Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄]

 
Invité
avatar
Invité
Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Ven 30 Nov 2012 - 22:21
Reese avançait dans la neige piétinée vers un petit bâtiment, pas très loin de l'immense administration, main dans la main avec son nouvel ami, Ilden. Le visage rougit par le froid, les mains gelées et le nez rouge, elle poussa la porte de ce qui semblait être une petite cafétéria avec son pied droit, cherchez pas, elle ouvre les portes et allume les lumières avec ses pieds. Ramasse ses clés comme ça aussi … Bref. Dès l'instant où elle passa la porte en verre, son nez se fronça. L'endroit était empli de différentes odeurs qui lui avaient violemment agressé les narines. Thé, café, chocolat, saucisses, haricots et pizza, tout se mélangeait, et beaucoup d'odeurs qu'elles ne reconnaissait absolument pas flottaient autour d'eux. Elle éternua subitement et lâcha Ilden pour se frotter les yeux. Il faisait chaud, enfin, disons que la brune ressentait plus la chaleur qu'avant. Mais c'était parfaitement supportable. Elle se tourna vers le jeune homme et lui lança un grand sourire d'imbécile-heureuse.
« Bon, on se pose et on mange ? J'ai envie de faire connaissance, j'ai faim et il neige pas ici, j'vais pouvoir me reposer ! »
Mais sa somnolence s'envolait doucement, bizarrement. De son vivant, c'était toujours la chaleur qui l’assommait, elle passait ses journées d'été dans l'herbe avec les garçons, à faire la sieste au soleil. Quelqu'un éclata de rire, juste à sa gauche. Reese sursauta comme une tarée et fit trois pas en arrière, la main posée sur son oreille, elle s'était sentie instantanément attaquée par une bête sauvage. Argh quelle sensation désagréable. Elle bailla longuement et se dirigea vers une table vide, contre le mur de droite, loin, très loin de la personne qui lui avait explosé l'oreille. Un siège de cuir rouge, intéressant et moelleux. Oui, un simple siège peu être intéressant pour quelqu'un travaillant dans l'animation. Euh, enfin bon, Reese ne travaillait pas, elle devrait étudier ses pouvoirs maintenant … Et ce qu'elle n'en avait pas envie ! Oh ça non, absolument pas. Elle ne pouvait pas imaginer les cours sans les conneries d'Owen ni la danse au milieu de la classe de Ron. Elle allait s'ennuyer … De plus elle avait fini et obtenu son diplôme il y a plus d'un an ! Sécher les cours était une option, qu'elle utiliserait de temps à autre, souvent même. Quitte à se faire punir, autant s'amuser avant. Parce qu'elle le savait, même en allant à tout ses cours, elle ferrait la con et serait sanctionnée, avant même d'avoir eu le temps de s'amuser. Elle s'assit en tailleur sur le banc collé au mur, du même design que le siège et posa sa tête sur ses coudes, sur la table en bois clair.
« J'vais me prendre un petit-déjeuné gargantuesque tu vas voir. » Elle en bavait déjà.
Merde. Elle arrêta de rêver soudainement, son coude glissa et elle s'étala sur la table, aïe.
« Mais j'ai pas d'argent ! Enfin si j'ai des livres, mais ça va donc pas marcher ici ! … »
L'anglaise soupira, bof, si elle ne pouvait pas payer elle pouvait toujours commander et s'enfuir comme une abrutie, payer une autre fois.
À présent totalement réveillée, elle tendit le bras et tira une des cartes qu'une serveuse posait sur les tables vides, et oui, c'est le matin, on embraye. Et oui, Reese vole pleins de choses sans que personne ne le remarque vraiment, enfin, pas la personne qui se fait voler en tout cas, un petit glissement et c'est fini. Mais elle ne va pas venir chopper votre porte-monnaie, gardez-le dans votre poche elle s'en tape de toute façon, elle vole plutôt de la nourriture où des trucs un peu inutiles, qu'elle rend aux autres en général, sauf la nourriture bien sûr, elle se fait une réserve à entreposer dans une armoire spéciale bouffe :D Bref, Reese est tarée. Aller, la carte dans la main, elle la survolait du regard, un sourcil levé, intriguée par tout le choix, sans aucun prix en face. S'étonnant de la gratuitude, elle posa le menu sur la table et plissa les yeux sur quelque chose d'invisible, en pleine réflexion. C'était donc gratuit …
« Gratuit ... »

Cinq minutes plus tard, Reese se leva de table et alla passer commande au comptoir, sûre qu'un serveur ne retiendrait pas tout. Le petit déjeuné classique british, le français et une sorte de rouleau de printemps. Il y avait tellement de trucs différents, de différentes cultures et endroits dans le monde, le monde d'où elle venait. Elle avait envie de tout manger, tout dévorer, tout apprendre. Je sais pas si je vous l'ai déjà dis, mais son « rêve cullinaire » c'est de goûter un peu toutes les viandes. Bœuf, porc, cheval, chien, hamster, crocodile ou kangourou, elle a vraiment envie de savoir quel goût à chaque viande, c'est un truc qui lui est venu comme ça, d'un coup. Elle rejoint Ilden à la table, après une autre poignée de cinq minutes, en s'asseyant, une pensée lui vint. Elle ne pourrait … Jamais goûter la viande de reptile à présent … ça lui paraissait tellement contre nature, comme manger de la viande humaine, rien que d'y penser elle grimaçait, mais cette même grimace envahissait son visage en imaginant un steak de crocodile entre ses mains. Oui, parce qu'elle mange les steaks avec les mains … je vous encrotte. Elle se frotta l’œil gauche et sourit à Ilden, ne sachant pas quoi dire, elle trouvait toujours le moyen de lâcher un sourire.


Dernière édition par Reese Bowman le Ven 21 Déc 2012 - 13:13, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Sam 1 Déc 2012 - 14:11
Ilden fut entraîné par Reset, il n’avait pas réagi assez vite et, lorsqu’elle se mit en marche de son pas rapide, le jeune homme trébucha et manqua de tomber avant de se rattraper de justesse et de la suivre en riant avec légèreté.
Ils avaient fait demi-tour, se dirigeant à nouveau vers le grand portail d’entrée, le garçon aux cheveux blancs se demandait où elle l’entraînait, mais après tout, il s’en fichait. Autour de lui, les élèves jouaient dans la neige, se lançant des boules de neige, modelant des bonhommes de neige, se roulant dans la poudreuse en riant, et le groenlandais en était comblé de joie pour une raison incertaine : il se sentait comme si il avait accomplit un travail et que son résultat était encore plus satisfaisant que ce à quoi il s’attendait. A plusieurs reprises, l’apprenti dieu dû éviter une boule de neige, ce qu’il fit sans problèmes.
Tout au long du chemin, il se tournait tantôt à gauche, tantôt à droite, afin d’observer les réjouissances qui se déroulaient en cette matinée d’hiver, puis, le train féminin qui s’emportait s’arrêta. Il manqua de ne pas réussir à s’arrêter et de se prendre la jeune femme dans la tronche, mais, le sourire aux lèvres, il parvint à faire un mouvement de pieds assez astucieux et habile pour déraper à temps, la neige passant entre ses orteils à nus, c’était une sensation agréable.
Ilden leva les yeux vers le bâtiment devant lequel il se trouvait : un grand bâtiment de pierre s’élevait près de la grille délimitant le domaine de l’établissement. Reset tenant toujours la main droite d’Ilden, poussa la porte.

De la chaleur et une odeur significative de différentes épices heurtèrent Ilden lorsqu’il passa le pas de la porte. Il faisait chaud ici, très chaud, même si la température était certainement moyenne aux yeux des autres, le groenlandais, quant à lui, n’avait jamais, depuis son changement physique, goûté à un environnement considéré comme agréable pour un humain classique, et la sensation était étrange. C’était agréable, il se sentait comme dans un bain bouillant, un peu douloureux au début, mais après s’y être habitué, cela se trouvait être très plaisant. Il sursauta quand Reset éternua et lâcha sa main pour se frotter les yeux. Presque directement, il mit sa main libérée dans sa poche de hoodie dans laquelle s’était logée un peu de neige qui, à cause de la température ambiante, fondait doucement. Lorsque la main du garçon la toucha, elle recommença à se solidifier progressivement. L’amie du garçon lui sourit, un sourire d’imbécile, et l’homme aux cheveux blancs lui lança un sourire en coin en tant que réponse. Elle dit :
« Bon, on se pose et on mange ? J’ai envie de faire connaissance, j’ai faim, et il neige pas ici, je vais pouvoir me reposer. »
Ilden hocha la tête en souriant joyeusement. Eh non, il n’osait toujours pas lui parler, mais il se sentait déjà plus à l’aise. Un éclat de rire soudain se diffusa dans la cafétéria, et Reset fit trois pas en arrière en se tenant l’oreille qui, visiblement, avait soffert du bruit. Cela confirmait donc la supposition d’Ilden sur le fait que sa nouvelle amie avait les sens sensibles.
