Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Un antre de paix. (libre)

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Invité
Re: Un antre de paix. (libre) - Ven 18 Jan 2013 - 17:46
Bon en fait il me semblait que c'était vers son époque que l'on avait commencer à dominer l’électricité, que les première ampoule sont nées, mais je dois faire pas mal d'anachronisme apparemment.
Bref, je prend alors un des magasines sur la table, un science et vie qui parle du sujet que l'on va aborder, mais je ne l'ouvre pas, je me contente de lui montrer l'image d'éclair sur la couverture.


- D'accord, alors je vais t'expliquer, j'imagine que tu as déjà vu des éclairs dans le ciel quand il y a des orages.
C'est une des formes que peut prendre l'électricité, mais pour vraiment pouvoir t'expliquer ce que c'est il faut que je t'explique aussi le monde de l'infiniment petit.
En disant cela je prend dans mes affaires du papier et de quoi écrire, comme je l'imaginais savoir ce qu'est l'électricité, aussi expliquer la composition d'un atome et donc lui expliquer sont rapport avec les cellules.

Bref Je commence à dessiner un cercle autour duquel je dessine des sphères à l'intérieur et à l'extérieur.


-Bien alors je te présente l'atome, la plus petite partie d'un corps simple, voici ce qu'il y a de plus petit car c'est ce qui compose les cellules qui elle sont la plus petite partie d'un corps composé.
Mais pour le moment on va se concentrer sur les atomes, ils sont eux même composé de trois chose, d'électron, les sphères qui gravitent autours du noyau.
À l'intérieur du noyau il y a des protons et des neutrons, mais on verra cela plus tard


Je retourne la feuille sur laquelle je dessine puis fait un croquis de plusieur nuage qui se rentre dedans.

- Le procéder qui créer les éclair est le même qui celui qui fait tomber la pluie à peu de chose près, lorsque deux nuages se rencontrent, leurs atome d'eau entre en contacte et se frotte les unc-contre les autres, la plupart du temps ça en fait que de la pluie car le frottement n'est pas suffisant pour faire autre chose que condenser l'eau dans sa forme liquide.
Mais si le frottement est assez fort, les électrons vont quitter les atomes auquel ils sont attachés et cette concentration d'électron, qui sont des charges électrique négative, créer des éclairs quand il y en a assez.

Et cela est une source d'énergie important, le seul problème c'est que pour être créer elle demande aussi de l'énergie car les électrons ne se déplacent pas tout seul.
J'espère que tu comprend ce que je t'explique jusque là ?


Une petite pause, disons je veux vérifier si elle me suit car il serai dommage qu'elle m'écoute sans comprendre, je lui sourit juste en espérant que tout vas bien pour elle car là je suis juste en train de faire ce que je préfère dans les cours de technologie.
Mais en parler cash avec une fille du 15ème siècles, je suis pas sur que ce soit la meilleurs façon de lui expliquer.
Invité
avatar
Invité
Re: Un antre de paix. (libre) - Mer 23 Jan 2013 - 13:46
Jusqu'à maintenant ce qu'il avait dit était à peu près clair.

Anaelia avait eu le nez assez creux pour lire le bouquin qu'elle tenait encore sous le bras. En effet il traitait des cellules et la doctoresse avait appris ce que c'était dans ce livre alors qu'elle ne savait pas que cela existait seulement deux heures auparavant ( bien que différentes théories sur la matière composant la matière existaient déjà de son temps, elles étaient loin des connaissances actuelles ).

Donc les atomes composent les cellules et.... Et elle avait sauté une étape. Il lui manquait un bout de la conversation. De quoi il parlait avant ? Ah oui. L'électricité.

Bon, pour les éclair bien sûr qu'elle en avait déjà vu... Il la prenait vraiment pour une crétine finie. Par contre, en quoi quelque chose qui compose l'être vivant peut-il influencer sur un phénomène qui d'après ce qu'elle avait compris était d'ordre physique... Cela lui échappait.

A moins que l'être vivant soit composé de la même essence que les matières "évanescentes" comme les éclairs ou même l'air...

C'était assez étrange comme vision des choses voire carrément bouleversant.

