'un quelconque morceau de tissus, et trouve un mouchoir. Je le prends donc, vais l'humidifier dans l'eau du bénitier -pardonnez moi Seigneur pour ce blasphème- et reviens m'agenouiller devant Akiko pour lui tamponner le genou et éponger le sang. J'ai l'impression d'être un chevalier servant au service de sa dame. Cela me fait sourire.
Voilà, j'ai finis. Elle a dit quelque chose mais je ne l'ai pas vraiment écouter. Quelle vilaine fille je fais... Je me relève, lui souriant, doucement.

Maërion : Merci pour ces informations, Akiko...

Je susurre son prénom, m'en délecte comme si celui ci étant un bonbon que j'aurais dans la bouche. Je n'y peux rien, son prénom me semble doux et agréable autant à entendre qu'a prononcer.

Maërion : Je me prénomme Maërion Oscar Brennan, jeune mannequin anglais du XXIème siècle, et apparemment, décédé il y a peu...

Je tilt. Si nous sommes ici, c'est que nous sommes mort. Alors cette douce jeune fille... aussi? Je la regarde, mal à l'aise. Comment une aussi jolie demoiselle peut être morte si jeune ? Parce que oui, elle me semble bien jeune... Quelle gâchis. Je soupire.

Maërion : Je pense que je n'ai pas vraiment d'autres questions, si ce n'est ce que je dois faire ici, puisque -je suppose- je ne peux retourner chez moi et reprendre ma vie d'avant... Y a t-il des démarches d'ordre administratives à exécuter?

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: "Lady Oscar... Elle est habillée comme un garçon ♫" [P.V. Akiko] - Sam 29 Déc 2012 - 15:36

-Je pense que je n'ai pas vraiment d'autres questions, si ce n'est ce que je dois faire ici, puisque -je suppose- je ne peux retourner chez moi et reprendre ma vie d'avant... Y a t-il des démarches d'ordre administratives à exécuter?


Akiko ouvre deux grands yeux étonnés. Il lui est arrivé plusieurs fois de rencontrer des nouveaux qui lui posaient des questions mais, à vrai dire, personne encore ne lui avait posé cette question.

Question très pertinente.
Preuve que Maërion ne perd pas le nord !

Et Akiko réfléchit. Non, il ne lui semble pas qu'il y ai quelconque démarche à faire.
Non.

-De ma très courte expérience, je ne suis pas ici depuis très très longtemps, non. En tout cas, moi on ne m'a rien demandé...

La jeune fille soupire. Ce n'est surement pas une réponse très pertinente...

-Désolée, je ne t'avance pas beaucoup sur le sujet...

Elle sourit, un peu embêtée.

Elle regarde autour d'elle. "C'est vrai qu'au départ je voulais juste visiter !"
Le temple, est grand, très spacieux.
Et richement décoré.

-Tu vas bien ?

C'est une question venue comme ça, au hasard. Mais une question que l'on devrait je pense poser plus souvent aux nouveaux.

Invité
avatar
Invité
Re: "Lady Oscar... Elle est habillée comme un garçon ♫" [P.V. Akiko] - Lun 7 Jan 2013 - 18:21
Je regarde Akiko juste après lui avoir posé ma question. Elle ouvre de grands yeux, comme si elle était surprise. Est-ce que je suis la seule à m’inquiéter des démarches administratives, dans cette école ? Est-ce que je suis la seule à garder la tête froide au point de penser un minimum normalement ? Cela me perturbe. Je veux dire, sur terre, cela se passait ainsi lorsque l’on rejoignait une nouvelle école. Mais c’est vrai qu’ici, nous ne sommes pas sur terre… Peut-être que la logique n’est pas la même. C’est bizarre quand même. Ceci dit, si j’y réfléchis bien, nous sommes choisis pour monter ici. Donc il ne doit pas forcément y avoir de paperasse à remplir. Ce n’est pas comme si nous candidations au suicide pour rentrer dans cette école. Enfin… je ne crois pas.

Akiko : De ma très courte expérience, je ne suis pas ici depuis très très longtemps, non. En tout cas, moi on ne m'a rien demandé...

Ainsi j’avais raison dans mes réflexions. Puisque nous ne candidatons pas ici, il n’y a rien à faire. Nous sommes automatiquement pris en charge. Enfin… quelle prise en charge. Un monsieur un peu étrange qui nous tend un papier en faisant un petit discours auquel on ne capte pas forcément grand-chose… J’entends Akiko soupirer, ce qui me tire de mes pensées, quelques instants.

Akiko : Désolée, je ne t'avance pas beaucoup sur le sujet...