Elle se dirigea, suivie par Ilden qui baillait en marchant. Il sentait des regards se poser sur lui, et entendit un murmure féminin disant : "Il est nouveau ?", cela mettait le jeune homme un peu mal à l’aise, mais, son bâton de marche par-dessus son épaule et après avoir passé sa main droite dans ses cheveux, il les ignora. Reset trouva une table plutôt loin, et s’assit tailleurs sur le banc en cuir rouge. Ilden, quant à lui, s’assit sur un fauteuil en face d’elle, les jambes tendues devant lui, touchant la base du banc tant elles étaient longues§. Il déposa son bâton à côté de lui et posa son coude droit sur la table et appuya sa tête dessus, laissant ses doigts froids fins entre ses cheveux blancs. Il regardait Reset en souriant, la jeune femme dit :
« Je vais prendre un petit déjeuné Gargantuesque tu vas voir ! »
Ilden rit de la comparaison, mais la fille glissa et s’étala sur la table, elle n’avait pas d’argent. Mais après avoir subtilisé une carte avec un réel geste de voleuse, elle réalisa la gratuité de la nourriture et se leva pour passer commande. Ilden rit, imaginant la jeune femme revenir avec de la nourriture plein les bras. Il ouvrit la main droite et y trouva un de ses cheveux, il l’avait certainement arraché en passant sa main dans sa forêt vierge de cheveux une seconde auparavant. Le tirant entre ses deux mains, il l’observa. Première constatation, il avait besoin de se couper les cheveux, ils étaient définitivement trop longs et ne tarderaient pas à partir encore plus en cacahuète que d’habitude, deuxième constatation : ils étaient blancs. Littéralement. Aucune racine brune, simplement blancs comme la neige. Il fronça les sourcils face à ce spectacle, c’était très bizarre, mais apparemment, il allait devoir s’y faire. Il sortit son téléphone portable et s’en servit comme d’un miroir (déjà, il était soulagé d’avoir encore son portable…) en se servant de l’appareil photo frontal. Il n’avait vu qu’un spectre de reflet dans une vitre depuis son arrivée, mais oui, ses cheveux étaient complètement blancs. Sur son visage se trouvait du givre et un peu de neige qui refusaient de fondre, profitant de la chaleur corporelle de leur hôte, et entre certaines mèches se trouvait quelques bouts de gel. Il fronça les sourcils, c’était étrange, eu naturel, il s’était toujours vu avec les cheveux marrons, et les yeux noisette, comment allait-il s’y habituer ? Ses sourcils étaient bizarrement restés marrons par contre…Dieu comme c’était étrange…Il repassa sa main droite dans sa tignasse et rangea son portable.
Cinq minutes invisibles plus tard, Reset refit surface, s’assit, se frotta l’œil gauche et sourit. Elle semblait ne pas savoir quoi dire et un silence pesant s’installa. Ilden prit son courage à deux mains et dit :
« Alors. Tu as quel ableglergn… »<= ou la fille qui n'arriva pas à retranscrire un mec qui bégaye et marmonne en même temps...
Il se frappa la main sur le visage dans un "CLAC » phénoménal, il n’était même pas foutu d’articuler une question, mais il aura essayé. Quelques personnes autour avaient rit en entendant le garçon aux cheveux blancs marmonner et bégayer ainsi.
Invité
avatar
Invité
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Sam 1 Déc 2012 - 23:03
« Alors. Tu as quel ableglergn… »
Phrase marmonnée et bégayée du garçon aux cheveux blancs, Reese se mit à rire. Non pas pour se moquer de lui méchamment, mais sa façon de parler l'avait fait exploser de rire. Carrément, elle était pliée en deux sur la table, les larmes aux yeux. À moitié entrain de rire et de s'étouffer, elle lui dit, toujours sur la table, mais levant les yeux vers lui.
« Décidément t'es timide toi ! J'ai 19 ans, et je suis tarée, ouaip, Reese est tarée. »
Elle finit par se calmer, riant encore un peu, elle essuya les larmes qui roulaient le long de ses joues rougies, ça faisait un moment qu'elle n'avait pas rit comme ça. Depuis la mort de Geoff, depuis trop longtemps pour elle.
Reese entendit quelqu'un pouffer derrière elle. Une fille d'à peu près leur âge se marrait, en regardant Ilden du coin de l’œil, sa copine en faisait de même. N'ayant plus du tout envie de rire, la brune se tourna et menaça la nana qui entamait un fou-rire caché, cette dernière ne la voyait pas. Son amie non plus d'ailleurs, elle avait les yeux fermés par son rire. Prise d'un élan de colère, Reese serra son poing et le cogna contre le crâne de la blonde stupide qui se moquait d'eux et lui balança sèchement.
« Si tu nous trouve drôles et que tu te fends la poire, fais-le plus discrètement je te pris, et toi aussi. » La dernière partie de sa phrase était pour la deuxième pimbêche, qui avait levé la tête quand son amie tout aussi pupute avait gémit.
Elle les toisa d'un regard glacé, elle fermèrent leurs tronches et continuèrent à parler entre elles de vêtements et de chaussures.
« Pardon Ilden … Je supporte pas les personnes comme ça. En plus comme j'entends tout ce que disent les gens dans cet endroit... Je me rend compte qu'ils sont bien plus lèche-cul que je croyais. »
Sa voix était devenue plus douce, elle s'excusait vraiment d'agir comme ça parfois, ne voulant que se venger, il arrive qu'elle gaffe et que ça foire totalement. Elle avait bien failli se faire tabasser en Suède, je ne vous dirait pas ce qu'elle a fait pour sauver ses fesses, je lui retire pas sa dignité comme ça quand même !
Nan vraiment, Reese est quelqu'un de bien dans le fond, elle protège ses amis, c'est l'instinct. Elle est protectrice, voilà, comme une mère reptile l'est avec ses œufs avant qu'ils n'éclosent. Ben oui parce qu’après, quand les petits partent, plus besoin d'être protecteur, il faut simplement allonger sa lignée. Eh bien voilà, Reese ne sera plus protectrice envers ses qua... trois amis, mais pour Ilden. Il prenait déjà une petite place dans son cœur vide et même si pour le moment ce qu'il disait n'était pas très développé, qui s'en souciait ? Chacun ses trucs, ça viendra de toute façon, on s'extravertit toujours quand on traine avec Reese, toujours. Parce qu'elle vous pousse sur les gens, vous force à faire face à des obstacles embarrassants, au bout d'un moment, on sent plus rien passer. C'est une sorte de vaccin anti-timidité cette nana, et elle le fait vraiment pas exprès.
Son petit-dej arriva dans la minute qui suivie, Reese fit un petit « wouhou » de victoire et de joie en voyant son assiette de bacon, de saucisses, de haricots et d’œufs, trois bols, thé, café et céréales inconnues, un grand verre de jus d'orange, le tout suivit du sorte de rouleau de printemps et d'un petit bol de riz. N'ayant jamais goûté le café, elle testa ça en premier, avec une bonne gorgée, confiante, l'odeur l’intriguait. La première impression n'était pas la bonne.
« YEURK ! C'est dégueu cette chose ! Beuuuh … je te le donne … bvvrrr ... »
Elle poussa son bol loin, très loin, le plus loin possible, vers Ilden. Elle prit tout de suite une fourchette de haricots et soupira de plaisir en l'enfournant dans sa bouche. Son repas préféré était le petit-déjeuné, et le seul qu'elle n'avait jamais mangé était le traditionnel petit-dej anglais préparé par sa mère, elle-même ou ses amis. Savoir que ses goûts n'avaient pas changés la rassurait dans un sens, elle restait humaine. Chaque trace de son ancienne vie dans ce nouveau monde lui réchauffe le cœur, à la place de ce qu'elle n'a plus.
Elle déglutit et piqua dans une saucisse. Avant d'y mordre, elle orienta le regard vers son ami aux cheveux blancs, la bouche ouverte, prête à mordre. Avant de donner un coup de dent ultime à cette saucisse, elle lui dit, maintenant qu'elle y pensait.
« Mmmh … désolée de demander ça comme ça, mais … comment es-tu mort ? »
Ses joues rosirent un peu, mais sûrement pas assez pour que cela soit remarquable, elle mordit dans sa saucisse, attendant une réponse, peut-être.
Invité
avatar
Invité
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Dim 2 Déc 2012 - 0:04
Honteux de sa propre connerie, l’apprenti dieu tourna le regard de sa locutrice qui était morte de rire, pliée en deux sur la table, mon dieu, pauvre Ilden, il a rien pour lui ce pauvre gars… Ouais la beauté physique, et si vous êtes pas d’accord je vous encube, mais il est même pas fichu de parler avec une fille qui vient pas lui faire des avances alors bon… Il sentit son regard marron se poser sur son visage, donc, il retourna ses yeux bleus vers les siens, elle dit, toujours hilare.
