Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Un prof pas comme les autres !

Invité
avatar
Invité
Un prof pas comme les autres ! - Dim 2 Déc 2012 - 18:00
Mylia ce matin avait cours de pratique des pouvoirs. Ce n'était pas un de ses cours favoris, elle aimait utiliser sa magie, elle lui correspondait parfaitement mais ne la maîtrisait pas comme elle voulait. Lors de sa première familiarisation avec ses pouvoirs, elle avait adoré ça. Puis le jours de la course organisée pour Halloween, elle s'était rendue compte qu'elle était d'aucune aide pour son équipe. Elle ne pouvait pas les protéger comme elle le voulait. Elle avait réussi difficilement d'ailleurs, à paralyser les goules mais si ses deux camarades n'avaient pas été là cela aurait surement mal fini pour elle. Après cette épreuve, elle avait perdue confiance en elle, elle avait du mal à invoquer ses pouvoirs, n'avait plus confiance en ses capacités et cela se ressentait lors des entraînements. Alors voilà ce matin elle n'avait vraiment pas envie de se lever.

Quelques minutes plus tard elle était tout de même au centre de sport et d'examen de l'académie. Elle avait cours avec un professeur qu'elle n'avait jamais eu. Comme tous les autres il viendrait surement la voir, verrait qu'elle n'y arriverait pas et la regarderait avec un regard compatissant envers la jeune fille. Elle en avait un peu marre de passer pour la pauvre petite chose du cours, certains élèves ricanaient dans son dos et cela lui donné de moins en moins confiance en elle. Dans ses cas là elle avait envie de se cacher dans un trou de souris et d'y rester un bon moment. Aujourd'hui elle n'était pas avec les élèves habituel et elle ne savait pas vraiment pourquoi, cela était surement le cours des nul où les apprenti-dieux sans avenir étaient regroupé ici. Elle avait perdue toute sa joie habituelle, elle qui rayonnait habituellement était actuellement d'humeur maussade.

Le professeur arriva et se présenta aux élèves. Tout le monde étaient bien droit et fière de lui, Mylia se demandait comment des élèves aussi nul qu'elle pouvaient être aussi fière d'eux. Pour éviter de se faire remarquer dès le début elle fit bonne figure et se redressa pour écouter les instructions. Mylia écoutait à moitié, elle savait qu'elle allait de toute façon rater cet exercice. Au signal du professeur, elle vit tous les élèves se mettre au travail. A sa plus grande surprise, ils étaient tous extrêmement doué. Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivé. A la place d'avoir était rétrogradé elle était maintenant en cours avec des élèves plus anciens et qui maîtrisaient parfaitement leurs pouvoirs.

* Qu'est ce que je fais ici ? Où est la caméra !? *

Mylia voyait ça comme un acharnement. Elle se mit dans un coin un peu à l'écart de tout le monde et fixa longuement sa main. Elle avait envie d'y arriver mais ne se sentait toujours pas capable et le problème principal de Mylia c'est qu'elle ne voyait pas l'importance de son pouvoir. Petite explication: Mylia a un pouvoir de protection, il peut soit neutraliser un ennemi permettant aux alliés d'attaquer plus facilement mais également un pouvoir de guérison sur les alliés, mais ça Mylia ne l'a pas encore découvert. Elle se concentra, ferma les yeux, des pétales commençaient à se former autour d'elle puis tout à coup tous s'écroulait à ses pieds, laissant la jeune femme encore plus déprimé qu'au par avant !

* Je ne suis vraiment pas faite pour être une apprentie déesse ! *
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Mar 4 Déc 2012 - 17:46
Avant que le cours commence, je me trouvais dans un lieu appelé communément la salle des professeurs, ici je parlais avec des collègues, plus ou moins anciens que moi, mais n'empêche que j'ai un certain autorité ici. On parlait plus souvent de travaille et faire des comparaisons avec nos vies antérieurs, de ce que l'on pense, faire des cours avec des élèves avec des pouvoirs plus ou moins étrange. Chaque professeur ont leur propre matière à enseigner, quant à moi, ce qui allie très bien avec mon domaine, j'enseigne l'art du combat avec des armes à feus. Ce qui m’amène à vous parler de ce moment précis c'est qu'on m'annonce en dernier recours que je devais remplacer deux enseignants, car ils sont en mission, ok c'est pas vraiment un problème, après ils m'annoncent qu'ils ont arrangé le cours et que j'allais prendre en charge tout ces élèves au centre de sport. Bon déjà ça change de mes cours ennuyeux, je dis ça car je n'avais pas autant d'élève voulant participer au stand de tir.

C'est bien beau de m'annoncer tout ça, mais qu'ils ne recommencent plus jamais ce genre d'annonce fait à la dernière minute, maintenant je dois réfléchir à comment organiser mon cours... Spécial. Je sais! Avec ces élèves je penses qu'au moins une fois je pourrai lancer un cours que tous vont s'y mettre à travailler sérieusement. Il est temps pour moi de rejoindre la salle de sport et de retrouver mes élèves, bien hâte de découvrir les nouveaux et de leurs talents, rien que d'y penser je sourie déjà à l'avance de ce spectacle.

A peine quelques minutes se sont écoulé et me voila devant la porte, poussant calmement et découvrir à l'intérieur de l'immense salle tout ces élèves qui me sont plus ou moins familiers. Refermant derrière moi et m'avançant jusqu'au centre de leur attention, chaque membre, chaque élève ont appris la bonne manière de recevoir leur professeur, c'est une bonne chose pour débuter ce cours. Je ne me montre pas imposant, je préfère qu'on me voit comme un enseignant comme les autres, inutile de les faire peur directement, je penses qu'ils en ont eu déjà avec les collègues. Lorsque je me trouve au centre et face à tous ces élèves je peux commencer mon cours:


"Bonjours, élèves, apprentis, camarades, je suis Yuri Dragunov, certain ont entendu parler de moi, mais pas pour le reste, normalement j'enseigne l'art de se servir d'arme à feu, mais pour ce cours il n'y en aura pas, car vous allez vous servir de vos pouvoirs et de votre tête. Ici vous allez travailler en binôme et vous allez faire face à d'autre équipe, le but de ce cours c'est développer votre pouvoir afin de le combiner avec votre partenaire, trouvez la bonne combinaison, travailler en duo, l'esprit d'équipe est crucial, je ne vous enseigne pas à tuer, à dominer, à conquérir, non je vous enseigne la survie! Et pour ça vous allez vous affronter, ne vous en faites pas, dans cette salle tout les coups reçus ne sont pas réelle, vous allez sentir la douleur, mais c'est tout. Allez, montrez moi que les enseignements que vous avez acquis ont porté ses fruits, en place maintenant! Prenez de la place qu'il faut, prenez toute la salle qui est en elle même infini, je vous observerai de loin, go!"

Après mon discourt les élèves se sont mis à choisir leur partenaire, puis leurs adversaires, touts se sont éparpillés dans la salle, tous se sont mis à trouver des tactiques pour une meilleur efficacité au combat, tous sauf une. Une fille, bien que je commence à trouver cela prévisible, est à l'écart de tous, pourquoi ? Elle n'a pas trouver de partenaire ? Logique, c'est juste pourquoi elle s'est mis à l'écart, je ne vais pas tarder à le savoir. A peine quelques pas de parcouru je me trouve à côté d'elle, assis et regardant ce qui se passe en face de moi:

"Tu n'as trouvé personne pour faire équipe ? Tu n'as personne avec qui te battre ? Alors soit, tu as la chance de venir te mesurer à moi, qu'en penses-tu ? Tu ne trouves pas ça honorable ? Je suis sûr que tu vas me faire voir de toutes les couleurs, mais avant il faudrait trouver un élève isolé avec qui tu ferras équipe, hummmm qui ça pourrait être, de tout façon tu es dans mon cours donc tu n'as pas trop le choix de ce côté, tout le monde se bat, alors pourquoi pas toi, allez debout, on va chercher la dernière personne, le cours ne fait que commencer"
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Dim 9 Déc 2012 - 3:30
Spoiler:
 

    Aedan détestait ce genre de cours où il fallait faire équipe avec une autre personne et combattre en groupe... Pourquoi? Parce qu'il avait le fléau de l'étudiant toujours laissé pour compte dans un groupe ou personne ne voulait jamais se placer avec lui. Ça pouvait paraître assez étrange, considérant son assez grande popularité parmi les étudiants, mais son titre de président du conseil faisait que tous le croyaient bien plus fort que ce qu'il était en réalité. Ainsi, personne ne voulait se battre contre lui, de peur d'être totalement détruit et personne ne voulait se placer avec lui de peur de ne trouver aucun adversaires ou pire, de ne trouver que des adversaires surpuissants. Le voilà donc, isolé dans un coin de la salle à chercher la seule personne qui n'aurait toujours pas de partenaire dans cette classe au nombre pair d'étudiants.