Je lui souris tendrement. Ce n’est pas de sa faute, après tout, elle fait ce qu’elle peut pour m’aider. Après tout, elle m’a quand même abordé pour me rendre service en devinant que je suis nouvelle ici. Bon je suppose qu’elle me prend pour un mec, mais aux vues de comment elle me regarde, ce n’est pas l’information qui l’intéresse le plus chez moi. Non. Elle est désintéressée en fait. Elle veut juste m’aiguiller pour éviter que je ne sois totalement perdue. C’est… impressionnant. Cette fille est foncièrement et sincèrement gentille. C’en est agréable, et bizarre à la fois. Je n’ai pas l’habitude des gens désintéressés. J’aimerais beaucoup en apprendre plus sur elle. Et qui sait, peut-être devenir amie avec elle un jour.
Elle sourit. Mais elle semble embêtée. Ah… Je l’ai mis mal à l’aise avec ma question. Elle doit se sentir mal de ne pas pouvoir répondre. Zut… j’aurais dû m’abstenir. Et puis elle regarde autour d’elle, et par pur mimétisme, je fais comme elle. Ce temple est vraiment superbe. Immense. Richement décoré. Des tentures un peu partout, de la verrerie de toutes les couleurs… Wouah…

Akiko : Tu vas bien ?

Hein? Euh… C’est… étrangement banal. Ça fait bizarre. Une question aussi simple qui me désarme aussi facilement. Je ris. Après tout, c’est justement une de ces questions banales qui nous rassurent en général. Et elle ne semble pas me la poser simplement pour meubler la conversation. Je lui souris, avant d’acquiescer.

Maërion : Hum, je crois que oui. A part le fait que je sois morte il y a peu mais bon, ça… ce n’est qu’un détail n’est-ce pas ? Mais… si je suis morte pour entrer ici alors… tout le monde l’est aussi… ? Ho Seigneur…

Je viens juste de comprendre que tout le monde ici à subit, comme moi, un destin quelque peu tragique. Accident, suicide, mort naturelle… Tous sont décédés pour une raison ou pour une autre. Je me retiens de pleurer. On ne devrait pas mourir aussi jeune. Je regarde Akiko tristement. Je me demande de quoi elle a bien pu mourir, elle…
Je baille, mets ma main devant ma bouche. Je m’excuse. Je crois que tout cela m’a un peu éprouvé mentalement, et physiquement. Je crois que j’ai besoin de repos.

Maërion : Excuses moi… je crois que je suis un peu fatiguée… Est-ce que tu sais où est-ce que l’on est logé ici ? Y a-t-il un dortoir ? Des chambres ? N’importe quoi où je puisse aller me reposer ?

Je la regarde, attendant qu’elle me réponde. Je sens mes yeux qui me picotent. C’est vrai qu’ils ne sont plus habitués à servir à quelque chose, et cela fait beaucoup pour eux. Je les ai un peu trop sollicités…
Invité
avatar
Invité
Re: "Lady Oscar... Elle est habillée comme un garçon ♫" [P.V. Akiko] - Jeu 24 Jan 2013 - 18:42

- Hum, je crois que oui. A part le fait que je sois morte il y a peu mais bon, ça… ce n’est qu’un détail n’est-ce pas ? Mais… si je suis morte pour entrer ici alors… tout le monde l’est aussi… ? Ho Seigneur…

Akiko ne sais pas trop si elle doit sourire ou plaindre la nouvelle arrivée...
Elle murmure :

-Bah, vi, tout le monde ici est déjà mort une fois...


- Excuse moi… je crois que je suis un peu fatiguée… Est-ce que tu sais où est-ce que l’on est logé ici ? Y a-t-il un dortoir ? Des chambres ? N’importe quoi où je puisse aller me reposer ?

Akiko réfléchit un instant.

-Tu veut dire un dortoir ? Oui il y en a. Il reste même une place dans le mien...

Akiko se sent assez fière d'elle.
Elle a réussit à répondre à presque toutes le questions qu'on lui a posé.
Elle a réussi à aider quelqu’un !

-Tu... as d'autres questions ?

♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: "Lady Oscar... Elle est habillée comme un garçon ♫" [P.V. Akiko] - Mar 2 Avr 2013 - 16:30
Akiko, ce n'est pas évident de te donner une note (tu as déjà du t'en rendre compte via un autre modérateur) car tu ne dépasses pas les 250 mots minimums. C'est à la limite du passable, pour le coup, je te met de l'expériences mais la prochaine fois, si tu ne fais pas plus, tu ne recevras aucun dû.

Akiko : 120 xps
Maërion : 250 xps

Xps attribués : Oui
Contenu sponsorisé
Re: "Lady Oscar... Elle est habillée comme un garçon ♫" [P.V. Akiko] -
"Lady Oscar... Elle est habillée comme un garçon ♫" [P.V. Akiko]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page