Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé]

♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
1015/1500  (1015/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] - Sam 9 Juin 2012 - 16:43
Agathe courrait, oui elle était en retard, elle avait oublié de se lever, étant trop habituée à faire la grasse matinée de son vivant. Aujourd'hui, elle commençait "officiellement" sa nouvelle vie d'élève, en effet elle avait ce matin son premier cours. Elle était allée il y a peu à la salle des professeurs demander un cours particulier, pour s'entraîner et rattraper le niveau des autres élèves qui étaient déjà là bien avant elle.

Un professeur, le professeur Dragunov, avait accepté, il lui avait dit être un professeur de combat. Agathe à premier abord ne l'avait pas cru, franchement comment croire un homme paraissant si jeune, la vingtaine tout au plus et avec les cheveux verts ? Alors qu'à l'intérieur de ce corps d'élève on est une quarantenaire réfléchie, on a du mal à l'admettre ... Mais il faut bien, il ne serait pas dans la salle des profs s'il n'en était pas un après tout !
Dragunov lui donna donc rendez vous à la salle de sport pour le lendemain à 8h précises, il lui précisa qu'elle n'avait pas intérêt à être en retard, qu'elle devait apporter son arme si elle en avait une et qu'elle devait se préparer aussi bien physiquement que psychologiquement à ce qu'elle allait faire.

Agathe se stoppa net ... Son arme, maintenant qu'elle y pensait ... Elle l'avait oublié ... dans sa chambre ... à l'autre bout du bâtiment au dernier étage ... Pourquoi diable était-elle partie aussi vite en l'oubliant ? Agathe fit volte face et courut. Elle remonta les escaliers jusqu'au dernier étage, retraversa le couloir en courant, elle était désolée pour tous les élèves qu'elle allait réveiller avec son boucan, stoppa devant sa porte en dérapant, batailla avec ses clefs pendant quelques minutes, ouvrit la porte, s'engouffra à l'intérieur pour se rendre que ... Le katana pour lequel elle était remontée était passé en bandoulière sur son épaule et dans son dos ... Oui depuis qu'elle était demi-vampire, ses nerfs ne marchaient plus très bien et elle n'avait tout simplement pas senti (ni vu) son arme. Agathe poussa un soupir irrité et repartit en sens inverse (après avoir bataillé encore une fois avec la porte). Elle courut le plus vite qu'elle put. Heureusement que le bâtiment des sports était juste en face du dortoir et à seulement une cinquantaine de mètres !

Elle arriva enfin devant la porte, s'appuya un instant contre le mur, pour reprendre son souffle et un peu cracher ses poumons, et enfin attrapa la poignée. Elle l'abaissa, la poussa et fit un pas vers l'intérieur. Il n'y avait pas de lumière, une odeur de poussière monta jusqu'à ses narines, elle éternua. Elle fit un pas de plus, elle fut prise d'un frisson, la pièce était tout simplement glaciale. Encore un pas, la porte se referma derrière elle, toute seule, elle se retrouva dans le noir, à tâtons, elle chercha l'interrupteur, mais elle ne le trouva pas ... Il n'y avait tout simplement plus de mur ...
Et c'est alors que la lumière vint, par réflexe elle ferma les yeux et elle ne sut comment elle se retrouva projetée, loin. Elle n'était pas seule.


Spoiler:
 


Dernière édition par Agathe Arena le Mer 8 Aoû 2012 - 15:36, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] - Dim 10 Juin 2012 - 1:40
-Hum... Mon premier cours de ma nouvelle vie...-

C'est ce que j'ai laissé sortir de ma bouche, dans ce couloir éclairé par le soleil levant et juste à côté de moi une porte bien particulier et juste au-dessus une pancarte écrite dessus salle d'entraînement. Je regardais ma montre et quand l'heure finale arrive enfin je ne vois personne sur les deux côtés... Elle est en retard. Bon alors quel genre de lieu vais-je choisir, histoire de bien commencer, hummmmm... Hey! J'ai une idée, en guise de punition je vais utiliser mon ancien terrain d'entraînement, la Sibérie. Là-bas où la température est extrême pour le froid, là où la nature fait les lois, nous ? Enfin, moi devrais-je dire, et bien je ne fais que les briser. C'est ce qui rend notre corps et notre esprit plus vigoureux, encore plus endurcis et c'est ce qui nous forge notre volonté et notre discipline sans faille. C'est ainsi que je me présenterai devant elle dans cet environnement et je suis sûr qu'elle va l'aimer.

Encore quelques minutes qui passent, bon alors je fais quoi ? Je vais aller la chercher ou devrais-je attendre encore ? Ah ? Des bruits de pas, bien stressant, quelqu'un arrive par là, ce doit être elle, au moins elle se rend compte de son retard, je pense que je vais être gentil avec elle et ne pas trop la brutaliser, ce n'est qu'une novice et elle n'a jamais subit d'entraînement depuis sa vie antérieure. Bien, il est temps pour moi d'entrer dans la salle et l'attendre au beau milieu et lancer le programme dès qu'elle franchira la porte.

Quelques instants passés et la voila qui arrive, ouvrant puis refermant la porte derrière elle, le programme se lance et je peux déjà sentir de l'air frais passer sous mes narines, ce lieu neutre et vide se transforme en une dune blanche, la neige qui tombe du ciel gris, la prairie en est même recouverte et la forêt nous entoure à une quelques centaines de mètres de là et quant à moi! Je suis là, debout, mes deux mains derrières mon dos, à l'attendre, laissant échapper de la vapeur de ma bouche avant de parler:

"Bienvenue... Sur la terre sainte de la mère patrie, jeune fille... Je t'ai emmener ici pour t'éduquer, pour t'entraîner et pour accélérer à gagner ce piètre niveau jusqu'à rattraper à ceux de tes camarades. Ne m'en veux pas, je peux me montrer dur, mais c'est pour ton bien... Es-tu prête ?"