D'autant plus qu'à part l'infime possibilité de l’existence d'une caractéristique commune entre la foudre et l'éléphant Anaelia avait... Rien compris. Donc autant dire qu'elle n'avait rien compris du tout ou qu'en tout cas si elle avait assimilé quelque chose elle l'avait fait de travers. Ce qui favorisait grandement le fait qu'elle ai la même réflexion en boucle dans la tête.

Ainsi Anaelia découvrait une nouvelle dimension de l'apprentissage: celle de l'incompréhension.

Mais cette fois ci, elle était persuadée que son maître aurait lui aussi mit un certain temps. Bien que son professeur de fortune puisse être en tors, elle prenait conscience petit à petit que savoir qui lui manquait serait difficile à obtenir même avec l’éternité à sa disposition.

Elle demanda donc, avec un essai de gentillesse avisé:

- Heu.... Tu veux pas me réexpliquer autrement parce que vu comment c'est parti, c'est pas tes petits dessins qui vont aider. Et premièrement, les.... les.. Ah, atomes. C'est quoi, c'est comment et ça compose quoi?

Elle avait saisi l'étrange livre souple et avait commencé à le feuilleter.
Invité
avatar
Invité
Re: Un antre de paix. (libre) - Mer 23 Jan 2013 - 14:35
Moi je m’emportais carrément dans mes explications, je pense que quelque part j'espérais lui faire comprendre comment fonctionne la technologie de mon époque en seulement quelques minutes d'explication, mais il est évident que quelqu'un avec cinq siècles de retard ne peut pas le rattraper en quelques minutes.
Je pense qu'en fait je suis parti pour lui faire la leçon pendant plusieurs jours et je pense que je vais clairement lui expliquer cela avant d'aller plus loin.


- Les Atomes sont les éléments de composition première de la matière, en gros si avait une acuité visuelle permettant de zoomer à l'infini tu verrais que tout ce qui t'entoure est un ensemble d'atomes.

Mais Je pense que si je veux vraiment t'apprendre ce qui te manque il nous faudra probablement plusieurs semaines de cours, je ne mets pas ton intelligence en doute au contraire moi ça ma pris des années pour assimiler cela.
Aussi avant d'aller plus loin je voudrais savoir si cela ne te dérange pas si je te fais tes leçons après les cours de la journée et seulement une heure ou deux.


Je déglutis difficilement, aller savoir pourquoi j'ai l'impression d'avoir un chat dans la gorge quand j'imagine devoir passer plusieurs par jour avec Anaelia, non pas que cela me déplaise, plutôt le contraire en fait.
J'ai toujours eu une proportion à aimer ceux qui sont en marges et j'imagine qu'ici on doit trouver un grand nombre de personnes hors-norme.

Bref, je soupire puis tente de réfléchir normalement, si je dois lui faire des cours, je prendrais le temps pour lui expliquer la composition de la matière, puis ensuite lui expliquera la composition de l'atome et en quoi cela amène l'électricité et à partir de là on parlera du courant et on reviendra sur la base de la technologie, le courant électrique et ses applications.
Invité
avatar
Invité
Re: Un antre de paix. (libre) - Mer 30 Jan 2013 - 17:49
Alors, zoumé... Ou zoumez peut être... A moins que ce ne soit un verbe... Ça devait sûrement être un verbe... Mais qu'est ce que cela pouvait bien vouloir dire. Anaelia allait lui poser la question quand le jeune homme repris. Il lui proposait de la voir après les cours pour lui en apprendre d'avantage sur toutes ces choses qu'elle ne comprenait pas. Elle allait accepter, un peu sur les nerfs de ne pas avoir pu poser sa question, lorsqu'elle se ravisa. Elle devait réfléchir. Et vite. Trouver un moyen de savoir si finalement les hommes avaient évolués au fil des siècles pour devenir digne de confiance ou s'il était toujours les même. Elle devait s'assurer à tout prix qu'il n'était pas comme les autres être masculins qu'elle avait côtoyé avant de s'engager à quelque chose. Pourtant elle le sentait serviable et sympathique mais elle flairait une zone de flou en ce qui concernait les motivations de l'élève. Il semblait stressé. Non, pas stressé mais gêné.

D'un autre côté, elle ne pourrait pas combler son manque de savoir sans cette aide. Le même dilemme qu'un peu plus tôt s'imposait à elle. Elle ne pouvait pas accepter sans paraître... Faible n'était pas le mot mais... Malléable.