    Aod avait bien hâte de monter en grade, sachant que les élèves des classes supérieures n'avaient plus ce genre de petites peur de la puissance et de la défaite, rendu à ce niveau ils savaient parfaitement à quel niveau était leur congénères et que leur puissance devait être semblable à la leur s'ils s'étaient rendus aussi loin. Soupirant, notre garçon s’avançât dans la classe... Cette idée aussi de rassembler les groupes en duos de combattant à tout bout de champs? Rien de plus agressant que de devoir constamment chercher un partenaire dans cette classe en partie composée de mauviettes. D'ailleurs, il lui semblait étrange que le nombre d'élèves ne chute pas autant durant ses cours, bon d'accord, les gens aiment se battre et il n'était pas rare de voir ceux qui séchaient les cours normaux se pointer ici et inversement, mais un bordel de nombre pair non divisible par quatre, ça crée une situation comme celle qui se produisait sous ses yeux en ce moment même.

    Notre jeune homme avait fait quelques pas, les mains dans les poches et un air blasé au visage alors que son gentil et surtout très effrayant professeur s'était dirigée vers son autrefois partenaire de la cours d'Halloween. C'était étrange, ses capacités lui avait semblé très puissante, pourquoi ne se trouvait-elle pas un partenaire pour les duels? Elle était tombée victime du nombre d'étudiants non-divisible par quatre et voilà que le professeur lui-même voulait l'entraîner... Attendez? C'est une blague? Si on en croit ses dossiers, monsieur Dragunov est un des plus éminents enseignants de l'académie, reconnu pour avoir un niveau supérieur aux autres... Il voulait l'entraîner? Elle allait se faire détruire! Aedan marchât rapidement en direction des deux personnes en intérompant sec le professeur pour de proposer comme partenaire, il l'aurait fait de toute façon, étant lui-aussi seul.

    «Professeur? Je vais me placer avec elle, je suis le président du conseil, avec mon niveau elle devrait avoir plus de chances contres vous.»

    Un regard assez neutre au visage, notre jeune héros n'avait pas sonné si chevaleresque que ça, même si quelques têtes s'étaient retournés pour le féliciter d'un regard. Ce n'était pas tout le monde qui se risquait de combattre le professeur de ce cours et tous avaient espérés que leur courageux président s'occuperait de mettre un terme à cette injustice... Combattre le prof quand même, c'est l'équivalent d'un billet direct vers l'infirmerie, que les blessures soient vraies ou non.


Dernière édition par Aedan "Aod" Klyde le Jeu 13 Déc 2012 - 4:43, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Dim 9 Déc 2012 - 11:42
Mylia perdue dans ses pensées en train de se lamenter sur son sort n'avait pas vu le professeur s'approcher d'elle. Elle regardait les pétales de cerisier sur le sol l'air des mauvais jour, elle avait qu'une envie partir. Ce qu'elle allait faire juste avant que Yuri ne l’interpelle. Elle se retourna en sursaut, elle ne pensait vraiment pas avoir attiré l'attention du prof aussi rapidement. Elle l'écouta un peu perplexe puis manqua de s'étouffer. Il voulait combattre Mylia qui ne savait pas si elle avait bien entendu ce qu'il venait de dire ou si elle rêvait éveillé. Elle toussota, Yuri commença alors à chercher du regard la personne qui devait être seule pour faire équipe avec la jeune fille. Mylia ne pouvait pas se battre contre lui et encore moins avec une autre personne elle allait être un fardeau pour lui. Le but de ce cours n'est pas de bloquer une personne mais de combattre. Pour Mylia ses pouvoirs étaient inutile, elle voulait partir ... courir loin d'ici.

Elle baissa alors la tête ne bougeant plus, il fallait qu'elle dise au professeur qu'elle ne s'en sentait pas capable. Yuri ne s'était pas rendu compte que Mylia s'était arrêté, elle racla sa gorge, prit une grande inspiration et se lança.

- Sensei ! je pense que je ne suis ...

Elle fut arrêté net par l'intervention d'une personne, un garçon à en croire par sa voix, une voix qui lui était familière d'ailleurs. Elle releva les yeux vers ce jeune homme, c'était Aedan, son coéquipier lors de la course d'Halloween. Que faisait-il ici ? Et surtout pourquoi s'était-il proposé pour faire équipe avec elle alors qu'il savait de quoi elle était capable. Elle ne savait pas attaquer ... Ou plutôt elle ne s'en sentait pas capable ce qui la bloqué considérablement. Elle leva la tête vers le prof qui semblait plutôt satisfait de cette initiative. Elle regarda alors Aedan d'un air interrogateur, pourquoi n'était-il pas avec une autre personne ? Bon non pas qu'elle étai mécontente qu'il vienne la sortir de ce mauvais pas mais elle n'était pas vraiment en capacité de positiver sur ce qu'il lui arrivait. Elle lui sourit en inclinant la tête, décidément elle ne s'était pas trompé sur son compte il avait la main sur le coeur. Mylia se tourna cette fois-ci en le regardant droit dans les yeux.

- Sensei, je ne sais pour Aedan mais quand à moi il doit y avoir erreur, je ne devrais pas être dans un cours de ce niveau, je suis bien trop faible et inutile dans une équipe.

Elle se retourne vers Aedan

- Je suis désolé mais je ne pense pas que ça te serra bénéfique de combattre avec moi, tu as bien vu la dernière fois je n'ai pas de force d'attaque et sensei Dragunov est bien trop fort !

Elle n'aimait pas abandonner les gens comme ça mais que pouvait-elle faire de plus. Elle s'inclina vers ces deux interlocuteur pour s'excuser.
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Lun 10 Déc 2012 - 0:11
Mon regard scrute les élèves qui étaient sur le point de commencer leur match, mais je ne vois pas un solitaire qui n'a pas encore trouver son paire. Si je ne trouve personne ça va être gênant, je ne pense pas pouvoir utiliser mon pouvoir contre elle, même si je ne sais même pas quel genre de pouvoir elle possède, je le dis ainsi rien qu'en regardant une première fois son regard, un regard absolument innocente et... et... Adorable! Voila le mot que je cherchais! Hé, je ne suis pas un gars qui chiale et qui râle pour un rien, alors qu'elle... C'est, à mon avis, l'exact contraire de ma personnalité et là je ne vais pas dire pourquoi elle est là, car il y a toujours quelque chose à faire quand on est ailleurs et c'est moi qui vais m'en occuper. Bon déjà je vais bien trouver quelqu'un pour elle quand même ? J'ai crue un instant qu'elle a essayé de me parler, avec le bruit que font maintenant ces jeunots je n'ai rien entendu de ce qu'elle disait, j'ai voulu dire "Hein ? Tu disais ?", sauf que je me suis retenu, car mon candidat se présente directement devant moi. Oh ? Le président du conseil ? Attend, oui oui! Je me rappelle de lui, si je me souviens bien il s'appelle...

"Aedan, c'est ça!En effet, avec toi c'est encore bien mieux et plus équitable, c'est bien ce que je m'attendais d'une personne comme toi, maintenant que vous êtes deux allons au centre de la salle, jeune fille ?"