Après ces mots j'ai laisser entrevoir mes deux mains avant de faire apparaitre des pistolets, plus précisément deux beretta customisés, long canon, ainsi une petite raille d'accessoire que sont des lames de 25cm de long, un mélange d'acier et de titane, une arme de ma collection préféré lors d'un CQC.

"Comme tu peux le voir et je pense que tu devrais savoir ce que sont ces armes il est inutile de te dire plus que ça va faire très mal, même si les balles sont en caoutchoucs, mais je m'adaptes, t'en fait pas, je vais aller gentiment, aller go!"

Premier coup direct passant pas loin de l'un de ses pieds, faisant soulever les pellicules de neiges, la distrayant peut-être, mais la suite va être marrant, je me suis déjà rué sur elle, mes deux lames pointant dans deux directions différentes, l'une qui tombe depuis le haut et la seconde depuis le côté gauche. Si elle esquive en se baissant elle va se prendre ma lame qui arrive depuis le haut, si elle saute sur le côté droite de ma position alors elle va se prendre une balle dès que j'aurai finit mon action avec mon bras gauche, si elle recule subitement je n'aurai qu'à arrêter mon bras droit qui s'abaisse et pointer mon pistolet devant moi et faire feu. Elle a droit à évaluer les conditions ou voir même faire des gestes inattendus et s'en sortir pas trop mal, bien que mes gestes soient un peu lent, enfin il le faut bien. Bref que va-t-elle faire ? Est-ce-qu'elle va utiliser son katana pour venir affronter mes griffes ? Ainsi elle va faire son premier pas dans l'art du combat, l'art de la guerre.
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
1015/1500  (1015/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] - Dim 10 Juin 2012 - 16:49
"Bienvenue... Sur la terre sainte de la mère patrie, jeune fille... Je t'ai emmener ici pour t'éduquer, pour t'entraîner et pour accélérer à gagner ce piètre niveau jusqu'à rattraper à ceux de tes camarades. Ne m'en veux pas, je peux me montrer dur, mais c'est pour ton bien... Es-tu prête ?"

Agathe ouvre les yeux, cherche d'où vient la voix, mais elle ne voit que du blanc, oui tout est blanc, couvert de neige, il n'y a plus de murs, plus de limites à ce nouvel univers. Elle a les pieds dans la neige, il fait froid, bientôt elle ressert les bras autour de sa poitrine pour maintenir sa chaleur avec elle, elle est dans une sorte de clairière, entourée d'arbres, plutôt une sorte d'arène ... Où diable est donc ce prof ? Elle l'a pourtant bel et bien entendu !
Agathe fixe son regard devant elle et bientôt, entre les flocons, elle l'aperçoit, son enseignant, les mains derrière le dos, la regardant, il fait peur, on peut voir dans ces yeux un certain sadisme, une soif de combat, de la vapeur sors de sa bouche, un sourire inquiétant est figé sur son visage. Il a de pas lui en vouloir et qu'il allait se montrer dur, mais là tout ce qu'Agathe pouvait espérer c'est qu'il prenne pitié de le petite fille qu'elle était désormais et qu'il lui laisse sa tête sur les épaules. Elle ne croyait pas forcément à sa version du "c'est pour ton bien".
L'homme dressa ses bras en avant, ses mains se modifièrent en armes, deux pistolets, même de son vivant elle n'en avait pas vu de tels, ne pouvait-il pas lui faire un entraînement gentillet pour débuter ? Comme tout le monde ? Il commença à la viser, les yeux d'Agathe s'écarquillèrent de terreur, elle ne voulait pas mourir maintenant qu'elle revivait enfin ! Elle se mit à trembler et fit un pas en arrière. Alors, Dragunov ouvrit la bouche et dit cette phrase :

"Comme tu peux le voir et je pense que tu devrais savoir ce que sont ces armes il est inutile de te dire plus que ça va faire très mal, même si les balles sont en caoutchoucs, mais je m'adaptes, t'en fait pas, je vais aller gentiment, aller go!"

Comment ça go !? Déjà !? Pourquoi il ne pouvait pas la préparer normalement à ce qui allait se passer ? Pitié que tout ça s'arrête !! Elle ne voulait pas avoir mal !! Il tire près de son pied droit, comme si c'était normal d'agresser ses élèves ainsi ! Agathe regarda où la balle venait d'être tirée, à quelques centimètres près elle l'aurait reçu de plein fouet, la neige avait volé à cause de son tir, Agathe fixait de ses yeux exorbités l'endroit où la balle avait frappé. Ce ne pouvait tout bonnement pas être réel !
Mais Agathe n'eut pas le temps de réfléchir plus que ça, elle l'entendit arriver, en effet elle releva la tête et le vit, se ruant vers elle, tout arme dehors, près à la déchiqueter, ses pistolets armés et des lames pour l'éventrer. Agathe fit un nouveau pas en arrière, il avançait trop vite, elle ne pouvait plus fuir, il fallait réfléchir et vite. Si elle se prenait une de ses lames, s'en était fini pour elle, elle devait donc les stopper, mais comment au juste qu'est ce qui pouvait stopper une lame ? Il lui fallait quelque chose de dur, mais elle n'avait rien de dur ! Il arrivait, ça y est elle allait mourir ! Mais attendez ... Son katana !! Celui qu'elle a sur l'épaule, elle peut l'utiliser !!
Elle le sortit sur le champ et le brandit au dessus d'elle pour contrer les lames acérées qui s'abattaient sur elle, elle le tint à deux mains, sur le plat de la lame. Sous la force de l'attaque elle dû poser un genou à terre. Tous ses membres tremblaient, elle croisa le regard de son professeur, elle en frissonna, il était tout bonnement ignoble vu d'aussi près. Elle laissa échapper une sorte de grognement suivi d'un gémissement de douleur, elle faiblissait et Dragunov, dans son immense sadisme ne cessait d'appuyer sur sa lame, celle-ci se mit à grincer, s'il continuait comme ça elle allait se briser.
Agathe se concentra donc, on lui avait dit qu'elle avait un pouvoir, elle le sentait dans son sang, elle pouvait le repousser avec une de ses ondes de choc. Alors, Agathe prit appuis sur ses jambes, et avec sa nouvelle rapidité de demi-vampire, en une rapide seconde, elle lâcha son arme, abaissa ses mains et comme si elle voulait renverser une table invisible les releva rapidement en se relevant également. L'enseignant venait de recevoir une onde sur tout le corps, certes très faible, mais suffisante pour le faire reculer un peu et stopper ses mouvements pour un court laps de temps. Agathe saisit donc sa chance et récupérant son arme elle effectua plusieurs sauts en arrière pour se mettre en position de combat (rare souvenir de son enfance : un essai de cours d'arts martiaux) : le katana, tenu de ses deux mains, en avant, les pieds mis en position d'appuis, prête à riposter. Elle le dévisagea, encore tremblante, la mine défaite les yeux effarés et dit :

