Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Un défis un peu idiot [Pv Shaad P.] [Abandon.]

Invité
avatar
Invité
Un défis un peu idiot [Pv Shaad P.] [Abandon.] - Jeu 15 Nov 2012 - 11:41
Nous étions en fin d'après-midi et je me tenais devant ce portail. C'est un grand portail est fer forgé un peu ancien et les plantes montante avaient élue domicile autour de ses barreaux et la mousse recouvrait les murs de pierre. Ce que l'on voyait derrière donnerait la chaire de poule à n'importe qui et lui ferait faire demis-tour. Un vieux jardin abandonné semblait composé uniquement d'espèce de ronce qui s'entortillaient sur elle même. Un milieu des fameuse ronces, qui pendant une fraction de seconde m'avait semblé bouger, se dressait un bâtiment, sûrement abandonné aussi. Je tournais la tête sur ma droite pour remarquer ce qui semblait être un observatoire non utilisé. Je me demandais pourquoi tout ce qui se trouvait derrière se portail avait l'air si dangereux et pourtant si attirant. Je ne vous ai même pas raconté ce que je faisais là, pour tout comprendre nous devons remonter à hier soir.

Flash Back

Après m'être remplit le ventre de donut pour le souper, je me dirigée vers ma chambre. Je marchais dans les couloirs, les mains dans les poches, cela faisait peu de temps que j'étais.. Morte? Moins d'une semaine. J'avais assistée à quelques cours déjà, mais n'avais pas encore eu le temps de m'habituer, ce lieux était tout de même pour le moins étrange. Je partage ma chambre avec une espèce d'excitée toujours joyeuse et plutôt gentille, sa soeur jumelle qui semblait violente et un garçon sombre qui restait toujours dans son coin. Je n'avais pas vraiment fait connaissance avec eux et j'espère bien m'entendre par la suite, ce serait dommage de partager ma chambre avec des gens que je n'aime pas, mais bon, je n'en faisais pas une priorité. M'adapter à ce mode de vie était plus important, surtout après la découverte de mes étranges pouvoirs. Je pouvais donner vie à ce que je dessinais, cool non?

Bref, pour en revenir à mes camarades de chambre, quand je poussais la porte de nos appartements, je me rendais compte qu'il n'était pas encore là. Ce n'est pas plus mal, ça me laissait un peu de temps seule au moins. Je me laissais tomber sur mon lit, mais au bout de quelques minute je m'ennuyais déjà. Je jetais un coup d'oeil vers la porte vitré de la chambre qui menait au balcon et décidé de sortir prendre l'air. Je sortais donc et bien que toujours seul, je me sentais déjà un peu mieux. Quand je fut habituée au bruit extérieur, un étrange murmure vint interrompre ma solitude. Intriguée, je suivi les chuchotements et escaladais le balcon pour arriver sur le toit. Un cercle d'ados, que je n'avais encore jamais vu, était assis en rond, s'éclairant à la faible lueur d'une bougie dans la nuit noir. Je m'approchais d'eux, comprenant qu'ils parlaient d'histoire de fantôme et de maison hanté pour se faire peur. Plaçant mes mains sur mes hanche, je les interrompit d'une voix forte, en faisant sursauter quelques uns:

- Nawak! Les fantômes ça n'existe pas! Bande de froussard!

- Ah ouais?! Et dans le vieux temple à la sortie de l'académie, c'est quoi hein?!

- Votre imagination, bande de larve!

- Bah t'as cas y aller si tu es si sure que ça! Et nous rapporter une preuve! Tu iras demain en sortant des cours et tu y passera quelques heures, ok?!

- Tu me prend pour qui?! J'y passerais même la nuit si ça t'amuse! Et on se retrouvera le lendemain au portail!

- Très bien!

Le garçon qui avait prit la parole, et qui semblait être le chef de groupe, tendait sa main vers moi. Je donnais une tape dedans pour conclure notre pacte.

Flash Back


Mon sac avec quelques une de mes affaires sur le dos, et posais mes mains sur les barreaux. Ils étaient vraiment froid, mais je ne les lâchaient pas, il fallait que je les escalade pour passer de l'autres côté. J'entrepris donc cette tâche difficile. une fois parvenue en haut du portail, je sautais pour me réceptionner sur le sol, de l'autre côté. Une atmosphère différente m'enveloppait, comme si j'étais redevenue humaine, comme si le fait de mourir une seconde fois était devenue possible. Je frissonnais et détachais ma veste de mon tour de taille avant de l'enfiler. Ce froid était anormal et l'atmosphère pesante. Comme si toute les choses que je croyais impossible pourraient vraiment se produire. Cependant, je ne me laissais pas décourager pour si peu, je commençais à avancer dans les ronces et le fait qu'elle bouge n'était pas le fruit de mon imagination.