Il ne restait plus que elle, juste à dire "oui, c'est partie!" ou un signe de oui, ce n'est pas grave pour qu'elle se montre peu bavarde, je m'en fout, juste une réponse c'est simple, la voila qu'elle commence à me regarder et à parler, sa réponse n'est pas vraiment ce que je voulais entendre, alors ça pas du tout, non. Que faire avec une fille qui abandonne si facilement ? Ce que c'est démoralisant quand j'entends ça. La voila qui regarde le président du conseil et dire qu'elle est désolée et qu'elle est inutile et blablabla... Tu pensais que j'accepterai ce genre d'excuse ? Pas d'excuse en ma présence, je veux bien être gentil, mais je ne suis pas aussi cool que la plupart des professeurs, alors toi tu vas faire comme les autres et avec enthousiasme.

"Il y a un début à tout et généralement c'est difficile, tu peux dire que je suis trop fort et que tu risques de te retrouver à l'infirmerie, c'est ce qui va se passer si jamais tu ne t'y mets pas du tien, compris ? Alors debout! C'est pas comme si les autres ont la tripe de me défier, alors tu vas pas te défiler, tu es là, dans cette salle, dans mon cours, alors tu vas lever tes boules de là et être encore plus enthousiaste! Ou tu vas comprendre ce que ça fait quand quelqu'un se fout de ma gueule, bon t'en fait pas, je vais aller doucement, tu vois, j'utiliserai mes mains au début, histoire de te familiariser avec ton pouvoir et ton partenaire, réfléchis bien, c'est important d'avoir un esprit vif dans un combat. Allez, venez"

C'est ensuite que je commence à me diriger vers le centre de la salle, là où il y a vraiment personne à une centaine de mètres à la ronde, c'est là que l'entraînement va débuter, en attendant...

"Aedan, je compte sur toi, elle a vraiment besoin que l'on réconforte, t'es le président du conseil, tâche qu'elle ait une bonne volonté de se battre, j'ai pas envie de le faire sur elle..."

Oui, j'ai remarqué sur mes cours que je n'avais pas que le pouvoir d'invoquer des armes, mais avais la possibilité de donner le courage, le moral et l'envie de se battre à celui que je visais, c'est bien plus fort que dans ma vie, c'est bien plus présent et je le sens que mon influence affecte les personnes, même les plus démoralisés et les plus faibles ne pouvaient faire quoi que ce soit contre ma volonté. Ce jeune garçon ne comprendra pas forcément la fin de ma phrase car il n'a jamais vécu ce moment et le plus marrant c'est qu'il ne m'a jamais vue me battre, c'est une occasion pour lui d'acquérir un peu plus d'expérience. On a marché, évitant d'être trop proche des groupes, jusqu'à arriver à notre zone de combat, nous voici, je me tourne vers mes deux élèves en les regardant d'un air déterminé et d'une confiance absolu, les bras derrières mon dos et les attendant de pieds fermes.

"Alors ? J'espère que vous avez réfléchi à comment parvenir à battre un ours ? Il ne s'agit pas d'avoir la force, c'est d'avoir l'intelligence de battre avec ce que l'on a, c'est ça la survie! Je vous laisse commencer, approchez mes petits brebis, vous allez voir ce que c'est d'affronter un Spetsnaz au corps à corps."
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Jeu 13 Déc 2012 - 5:22
    Aedan avait le bras croisés, un petit sourire en coin au visage et une impression d'importance dans toute cette histoire. Cette fille n'avait aucune confiance en son pouvoir qui pouvait pourtant être très utile, contrôler ainsi les plantes pour divers usages pouvait devenir très efficace, tant et aussi longtemps qu'elle avait le temps de préparer son pouvoir. Il lui semblait qu'elle avait besoin d'une base végétale ainsi que de quelques secondes pour activer son pouvoir, ce genre de temps, le garçon pouvait lui offrir. En réalité, il lui semblait qu'ils formeraient une bonne équipe, Aedan était un pro du combat rapproché ayant développé ses capacités en ce sens et son pouvoir d’annulation lui permettait de se protéger des pouvoirs adverses, Mylia pourrait aisément contenir le professeur pendant que lui l'occupait.

    «Ce que je me souviens de la cours c'est que on n'y serait jamais arrivé sans toi, ton pouvoir à permit de franchir plus facilement les obstacles et de bloquer les ennemis, moi je le trouve pas mal utile.»

    Lui affichant un beau sourire afin de la réconforter, il relevât la tête vers l’enseignant qui se permettait lui aussi une petite leçon de morale sur la volonté de combattre et l'effort nécessaire pour arriver à un résultat. Peut-être que notre garçon n'était pas totalement d'accord sur les mots choisis, mais en tout cas les message était là, elle ne devait pas se laisser abattre par sa simple impression de faiblesse, même les pouvoirs les plus faibles pouvait se révéler au final les plus utiles. Espérant qu'elle se sente malgré tout revigorée par ce petit discours, Aedan suivit le Professeur tranquillement, évitant les équipes qui avaient visiblement commencés les hostilités pour se diriger vers un terrain isolé, là où ils pourrait se faire plaisir. L’enseignant leur proposant de se faire un petit cocus pour discuter stratégie, le garçon se tournât vers sa coéquipière.

    «Ton pouvoir vas être le clé de notre stratégie, je t'ai vu durant la cours, avec un peu de préparation tu peux faire des miracles. T'en fais pas, je suis là pour l'occuper et te protéger, je le laisserait pas te toucher et mon pouvoir vas l'empêcher d'utiliser son plein potentiel, on a de bonnes chances contre lui.»

    Aod levât ensuite la tête en direction du professeur, celui-ci se tenait bien droit, il ne comptait pas attendre bien longtemps et le garçon devait annoncer rapidement la stratégie à suivre.

    «Fait moi confiance, on peut y arriver si on travailles ensemble... Pour te récompenser, si on gagne je te promet une faveur, tout ce que tu veux, mais pour ça tu dois le combattre avec moi! Donc, niveau stratégie, c'est clair que mon pouvoir ne peut pas annuler totalement les siens, notre différence de puissance est trop grande, mais je peux facilement lui tenir tête quelques minutes. Je te laisse le choix du pouvoir à utiliser, mais essaie de bloquer ses mouvements comme pour les goules, ça va me permettre de me battre sur un même pied d'égalité.»

    Se retournant à nouveau vers Yuri qui annonçât finalement qu'ils devaient l'attaquer, que leur petit cocus stratégique était terminé. Aedan espérait réellement que son petit pari totalement pas réfléchis ferait son effet et qu'elle combattrait correctement à ses côtés. De toute façon, avaient-ils vraiment une chance de battre un professeur? Il ne risquait rien, même avec un tel enjeu. Le Russe demandait aux étudiants d'attaquer le premier, tournant quelque peu la tête vers Mylia, il lui fit un petit signe de tête signifiant que l'affrontement allait commencer.

    «Fait moi signe quand tu es prête.» Se retournant alors une dernière fois vers le professeur, sur un ton bien plus fort « J’espère que vous êtes prêt à ravaler votre honneur!»

    Aedan ne perdait pas une seule seconde, il devait profiter du fait que l'enseignant ne savait encore rien de ses capacités pour attaquer immédiatement et profiter d'un effet de surprise. Utilisant ses capacités surhumaines gagnés il y a quelques temps, Aedan bondit sur son adversaire, décochant un puissant coup de pied latéral avant d'aller placer ses mains au sol utilisant l'énergie du coup de pied pour propulser sa prochaine attaque. Maintenant debout sur ses mains, il utilisât la puissance combinée de ses bras et de ses jambes pour envoyer des deux pieds joints en plein sur Yuri... Un assaut qu'il serait simple à bloquer, mais qui ouvrait les hostilité sur un petit aperçu des capacités du président du conseil.