"Je ... veux ... pas ... MOURIR !"


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] - Mar 12 Juin 2012 - 21:26
HA! MAGNIFIQUE! J'aime cet état d'esprit, elle se rebelle contre moi et c'est ça qui est bien! Malheureusement ce n'est pas encore ça, mais elle a utiliser son arme donc c'est déjà pas mal, pour une novice. Inutile de continuer plus avec ces guns, elle n'apprendra pas grande chose, là je vais vraiment me consacrer au corps à corps. Sasn plus attendre j'ai fait disparaitre mes armes et j'ai empoigné mon couteau de son fourreau en cuir, toujours au même endroit, derrière mon dos. La lame de très bonne qualité, résistant à bien des épreuves, un vrais compagnon, inséparable depuis des dizaines d'années, même après ma mort je sens tenir son âme dans ma main, témoignant l'histoire qu'on a vécu à tout les dangers, représentant à la fois mon histoire et l'honneur de ma stature devenant maintenant une légende, après ma mort.

"Ici est un lieu où l'on révèle notre véritable nature, notre instinct animal se réveille, la soif de survivre est notre priorité et c'est à cet instant que l'on montre notre talent caché... Toi et ton arme, montre moi ton talent et peut-être que tu découvriras de quoi tu es vraiment capable, ne te retiens pas, garde le courage, montre cette volonté qui brûle dans ton âme et transforme la en un brasier, je vais te montrer comment se battre réellement au corps à corps et qu'il n'est pas nécessaire d'avoir une arme plus grosse ou plus tranchant que les autres"


Mon discourt étant terminé je me suis lancé dans une course frénétique, traversant la neige sans vraiment y fouler, faisant de grand pas, gagnant en distance et en conséquence faire moins d'actions. Il faut avouer que de tel déplacement demande des entrainement intensif et répétitif, mais une fois habitué cela peut vous sauver la vie. De tout façon elle n'aura pas le temps de riposter et n'aura pas à un effet de surprise sur ce coup là, maintenant que je connais la nature de son pouvoir elle doit se reposer sur son instinct et je vais la faire réveiller. Maintenant qu'elle est à ma porté de ma lame j'ai lancé une multitude de coups droits contre sont katana, elle doit sentir le frisson vibrant dans l'acier qui traverse ensuite la poigne de ces petites mains blanches, qu'elle tremble face à ma furie. Avant qu'elle ne trouve l'idée de faire quoi que ce soit j'ai stopper mon attaque après avoir donné un coup puissant contre son katana, bloquant sur le coup ses actions momentanément, ainsi j'ai le loisir de la regardé droit dans ses yeux:


"Rester sur la défense ne t'aidera pas à prendre le dessus, être concentré et évaluer la situation puis prendre des mesures adéquates pour éviter les pires scénarios qui vont s'en suivre. Je vais te montrer comment agir dans ce genre de situation...

-D'abord immobilise ton adversaire, attrape son bras, donne un coup de pied dans le tibia, tire la vers toi et donne un coup de boule bien placé sur le visage, ainsi ton opposant serra déstabilisé pendant un court instant, tu auras tout le loisir pour le désarmé et enchainer des coups de poings et par la suite le renverser après l'avoir agripper. Comme ceci"
( Tout ce que je dis n'est pas à prendre en compte, mais je le dirai la prochaine fois si jamais ça devait se reproduire )

Avec ma main tenu sur le bras de Agathe, je l'ai fait passé sur mon épaule une fois que j'ai fait demi-tour et d'un geste rapide je l'ai fait passé au-dessus de moi avant qu'elle ne tombe dans la neige comme une... Voila quoi. Je me suis approché du trou pour tendre ma main devant l'élève:


"Se fier toujours en ses propres capacités et non ce que l'on tient dans ses mains, aller ce n'est pas terminé fille, tu as pas mal de chemin à faire pour vaincre cette peur, je te signale que tu es déjà morte, alors bouge toi et montre moi que tu souhaites améliorer des choses dans cette nouvelle vie, tu es venu de ton plein grès jusqu'à moi, à toi de te montrer à la hauteur!"