« Décidément t'es timide toi ! J'ai 19 ans, et je suis tarée, ouaip, Reese est tarée. »
Reese, donc il avait bel et bien mal entendu, ça n’était pas Reset mais Reese… sympa comme préno…attend c’est pas un nom de mec ça à la base ?! Bof, peu importe hein… Ses parents avaient fais les choix qu’ils voulaient, et ça lui allait super bien ! Et elle avait donc le même âge que lui donc…Cool ! En fait, malgré son blocage sur la parole, le garçon aux cheveux blancs sentait qu’entre lui et la jeune femme allaient se lier une grande amitié, et ils avaient vécu le même laps de temps, et ça le rendait heureux. Il sourit à pleines dents, oubliant sa honte, il se trouvait heureux d’être avec cette fille après tout.
Il n’avait même pas remarqué les filles qui le regardaient du coin de l’œil, de toute façon, il avait fini par les ignorer ces filles, mais du coup il n’avait pas capté qu’elles se moquaient de lui, bof, il aurait pas fait attention à ça non plus… Mais Reese par contre… Elle se tourna, menaça les villes, et en cogna une sur le crâne. Et le garçon cessa de sourire, et fronça ses sourcils marron, se demandant pourquoi elle réagissait ainsi à une remarque faite sur un garçon qu’elle venait de rencontrer…Mais cela les avait remises en place, ces filles. Se rasseyant, Reset (surnom officiel) dit :
« Pardon Ilden … Je supporte pas les personnes comme ça. En plus comme j'entends tout ce que disent les gens dans cet endroit... Je me rends compte qu'ils sont bien plus lèche-cul que je croyais. »
Le visage perplexe du groenlandais s’adoucit, un petit air de surprise s’afficha sur son regard bleu. Elle avait fait ça parce qu’elle ne pouvait pas supporter qu’on se moque de lui… Elle se comportait comme une amie, comme quelqu’un en qui il pouvait avoir confiance. En une seconde, la plus grosse partie de sa timidité s’était effondrée. Pourquoi si vite ? Ca n’était jamais arrivé, peut-être parce qu’il avait besoin de quelqu’un, maintenant, tout de suite, un ami, un confident, une personne à qui se confier, et même si c’était par pure égoïsme, il voulait se lier avec Reese, ne serais-ce que pour avoir un bras sur lequel pleurer. Oui, Ilden se sentait coupable de cette pensée, mais il n’y pouvait rien, et il n’en était pas certain. Une chose était sûre, il se sentait faible mentalement, sa joie de vivre s’était effondrée en une seconde après la mort de Pia, et sa mort, bien que presque voulue, l’avait aussi abattu. Son moral était bas, et il sentait qu’il avait besoin de quelqu’un comme la fille qui se tenait devant lui pour remonter la pente. Et peut-être pouvait-il lui être utile à elle aussi. Si elle venait juste d’arriver, cela signifiait qu’elle était morte il y a peu de temps elle aussi…Donc peut-être que le duo pourrait s’entraider !

Une quantité impressionnante de nourriture fut servi, le garçon aux cheveux blancs écarquilla les yeux et dit, se servant de ses mains posées sur les coins de la table pour s’éloigner de la montagne de bouffe :
« Oh la vache…Tu fais pas les choses à moitié toi ! »
Il y avait de tout ! Des petits-déjeuné de tous les pays, et tellement de truc…inconnus. Pourtant, il restait une chose qu’il ne connaissait que trop bien vu que Pia en buvait tous les jours : du café.
Une petite grimace de dégout s’installa sur le visage d’Ilden qui ne pouvait s’empêcher de fixer le breuvage des démons que l’apprentie Gargantua allait essayer. Une petite gorgée après, elle dit :
« YEURK ! C'est dégueu cette chose ! Beuuuh … je te le donne … bvvrrr ... »
Elle poussa le bol vers lui, et, sursautant stupidement, il dit :
« ARK Mais j’en veux pas de ce bidule moi ! » et le poussa à l’autre bout de la table, l’éloignant de lui et de son amie.
Cette dernière avait déjà entamé un autre truc, poignardant une saucisse et s’apprêtant à la sacrifier pour le bien du dieu estomac. Mais, avant qu’elle ne fasse cela, elle s’arrêta et dit :
« Mmmh … désolée de demander ça comme ça, mais … comment es-tu mort ? »
Puis, un léger rougissement teinta ses joues, très léger.
Le dieu de la glace s’adossa sur son siège, passant sa main gauche dans ses cheveux, comme à son habitude, et, encore une fois, faisant tomber un peu de givre qui fondit instantanément sur le parquet. Il dit, à vive voix, sans aucune timidité apparente :
« …Hm…c’est un peu compliqué, et c’est une longue histoire…Ma copine, fiancée même, devait aller en France voir sa mère, et son avion s’est crashé dans le pacifique… »
Une boule de forma doucement dans sa gorge au fur et à mesure de la phrase, bientôt, retenir ses larmes était la première de ses priorités. Mais il continua :
« …Pour me calmer, je suis allé faire du Snow…et il s’est pété avec ma jambe dans une très mauvaise chute… »
Instinctivement, il glissa sa main sur sa jambe qui, avant sa mort, était blessée. Ne plus sentir la douleur de cette chute…c’était agréable.
« Et j’avais pas de portable, rien, et autant te dire qu’une montagne du Groenland, c’est pas l’endroit le plus peuplé du monde…Ni le plus visité ! »
Il rit légèrement, réduisant la taille de la boule qui s’était confortablement installée au fond de son gosier.
« Donc, ce qui devait arriver arriva hein, je suis resté dans le froid pendant quelques jours, presque mort de faim, et un soir, c’est le froid qui m’a achevé. Je sais même pas si je voulais mourir quand j’ai pris mon Snow pour me défouler…Peut-être en fait…Pia c’était la seule personne à part ma sœur avec qui j’osais vraiment parler librement, c’était ma confidente, mon amie, et je l’aimais tellement…Mes parents avaient même pas l’air triste que je sois… »
Il ne put continuer plus loin, il inspira difficilement entre ses dents blanches, passa sa main sur ses yeux humidifiés, croisa les bras et émit un petit rire nerveux avant de dire :
« Et toi ? »
Invité
avatar
Invité
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Dim 2 Déc 2012 - 1:05
Mueu, il aime pas le café. Noté, Reese pourra le faire chier avec ça plus tard. Mâchouillant sa saucisse, l'anglaise écoutait l'histoire de son ami, peut-être qu'elle avait l'air d'en avoir absolument rien à foutre à cause de sa bouche pleine, mais vous vous doutez bien qu'on demande pas à quelqu'un comment il est mort pour ensuite pas écouter la réponse et bouffer tranquille. Quoi ? Mais nan je vous jure elle l'écoute ! Ben tiens, voilà, Ilden fait du snowboard, Reese écarquille les yeux, une douce chaleur envahissant son corps. Avant de réagir, elle écouta quand même jusqu'à la fin. Oh, ah, enclenchement du cerveau à la fin.
« Tu … viens de parler normalement. Alors que … t'as pas réussi à dire le mot âge … Anyway. TU FAIS DU SNOWBOARD ?! Mais t'es GENIAL ! Je suis tombée sur une personne géniaaallee ... »
Elle leva les bras au ciel, youpie yay un nouveau point commun ! Bref, erm, Reese, c'est pas joyeux de raconter sa mort, calme. Il a pas l'air au top du bonheur le groenlandais là, aller, lâche un sourire compatissant je sais pas moi. Elle plongea son regard bleuté dans celui de son ami, qui avait les larmes au bords des yeux. Pour montrer qu'elle comprenait et s'excusait en même temps de sa réaction, elle lui donna un croissant avec un soupire chaleureux.
« Et toi ? »
« Hein ? »
La question l'avait surprise, une personne normale s'y serait préparé, pas la brune, non, elle ne s'y attendait même pas. Après un instant de réflexion, elle s'adossa elle aussi contre son siège moelleux et rouge, croisant les bras sur sa poitrine.
« Moi aussi c'est un peu compliqué … Quelques mois avant l'accident en question un très bon ami à moi est mort dans un crash de voitures, puis mon père a eu des problèmes de santé, avec mes amis et mon petit-copain, c'était beaucoup moins joyeux que pendant toute mon enfance, mais bon, on remontait la pente. Mais il a fallu qu'un vieux charognard vienne tout gâcher. Il m'a enlevé et emmené dans le milieu de nul part ... »
Une larme roula sur la joue de Reese, elle regardait le vide, la soirée de sa mort repassait devant ses yeux. Sa voix s'emplit d'émotion, une boule se forma dans le fond de sa gorge, elle se retenait de fondre en larmes et de chercher du réconfort dans les bras d'Ilden. Elle qui pourtant avait tellement de force mentale, tout cela semblait se dissiper en un petit nuage en ce moment même. Inspirant à fond, elle reprit, serrant son bras gauche de sa main droite.