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Dim 16 Déc 2012 - 22:23
Mylia s'en doutait, sa requête pour ne pas combattre avait été rejeté par Yuri-sensei. Il semblait même plus féroce qu'au début de leur discussion. Peut être n'aurait-elle pas du dire ces mots. Mais elle n'avait qu'une envie partir d'ici encore plus après qu'il ai informé la jeune fille qu'elle avait de forte chance de se retrouver à l'infirmerie si elle ne prenait pas ce combat au sérieux. Franchement il n'était très pédagogue car à ce moment précis Mylia n'avait qu'une envie partir encore plus loin et encore plus vite. Elle avait presque les genoux qui se mettaient à jouer des castagnettes. Aedan restant lui fixé droit vers le professeur, Mylia se demandait bien où il pouvait trouver un tel courage. Elle avait déjà admiré ça lors de la course quand il sauta sur le dos du dragon sans hésiter une seconde. Ou du moins son hésitation était pas du tout visible. Elle aurait aimé avoir autant de courage que lui, en faite, retrouver le courage qu'elle avait d’antan. Aedan se pencha vers la jeune fille, oui elle n'était pas très grande, et lui expliqua combien son pouvoir avait été utile lors de la course. Mylia n'avait pas vu les choses comme ça, il est vrai qu'à ce moment elle pensait plus à gagner cette courses qu'à ses capacités magique. Ça faisait énormément plaisir à la jeune fille d'entendre un compliment qu'elle ne pu s'empêcher de rougir. Elle se trouvait bête à ce moment de se lamenter sur son sort. Mais serait-elle capable de combattre face au redoutable Yuri-sensei ?

L'équipe se dirigea vers le centre de la salle, les élèves s'écartaient sur leur chemin. Non pas par respect, mais par ce que tous étaient conscient du redoutable pouvoir de Yuri. Mylia avait entendu parler d'un prof avec une force d'attaque redoutable mais ne savait pas son nom, elle espérait seulement ne pas se retrouver actuellement devant lui. Elle avait une boule au ventre et était très nerveuse, elle ne voulait pas aller à l'infirmerie et encore moins envoyer Aedan avec elle par son incapacité. Aedan accrocha l'épaule de la jeune fille pour essayer d'élaborer une tactique. Selon lui les pouvoirs de Mylia pourraient leur être très util pour neutraliser un instant Yuri. Mylia se souvint alors d'avoir déjà utilisé ce sort sur les goules, mais pourrait-elle le faire face à un professeur ? Serait-elle vraiment utile à Aedan? Tellement de questions parasitaient son esprit qu'elle n'arrivait pas à se concentrer, et sans concentration son pouvoir ne pouvait fonctionner. Le jeune homme proposa alors de lui offrir la faveur qu'elle voulait si elle mettait tous ce qu'elle avait dans ce combat. Pourquoi croyait-il autant en elle ? Elle ne le savais, mais ne voulait surtout pas le décevoir.

Yuri commençait à s'impatienter, il voulait combattre et Aedan le compris très vite. Après un mot à Mylia il plongea sur Yuri pour enchaîner des mouvements acrobatiques tout en lui infligeant des coup puissant. Mylia commençait à s'affoler, elle ne savait pas quoi faire, comment l'aider dans une telle situation. Elle inspira fortement, fit le vide dans sa tête. Elle ferma les yeux pour ne plus penser à ce combat, il fallait qu'elle fasse confiance en son pouvoir mais également en celui d'Aedan. Elle pouvait entendre les impactes des coup sur le corps de Yuri et de temps en temps ne savait même pas si c'était Aedan qui donnait les coups ou qui les recevait. Elle prit sa fleur qu'elle avait dans les cheveux dans sa main et la serra fort. Le pouvoir montait en elle, elle voulait y croire, ne pas le décevoir, il fallait qu'elle agisse.

- AEDAN ! MAINTENANT !

Tout en criant ces mots elle dirigea ses mains en direction de Yuri. Deux seconde plus tard il était entouré d'un nuage de pétale de cerisier qui l'immobilisa momentanément, mais pour combien de temps ça elle ne le savait pas. Il fallait qu'elle reste concentré, c'était une des faiblesses de son pouvoir, si elle perdait sa concentration c'était fichu. Ce pouvoir ne ciblé que les personnes désignées comme ennemies, elle n'avait donc aucune crainte d'affecter Aedan, au contraire ce pouvoir avait aussi la possibilité de calmer les maux des alliés aux combat. Mylia gardait les yeux fermé pour concentrer toute son énergie sur sa cible.
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Mer 19 Déc 2012 - 18:17
Ravaler mon honneur ? Moi ? Sale petit arrogant, tu ne connais même pas la guerre, tu ne sais même pas tuer quelqu'un, alors que moi c'est du quotidien, je peux tuer sans hésiter une personne, que ce soit un enfant ou une femme, si jamais je vois quelqu'un tenir une arme et me menace alors je le considère comme ennemi et les conséquences ont été déjà tracé depuis qu'ils tiennent un fusil. Je suis comme ça, je suis née ainsi, je le vois ainsi, pour la survie, mon instinct me guide, c'est comme ça que j'ai survécu, mais la dernière fois, la dernière décision, n'est pas de mon instinct, il est de ma propre volonté. Vous pouvez dire que sans mon instinct je ne survivrai pas longtemps ? C'est seulement si, n'est-ce-pas ? On est née avec ou sans, que ce soit fort ou faible, mais je pense que tous, sans exception, sommes comme des animaux. Vous verrez, quand la survie vous réclame votre instinct se révèle et ce que vous n'avez jamais fait dans votre vie, ce que vous n'avez jamais pensé à le faire, vous l'accomplirez, pour le bien ou pour le pire, atroce ou non, vous n'avez même plus le temps de penser, votre corps réagit tout seul, comme si votre double prenait le contrôle. Dans mon cas ce n'est pas lui qui me contrôle, car je l'ai dompter, je suis le maître de moi-même, voila ce que c'est un guerrier sans peur, sans violence, restant calme et téméraire, agir selon notre style et décider de notre action, il y a des noms dans le monde pour représenter ce guerrier, mais pour moi un vétéran suffit pour comprendre l'ampleur du danger comparé à un psychopathe.

Et comme je vous l'avez dit ce petit fonce sur moi, avec cette confiance éphémère qu'affiche sur son visage, bien que je le trouve étonnamment rapide pour son gabarit et puis là il fonce de façon soudaine sur moi, cet enfant, a-t-il gagner un pouvoir similaire au mien ? En tout cas j'ai très peu de temps pour réfléchir, car le voila déjà devant moi et il se prépare à lancer son premier offensive, au moins ses actions sont prévisibles que je n'ai pas eu du mal à prévoir une contre-attaque adéquate, des années de guerre et voila le fruit de ma carrière en tant que Spetsnaz. Voila qu'il exécute son attaque avec ses deux pieds joins pour frapper ma tête en premier, il vise gros, mais ne réfléchit pas non plus. D'un pas sur le côté j'esquive aisément son attaque, tout en pivotant mon corps pour le diriger sur le flanc de ses jambes et là, avec mon genoux et mon coude levé je frappe simultanément sur sa jambe droite et pas qu'un peu, car moi aussi j'ai gagné la force qui pourrait égalé à celui d'un ours, si je voulais je pourrai très bien briser sa jambe en y mettant du mien, ainsi c'est terminé, mais je ne le ferrai pas, c'est pas intéressent. Le voila qu'il est immobilisé par mon attaque lourd, qu'est-ce-que je vais faire ? Ba donner un coup de poing direct sur son visage, histoire qu'il comprenne qui domine au corps à corps. Mon poing levé j'étais sur le point de le frapper, quand j'entends le crie significatif de cette femme peureuse, puis quelque chose vient me gêner, ma vision est obstruer par des... Pétales de fleurs ? Rose ? C'est quoi ce cirque, je ne vois plus rien, je me débat déjà avec mes bras pour tenter de voir à travers ce nué de fleurs, il faut que j'arrive à retrouver ce gamin avant qu'il soit à nouveau debout pour combattre.