Ainsi l'entraînement a repris, sans vraiment faiblir, car je serrai moins clément envers elle et qu'un jour elle serra une combattante accompli.
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
1015/1500  (1015/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] - Mer 13 Juin 2012 - 22:11
Elle avait beau avoir été sur ses gardes, il l'avait eu ce sal*pard !
Oui, elle était placé en position de combat, il avait rangé ses armes et sortit un couteau, il s'était mis à lui parler, lui expliquer ce qu'était cette salle, ce qu'on pouvait y faire, ce qui nous arrivait quand on y était, qu'il voulait les voir, elle et son arme, ne pas se retenir, garder courage et montrer de la volonté et surtout qu'il allait lui montrer comment se battre au corps à corps. Ensuite, il traversa la distance qui les séparait en quelques pas, il ne laissa que peu de traces, il fut exceptionnellement rapide, il arriva tel une flèche, semblant voler. Cela se voyait il avait du talent pour le combat, il n'était pas professeur pour rien, Agathe devrait essayer d'en apprendre beaucoup de lui, pour une fois elle était vraiment tombée sur la bonne personne. Une fois qu'il fut arrivé à sa auteur, il frappa, plusieurs fois, avec force, dans son katana, Agathe qui ne le tenait que faiblement du raffermir sa prise autour de la poignée. Elle sentit l'arme vibrer dans son intégralité. Mais bientôt, cette onde vibrante l'atteint aussi, celle-ci remonta le long de sa lame, puis dans ses mains, ses bras, ses épaules, son torse, son visage, tout son corps se retrouva bloqué à cause de cette vibration. Elle détestait se sentir faible comme à cet instant ... Intérieurement elle ragea.
Oui, elle ne pouvait rien faire d'autre que cela. Il planta son regard dans le sien, et lui expliqua de nouvelles choses :

"Rester sur la défense ne t'aidera pas à prendre le dessus, être concentré et évaluer la situation puis prendre des mesures adéquates pour éviter les pires scénarios qui vont s'en suivre. Je vais te montrer comment agir dans ce genre de situation...
D'abord immobilise ton adversaire, attrape son bras, donne un coup de pied dans le tibia, tire la vers toi et donne un coup de boule bien placé sur le visage, ainsi ton opposant serra déstabilisé pendant un court instant, tu auras tout le loisir pour le désarmé et enchainer des coups de poings et par la suite le renverser après l'avoir agripper. Comme ceci.
Se fier toujours en ses propres capacités et non ce que l'on tient dans ses mains, aller ce n'est pas terminé fille, tu as pas mal de chemin à faire pour vaincre cette peur, je te signale que tu es déjà morte, alors bouge toi et montre moi que tu souhaites améliorer des choses dans cette nouvelle vie, tu es venu de ton plein grès jusqu'à moi, à toi de te montrer à la hauteur!"


Apparemment elle n'avait pas réussi à bouger, mais lui n'avait aucun problème à la bouger et à la balancer par terre comme un vulgaire sac à patates. Mais ce qu'il a fait n'était pas que mauvais, il veut lui apprendre son savoir après tout, ça part d'un bon sentiment ! Mais au moins, il y a un point positif, faire un petit vol plané et rencontrer durement le sol a permis une chose, d'arrêter ses tremblements. Voilà comment il l'a eu et comment elle se retrouve désormais. Agathe avait atterri face contre terre ou contre neige au choix, elle se retourna, et se retrouva en position assise. Dragunov finit de parler à ce moment là et lui tendit une main pour qu'elle se relève.

Agathe la fixa, cette main, releva la tête et le regarda droit dans les yeux, mais pas un regard gentil, étonné et ravi d'avoir de l'aide pour se relever, mais un regard méchant, empoisonné, avec un désir dans les yeux de le réduire en bouilli pour l'humiliation qu'il lui avait fait subir. Elle avait déjà suffisamment été humiliée de son vivant pour que ça me continue pas après sa mort ! Elle refusait de subir ça encore et toujours !
Alors Agathe, tout en gardant ce contact visuel, en prenant appui sur son katana, se releva, sans cette main qu'on lui tendait, elle ne voulait pas d'aide, elle était libre de faire ce que bon lui semblait et ne se laisserai pas manipuler.

Une fois redressée, elle commença à faire des pas en arrière pour prendre de l'élan, toujours en le regardant droit dans les yeux, elle ne lui tournerait pas le dos, elle tenait à la vie. Une fois prête, elle se mis en appui, le katana dans la main droite, avec sa nouvelle agilité due à sa race, un bond suffirait à rejoindre son adversaire, elle espérait que son petit corps survivrait à tout cela.
Alors, elle bondit et elle frappa. Un, Deux, Trois coups.


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] - Jeu 14 Juin 2012 - 0:07
Je suis heureux qu'elle ait compris le sens de l'honneur qu'elle doit défendre, mon aide est inutile, elle peut se débrouiller seul, elle a en elle le sang d'une combattante.

Ainsi elle se relève et reprend un peu de distance avant de me charger en un seul saut surprenant, rien que ça je ne penses pas que cela est dû par une humaine, rien au monde avec de tel corps frêle ne puisse sauter autant pour arriver jusqu'à moi, néanmoins je gardes toujours le calme face à son assaut, à de tel point que ma main gauche se trouve dans ma poche de mon pantalon. De ma main droite tenant mon couteau j'ai dévié la lame arrivant droit sur la tête en donnant un coup suffisamment fort sur le côté, mais elle n'a pas terminé son attaque et donne un autre coup à l'horizontal, bien entendu j'ai anticipé ce coup en voyant ses bras s'élancer sur le côté, à cet instant je me suis penché au maximum tout en écartant mes deux jambes, laissant contempler de ma souplesse et ainsi une technique défensif au corps à corps, apposant à nouveau l'acier contre acier, laissant entendre un son passant de aigu au plus grave. La troisième arrive en sens inverse, je me suis relevé en un seul geste et poser mon pied sur la main de cette femme tenant son katana, poser n'est pas un terme approprié, plutôt écraser jusqu'à rencontrer le sol, ainsi tout son corps est entrainé vers le bas, se manger une nouvelle fois la neige et goûter le froid qui règne ce lieu.