Mais elle n'avait pas le choix. Elle devait accepter et trouver une garantie de la bonne foie de son interlocuteur. Elle posa le livre qu'elle tenait en main et dit:

- J'accepte mais parle moi de la condition des femmes à ton époque.

Elle pourrait ainsi estimer si elle prenait des risques tant pour son honneur que pour sa sécurité. Si elle estimait qu'il répondait de manière sincère, elle ne retirerait pas sa validation. Elle avait obtenu un professeur et ne comptait pas le lâcher avant de savoir au moins autant de chose que lui.

En bref, il en avait pour un moment...
Invité
avatar
Invité
Re: Un antre de paix. (libre) - Dim 10 Fév 2013 - 18:50
J'allais prendre mes livres pour retourner étudier tout en réfléchissant à un programme pour Anaelia lorsqu'elle m'adresse à nouveau la parole pour me poser une question un peu étrange.
À vrai dire, je sais que dire que l'homme et la femme sont égaux est un peu exagérer, mais pourtant il y a des textes de loi qui défendent les droits des femmes.

Je prends quelques minutes pour réfléchir, puis tourne la tête vers la jeune femme qui m'a posé cette question.


- Et bien pour moi c'est assez dur de vraiment en parler, dans le sens ou je les ai toujours vu comme les hommes, aussi le fait que tu me demandes de parler de leurs conditions... je sais qu'à ton époque vous n'étiez pas forcement reconnu aux yeux de la société.
Mais de nos jours une femme peut faire tout ce que fait un homme.


Alors oui ce n'est pas forcement vrai partout dans le monde, mais je parle de ce que j'ai connu dans ma vie, les femmes de pouvoir et d’influence existent et il parait que dans le cas des hommes c'est en fait une femme qui dirige dans l'ombre, donc malheureusement pour le coup je ne vais pas pouvoir donner plus de détails que cela.

- En fait je pense qu'il serait bien que de ton côté tu te renseignes sur l'évolution des conditions des femmes à travers les ages, tu risqueras d'être agréablement surprise, car vous partager tous nos droits et aussi nos devoirs.
Alors, je sais que ce n'est pas partout le cas dans le monde, mais c'est majoritairement ainsi.


Je lui réponds franchement, dans le pire des cas elle ne me croira pas, mais dans ce cas je ne vois pas l'intérêt de faire cours à quelqu'un qui met en cause tout nos paroles.
Après tout, l'enseignement est une chose basée sur la confiance, moi je n'aurai jamais peur de faire confiance à ceux qui ont besoin de moi, après il faut que ce soit le cas des deux côtés.

Enfin bon je peux comprendre qu'elle vient d'une époque où la vie était dure, mais c'est fini à présent aussi il faut qu'elle se détende, enfin j'espère qu'elle le comprendra à force de rester ici.
Je finis par hausser légèrement les épaules de nouveau puis de prendre mon portable afin de regarder l'heure, j'avais rendez-vous avec un prof.

Je soupire doucement et range rapidement les bouquins et magasine dans mon sac.


- Tu m'excusera Anaélia, mais j'ai un prof à aller voir.
Alors je dis rendez-vous ici demain au alentour de 17 heures comme ça on est sur que les cours sont terminé.
Comme ça je pourrais te faire ta leçon de physique et on pourrait même faire nos devoir ensemble si tu le souhaites.


Je lui sourit une nouvelle fois et prend presque mes jambes à mon cou et pourtant j'ai beau aller vite je suis loin de réellement courir, je passe rapidement la porte de la bibliothèque et me met littéralement à tracer en direction du bâtiment des professeurs.
♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un antre de paix. (libre) - Lun 18 Fév 2013 - 20:21
Un bon rp qui m'a bien amusé avec les termes de physique, une matière que personnellement j'aime énormément.

Akared : 470 xps
Anaelia : 430 xps


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Contenu sponsorisé
Re: Un antre de paix. (libre) -
Un antre de paix. (libre)
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Un antre de paix. (libre)
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Obama en chute libre ...
» Les differents gangs de Martissant auraient fait la paix
» A FOS NOU GOUMEN ANTRE NOU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Grande Bibliothèque-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page