Comme quoi je ne peux sous-estimer aussi sa coéquipière, je m'étais focalisé sur ce garçon pour un duel déjà gagné d'avance, mais j'avais presque oublié qu'ils sont deux à m'affronter, comme quoi et c'est plus fort que moi, même si ce n'est qu'un entraînement, je reprends mes priorités de combat, éliminer celui qui le soutient, c'est à dire cette jeune fille, je vais devoir l'attaquer en premier. Par contre je ne vais pas pouvoir faire grande chose quand je ne vois plus rien, peut-être que la meilleur façon de pouvoir m'approcher d'elle c'est de la faire parler, ainsi je pourrai m'approcher d'elle, même aveugler, une fois qu'elle aura parlé je retiendrai sa position et il ne reste plus qu'à m'approcher d'elle et de la mettre hors d'état de nuire. Comment va réagir ce garçon ? Pourtant si gentil et répondant aux détresses des jeunes filles, comment va-t-il faire ?

En tout cas me cogiter comme un mongole ne me permettrait pas de voir ce qu'il y a derrière ce rideau de fleur, à peine une seconde pour voir l'autre côté, mais c'est peut-être suffisant pour connaître la position de ce président du conseil, une seule seconde pour échapper à l'humiliation de se faire frapper par un élève, sinon vous savez comment je vais réagir, n'est-ce-pas? Vous savez ce qui va se passer quand on me met en colère, la puissance révélé sous forme d'une pluie de balles en fusion. Le feu ? Le vent ? L'eau ou la terre ? L'illusion ? La sensation d'avoir un pouvoir signifie être supérieur aux autres ? Vous verrez que ce que vous avez entre vos mains n'est rien comparé à ce que je suis capable de faire maintenant, ce serra une véritable guerre et à moi seul je représente une armée! Soyez près!
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Mar 1 Jan 2013 - 0:30
    Il riait pas ce professeur... Non loin de là... l'assaut du jeune homme avait été simplement évité, à croire qu'un enseignant de combat savait réellement comment bloquer n'importe quel tentative d'un simple étudiant. Alors qu'il allait retomber au sol dans une petit pirouette qui lui vaudrait bien des points en gymnastique, le professeur lui bloquât la jambe entre le coude et le genoux, mouvement classique, mais qui avait le mérite de faire un mal de chien. Suite à cet assaut dont la force semblait toutefois assez abaissée par-rapport à ce qu'il avait l'habitude, notre jeune homme retombât au sol, un regard sévère au visage. La plupart des groupes s,étaient retournée pour observer le combat aux proportions bien trop épiques pour un simple affrontement entre un étudiant et un professeur, mais cela faisait en sorte que notre jeune homme ne comptait pas décevoir ses spectateurs.

    Se relevant avec un air sérieux, un petit sourire en coin au visage et une légère difficulté à tenir sur sa jambe endolorie, il avait quasiment oublié sa partenaire quand soudainement une enveloppe de pétales de roses vient bloquer totalement le champs de vision de Yuri. Voilà son signal, c'était le moment de foncer et de montrer à ce professeur de quel bois il se chauffait. Affichant un petit sourire, il préparait déjà son attaque en se déplaçant rapidement à côté de l,enseignant lui envoyant un puissant coup de genoux dans l'abdomen. Mais ce n'était pas tout, le garçon misait sur un mouvement d'esquive pour lui envoyer un puissant coup de ses deux poings joints sur le dessus de la tête, une attaque qui ne risquait pas de passer inaperçu. Terminant son attaque, ne pouvant réellement confirmer sa réussite ou no, il fit quelques petits pas en arrière pour se poster entre le professeur et sa coéquipière.

    «C'est parfait! Tu penses que tu pourrait me préparer une corde ou un truc semblable comme la dernière fois quand on a voulu grimper la montagne, je vais avoir besoin de toi si on veux pouvoir gagner, j'y arriverai jamais seul.»

    Une chose était sûre, l'entrave en pétales de rose se dissipait sous l'effet d'annulation du jeune président du conseil... Il devait donc se préparer à bloquer le professeur le temps que la jeune fille terminer son sort. Ce combat n'allait pas être très facile, surtout considérant que cet homme avait une plus grand expérience et lui et qu'il était fort probable qu'il n'ai montré qu'un centième de ce qu'il peut réellement faire. Aedan était certain qu'il ne pourrait annuler complétement ses attaques, considérant son niveau de puissance bien plus élevée que le sien... Il devait donc réussir à le stopper pour laisser le temps à sa petite stratégie de porter fruit... Mais pour cela, il devait aussi l'empêcher de tourner son attention vers sa coéquipière... Ce qui risquait d'être difficile, considérant le mur de pétales qu'il venait d'avoir en pleine figure. Il fallait y aller diplomatiquement, sachant qu'il ne pourrait résister à beaucoup d’attaques comme la précédente, il n'osait pas imaginer le sort de Mylia si Yuri arrivait à l'attaquer.

    «Alors professeur? On fatigue? J'ai à peine senti votre coup, vas falloir envoyer bien mieux pour nous avoir!»
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Mar 8 Jan 2013 - 14:52
Mylia avait concentrée toutes son énergie dans ce sort espérant de toutes ces forces qu'il fonctionne. Elle pouvait être fière d'elle, son sort avait fonctionné à la perfection, c'était même la première fois qu'elle le réussissait aussi bien. Les pétales avait totalement immobilisé le prof qui ne savait plus où il se trouvait. Mais il ne fallait pas baisser notre garde, il était redoutable, une vraie machine de guerre. Actuellement il doit surement être entrain de jouer avec nous et de retenir tous ses coups. Ce qui le rendait encore plus effrayant car s'il parvenait à frapper Mylia avec une force pareille la jeune fille ne ferait pas long feu. Elle en frissonna un cours instant mais ne faiblit pas gardant un œil sur son équipier qui se démené à attaquer Yuri. Comment allait-il faire maintenant ? Les premières attaques de Aedan n'avaient pas fonctionné, au contraire il avait évité ça avec tellement de facilité, qu'on pourrait considérer le combat comme perdu. Elle ne devait pas penser ainsi car Aedan lui semblait vouloir y croire elle ne devait pas le laisser tomber.

Bizarrement elle vit la densité des pétales diminuer, très peu remarquable par une autre personne mais Mylia connaissait ce sort et savait, étrangement, le nombre de pétales qui composaient son sort. Elle ne comprenait pas pourquoi, elle avait donné tout ce qu'elle avait, son sort ne devrait pas se dissoudre aussi rapidement. Elle eu alors un flashback se rappelant de la course d'Halloween. Aedan avait pour pouvoir la capacité d'annuler les sorts des autres, étant donné qu'il avait touché le nuage de pétales en attaquant Yuri, il avait du par la même occasion affaiblir le sort. Cela pourrait s'avérer très embêtant, car si Yuri sort de se nuage ils perdent tout avantage mais si Aedan ne peut pas attaquer à quoi bon. Mylia se pressa les tempes pour essayer de réfléchir à une solution, son cerveau fusait, en plus les autres élèves étaient tous fixé sur le combat ce qui ne facilité pas la concentration.

C'est alors qu'Aedan recula vers la jeune fille, pour lui demander s'il était possible qu'elle refasse une corde comme ce qu'elle avait fait lors de la course. Elle ne savait pas où il voulait en venir, surtout s'il touchait la corde elle allait disparaitre. Mais il comptait sur elle, ayant retrouvé un peu de son assurance elle hocha la tête.

- Oui ! Mais laisse moi un peu de temps je ne peux pas la faire comme ça il me faut des végétaux !!!!!

Elle se mit à regarder frénétiquement autour d'elle, ils étaient dans une salle dans difficile de trouver de la végétation. Si elle sortait cela prendrait trop de temps, elle ne savait pas quoi faire, elle avait ben sa fleur mais cela ne serait pas suffisant pour créer quelque chose. C'est alors qu'un des élèves qui regardait s'approcha d'elle et lui tendit de l'herbe qu'il venait apparemment de cueillir étant donné qu'elle était encore humide. Elle ne comprenait pas ce qui venait de se passer mais elle le remercia avec un grand sourire. D'autres arrivèrent déposant les premiers végétaux qu'ils venaient de trouver et les déposer au pieds de Mylia. La jeune fille se sentit émue par une telle solidarité, bon cela était surement du au faite qu'ils voulaient voir si ont pouvaient battre Yuri mais elle trouva ce geste génial. Elle s'agenouilla posa ses mains au dessus du tas de végétaux et ferma les yeux pour se concentrer. La corde commençait à prendre forme, des gouttes de sueur perlaient sur les tempe de la jeune fille, elle avait utilisé beaucoup d'énergie en peu de temps, mais voulait tenir bon. Aedan se mit alors à provoquer Yuri, Mylia releva la tête au même moment se demandant ce qu'il pouvait bien avoir en tête, ce n'était pas surement le meilleur moyen que de provoquer un ennemi aussi fort.