« Il m'a tué lentement avec un sachet en plastique, pitoyable, de super marché, et m'a regardé mourir devant lui. J'avais du sang partout, et je suis morte mollement sur cette foutue chaise. Une autre larme, suivie d'une troisième, dévala la joue de la jeune femme. Après il s'est servi de mon corps pour assouvir ses pulsions et m'a jeté dans une rivière. Bref, on a retrouvé mon corps et ma dernière image du monde humain est celle de mon copain en larmes, le regard vide. »
Elle se rendit enfin compte qu'elle pleurait. Sursautant légèrement, elle essuya ses yeux avec sa manche et prit son bol de thé en mains, histoire d'occuper ses bras pour stopper ses tremblements. Ses yeux semblaient fixer un point invisible aux yeux des autres, elle ne savait plus quoi dire. Elle restait plongée comme ça dans sa bulle, ayant oublié son repas ainsi que son nouvel ami, elle n'entendait que les voix d'inconnus parler de tout et de n'importe quoi, du temps, de la mort, de leurs pouvoirs, de l'importance de la pizza tartiflette. Elle renifla, eh oui, ce n'est peut-être pas très féminin mais c'est toujours mieux que de laisser une rivière de morve apparaître. Puis elle releva un peu les yeux vers Ilden, cherchant son regard, elle s'essuya les yeux en un petit rire nerveux, comme l'avait fait son ami quelques minutes auparavant.
« Argh, pardon je suis partie un moment. En tout cas, je pense que … que je te comprends dans un sens. Geoff était un garçon génial, c'était la personne la plus attentionnée que je connaissais, l'avoir vu mort sur un brancard à la télé alors qu'il venait chez moi et Alex, ça m'a donné beaucoup d'idées farfelues, dès que je voyais un objet pointu, si tu vois de quoi je veux parler. »
Elle s'éclaira la voix et sourit légèrement, ses yeux à nouveau plongés dans ceux du jeune homme.
« Je suis contente qu'on ait encore quelque chose en commun, je fais moi aussi du snowboard, disons que je me débrouille plutôt comme … ben comme un dieu. Haha, bref, je suis heureuse de voir que tu commences à parler normalement, j'avais raison, j'aime le son de ta voix. »
C'est très sincère ce qu'elle lui dit maintenant Reese. C'est vrai qu'elle est heureuse, c'est vrai qu'elle est super forte sur une piste noire, et c'est aussi vrai qu'elle aime la voix d'Ilden. L'anglaise posa son bol de thé à moitié vide (ou à moitié plein, héhéhé) pour passer ses deux mains sur son visage, les glisser sous sa frange, pour finir par détacher ses cheveux, qui partaient un peu en sucette maintenant. Encore un peu humides, ils prenaient une teinte chaude due aux couleurs de la cafétéria. Certaines mèches lui arrivaient devant la tête, elle resta un instant comme ça et souffla un peu, avant de recommencer à manger, que dis-je, dévorer son petit-déjeuné.
« Au fait, je t'ai pas demandé, mais on peut partager si t'en veux, c'est aussi pour ça que j'ai pris autant de bouffe, mais bon, si t'as pas faim je peux très bien tout me garder. »
Invité
avatar
Invité
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Dim 2 Déc 2012 - 1:58
L’enthousiasme déplacé de Reese fit sourire Ilden, elle s’en excusa par un regard. Elle parut soudain surprise par le retour de la question. Elle savait tout, il voulait en savoir autant, ce qu’il pouvait apprendre sur cette fille était important à ses yeux. Toujours au fond de son fauteuil, les bras toujours croisés, la boule de larmes s’était dissipée. Et il l’écoutait alors qu’elle avait adopté la même position que lui, à l’exception des jambes.
Lorsqu’elle lui raconta la mort de son ami, la maladie de son père, son enlèvement, sa mort affreuse, la façon dont son corps avait été traitée, le garçon en avait des frissons de dégoût. C’était tellement naturelle qu’elle soit encore pleurer, si naturel que le garçon, absolument attentif, ne le remarqua même pas, même si leurs yeux bleus communiquaient sans arrêt. Mais lorsqu’elle eut fini son récit, elle sursauta, elle aussi venait de remarquer que des larmes sortaient de ses yeux qu’elle essuya avec le revers de sa manche avant d’empoigner un bol de thé qu’elle draina de moitié, les yeux fixés dans le vide. Le jeune homme se tût, il regardait ses bras. Comparé à elle, il n’avait pas à se plaindre de sa mort…
La jeune femme de manière absolument pas féminine, ce qui fit sourire faiblement son locuteur, son comportement de garçon manqué lui faisait penser à Pia, et enfin, leurs yeux se retrouvèrent. Ce petit sourire un peu triste toujours affiché sur les lèvres, elle s’essuya à nouveau les yeux en riant.
Alors elle aussi avait pensé à se suicider quand son ami était mort ? Surement avait-elle eu quelqu’un pour se rattraper, peut-être en avait-elle simplement eu le temps…Lui, ce jeune garçon du Groenland qui avait toute la vie devant lui quelques jours auparavant, n’avait pas tellement eu le temps d’essayer de se consoler dans les bras de sa sœur. Non, lui, il avait simplement accepté son destin tragique au moment où il avait entendu le "Crac" absolument affreux que sa jambe avait fait au contacte du sol. Lui, n’avait fait aucun effort, il n’avait même pas tenté d’appeler à l’aide et avait estimé sa vie comme terminée. Pour cela, pour son manque de courage, il n’estimait pas mériter cette deuxième chance qui lui avait été offerte lorsqu’une certaine force inconnue avait décidée qu’il deviendrait un dieu.
Il avait la chair de poule et frissonna, non, il n’avait pas froid, ça serait d’ailleurs ironique, mais il se sentait faible. Tiens d’ailleurs, il avait chaud…Bon pas grave.
Un sourire s’afficha sur le visage de Reset qui dit :
« Je suis contente qu'on ait encore quelque chose en commun, je fais moi aussi du snowboard, disons que je me débrouille plutôt comme … ben comme un dieu. Haha, bref, je suis heureuse de voir que tu commences à parler normalement, j'avais raison, j'aime le son de ta voix. »
Encore ce compliment étrange, la voix, jamais Ilden n’avait fait attention à ça chez qui-que-ce-soit, et elle le complimentait sur ce point. Il se mit soudain à se demander comment sonnait sa voix, chose qu’il allait avoir du mal à savoir avec exactitude…Mais il était curieux maintenant, zut…Il aimait pas ça, parce qu’il fallait que sa curiosité soit satisfaite pour qu’il ait l’esprit tranquille. En plus, depuis toute à l’heure, il parlait une langue qui n’était pas le Danois, mais c’était tout comme, il ne savait pas du tout à quoi ressemblait son accent, et la fille qui se trouvait en face de lui avait éveillé sa curiosité.
Après quelques manipulations capillaires bien trop compliquées pour ce garçon pour qui, le maximum qu’il faisait était de se couper les cheveux et de se raser le menton…elle détacha ses cheveux qui tombèrent joyeusement sur son dos. Puis, elle dit, après avoir continué d’engloutir son petit-déjeuner à la manière d’un Pantagruel fou :
« Au fait, je t'ai pas demandé, mais on peut partager si t'en veux, c'est aussi pour ça que j'ai pris autant de bouffe, mais bon, si t'as pas faim je peux très bien tout me garder. »
Alors qu’il s’apprêtait à dire qu’il n’avait pas faim, le ventre d’Ilden gargouilla bruyamment, évidement, au moment exact où un ange passait dans la salle et où le silence fut complet. Il rougit en se tenant le ventre.
Certes, il était presque mort de faim lorsque le froid l’avait achevé, c’était d’ailleurs surement pour ça qu’il s’était affiné, mais ouais, il avait faim. Alors, il empoigna la première chose qui lui passa sous la main : un panier rempli de croissants, en remerciant Reset de sa générosité.
Manger lui redonnait des forces de manière incroyable, le goût sucré des croissants dans sa bouche était super agréable, et la sensation que son ventre se remplissait à nouveau le faisait se sentir revivre…Enfin voila on se comprend quoi ! Eh faut faire gaffe à son vocabulaire dans ce forum ! On s’est déjà moqués de moi sur la chatbox à cause de ça !