"Si tu n'arrives pas à maîtriser ton adversaire de tes deux mains utilise tes deux jambes. Tu es petite, tu ne peux te battre de front, même si tu as une certaine force dont je ne sais d'où tu le tires réellement, tu dois te reposer uniquement sur ton agilité et ta rapidité, sois aussi rusé que le renard, utilise les possibilités pour vaincre ton adversaire, je te signales que tu es en plein combat, ce n'est pas du sport, c'est là où tu dois survivre!"




Juste après j'ai passé la semelle qui bloquait la main de Agathe toujours agrippé à son arme sous son menton et d'un geste violent j'ai envoyé valsé plus loin dans le décor, la pauvre elle doit en avoir marre de se faire mal mener et de se retrouver face au sol, à se fourrer dans la neige, n'a-t-elle pas froid ? Qu'importe, sa colère doit la faire réchauffer.
"Aller, recommence, je n'en ai pas finit avec toi, viens porter un coup contre moi, et si jamais tu y arrives alors... Nous passerons à autre chose, en attendant tant que tu n'arrive pas à me porter un coup l'entraînement ne serra jamais terminé!"
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
1015/1500  (1015/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] - Lun 18 Juin 2012 - 17:17
Il avait bloqué tous ses coups ... Et esquivé le dernier ... Dans ces moments là, Agathe à la vague et intense impressions d'être relativement inutile. Agathe avait donné énormément de force dans ses coups, si elle ne se conservait pas, elle n'allait pas durer longtemps, mais il voulait qu'elle laisse son côté animal ressortir, alors elle n'avait que peu le choix. Le pire dans tout cela, c'est qu'Agathe avait eu le temps de remarquer qu'il avait gardé une de ses mains dans une de ses poches, cela l'avait encore plus énervée, qu'on prenne son attaque avec tant de désinvolture ... Elle s'était donc énervée et avait augmenter la puissance de l'attaque comparé à ce qu'elle avait prévu. Elle avait frappé de manière relativement désordonnée. Ce qui avait permis à son adversaire de la contrôler encore plus facilement.

Comprenez, avec un pied, un seul pied, comme ça, tranquille, pépère, chips kebab à l'ancienne, il avait réussi à la contrôler ... Il l'avait brusquement relevée et tout aussi violemment abattu sur la main d'Agathe, celle où elle tenait son arme. Et directement il l'envoya à terre, face contre neige. Agathe en avait tout simplement marre de la manger celle là. Heureusement, étant elle même très froide, elle ne ressentait que très peu le froid, mais la douleur par contre ...

"Si tu n'arrives pas à maîtriser ton adversaire de tes deux mains utiliser tes deux jambes. Tu es petite, tu ne peux te battre de front, même si tu as une certaine force dont je ne sais d'où tu le tires réellement, tu dois te reposer uniquement sur ton agilité et ta rapidité, sois aussi rusé que le renard, utilise les possibilités pour vaincre ton adversaire, je te signales que tu es en plein combat, ce n'est pas du sport, c'est là où tu dois survivre!"

Il avait osé ... Il avait osé le dire ... Il avait osé lui dire qu'elle était petite !!! Mais de qu'elle droit osait-il ?? Agathe sentit la main se retirer de son poignet, elle voulut réagir, mais il fut plus rapide, instantanément son pied se retrouva sous le menton d'Agathe et celle ci vola à plusieurs mètres, tournoyant magistralement. La rage d'Agathe augmenta, elle détestait qu'on la domine de cette manière et que surtout on la considère comme petite, comme un vulgaire microbe, elle ne retiendrait rien d'autre de ses paroles.

"Aller, recommence, je n'en ai pas finit avec toi, viens porter un coup contre moi, et si jamais tu y arrives alors... Nous passerons à autre chose, en attendant tant que tu n'arrive pas à me porter un coup l'entraînement ne serra jamais terminé!"

Agathe se redressa d'abord à l'aide de ses poignets, mais le droit souffrait, rapidement elle reporta son appui sur le gauche et continua de se relever. Une fois debout, elle retira son katana de sa main droite et le tint de la main gauche, elle rabattit son poignet gauche sur son semblant de poitrine et grogna. La douleur n'était en aucun cas une chose qu'elle aimait. Elle lança un regard vénéneux à son adversaire, elle n'avait qu'une envie à cet instant : lui arracher la tête à coups de crocs. Mais ce n'est pas en attaquant comme une vulgaire bête qu'elle y arriverait.
Elle se mit à courir,le bras gauche tendu en arrière, le droit rabattu contre son corps. Bientôt, elle fut à sa hauteur, mais contrairement à toute attente, elle glissa au sol sur le côté de l'ennemi, une fois derrière lui, elle s'accroupit et sauta en l'air, le plus haut possible. Quand elle retomberait elle lui frapperait dessus de toutes ses forces et s'il parvenait à bloquer son attaque, elle lui enverrait ses pieds dans la figure, en bonne brute. Juste avant de sentir la gravité reprendre sa loi, elle cria pour qu'il comprenne bien sa rage, une phrase qui avait dans sa tête tout son sens :

" Je ne suis pas PETITE !!"