Je marchais, cherchant le fameux temple, évitant à tout prix de m'approcher du jardin, j'avais un mauvais pressentiment vis à vis de ce dernier. Plus j'avançais, plus mes doutes s'imposaient en moi. Après tout, si la magie existait dans ce monde, pourquoi pas les fantômes ou autre espèce de monstre ou de force surnaturel? Je frissonnais de nouveau, mais cette fois ci ce n'était pas du au froid. Je partait à l'opposée de l'observatoire, celui là aussi ne m'inspirait pas confiance, et après avoir dépassée le jardin, en le contournant, j'arrivais devant le fameux temple. J'arrêtais de marcher pour fixer la porte quelques minutes, comme si un montre aller en surgir tel un clown de sa boite, mais rien. Juste ce bruit étrange de vent inexistant. Je m'approchais encore un peu et parvenue devant la porte du temple, je poussais cette dernière pour l'ouvrir. Un bruit sourd me fit sursauter et sans entrer je demandais d'une voix forte, qui se voulait pleine d'assurance :

- Y a quelqu'un?


Dernière édition par Kimi Shina le Jeu 10 Jan 2013 - 2:59, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Un défis un peu idiot [Pv Shaad P.] [Abandon.] - Ven 16 Nov 2012 - 20:08

Dur dur ces premières journées ici haut. Après la première où j'ai rencontré Atios, ce gars me semblait bizarre, je n’arrêtais pas de penser à lui, étrange, moi qui suis plutôt du genre à ne pas me rappeler du nom, celui ci ne voulait pas s'effacer de ma mémoire.

- De toute façon, je garde en tête ce sale garnement. Le jour où je pourrais sortir, il regrettera le moment de sa naissance...

- Le jour où tu pourras sortir ? Mais tu as faillis le faire lorsque je me suis battu contre lui, je t'ai repoussé.

- ... Tu penses vraiment qu'à l'heure actuelle, tu sois au niveau pour m'arrêter si je souhaite vraiment sortir ou prendre possession de toi ? Tu es un comique...

Je la laissais parler, si elle avait vraiment pu, pourquoi c’était elle stoppait, et n'avait pas pris possession de moi ? Étrange tout cela.. M'enfin, j'aurais tout le temps d'y réfléchir plus tard, pour le moment, je suis en cours, et je m'endormais déjà assez comme ça. Les cours de math ne m'ont jamais intéressé, et c'est pas celui ci qui allait déroger à la règle. Enfin, ce n'était pas le cas jusqu'à ce qu'un surveillant arrive. Il semblait me vouloir moi. Et là, mon cœur se mit à battre. La bagarre dans la cantine ? Aurait-il trouvé des indices pour m'inculper ? La crème ? Ou alors un élève aurait-il briser le code de l'omerta ? Dans tout les cas, je me sentais pris. Je me leva et récupéra mon sac comme me le demanda le surveillant. Je n'allais pas revenir ? Je serais virer ?

- Bof, de toute façon, il reste le manoir hanté dehors, nous pourrions y rester si nous étions dégager.

- Hé ! C'est pas toi qui dort pour nous deux !

Je m'engueulais déjà avec elle, ça commençait bien notre histoire, nous qui devions rester soudés, nous commencions déjà à nous engueuler... Après avoir suivis le surveillant, je remarqua qu'il ne m'emmenait pas vers le bâtiment d'administration, mais vers les dortoirs. Il nous fit entrer dans un des bâtiments.

- Nous y voici, vous serez logés ici. Nous avons remarqués que vous êtes souvent dehors le soir alors que vous êtes logé dans cette chambre. Nous vous avons placé dans celle ci. Vous êtes déjà trois, la prochaine personne arrivant ici sera votre prochain colocataire.

Comment ça ? Je savais même pas que je devais dormir dans une chambre... Quelle poisse, j'étais torturé par deux choix : Vivre avec mon seul amour, la solitude , dehors ou alors bien au chaud avec d'autre personnes. En tout cas, j'étais heureux, au moins, ce n'était pas pour la bataille de nourriture. La sonnerie des cours sonna, c'est donc pour ça qu'il m'a demandé de prendre mon sac ? Parfait.
Je rentris vite fait. Posa mes affaires. Et ressortit aussitôt. Juste le temps de remarquer que des affaires avaient déjà été poser. Je pris le lit directement à gauche dés qu'on rentre. J'imposa mon choix en y posant mon sac dessus. Je remarqua un balcon. La curiosité me fit me rapprocher pour voir la vue que l'on avait sur l'extérieur. De là, j'entendis une discussion étrange : Ça parlait de maison hantée, fantôme, manoir... Étrange discussion.Mais qui donna des idées à d'autres.