Il choppa le bol de thé entamé et en avala quelques gorgées. La dernière chose qu’il avait bu, c’était de la neige, et là, le thé, c’était un genre d’orgie gustative. Etrangement, la température des aliments ne l’affectait pas tant que ça. Il dû simplement retirer du revers de la manche une goutte de thé qui tentait de s’évader mais qui givrait doucement sur le coin de sa lèvre supérieure. Puis, il dit :
« …Je me demande comment nos pouvoirs sont choisis quand même…moi je me dis que c’est peut-être la cause de ma mort…mort de froid…le givre…la neige…je sais pas…Et mince alors, pourquoi mes cheveux sont devenus blancs comme ça ? C’est trop louche ! J’avais les cheveux bruns avant ! Et mes yeux étaient marrons ! Ca me rend dingue ! Je sais pas si je vais m’y faire ! Je m’attendais vraiment pas à avoir des cheveux blancs avant au moins cinquante ans ! Et là, tout à coup, ‘sont blancs ! Oh punaise je me demande si ma barbe va être blanche ou brune…J’veux dire, j’ai les sourcils bruns…alors ça va être lequel d’après toi ? Ca change quelque chose d’avoir les yeux plus clairs ou pas ? Ca m’a toujours intrigué, maintenant je suppose que je vais savoir ! »
Toutes les questions et remarques qu’il tournait dans sa tête depuis son arrivée sortaient d’un coup, et soudain, au milieu d’une bouillie rapide de questions et de curiosités, il dit, plus calmement :
« …Comment ils choisissent les gens qui viennent ici d’après toi ? » Il marqua une pause, « Je mérite pas une nouvelle chance, j’ai laissé ma sœur jumelle seule avec mes parents qui nous détestent et nos p’tits frères et sœurs qui nous connaissent pas comme seule famille…Et ça, uniquement parce que j’ai pas eu le courage de remonter la pente comme tu l’as fais. Tu mérites d’être là, moi non… »
Il soupira très longuement, posa ses coudes sur la table et posa sa tête dans ses paumes, ses cheveux épais et trop longs passait entre ses longs doigts fins, il regardait la table, la tête orientée vers le bas.
Invité
avatar
Invité
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Dim 2 Déc 2012 - 15:51
Reese faillit de nouveau exploser de rire quand elle entendit le ventre d'Ilden exprimer sa faim, le garçon rougit. Mais au lieu de se foutre de sa gueule, elle ne fit s'étendre sur la table, à côté de ses assiettes, les bras devant elle et la tête posée sur le côté, souriant simplement. Elle sourit un peu plus lorsque son ami prit la corbeille de croissants, s'il était resté plusieurs jours dans la neige à attendre la mort, la faim avait sûrement du lui tenailler le ventre. Une question soudaine lui vint en tête, comment ça faisait de manger alors qu'on était aussi froid qu'un bout d'iceberg ? La nourriture se congèle dans votre ventre ? Bizarre quand même …
Faisant une petite pause entre céréales et bol de riz, elle restait tranquillement sur la table en bois lustré, réchauffée par la lumière chaleureuse au dessus de sa tête, elle lézardait. Définitivement, elle pensait avoir acquit les habitudes de vies des serpents, ou autre reptile. La voix d'Ilden la tira de ses pensées. Nos pouvoirs ? Reese fronça les sourcils en réfléchissant à la question. Avant de répondre, elle leva les yeux vers lui, certaines de ses mèches lui tombant dans la tronche, la joue collée sur la table.
« Personnellement, je crois être une sorte de déesse des serpents. Mon sang est froid, je ressent les vibrations et les odeurs puissance dix, j'ai envie de dormir tout l'hiver et la chaleur me rend supra heureuse et détendue, enfin, pas comme avant. Je sais pas vraiment comment j'aurai pu avoir ce pouvoir, la seule explication serait que j'ai étudié pendant un moment les serpents dans mon enfance, mais sans plus, j'avais complètement oublié. »
Oui, pendant environ six mois lorsqu'elle avait dix ans, Reese avait eut envie d'étudier les serpents et d'en faire son métier. Elle dessinait des tête de serpents, étudiait leur anatomie, les caractéristiques de chaque espèce. À force de dessiner, elle se rendit compte qu'elle préférait utiliser ses mains pour rendre les autres heureux, faire des animations, principalement des jeux vidéos. Elle aime beaucoup inventer des personnages, tous différents, humains, animaux, complètement sortis de son imagination farfelue. Le métier qu'elle aurait du exercer lui plait énormément, peut-être pourrait-elle dessiner tout de même, et faire au moins des dessins animés, ou au mieux sortir une petite bande dessinée.
Et l'impulsivité qui refait surface, Reese eut envie d'embêter Ilden. Elle se rapprocha de lui et colla son épaule contre la sienne. Lui lançant un regard enjôleur visant à le déconcentrer, elle lui dit d'une voix mielleuse.
« Donc, dix-neuf ans -t'as mon âge nan?- toujours pas de poils ? T'es pas imberbe par hasard ? Elle continua normalement. Mais t'en fais donc pas ça te va très bien les cheveux blancs, mais j'ai pas de problèmes pour t'imaginer brun, mmmh, t'devais être assez populaire avant, veinard. Les yeux clairs ? Bleus quoi. Ben, pour faire simple, tu vois rien, voilà. Mais sérieux c'est trop chiant en montagne d'être éblouie même avec des lunettes ! »
Elle ferma les yeux et sourit à pleines dents.
Le contact qu'elle avait établit avec Ilden lui procura la sensation de froid que l'on a lorsque l'on ouvre sa fenêtre un soir d'hiver. L'odeur de la nuit et de la neige, du vent froid et du givre. L'oreille collée contre l'épaule de son ami, elle entendait les palpitations de son cœur, ses poumons s'emplir d'air et ré expulser le tout la seconde suivante. Un frisson la parcouru peu de temps après, ce froid était agréable.
« Tu mérites d’être là, moi non… »
La voix douce et calme du garçon apaisa la jeune femme, qui expira l'air qu'elle gardait dans le fond de sa gorge lentement. Oui, c'est un soupir, d'abord. Elle releva un peu la tête vers son interlocuteur et parla d'une voix calme, on pouvait presque discerner une petite fatigue s'installer dans les yeux de l'anglaise.
« Ce n'est certainement pas une question de mérite. Je ne mérite pas spécialement d'être ici, dans ma vie j'ai fais chier beaucoup de gens, les mettant en galère ou simplement un petit vol à l'étalage. J'aime pas vraiment respecter les règlements, ma mère et mon père étaient assez … comment dire, amis, avec les directeurs de mes écoles. Peut-être qu'ils font leur choix avec je sais pas … le cœur de la personne, dans le fond je ferrais de mal à personne... Ou p'tet tout simplement qu'ils choisissent à la waneguen comme des glandeurs. Mais quoi que tu es fait, je le répète, je suis contente de t'avoir rencontrer. Parce que je doute que j'aurais pu tomber sur meilleure personne que toi. »
Elle rit doucement de sa dernière phrase. Non mais c'est vrai ! Ce mec est un ami parfait ! Il à l'air de partager les même passions qu'elle, et Reese n'a vraiment pas envie de traîner avec des filles tout le temps, et surtout pas d'être seule. Rien que de penser à la solitude, elle en frissonna. Par automatisme, elle se colla un peu plus contre Ilden pour chercher de la chaleur, ou du réconfort, ou les deux. Non, elle n'avait pas froid, elle était plutôt bien casée comme ça. Une jambe posée normalement sur le sol, l'autre pliée sur le siège. Elle tendit le bras et dut un peu se lever pour attraper une tartine de miel mais se remit dans la même position, encore mieux installée.
Invité
avatar
Invité
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Dim 2 Déc 2012 - 17:12
Ilden n’avait pas réagi quand Reese s’était étendue sur la table, il était du genre à faire des trucs du genre aussi, alors il n’allait pas la critiquer quand même ! Et puis, elle faisait ce qu’elle voulait ! Et là, il voulait des réponses à ses questions. Lorsque Reese dit :
« Mon sang est froid »
Le garçon émit un petit rire, sang froid, mon œil ouais, lui, le sien était au moins à zéro degrés, sinon la neige et la glace ne tiendraient pas ainsi sur lui, mais sinon, il voyait ce qu’elle voulait dire. Les serpents…C’était cool comme pouvoir, avoir des sens surdéveloppés, ressentir les vibrations…Mais peut-être n’étais-ce aps tout, peut-être qu’au fond d’eux se cachaient des pouvoirs plus puissants… Soudain, le garçon aux cheveux blancs eut envie de connaître les pouvoirs de chaque personne présentée dans la salle, est-ce que ça signifiait quelque chose ? De leur caractère, de leur passé ? La question était intéressante.