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] - Jeu 21 Juin 2012 - 20:44
Malgré mes agressions contre ce petit corps chétif, elle se relève tout de même, tout ces coups que j'ai mis et elle continue tout de même. Je peux sentir de la colère émaner de son regard rouge sang, il est très clair qu'elle n'est pas normale, mais après tout ce qui s'était passé elle n'arrivera jamais à me vaincre. Je suis trop sûr de moi car je sais comment ça va se passer avec elle, elle n'est pas assez imaginaire dans sa tête et comment peut-elle trouver une idée pour me surprendre ? La voila qui fonce sur moi, bien déterminé à me pourfendre avec son arme, s'approchant dangereusement à mes pieds. je me suis déjà mis en garde contre tout attente, mais au lieu de cela elle me contourne par une feinte et se glisser derrière mon dos, j'ai fait un demi-tour en un éclair et je viens de voir ses deux jambes passer sous mon nez, elle a sauté en l'air ? Regardant le ciel, je la vois bien haut, son katana levé, s'abattant sur moi, bien que c'est assez prévisible comme geste, néanmoins sa volonté et le crie emplie de haine m'a tellement impressionné que j'ai du faire un bond en arrière, évitant de justesse le coup fatal. Me redressant face a cette sauvage, je peux enfin sentir la rage monter en elle, c'est ce que je voulais, la peur a complètement disparu de son regard. Même si j'ai esquivé sa lame, je sens que quelque chose coule sur ma joue, apposant ma main dessus je vois que tout est rouge, du sang ? Mon sang ? Elle m'a touché ? Que... Que se passe-t-il ? Ma tête tourne, ma vue s'obscurcit, non... Le revoilà...

-Huhuhu hehehe hahahahaHAHAHAHA-

Urg... Je... N'arrive... Plus... à me contrôler... NON! Reste au fond de moi! Tu ne dois pas te réveillé! Pas maintenant! Je me débats autant que je pouvais, mes deux mains tenant ma tête, comme si elle allait exploser, il faut que je luttes, mais je sens que ma personnalité est sur le point de changer, je n'arrive même plus à me maintenir debout, rien n'est physique dedans, c'est littéralement un combat d'esprit. Arg! je... ne peux plus... maintenir ma conscience... AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH HAHAHAHAHAHAHAHA!

"De l'air frais... Je respires enfin! Qui m'a réveillé de mon sommeil ? Hu ? Que vois-je ? une petite gamine se tenant devant moi ? Huhuhuhuhuhuhu... Je te félicites pour l'avoir touché, maintenant c'est moi qui prends le commande! Tu ne sais pas à quel point tu es chanceuse pour me voir en œuvre... TE TUER! BWAHAHAHAHAHA!"


Spoiler:
 

Mes armes! Mes joujoux... qui vais-je choisir ? HA! Mes berettas! Venez à moi! Dans mes mains! Oui! Je peux vous sentir! Le poids, la texture et enfin... mon doigt tenant juste au-dessus de la gâchette, j'étais en train de regarder cette truie de mes yeux d'un vrai tueur! Elle tremble cette connasse!HA! Pisse toi dessus! Crie! Hurle! Appel de l'aide! Implore mon pardon! Rien ne pourra te sauver, personne ne te sauvera, tu es seule! Alors CREVE!

Tellement de détonation dans l'air, l'odeur du poudre en combustion me fait revivre l'instant de guerre, c'est l'extase! Mes armes tirant tellement vite que les sons produit ne sont rien d'autre que de la mélodie, des balles de 9mm partant en direction de ma proie, pas de pitié! qu'elle crève! Transpercé de partout! Même si elle arrive à s'enfuir je la poursuivrai jusqu'à ce que la mort s'en suit... UWEHEHEHEHEHEHAHAHAHAHA!

CREVE! CREVE! CREVE! CREVE!CREVE! CREVE! CREVE! CREVE!CREVE! CREVE! CREVE! CREVE!CREVE! CREVE! CREVE! CREVE!CREVE! CREVE! CREVE! CREVE!CREVE! CREVE! CREVE! CREVE!

T'ES MORTE!!!!!!! WAHAHAHAHAHAHAHAHAHA!!!!!!
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
1015/1500  (1015/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] - Ven 29 Juin 2012 - 23:54
Et voilà, il l'avait encore une fois esquivé, d'un simple bond en arrière cette fois, c'était vraiment déprimant ... Elle y avait mis toutes ses forces, avait espéré de tout son coeur l'anéantir, mais tout ce qu'elle obtint fut un bond en arrière de sa part. Surement un réflexe, mais à cause de cela, une nouvelle fois son attaque avait échoué. Elle commençait en avoir marre, elle voulait que tout ça finisse ou bien qu'il change d'attitude, pour que ce cours ressemble vraiment à un cours ! Pas à un "J'ai décidé de te tuer" !! Elle était décidément vraiment tombé sur le "bon" professeur ! Comment ? Grâce à sa chance légendaire pardi ! Même s'il avait esquivé, elle s'était quand même bien rattrapée ! Elle ne s'était pas étalée par terre de tout son long en retombant et n'avait pas non plus glisser dans la neige !! Mais tiens mais en parlant de neige, il y a une tache ici ... rouge ... L'aurait-elle touché ?

Agathe releva vivement la tête pour découvrir de nouveau le visage de son adversaire, il avait une très vilaine écorchure sur la joue ... Et elle en était la cause !! Elle avait réussi au final !! Fière d'elle, elle se mit à sourire. Mais bien vite elle se stoppa, une odeur, l'odeur du sang, elle n'avait encore jamais ressenti ça avant, elle était attirée par cette odeur ... Elle avait envie de le ... boire ...
Agathe ex-orbita ses yeux, elle venait de se rendre compte d'une chose, elle avait elle même décidée de devenir demi-vampire, mais dans sa tête, c'était juste pour la puissance tirée de cette race ! Elle en avait oublié les inconvénients ! Elle devait se nourrir ... Agathe venait de s'horrifier elle même. Elle avait réussi à faire de sa nouvelle vie quelque chose de monstrueux ! Le pire dans tout ça, c'est que c'était son propre choix !

Mais, elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus que ça, elle n'était pas la seule en train de devenir folle ! L'autre s'était mis à rire, sans aucunes raisons apparentes ... Il se tient le crâne comme si ... comme si un combat se déroulait au même instant dans sa tête ... Combat psychique ? Agathe faisait la même chose inconsciemment, se disant que ce n'était tout bonnement pas possible qu'elle se laisse contrôler par sa faim ! Ou devrait-je dire, sa soif ! Le professeur hurla, apparemment il était en train de perdre, cette personne était donc plus forte que lui et allait prendre sa place à l'intérieur ... Agathe n'allait pas faire long feu ...