- Euh ! Faut peut être pas trop le chercher non plus .... Voilà la corde qu'est ce que je dois faire avec ?!
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Jeu 10 Jan 2013 - 10:13
Bougeant autant que j'ai pu pour tenter de voir ce qu'il y a derrière ce rideau de fleurs, j'ai tout de même réussi à apercevoir ce jeune homme se tenant juste devant moi et... donne un coup de genoux dans mon abdomen ? Attend attend, c'est pas comme si j'allais me laisser faire, car ma main s'interpose et amortit le choc jusqu'à absorber totalement le coup, puis mon autre bras, près à donner une sacrée patate, s'envole vers son visage, il esquive de justesse, il peut dire merci à sa copine, j'ai perdu en précision disons le, mais il est où ce type ? Quand soudain je vois l'ombre passer au-dessus de moi, je regarde frénétiquement vers le haut et c'est là que je l'ai aperçu, de ses deux bras pliés et déjà près à donner le coup au bon moment. J'ai juste eu le temps de passer mon avant bras au-dessus de ma tête avant que je me prenne un sacré coup de sa part, l'attaque du jeune président du conseil a fait de l'effet, non seulement il me fait vibrer tout mon corps, mais en plus il fait dissiper peu à peu ce champ de fleur, ce qui me gênait mon regard, je le dis qu'il fait dissiper, car au moment où il m'a donné le dernier coup ces pétales de roses se sont dispersées d'un seul coup. Je ne sais pas si c'est son pouvoir ou non, néanmoins il doit y avoir un truc là-dedans, car souvent je sentais que quelque chose me manquais à chaque fois qu'il me tapait sur moi.

En tout cas il m'a fait réveillé, ça fait un bail que je n'ai pas eu ce genre de coup, je sens que ce combat va être excitant, ça va me plaire -Hé! Laisse moi jouer avec eux! J'ai envie de me défouler aujourd'hui!- Non! Trop de monde là et dans tout les cas je t'aurai pas laisser sortir de là, tu vas foutre tellement le bordel là... J'ai pas envie d'avoir des problèmes avec le principal, surtout avec les directeurs, je préfère que tu restes à carreaux et que tu me laisses faire, tu auras peut-être la chance de te défouler une fois à l'extérieur -En attendant c'est toi qui t'amuse, mais j'attendrai ce moment que tu me laisseras ta place et que je m'amuserai comme un petit fou, ça tu peux en être sûr- Je sais, je sais.

En attendant il prépare quelque chose avec la fille, elle tente quelque chose là, ça tu vois, si tu veux faire le même coup ne compte pas là-dessus, j'arrive ma belle, mais avant je vais m'occuper de ton prince charmant. Déjà sur ses gardes, il m'attend, d'un bon coup d'accélération j'arrive sur lui avec un kick puissant visant les côtes, ce jeune réussi à peine à l'esquiver, je pouvais sentir son bout du nez frôler à ma jambe, alors qu'il y a mon pantalon réglementaire de l'armée Russe, c'est pas du léger, mais c'est du solide. Juste après ce premier coup j'enchaîne par des coups de poings visant ses parties les plus sensibles et ses points vitaux, des fois dans le plexus, sous le pectoraux, là aussi c'est un point sensible, bien qu'il arrive à parer certain de mes coups, il pourra jamais me battre dans un duel au corps à corps, vous le savez en plus...

Je suis un Spetsnaz, un élite, je faisais partie des plus vieux vétérans de mon pays et les plus distinguer, il va comprendre que mon art n'est pas à prendre à la légère et je vais le montrer tout de suite. Alors qu'il s'apprête à me donner un coup, que ce soit vers ma tête ou dans mon abdomen, je stopperai avec ma main, c'est ce qui se produit et avec ma main libre je la serre fort et d'un coup sec je tape dans le triceps, cela l'oblige à faiblir dans ce bras à cause de la douleur généré par ce coup, ce qui fait que je peux en faire ce que je veux. Je le retourne et le passe derrière lui, je suis en position de dominant, c'est lui qui se déplace et se met juste devant moi, car c'est moi qui l'oblige avec cette prise d'immobilisation. Avec mon poing levé je donne un coup violent derrière la nuque, comme si un marteau lui est tombé dessus, il serra déstabilisé pendant un instant, mais juste suffisant pour le prendre par le cou et par la ceinture et le passer au-dessus de moi pour le lancer avec tout ce que j'ai vers sa coéquipière. J'ai déjà commencé à marcher vers eux, comme si le combat avait déjà été gagné d'avance.


"Alors gamin, fatigué ? Je te sens bien mou maintenant, bon si tu permets je vais changer de combattant, à ton tour jeune demoiselle"

J'ai fait craquer mes poings, une signe qui donne bien la chair de poule pour ceux qui se trouvent en face de moi, comme si je n'avais jamais été au sérieux depuis le début, ba en fait je ne l'étais pas, si je devais l'être le combat aurait déjà été terminé et tout le monde n'oserait m'affronter pour plus tard, allons donner un peu de chance, vue que je suis de bon humeur car il est rare de trouver de bon adversaire avec qui me défouler. Je vais attendre encore un peu avant de sortir mon artillerie, histoire de voir ce qu'ils veulent faire avec cette corde fait maison, ils n'espèrent tout de même pas de m'avoir en me ligotant, hein ? Moi aussi je sais plaisanter, c'est pas comme si je voulais laisser sortir mon autre moi et faire un carnage...
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Mer 16 Jan 2013 - 2:55
    Il riait plus le professeur, visiblement les petites menaces d'Aedan avait fait effet car ses attaques étaient devenues plus féroces, plus précises, mais aussi plus instinctive. Yuri ne semblait plus se laisser maîtriser par ses obligations de professeur, bien trop engagé dans cet affrontement pour réfléchir ne serait-ce qu'un instant aux conséquences du meurtre d'un étudiant. Bon d'accord, ils ne pouvaient pas vraiment mourir, ça c'était connu, mais ça ne leur empêchaient pas de ressentir la douleur à fond et Aod en prenait une bonne quantité en ce moment. Ce cours était là pour apprendre à se battre, pas pour apprendre à vivre avec une douleur constante.

    D'ailleurs, Aedan avait vu la douleur de près quand le professeur se décidât finalement à passer à l'attaque. Le petit plan du garçon considérait qu'il attaquerait le premier et que notre jeune président se défendrait pour mettre son plan à exécution, mais là c'était un peu trop pour lui. Yuri avait foncé à grande vitesse sur lui, laissant présager un niveau de combat au corps à corps bien plus élevée que ce que notre jeune homme avait considéré au départ, lançant alors un rapide coup de pied. Aedan exécutât une petit pirouette arrière pour éviter le tout, sentant malgré tout la jambe de l'homme lui frôler le nez, malheureusement, à peine était-il retombé au sol que déjà il recevait un barrage de coup visant ses nombreux points sensibles.

    Sa réaction fut rapide, mais pas autant que les attaques qu'il recevait, il ne put que dévier un maximum les attaques pour ne pas perdre le souffle ou l'usager de certains de ses facultés, mais recevant malgré tout les dégâts qui avaient étés planifiés au départ. Ça avait été douloureux, Aedan avait bien espéré contre-attaquer à quelques reprises, mais chacune de ses frappes avait été bloqué de façon efficace et s'était même retournée contre lui, recevant alors un puissant coup sur les muscles ce qui les forçait à faiblir. L'échange avait duré quelques temps, mais plus le temps avançait, plus il semblait clair que le garçon perdait l'avantage. Aedan n'arrivait même plus à essayer de donner des coups, tout ses muscles étaient endoloris au point où ils refusaient de fonctionner, son souffle était coupé et ses réactions au point mort. Un dernier coup sur la nuque et une projection furent le tournant décisif que ce rapide affrontement avait prit.