Il ne réagit pas non plus quand son amie se leva pour se mettre à côté de lui pour se coller à son corps froid. C’était son choix, si elle trouvait ça agréable, tant mieux pour elle, au moins, ça serait le cas d’une personne. Sa voix devint mielleuse, elle constata leur âge, du moins, le devinait ? Est-ce qu’il lui avait dit qu’il avait dix-neuf ans ? Oh peu importe…
« Toujours pas de poils ? T'es pas imberbe par hasard ? »
A cela, il réagirait plus tard, elle le rassura sur ses cheveux blancs, lui disant que ça lui allait bien, il rit un peu quand elle lui expliqua le problème des yeux bleus, trop cool, un handicape de plus ! Yay !
Puis, il fit son speech sur son arrivée ici, un peu déprimé tout à coup, il écouta son amie s’exprimer à ce sujet, elle n’était pas toute blanche de cœur non plus, et ça, Ilden s’en était douté, mais elle avait tout de même fait des efforts, et plus que lui.
« Mais quoi que tu es fait, je le répète, je suis contente de t'avoir rencontré. Parce que je doute que j'aurais pu tomber sur meilleure personne que toi. »
Le visage pâle du groenlandais rougit, il tourna la tête vers elle en prenant soin de ne pas bouger afin d’éviter de la déranger dans sa position qui semblait si confortable, même Pia ne lui avait jamais fait ce compliment, après tout, son ex-fiancée avait connu plein de gens, beaucoup plus que son compagnon, et à quoi pensait-elle, là où elle était, si jamais elle pouvait le voir ? Comment réagissait-elle à cette fille collée à son aimé ? Comment avait-elle réagi en voyant ce dernier au sol, plein de neige et de givre, qu’avait-elle pensé en le voyant pleurer la perte de sa fiancée, même après sa propre mort ? Et qu’attendait-elle de la suite des évènements ? Serait-elle affreusement jalouse si jamais Ilden se refaisait des amis et si, un jour, il aurait une nouvelle petite-amie, et ce, littéralement pour l’éternité ? Il secoua légèrement la tête en souriant, il s’était redressé depuis bien longtemps, pour le moment, se trouver une petite-amie et oublier Pia était impensable, de une, il se sentirait trop coupable vis-à-vis de cette personne qui avait quitté le monde des vivants prématurément, et en plus, il l’aimait encore. Oh oui, il l’aimait tellement, cette petite femme aux yeux bridés et au comportement de mec, elle était si spéciale à ses yeux, et il serait difficile pour l’apprenti dieu de l’oublier.
Pour l’instant, dans la cafétéria, la fille qui se servait de son ami comme d’un oreiller frissonna et se colla un peu plus à lui, comportement étrange, avait-elle froid ? Si oui, pourquoi se coller à un genre de radiateur inversé ? Il dit :
« Excuses-moi, je fais que te refroidir… »
Mais, même quand elle se releva pour chopper un bout de pain tartiné de miel, elle se remit en place. Ilden réfléchit alors à ce qu’elle avait dit avant, les yeux au plafond, il les baissa progressivement et tomba sur deux filles, le fixant carrément. Par pur hasard, les yeux bleus du garçon aux cheveux blancs tombèrent en plein dans les yeux verts d’une des filles en question, elle rougit, et se retourna. Populaire…Il s’adressa à Reset :
« Tu sais, j’étais carrément populaire avant ma mort…et maintenant aussi apparemment ! » Il releva les yeux vers les deux filles en ricanant, « Mais comme t’as pu le constater, je suis trop timide, Pia n’arrêtait pas de me le dire, que je devrais aller voir les filles qui m’abordaient, mais je n’ai eu que deux copines dans ma vie au final, et j’ai toujours aimé Pia… Donc oui, j’étais populaire, mais ça sert à rien de l’être quand on a autant de capacités de paroles qu’une limace attardée ! Et en plus, je déteste quand des inconnus me parlent ! Toi t’as fais l’exception, mais Pia, ma première amie, il m’a fallu des jours pour pouvoir lui parler aussi librement que je te parle ! Quand quelqu’un s’approche de moi, je prie pour qu’il ne vienne pas me parler parce que je suis directement incapable d’émettre le moindre son ! » Il rit, avec le temps, il avait prit l’habitude de rire de son handicape social. Après une toute courte pause il dit, d’un ton faussement énervé :
« Et non, je suis pas imberbe ! je me rase c’est tout, c’est si grave que ça ? J’te jure, j’me fais pousser la moustache si ça peut te rassurer ! Quoique la moustache je pense pas que ça poussera, mais si tu veux que je me fasse pousser une barbe pour te le prouver je le fais hein ! Mais je te dis de suite que ma fiancée m’avait déjà mis au défi et que j’avais l’air absolument ridicule ! »
Il rit et regarda Reese, un sourire d’imbécile aux lèvres, ça allait mieux, bien mieux.
Invité
avatar
Invité
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Lun 3 Déc 2012 - 20:01
« Excuses-moi, je fais que te refroidir… »
Sans même le regarder, concentrée à observer sa tartine, Reese répondit du tac au tac.
« Mais nan j'ai pas froid sinon je me collerais pas à toi sinon. Ta … euh … disons, chaleur corporelle, est assez agréable, pour un reptile. Enfin, ça me donne envie de dormir, mais c'est agréable. »
C'est vrai, elle n'a pas vraiment froid collée contre lui, tant qu'elle n'est pas sous deux mètres de neige. Et puis c'est pas comme si elle était littéralement allongée sur lui de toute façon. La jeune anglaise mâchouillait sa tartine, un peu élastique, elle se démenait pour en prendre une bouchée. Reese prit une bouchée de sa tartine et répondit à son ami.
« Mh, t'en fais pas, à force de traîner avec moi, t'adresser à une inconnue alors que t'es à poil ne sera pas un problème. Tu vas voir, je fais même pas exprès. »
Elle enfourna le reste de sa tartine dans sa bouche, se foutant du miel sur le nez, par flemme, elle laissa trôner la petite goutte sucrée au bout de son museau et même si elle avait encore la moitié de sa tartine en pleine bouche, offrit un sourire radieux au garçon. Elle essaya de lui dire un truc du style « purée t'es grand toi ! » mais elle s'étouffa avant le p et déglutit avec difficulté avant de s'avachir sur le banc, tout en étant contre Ilden.
« Aaaah j'ai failli mourir. Plus de miel pour moi ! Aller, je teste le rouleau de printemps chelou ! »
Se léchant les babines elle s'en emparant en éclair en échappant un petit « ninja ! » et le fixa comme elle l'avait fait pour sa défunte tartine. Elle y mordit à pleines dents. Ses dents bien droites, qui n'avaient jamais eu aucun problème, ses canines pointues, c'est une carnivore cette nana. En même temps vu ce qu'elle veut manger … Bref.
Toujours occupée sur son repas, elle lui parlait sans le regarder.
« Donc t'étais bien populaire. J'ai visé juste ! Je t'imagines bien sur un banc tout flippé à espérer que personne vienne te faire chier, héhé, mignon. »
Elle rit et reprit une bouchée de son truc, toujours aussi vivement, quelle ventre-sur-pattes cette chose ! L'instant d'après Ilden insista sur le fait qu'il n'était pas imberbe, Reese se mit à rire et leva la tête vers lui, toujours entrain de rire.
« Mais c'est bon je te crois va ! » elle essaya de l'imaginer un instant avec une barbe, ou juste un début de barbe, et explosa de rire.
« Pffrtt j'espère que tu me ferra jamais la surprise de pas te raser ! Je vais me foutre de ta gueule toute la journée sinon ! »
Elle enfonça le reste du rouleau de printemps dans sa bouche, toujours parcourue de secousses à cause de son rire. Soudainement, presque par automatisme, Reese sortit son crayon et sa gomme de sa poche, sortit une feuille A4 pliée dans la poche arrière de son jean et se posa pour dessiner, rapidement. Au bout de quelques traits rapides et précis, Ilden apparu sur son bout de papier, à peu près au milieu. Juste une petite version simplifié de son ami, une petite version cartoon. Mais attention, avec une barbe. Une grande barbe à la père noël. Non, à la Dumbledore même. Une fois terminé, elle recula contre le dossier du banc et s'adossa, contemplant son œuvre avec un sourire en coin, puis fini par exploser de rire et tournant la tête vers son ami, les larmes aux yeux.
« Nan définitivement, rase-toi toujours. Toujours ! Oh tiens j'ai encore une idée. »
Elle replongea sur sa feuille et dessina rapidement un glaçon avec une écharpe rayée faisant du roller, les bras levés et une tête heureuse. Elle termina en pointant le dessin avec une petite flèche et avec son écriture moche et tordue elle mit un petit « toi ».
« Voilà. » Elle lui souriait, la bouche ouverte, l'air super heureuse. « T'es cool en glaçon ! »
Elle prit le crayon entre ses deux canines et s'amusa avec, les bras croisés sous sa poitrine. Elle admirait son travail, même morte, elle n'avait pas perdu la main.