Et le changement intérieur se fit, cela se vit, relativement immédiatement : l'homme laissa échapper un rire sadique qui ne correspondait pas du tout à l'autre et se mit à parler tout seul. Agathe n'en retint que quelque mot : "Te félicites ... tu es chanceuse ... te tuer ...". A peine l'information eut-elle le temps d'arriver au cerveau d'Agathe, que le nouvel esprit occupant le corps du prof' sortit les armes : deux jolis et brillants pistolets ... Et il tira. Dans tous les sens, tel le fou qu'il semblait être ... Pour un changement, ça c'était du changement !

Une balle atteint Agathe en plein dans l'épaule droite ... Elle serra les dents, avec le fou furieux qu'elle avait désormais en face de lui, elle ne pouvait pas s'arrêter à ce détail. De toutes manières son bras droit était déjà inutilisable à cause de son poignet réduit en miettes, ce n'était qu'une source de douleur en plus. Assourdie par les balles et aveuglée par la douleur, Agathe se mit à courir, ce n'était pas une fuite, juste une manière comme une autre d'esquiver les balles ! Et là sa soif se réveilla de nouveau, l'odeur de son propre sang ne l'excitant que plus encore, elle ne devait pas fuir, mais riposter. Heureusement avec le froid la douleur s'oubliait plus vite, et maintenant elle avait autre chose sur quoi se concentrer : manger.

Alors elle grogna, enfin on pourrait plutôt dire qu'elle gronda, tellement ce bruit était fort, elle se mit face à son adversaire et courut droit vers lui. Toute peur de la mort avait tout bonnement disparue. Tant bien que mal, elle se débrouilla pour éviter les balles, certaines la ratèrent, d'autres la frôlèrent et d'autres encore lui arrachèrent une portion de vêtement agrémentée d'un charmant bout de peau. Mais elle oubliait la douleur. Son katana toujours dans la main gauche. Rapidement, elle arriva à sa hauteur, oui elle ne pouvait que faire du combat rapproché elle. Arrivant par le dessous, elle fut assez rapide et agile pour placer son arme à l'horizontale et de cette manière en arrivant, relever et bloquer en l'air les deux armes de l'autre. Et une fois devant lui, redressée, ne pouvant utiliser son bras droit, elle lui envoya un magistral coup de tête dans la sienne, certes ce ne serait pas très efficace, mais ça le sonnerait un minimum. La tête d'Agathe était dure, elle n'avait aucun problème à faire ce geste, ça ne lui ferait rien à elle. Mais à l'autre, ça le calmera pour quelques secondes, laissant à Agathe un peu de répit et peut être, la permettant de mordre dans son cou ...


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] - Ven 13 Juil 2012 - 1:03
Où suis-je ? Il fait si noir, je n'entends rien, je ne vois rien, il fait si froid tout à coup, ce n'est pas le froid habituel, non c'est bien plus que ça, quelque chose de moins subtile, le froid de la mort. Je commençais à réfléchir, pourquoi j'en suis arrivé à là ? Ah mais oui! Je me rappel l'instant où j'ai perdu connaissance, la fois où j'étais en train de me battre contre... une élève. L'instant où l'inévitable était arrivé, le moment où mon autre moitié s'était réveillé pour faire revivre le pire cauchemar. Voila, je me rappel enfin et étrangement je commence à entendre faiblement ce qui se passe autour de moi. J'ai commencé à ouvrir mes yeux vers le ciel, il y a de faible lueur là-haut, je n'arrivais pas à bouger mes membres, parce-que je suis enchainé et étant ainsi au fond de mon âme je ne pouvais rien faire. La lueur grandissant peu à peu n'étant rien d'autre que l'image mouvante, un défilé d'images, je pouvais reconnaître le paysage, je pouvais reconnaitre mes mains, tenant des pistolets, tirant sans retenu. Le son arrive enfin jusqu'à mes oreilles, des coups de feu à la mitraille. Est-ce moi ? Sur qui suis-je en train de tirer ? Quelqu'un que je connais ? Ces longues cheveux rouges... Ah, mais c'est elle. Comment elle s'appelait déjà ? Agathe... QUOI ??? Oh merde ce n'est pas le moment de rester ici sans rien faire, elle est en grande danger, elle n'arrivera pas à battre mon duo.

Je me suis débattu autant que possible, ces chaînes qui tirent sur mes membres, laissant entendre ses sons métallique, je pouvais hurler de tout les jurons existant sur la terre, mais rien ne pourra faire entendre raison de cet homme. Je suis furieux, à de tel point que ma volonté ne cesse de monter, ces liens m'empêchant de l'entraver sont si tendus qu'au bout d'un moment l'un d'entre eux cède. Ma main droite enfin libre, regardant un instant mes doigts bouger avant de poser mon regard devant moi, bien décidé j'ai élancé la seule partie de mon corps libre à s'interposer sur les actes barbaresques de mon duo. En aucun cas je ne laisserai cet imposteur me prendre le dessus, JAMAIS! Ceci m'appartient, il est de mon sang, ancré jusqu'à mon âme! Tu n'es qu'une gêne, rien ne m'empêchera d'accomplir ma destiné, même pas toi.

Alors que les balles fuses sur mon élève, tailladant son corps frêle, j'ai enfin réussi à entraver mon corps de son emprise, je pouvais deviner l'air que prendrait mon autre moi, ainsi, dans le subconscience de notre âme nous avons commencé à échanger des mots:


"TOI! Quand tu vas arrêter de te mettre sur mon chemin ?! Laisse moi profiter de cet instant!"