    Il était maintenant certain qu'Aod ne pouvait battre ce homme en combat direct, il devait être plus intelligent que ça et avec ses muscles dans l’état où ils étaient, il ne pouvait plus vraiment causer de dégâts majeurs. Il se relevât, gardant malgré tout un genoux au sol et toussotant pour tenter de retrouver son souffle, fixant d'un regard furieux le professeur. Il ne pouvait plus faire de dégâts avec ses attaques, mais heureusement il n'avait pas encore dévoilé une chose importante par-rapport à ses capacités, peut-être avait-il réussit à combattre jusque là avec son style assez bourrin, mais cela ne suffirait plus. Se relevant complétement, envoyant un petit sourire à sa coéquipière avant de placer ses mains devant lui dans une position ni défensive, ni offensive, il observât l'homme s'avancer calmement.

    «Mylia, prépares ta corde... Dés que le met au sol, tu lui attaque les bras et les mains, assure toi de ne jamais me toucher avec ta corde sinon on est perdus.»

    Un nouveau toussotement puis il s'adressât directement au professeur qui semblait vouloir attaquer sa coéquipière, ses jambes étaient molles, mais ça suffirait pour ce qu'il avait à faire.

    «Pas si vite le vieux, je n'ai pas encore dit mon dernier mot... Vous avez peut-être le dessus en force, mais moi j'ai un cerveau.»

    Aedan n'avait jamais prit de cours de combat à main nue, il ne savait que ce qu'il avait apprit à la télé et ce que son propre instinct lui dictait... Mais il avait toutefois apprit un art-martial, un qu'il maîtrisait à la perfection pour son âge... Un art où l'on préfère bloquer son adversaire plutôt que de le détruire à coups d'attaque puissantes... Ceinture noire en Judo, Aod pourrait enfin utiliser ses notions de projection dans un environnement réel... Enfin, espérons que ça fonctionne. Faisant quelques pas en direction de l'enseignant, il lançant un rapide pour de pied en direction des orteils de l'adversaire, espérant ici un mouvement d'évasion rapide qui le ferait sortir de sa position de défense et où Aedan pourrait lui attraper les bars et le torse pour le projeter rapidement devant, ne lui laissant aucune temps pour réagir.

    Une fois son adversaire au sol, il tenterait de le maîtriser d'un prise au sol bien connue... Une simple clef de bras combinée à un étranglement, ce genre de prises qui ne faisait pas mal tant et aussi longtemps que l'adversaire ne se débattait pas, mais au moment où il tenterait quoi que ce soit, une douleur vive se ferait sentir au niveau du coup ou de la nuque... Pendant ce temps, Mylia pourrait l'attacher. C'était le temps de passer à la réelle offensive, le but était ici d’enrager un maximum le professeur pour qu'il montre son pouvoir et là, Aedan aurait un net avantage.


Dernière édition par Aedan "Aod" Klyde le Mar 5 Mar 2013 - 3:50, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Dim 24 Fév 2013 - 22:59


Mylia regardait partout autour d'elle, elle avait un peu de mal a réaliser ou elle était et ce qu'elle faisait. Elle avait sa corde entre les mains et attendait les instructions d'Aedan. Elle avait confiance en ses capacités c'est pourquoi elle préférée bouger qu'en fonction de ses instructions sachant qu'elles étaient toujours bonne. Aedan n'était pas le genre de gars super baraque qui faisait peur des qu'on le voyait mais il était futé et se servait de sa force au bon moment ce qui était souvent un très gros avantage. Yuri-sensei semblait être comme ça également ce qui ne rassurait pas la jeune fille. Pour le moment il était calme et répondait parfaitement aux attaques d'Aedan. Si Mylia se retrouvait face à lui elle ne ferait pas long feu, rien qu'à cette pensée un frisson lui parcouru toute la colonne vertébrale.

Yuri s'adressa personnellement vers la jeune fille en lui signalant que maintenant c'était à son tour. Et voilà elle allait mourir dans peu de temps, sa fin était proche. Elle était entrain de réfléchir qu'elle attaque allait fonctionnait sur Yuri ... Aucun. C'était sure, à son niveau actuel elle ne pouvait vaincre un tel adversaire. Aedan, contre toutes attente, se releva difficilement et sourit à Mylia. Décidément c'était un homme admirable, il fit de nouveau face au Yuri qui changea de cible pour le grand bonheur de la jeune fille. Mais Aedan était vraiment très mal en point avait-il la moindre chance ? Elle commençait à se demander si ce n'était pas le mieux d'abandonner le combat maintenant avoir d'avoir des morts.

* Hop Hop Hop, jeune fille ce n'est pas le moment de faiblir Aedan a besoin de toi ! *

Elle fixait attentivement le combat faisant des petits pas de côté, un peu ridicule faut l'avouer, pour le pas louper un seul moment du combat. Elle était sur les startingblocks prête à bondir au signal du jeune homme. Son coéquipier s'adressa finalement à elle pour la prévenir qu'elle devait ligoter Yuri une fois que celui-ci serait au sol, bien entendu sans que la corde ne touche Aedan ! Mais bien sur, elle allait ligoter comme ça aussi facilement un prof spécialisé dans le combat. Elle avait envie de crier à Aedan qu'il avait perdu la tête, que le dernier coup avait du lui faire plus de dégâts qu'il ne le pensait. Mais elle s'abstient, il semblait si sérieux qu'elle avait envie de le croire. Bon par contre essayer de le narguer n'était pas non plus la meilleure solution.

* Dis donc il y va un peu fort quand même, il veut mourir ou quoi ... a moins que son but c'est d'énerver Yuri pour je ne sais qu'elle raison ... ! *

Mylia pensait avoir comprit où il voulait en venir. Elle le fixa inclina la tête, si elle avait pu faire le salut militaire ça aurait été la même. Elle ne comprit pas ce qui se passait en elle, elle était chaud bouillant, elle sentait une énergie immense venir en elle. Elle avait envie de gagner ce combat plus que tout, plus de peurs, de doutes, elle avait la rage et adorait cette sensation. Et sans savoir pourquoi elle se mit a crier pour encourager Aedan et en même temps taquiner un peu Yuri, c'est pour vous dire qu'elle se sentait pousser des ailes.

- Vas-y Aedan tu peux le battre, il n'est plus si jeune que ça on l'aura à l'usure !!!!

Elle avait un grand sourire mais celui-ci ne dura pas très longtemps quand elle croisa le regard de Yuri qui lui glaça le sang. C'est sur après un tel manque de respect il allait la tuer. Elle fit comme si elle n'avait rien vu et se concentra sur le moment où Aedan mit le prof au sol. MAINTENANT !! Elle accourue vers son camarade mais resta le plus loin de lui pour que la corde ne disparaisse pas. Elle se mit dos à lui pour essayer d'avoir le moins de contact avec l'objet et commença a ligoter les mains du prof. Elle était assise dessus comme un cowboy au dessus du veau qu'il venait d'attraper au lasso.

- Tu ... tu crois qu'on l'a eu ???



Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Un prof pas comme les autres ! - Mar 26 Fév 2013 - 0:28
HOooooo ? Je vois qu'il se relève, il a encore de la force pour se battre à ce que je vois, même s'il titube légèrement, je sais qu'il ne va pas faire long feu contre moi et là je peux dire qu'il est dans un état lamentable. En tout cas il prépare encore quelque chose avec cette femme, à se demander ce qu'elle est capable de faire, en tout cas, juste avant que j'ai projeté Aedan, j'ai remarqué un truc assez impressionnant, ces élèves aident cette fille en apportant je ne sais quoi, en fait je n'ai pas eu le temps de voir ce que ça pourrait être, mais je sais que chaque élève s'était présenté devant elle en déposant quelque chose par terre. C'est à la fin de cet échange de coup avec le conseil des élèves que je perçois une corde peu commun, pas habituelle en réalité, comme une sorte de liane et... ça semble bouger, je ne sais pas ce qu'elle pense pouvoir faire avec, mais elle perd son temps.