L'instant d'après elle releva la tête pour observer les gens, comme elle le faisait si souvent en lieu public. Un garçon à l'autre bout de la salle, cheveux châtains, courts un peu en bordel, les yeux verts, tournait parfois le regard vers elle. Reese fronça les sourcils. Absolument pas d'humeur à se faire draguer, ou n'importe quoi de similaire, elle lui lança un regard assassin, toujours les bras croisés, épaule contre épaule avec Ilden. À propos de drague … Reese y pensa soudainement. Elle ne pensait pas être capable d'avoir un jour une autre relation. Elle avait tellement aimé être dans les bras d'Alex, d'ailleurs, elle l'aime toujours la petite brune ! Mais bon, ça la rend plus triste qu'autre chose. Elle a vraiment peur de ne jamais pouvoir le revoir. Mais peut-être que ce n'était pas impossible, peut-être qu'elle pourrait retourner le voir sur Terre, plus tard. Pour le moment, penser à lui, au regard qu'il avait avant qu'elle ne s'évanouisse, si vide et triste. Mais bon, mieux valait ne pas y penser maintenant, le garçon qui la regardait un peu trop à son goût détourna le regard, rougissant. Juste pour s'éclater, Reese émit une sorte de grognement menaçant, qui ne devait sûrement pas s'entendre d'aussi loin. Puis elle retourna la tête vers Ilden et lui lança un grand sourire.
Invité
avatar
Invité
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Lun 3 Déc 2012 - 20:58
« Mais nan j'ai pas froid sinon je me collerais pas à toi sinon. Ta … euh … disons, chaleur corporelle, est assez agréable, pour un reptile. Enfin, ça me donne envie de dormir, mais c'est agréable. »
Cette phrase rassura Ilden. Il se sentait comme la personne au pouvoir le plus inutile de l’académie. Qu’est-ce qu’il avait ? Il était froid…WAW ! Génial ! Come ça, personne n’aimerais jamais qu’il en les touche ! Le contacte de sa main sera aussi agréable qu’un pied froid collé à ta jambe dans un lit bien chaud ! Extraordinaire ! Apprends-nous ton secret ! Il soupira discrètement. Non, mais sinon, l’appellation « Dieu du Givre » était cool, il l’avait lue sur sa feuille divine, c’était la classe, mais pour l’instant, il ne voyait pas l’ombre d’une vitre givrée ! Il espérait juste que ce pouvoir incluait la neige !
Après quelques remarques sarcastiques sur les images que Reese avait en tête d’un garçon traumatisé assis sur un banc, priant pour qu’on lui foute la paix (ces images étaient certainement, au grand damn du garçon concerné, très proches de la réalité), et l’insistance sur la présence de poils sur son corps, attends, faut pas déconner quand même ! , elle se foutu de sa gueule.
Mais genre violent !
Très violent !
Le style de fou-rire qui fait directement pleurer, elle le menaça d’une moquerie si il ne se rasait pas, et il passa sa main sur son menton, un sourcil froncé, un sourcil surélevé, et un léger sourire aux lèvres, un sourire un peu narquois. Tiens, d’ailleurs, c’était un peu bizarre qu’il était rasé…Il avait tout de même passé quelques jours sans ustensiles d’hygiène à disposition ! Etais-ce dû au fait qu’on l’avait rasé avant de l’incinérer ? Bof, aucune idée, et tant mieux d’ailleurs, parce que si Reese l’avait vu comme ça à leur première rencontre…D’ailleurs, qu’est-ce qu’elle foutait elle ? Elle dessinait…Oh mon dieu….C’était lui avec une super barbe à la Gandalf…-You shall not pass !-…Et elle était repartie pour se marrer, mais cette fois, avec son ami, ce dessin était cool, elle était douée !
Le groenlandais rit de bon cœur avec la fille reptile, il dit :
« Eh faut pas déconner ! je ressemblais pas à ça quand même ! Et encore, avec les cheveux bruns c’est pire ! La une barbe d’un jour ça devrait aller, mais quand j’avais les cheveux bruns…Yay ! Pia arrêtait pas de se foutre de moi le matin ! »
Elle recommença à dessiner, autre chose, un cube, un glaçon ! Avec une écharpe…des rollers…les bras levés… C’était lui ? Il sourit, au bord du rire, c’était quoi cette parodie ? Elle souriait d’un air enjoué, elle en était fière en plus, de sa blague !
« Voilà. T’es cool en glaçon ! »
Il rit doucement, et observa la salle bruyante et remplie d’élèves et de professeurs. Son regard en fit un rapide tour, et dans ce lot…Deux…Trois…quatre filles le regardait…Trois filles et un mec. Deux mecs…ah non, lui c’était pour la nana ! L’apprenti dieu tourna le regard vers cette dernière, elle ne semblait pas vouloir se faire approcher par un garçon…Pense le garçon contre qui elle était collée…Mais bref, c’était de l’amitié hein ! Nom d’un chien ! Lui non plus n’arrivait même pas à s’imaginer avec quelqu’un d’autre que sa petite asiatique…
Un grognement menaçant sortit du petit monstre posé sur lui et Ilden rit, il dit :
« Toi je suppose qu’il faut pas t’embêter…t’es un genre de karaté kid, je t’imagine bien comme ça ! Attend passe ce crayon. »
Il lui arracha de la bouche, ignorant les canines plantées dedans, lui aussi avait toujours eu de belles dents, solides, pointues, blanches, droites, les dentistes étaient en extase. C’était drôle. En plus il n’avait jamais eu de caries !
Sinon, il avait failli arracher la mâchoire de Reset et c’était pas pour rien, transférant le crayon dans sa main gauche, il retourna la feuille et dessina un serpent avec un bandeau de ninja, les yeux rouges, une position de serpent ninja, et un petit glaçon l’encourageant derrière. Il n’était peut-être pas aussi doué que sa nouvelle amie, mais il aimait bien dessiner quand même ! Puis, quelqu’un passa à côté d’eux et trébucha sur le bâton d’Ilden. Le coup de pieds que le bout de bois, pourtant si banal, subit, fut sursauter Ilden, la personne jura contre la branche et demanda à son propriétaire d’y faire plus attention, il n’y réagit pas, trop occupé à redresser son précieux , il posa le crayon et l’attrapa de sa main gauche, le regarda une seconde en glissant sa main droite sur son bois entortillé et dit :
« Je sais pas pourquoi, mais ce bâton était avec moi à mon arrivée…Genre, juste là, alors qu’il avait squatté un placard des années durant, je l’avais juste choppé parce que je le trouvais cool, avec cette forme de lune au bout, et il était avec moi, par terre, dans la neige. Je veux dire, toutes mes affaires peuvent pas être dans cette valise, alors pourquoi avoir pris ça ? En plus, j’ai trop peur de le casser tout à coup, comme si il me rattachait à mes souvenirs, à ma vie d’avant, c’est super bizarre comme sensation…Comme si ma mémoire résidait dans son bois… »
Il passa à nouveau sa main dessus, les yeux presque hypnotisés, et rit, regarda Reese et dit :
« C’est un peu stupide comme pensée, mais c’est surement pas le cas, je pense juste qu’il est super cool, et j’y tiens maintenant, même si j’avais failli le jeter quelques temps avant de crever…C’est fun. »
Il le reposa, plus droit, pas du tout dans le chemin, le petit "cloc" du bois contre la table le fit sourire.
« Si tu veux dormir fais-toi plaisir hein, je m'en fiche au final...Ca me gêne pas du tout. »
Il sourit, son sourire charmeur qui avait fait tomber plus d'une fille, et qu'il faisait si involontairement, en se sentant comme faisant une tâte de lama agonisant. (rappelez moi de plus remplir mes soirées à regarder des vidéos Youtube...)
Invité
avatar
Invité
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Sam 8 Déc 2012 - 14:47
Alors qu'elle était tranquillement assise les bras croisés, admirant son travail, Ilden lui tira le crayon de la bouche. Elle qui pouvait vous prêter tout ce que vous voulez, même son soutif, mais surtout pas ses crayons. Oh non, ils ont bien trop de valeur pour l'anglaise, et je ne pense pas que cela changera un jour. D'habitude elle le garde en main, ou le passe derrière son oreille. Mais quand elle le garde en bouche il est facile de lui prendre, elle ne garde pas la mâchoire fermée tout le temps. Ilden dut quand même forcer pour lui arracher, elle ne s'en rendit pas compte tout de suite, mais lorsqu'il l'eut enfin en main, ces yeux s’écarquillèrent. L'air affolée, elle posa ses mains de chaque côté de sa tête et ouvrit grand la bouche avant de dire d'une voix désespérée.