"Tu es trop brutale et je ne peux me permettre de te laisser faire, en tant que professeur et ainsi mon code d'honneur que je dois protéger"


"HA! Sans moi tu n'existerais même pas! Tu ne serrais même pas là pour comprendre quoi que ce soit, je suis une partie de toi, je suis ton double, je suis ton frère, nous sommes jumeaux ancré dans l'âme, je suis celui qui va te mener vers la gloire! Celui de devenir le dieu de la guerre, il n'y a pas de compassion, pas de pitié, pas de place pour les faibles, il n'y a que les plus fort qui survivent..."

"Faux! Les faibles deviendront des instruments de vengeance, aussi puissant que les engins de guerre... Même si je t'avoue que sans toi je ne serrai pas ici, mais il y a bien une chose qui est sûr c'est que je suis le maître de moi-même, aussi sage et courageux comparé à toi! Ton heure n'est pas encore venu de te réveillé! Dégage!"

"Arrête! Je suis en plein combat"
dit-il en maintenant la main droite de mon propre corps, lâchant prise sur son arme, sur l'oeil droit, d'où je pouvais tout voir à partir de là "Si tu continues de persister nous risquons d'avoir un problème avec elle, rien que son regard je peux comprendre ses intentions, laisse moi faire mon travail!"

"Dans le bien ou le mal, j'en ai rien à foutre! J'en prends entièrement la responsabilité! C'est mon élève que t'es en train de tirer dessus! DEGAGE!"


"Trop tard"

Mon regard porte à nouveau attention sur elle, déjà à mes pieds, sans m'en rendre compte, elle est si proche de moi que j'ai crue que son visage allait me coller au mien, cependant elle venait de donner un coup moins gracieuse pour sa stature, mais très utile au point de me mettre hors service pour une seconde, pendant ce laps de temps si restreint elle venait de bloquer mon arme avec son katana et dès l'instant où j'ai ouvert mon oeil en même temps que mon duo, nos regards n'ayant pas de ressemblance, je pouvais voir ses deux épines dépassant ses dents, des crocs typiques des créatures légendaires, vampires. Etrangement je n'ai rien tenté pour empêcher que cela arrive, ni même 'lui' et le moment attendu entre deux individus, le moment assouvissant pour l'un et de soumission pour l'autre. Je pouvais sentir ces deux crocs planter dans ma chair, bien pire que des aiguilles et moins douloureux qu'une balle, quel étrange effet de se faire mordre par une vampire, mais c'est mieux ainsi. Pour arrêter ce tuerie il fallait bien que l'un d'entre nous allait capitulé, c'est alors à moi que revenait cette disgrace, pourtant je ne suis pas atteint au point de voir mon honneur bafoué. Au lieu de me débattre comme l'aurait fait tout le monde, j'ai préféré l'accueillir dans mes bras, sans crainte, sans peur, juste la paix:


"C'est bon, nous n'avons plus aucune raison de nous battre, la leçon du jour est terminé et j'en suis satisfait, tu t'es bien débrouillé"



PS: Désolé du long moment d'attente, je pouvais pas poster avant vue que je suis bien débordé IRL xD
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
1015/1500  (1015/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] - Mer 8 Aoû 2012 - 15:35
Il ne fit rien pour se défendre. Ses crocs se plantèrent dans la chaire tendre de son cou. Il n'eut même pas un mouvement de recul, comme si il était devenu consentant à cet acte. Tout un coup, il avait désiré se faire mordre. Comment le savait-elle ? Tout simplement parce qu'il était détendu, il s'en fichait il faut se le dire. Il devait sûrement prendre ça comme une nouvelle expérience à tester. Elle put enfin goûter au sang humain, depuis le début de sa nouvelle vie, elle ne songeait presque qu'à ça et enfin, elle avait une ouverture. Elle ne se gêna pas et directement se mit à aspirer le fluide vital de son opposant. L'autre ne bougeait toujours pas, il restait calme, comme imperturbable. C'est ainsi, qu'il se mit à parler :

"C'est bon, nous n'avons plus aucune raison de nous battre, la leçon du jour est terminé et j'en suis satisfait, tu t'es bien débrouillé"

Alors étrangement, Agathe ne s'accrocha pas plus que ça à sa victime, elle s'en détacha et s'en éloigna d'un pas. La pièce se mit à tourbillonner pour reprendre un aspect plus normal. Cette pièce était en réalité plutôt petite mais avait juste des murs spéciaux pour la rendre modulable et créer un tout autre univers. Agathe regarda son professeur dans les yeux et après un cours instant d'hésitation, s'inclina devant lui et dit :

"Merci pour votre enseignement, monsieur. J'aimerais que, plus tard, vous m'en enseignerez plus encore."

Elle se redressa ensuite, rangea son arme dans son fourreau et après l'avoir salué encore une petite dernière fois, partit en direction de la porte. Là elle l'ouvrit, ces yeux durent s'habituer à la luminosité extérieure qui était beaucoup plus élevée qu'à l'intérieur. Elle aperçut dans le couloir une horloge : 8h10 ... Une fois dans cette salle le temps serait-il ralenti ? A voir ... Elle sortit donc, dehors, respira un grand bol d'air et retourna se coucher. Au final, elle aura eu droit à sa grasse matinée !

Spoiler:
 


Spoiler:
 
♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] - Mer 8 Aoû 2012 - 18:22
Je clôture le rp ! Je reconnais bien là la façon d'écrire d'Agathe, c'est pour le moins unique mais pas désagréable. J'aurai vu Agathe travailler avec un professeur et Yuri devenir fou, et ceci juste en un seul cours. xD
Continuez ainsi !

Agathe -> 215 xps
Yuri -> 190 xps


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Contenu sponsorisé
Re: Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé] -
Commençons par cela ! [Yuri] [Terminé]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Centre de sport et d'examens-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page