Le brave homme se met devant sa princesse et fait front une nouvelle fois face à moi. J'en rigolerai si je pouvais, mais je vais quand même me retenir et le garder en moi. J'aime ce petit, il ne renonce jamais et ne montre aucun signe de défaite, enfin, pas au niveau physique, son moral est grand, fort, même résistant, il n'a pas envie de laisser tomber sa coéquipière et pour moi c'est admirable, même si c'est futile, mais admirable, c'est pourquoi je vais lui donner une petite chance de me mettre à terre, qu'il essaie, lui et sa camarade, qu'ils réussissent à me mettre mes deux genoux au sol, car à cet instant j'espère que vous allez savourer votre victoire, car après c'est terminé, je vous montrerai la différence qu'il y a entre moi et vous, les élèves. Vous manquez d'expérience, de tactique, d'ingéniosité et plus que tout, la fourberie.

"Alors montre moi ce que ton cerveau à de mieux pour me mettre à terre, surprend moi!"


Je lui ai provoqué avec mon sourire sadique, lui lançant le défit de m'attaquer, quand je lui dis de venir avec ma main, qu'il fonce sur moi et qu'il tente quelque chose pour mettre à terre un spetsnaz. A peine il est devant moi il tente une balayette que j'esquive aisément et là je vois deux bras s'agripper sur ma chemise. Normalement, j'aurai réagi à cet instant, il suffit de donner un coup sec vers un côté avec le haut du corps et de repartir dans l'autre sens, il faut qu'il tient fermement avec ses deux poignées puissantes, il serra obligé de suivre les mouvements et son corps en serra déséquilibré, à la fin il suffit de reculer sur le côté pour le faire tomber, ses deux pieds ne tiennent plus sur le sol et il est facile de le faire pencher, là encore c'est juste une technique simple, mais très poussé dans l'entrainement, cela demande force et vivacité, ne jamais hésité, il faut le faire, mais je ne le fais pas, alors je me laisse emporté par la force d’attraction de ses deux bras et je me trouve au sol, comme de vulgaire sac à patates.

A cet instant il a enchainé par une prise d'immobilisation, très connu par contre, celui-ci ressemble énormément au Judo brésilien, ce petit, il connait de tel technique, il m'a bien caché son petit jeu ce fumier, malheureusement cette technique n'est pas toujours parfait, quelque soit la force de ses jambes, rien ne peut me résister, je connais les mécanismes humain et je sais comment réagir contre de tel prise. J'étais sur le point de l'exécuter avec ma main libre jusqu'à ce que cette fille arrive au bon moment pour m'arrêter, avec sa corde fait de ses propres mains commence à me ligoter, Aedan a juste eu le temps de s'en tirer et continuer à me maintenir au sol pour laisser sa coéquipière de terminer son boulot. A la fin je me trouve finalement mes deux mains liés et je peux plus bouger, car en ce moment même elle s'est assis sur moi. Les élèves autour de moi applaudissent devant ce genre d'évènement, mais personne n'a pu remarqué la facilité du travail, personne n'a pu voir le sadisme caché sous cette sourire et en fin de compte j'ai éclaté de rire, au point d'effrayer tout le monde, il n'y a plus que mon ricanement qui fait vibrer l'air dans cette salle, plus personne ne dit rien, tous me regardent étrangement, se demandant pourquoi ? C'est évident non ? C'est tout simplement marrant de voir les gens frustrés après leur victoire obtenu par un travail acharné.

"Ça aurait pu, mais ça ne marche que sur de simple frappe, mais contre de véritable combattant... Ils ne se laisseraient même pas tomber dans votre petit tour de manège"



D'un seul coup j'ai briser le liane et je me suis propulsé avec mes deux bras vers l'arrière, renversant au passage la fille, je me suis réceptionné comme un artiste, sur mes deux pattes, à regarder ces deux idiots avec leurs regards ahuris, je veux bien comprendre leur réaction, mais je pense qu'ils doivent savoir que tout leur travail n'a servie à rien.

" Tu as bien saisi ta chance, Aedan, tu as finalement sortie ce fameux Judo, même si j'en doute que tu maîtrises celui des brésiliens, et toi la fille, tu semble être bien coordonné avec lui, je te soupçonne de l'avoir connu et combattu quelque part, qu'importe, tu as su agir au bon moment, mais ça manque d'efficacité. Maintenant laissez moi vous montrer ce que je suis capable de faire, quand je deviens sérieux"


Je lui ai parlé en même temps que je me suis mis en position d'attaque, comme un tigre, près à bondir sur sa proie avec tant de férocité, fonçant d'un coup, usant le don que m'a procuré Deus dans le temple et dévoiler la puissance de mon corps. Ce fut très rapide, j'étais déjà devant lui alors que mon poing se ruait déjà vers son ventre, d'une force décuplé mon coup est si puissant que je ne vois plus ma main, aspiré vers l'intérieur ou peut-être devrais-je dire, perforer ? Avec ce coup je peux dire qu'il va recracher tout le boyaux par son issue de secourt, mais je suis tellement sadique je je l'en empêche de le faire, toujours avec le même poing il se dirige sous le menton, refermant les mâchoires et qu'il goûte un peu de son bouillon. Ses deux pieds décollent du sol, au point de le voir voler en l'air, mais son pied se voit agrippé par la même main qui a frappé deux fois le garçon et d'un seul coup je l'ai fait passé au-dessus de moi et le faire exploser contre le sol, je n'y suis pas aller fort, sinon il ne serra pas apte à continuer de se battre, mais rien que d'entendre le bruit produit par son corps, c'est pire que d'entendre une crêpe retourné, par la suite je l'ai lâché, il suffit, je l'ai assez enchaîné comme ça, même si ce fut que trois coups, mais des coups très puissants. Je n'ai pas encore montré mon pouvoir, je ne pense pas le faire même dans mon cours, je ne vois pas l'utilité de le faire, c'est bien marrant si je le faisais, un fusil à pompe pointé devant son nez, il ne pourrait rien faire qu'à part prier pour sa vie.

"J'espère que cette démonstration vous a permis de comprendre que affronter un enseignant de combat n'est que pure folie, même si vous vous mettez tous ensemble, vous perdez votre temps. En situation réelle vous serriez mort mille fois, tous avec différente manière de tuer. Si vous voulez, non, espérer me vaincre vous devez travailler votre habileté, force, résistance et votre instinct de survie, l'intelligence ne vous garanti pas à 100% votre victoire, comme je l'ai montré pour ce jeune homme, qu'il a vaillamment combattu sans relâche, il n'a pas lâché l'affaire jusqu'au bout et préfère montrer au dernier moment tout le potentiel pour me mettre au sol, c'est bien, très bien... Mais j'ai même pas montrer mon domaine divinatoire! J'ai utiliser seulement la force! Enfin bref, vous aurez une nouvelle occasion de me voir en action"


Je n'ai pas cherché à dire le contraire, je ne dirai pas que j'ai fait exprès de me laisser faire pour briser le moral, gâcher cet instant de victoire et encourager les autres élèves, je voulais leur montrer qu'ils pouvaient progresser, qu'ils peuvent un jour me battre dans un combat singulier, je souhaite même qu'il y ait des personnes capables de me tenir tête, c'est ça, je pense que j'ai trouvé mon véritable but dans cet académie, des personnes pouvant un jour me vaincre...
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6529

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un prof pas comme les autres ! - Sam 11 Mai 2013 - 12:06
Bon, quelques fautes (de conjugaison entre autres, encore…) assez gênantes, éparpillées çà et là dans vos posts. Faîtes-y attention dans vos futurs rps ça pourrait les rendre plus agréables à lire. J'aurai bien aimé voir la fin du combat toutefois, m'enfin, on va dire que Yuri l'a déjà emporté, vu qu'il ne vous laisse aucune chance :p

Yuri : 370 xps
Aedan : 310 xps

Xps attribués : Oui



Kit fait par mon Lié adoré ♥️

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Un prof pas comme les autres !
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une prof pas comme les autres(Fini)
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Centre de sport et d'examens-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page