« Naaaaooon ! Pas mon crayon ! 'est mon âme sœur, ma vie, mon karma mon amour ma joie ! Lâche-çaaaaa ... »
Son cerveau était en ébullition, son plus grand besoin était de récupérer son bien. Voyant que son ami prenait le crayon magique de la mort dans sa main gauche, Reese haussa un sourcil, il était gaucher. Encore plus cool ! Mais rah, ce n'était pas le moment, le crayon, focus ! Mais elle ne pouvait pas le reprendre, il dessinait avec ! Impossible ! Impensable ! Elle ne pouvait pas gâcher un tel moment même si c'était insupportable pour elle.
Mais il dessinait quoi au final … un serpent, un ninja ? Et c'est quoi ce petit cube au fond ? Ah, un glaçon, il a accroché à son délire. Bref, il a finit, Reese reprend son Saint Graal d'un geste digne d'un ninja, la passe derrière son oreille droite et lâche un soupire de soulagement avec de s'attarder sur le dessin.
« Eh pas mal ! Tu pourrais commencer un truc avec un style comme ça. Elle fit mine de repasser une mèche derrière son oreille. Haha, mais moi, c'est mieux. »
Bien sûr elle plaisantait sur le dernier point, elle ne s'imaginait pas être la meilleure dessinatrice du monde, et cela s'entendait dans sa voix, pour elle, tout le monde a son style de dessin, chacun choisit s'il veut le développer ou pas, mais pour elle tout le monde dessine bien.
Elle entendit un « ploc », comme lorsqu'on shoote dans un truc en bois. Ah, ben c'était le cas, quelqu'un venait de trébucher dans le bâton d'Ilden. Ce dernier l'ignora et prit son bâton en mains, racontant un peu à la brune ce qu'il représentait pour lui. Elle l'écouta, attentive, et lui sourit.
« Si tu veux dormir fais-toi plaisir hein, je m'en fiche au final...Ça me gêne pas du tout. »
Elle sursauta, ne s'y attendant pas, mais se calma et répondit calmement.
« Ok ! Mais je pense pas que je vais m'endormir, pas maintenant que je suis bien réveillée dans c't'endroit ! Elle sortit quelque chose à forme carrée de la deuxième poche arrière de son pantalon. Ma Game Boy est peut-être comme ton bout de bois pour moi, c'est la première chose que j'ai trouvé quand j'ai ouvert les yeux, et je m'y suis tout de suite raccrochée. »
Elle sourit en regardant son petit trésor rouge, légèrement rayé, mais toujours brillant et fonctionnel. Ayant soudainement très envie de jouer, elle poussa le bouton on vers le haut, mis le son au milieu et profita de la petite musique de démarrage de la console, puis le jeu se mit en marche. Son tout premier jeu, Pokémon Rubis. Elle poussa un petit cri de bonheur et se mit à jouer tranquillement, retrouvant rapidement les touches. Sans trop savoir pourquoi ni comment, elle avait envie d'effacer toute sa partie enregistrée, sachant qu'elle avait terminé le jeu depuis bien longtemps et récolté tous les bonus possibles jusqu'au dernier. Elle voulait recommencer, repartir d'un nouveau départ, nouvelle vie, nouvelle partie. Voilà, c'est fait, effacé. Elle commença donc une nouvelle partie avec le sourire, les animations de pixels défilaient devant ses yeux émerveillés, lui redonnant l'envie d'exercer son métier plus que tout. Mais pourrait-elle un jour faire des jeux vidéos pour les enfants de sa planète mère ?

« Yaaaawn ! »
C'est le bruit qu'émit Reese lors de son bâillement, soudain et violent, elle piquait du nez, sans vraiment s'en rendre compte. Sa tête tomba sur le côté, posée sur l'épaule de son glaçon, elle tenta de lutter un instant contre le sommeil, faisant naître un petit gémissement du fond de sa gorge, mais elle soupira par le nez, laissa tomber ses bras mollement et un produit un minuscule bruit du fond de sa gorge. Peut-être une sorte de bonne nuit … Le froid s'empara d'elle, de manière agréable, son cœur battait moins vite, sa respiration devint plus lente. Pouf, elle dormait, nan, elle hibernait carrément sur le bras de son nouvel ami. La bouche légèrement entrouverte, la tête sur le côté et sa Game Boy dans les mains comme un nounours, on aurait dis une enfant endormie sur son grand-frère, ou une fille fatiguée sur son petit-copain.
Invité
avatar
Invité
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Dim 9 Déc 2012 - 15:33
Vu la réaction de son amie, Ilden se promit de ne plus jamais lui prendre de crayon. Mais maintenant qu’il avait son idée en tête, il allait la faire sans hésiter ! Il n’aimait pas ne pas pouvoir exprimer ce qu’il voulait exprimer. Une fois le dessin terminé, Reset complimenta son dessin avant de s’auto-complimenter, faisant sourire Ilden, surtout qu’elle avait repris le crayon comme un ninja une seconde auparavant. Il lui proposa de dormir blabla, et elle lui répondit clairement qu’elle n’avait plus sommeil. La chaleur devait vraiment avoir une influence sur son esprit à cette fille… C’était marrant.
« Ma Game Boy est peut-être comme ton bout de bois pour moi, c'est la première chose que j'ai trouvé quand j'ai ouvert les yeux, et je m'y suis tout de suite raccrochée. »
Le groenlandais sourit, c’était bizarre comme sentiment, et une sacré coïncidence que la première personne avec qui il se soit lié ait aussi un objet pour lequel elle ressentait cela, il regarda la Gameboy, ah les jeux vidéos ! Il adorait ça ! Et je suis fière de word qui connait le mot Gameboy ! Elle jouait à Pokémon, tiens, il n’avait jamais eu ce jeu…bien évidemment, il connaissait les Pokémons, il aimait bien, et le principe du jeu lui était familier, mais jamais il ne l’avait essayé. Il observa l’écran de la console portable, un peu curieux. Puis, la brunette bailla à s’en détacher la mâchoire, sans lâcher son précieux, elle tomba sur l’épaule de son ami aux cheveux blancs et s’endormit. So oreiller n’était même pas tenté de prendre sa console pour essayer le jeu, il se rendait compte que, si quelqu’un touchait son bâton, il se sentirait énervé, comme si son passé avait été violé. Non, il ne ferait jamais cela à qui-que-ce-soit. Il faut dire que lui, il ne faisait pas des choses aux autres qu’il ne voudrait pas subir lui-même, c’était contre sa morale.
Alors, sans bouger le torse afin de ne pas réveiller son amie reptile, il utilisa son pieds pour faire glisser son cas vers lui, une fois à portée de sa main gauche, il l’ouvrit, et y trouva son ipod chéri. Tirant soigneusement sur le fil à une main, son casque fit surface triomphalement –tada !- et le garçon put le poser sur ses oreilles. La musique s’alluma après qu’il soit resté appuyé sur le bouton Play. Aaaa~aaah, du Alex Day, c’était si agréable d’entendre une chanson de son chanteur préféré ! Il se mit à la chanter tout bas afin de ne pas gêner les tacles alentours, de toute façon, il n’avait pas peur de réveiller la personne qui hibernait sur lui, elle semblait imperturbable ! Et le bruit de la salle couvrait facilement sa voix.
Puis, il parvint à trouver sa ps vita qu’il alluma pour commencer à jouer à Gravity Rush.
Un peu de temps passa, puis, beaucoup de temps, et soudain, Ilden eut envie d’aller aux toilettes. Merde alors… Heu… Que faire ?
Un peu paniqué, le garçon regarda le signe indiquant les toilettes et Reese en boucle, il ne savait vraiment pas quoi faire, il ne voulait pas la réveiller ou quoi-que-ce-soit, mais il avait vraiment envie d’éjecter le thé qu’il avait bu quelques temps auparavant !
Bon, tant pis ! Il fit doucement glisser la tête pleine de cheveux bruns vers sa chaise, la posant, allongée le plus confortablement possible, et se dirigea vers le petit-coin où il put faire son affaire dans la joie et la bonne humeur…enfin, dans la normalité quoi…je sais pas c’est quoi les sentiments qui te passent à l’esprit quand tu vas aux chiottes toi ? Bref, il entra à nouveau dans la salle et y retrouva facilement sa table où il avait laissé son amie et toutes ses possessions sans surveillance. Il eut soudain un peu peur de ne pas retrouver son bâton. Non, pas sa Ps vita, son bâton ! Mais il soupira de soulagement quand il le vit, exactement au même endroit.
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] - Sam 22 Déc 2012 - 19:52
La même que pour le rp précédent. En tout cas, jolie suite dis donc ;)

Ilden Sørensen : 360 xps
Reese Bowman : 360 xps
Contenu sponsorisé
Re: Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄] -
Faim ... froid ... embarque, toi ! [►Fini◄]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page