- Hé ! Ca te dit de rigoler un bon coup ? On va aller dans ce manoir, et foutre la frousse.

- ... Quel intérêt ?


- Aucun, mais ça te détendra un peu, tu sembles constamment stresser.


C'est ainsi que le lendemain soir, après avoir dormis à la belle étoile pour la dernière fois, je pris la route pour ce manoir. Il faisait vraiment froid. C'était parfait. Le voilà donc le manoir. C'est vrai qu'il avait un air glauque, enfin, plus il l'était, mieux ce serait pour faire flipper les gens. J'y entrèrent un couteau dans du beurre, mais mou le beurre, sinon ça marche pas. A peine suis-je entrer dans le manoir que j'entendis déjà une personne arrivait. Vite, une cachette. Je me mis derrière un table que je renversa avec discrétion.

- Y a quelqu'un ?


Elle était déjà là. Je dis elle à cause de sa voix féminine, mais cela aurait pu être un gars. En tout cas, elle n'avait même pas ouvert la porte. Parfait, j'allais pouvoir commencer. j'utilisa une de mes ombres pour ouvrir la porte de moi même. Le cauchemar allait commencé...
Invité
avatar
Invité
Re: Un défis un peu idiot [Pv Shaad P.] [Abandon.] - Mer 28 Nov 2012 - 18:19
Je me tenais devant la porte ouverte, l’intérieur était vraiment sombre, on n'y voyait absolument rien. Le bruit qui m'avait fait sursauter ressemblait à un lourd objet tomber au sol. J'hésitais un peu à entrer, mais la pensée de ce groupe d'idiot qui se moquerait de moi demain me donna du courage. Glissant mon sac à dons sur le sol, j'en sortais une lampe torche. j'avais fait le stock de piles pour la nuit, donc aucune chance d'en être à court. Remettant mon sac sur mon dos, je pointais la lumière devant moi, avant de l'allumer. Une faible lumière éclairée alors la pièce devant moi, je tournais mon poignets pour diriger la lumière dans chaque recoin, mais l'endroit semblait désert. Je fit donc quelques pas à l'intérieur en me détendant un peu et à ce moment là, les porte claquèrent dans mon dos. Je sursautais de nouveau en retenant un cris de surprise et ma lampe m'échappait des mains. Cette dernière allait s'écraser sur le sol avant de s'éteindre. Un bruit m'indiquait et les piles avaient roulé sur le sol.

- Fait chier...

Je m'accroupis doucement sur le sol, cherchant mon bien à taton. Je n'y voyais vraiment plus rien et je n'aimais pas ça. Au bout de quelques minutes, je parvint à mettre ma main sur ma lampe torche, mais évidement impossible de trouver les piles. Un paire de pile en moins une! Soupirant, je m'assied sur le sol froid qui me fit frissonner, fouillant de nouveau dans mon sac. Mes doigts effleuraient mes provisions ce qui me donna faim et mon ventre se mit à gargouiller. Ma main se referma enfin sur ce que je cherchais, mon paquet de pile. J'entrepris de l'ouvrir et d'en insérer deux nouvelles dans ma lampe, mais dans le noir ce n'était pas facile, je faillis même en perdre une autre.

Une fois mon dur labeur accomplis, je me redressais, reprenant mon exploration. je m'approchais de la porte qu'il y avait sur ma gauche et approchais ma main de la poignet pour l'ouvrir. Juste au moment ou j'allais poser ma main sur la poignet, je sentis un présence non loin. J'arrêtais mon geste, tout mes sens aux aguets et restais immobiles pendant plusieurs secondes. Il n'y avait aucun bruit, rien du tout, et pourtant mon sentiment ne changeait pas. Je me retournais lentement en éclairant de nouveau la salle, me demandant si la peur et le fait d'être dans le noir ne me faisait par avoir des hallucination. Je demandais de nouveau, en me dirigeant lentement vers le centre de la pièce :

- Qui est là?! Montre toi ou jte transforme en carpaccio!

Je lançais ça un peu au hasard, n'était pas tout à fait sure qu'il y ai quelqu'un de toute façon. Mais il fallait bien que je vérifie pour être sur. J'espérais de tout coeur qu'une réponse se ferait entendre.
Invité
avatar
Invité
Re: Un défis un peu idiot [Pv Shaad P.] [Abandon.] - Mar 11 Déc 2012 - 1:31

- Qui est là?! Montre toi ou jte transforme en carpaccio!

... C'est quoi cette menace à trois francs six sous ? D'habitude, j'y répond du tac o tac, mais là, je ne devais surtout pas, le jeu ne faisait que commencer, j'allais quand même l'estomper si rapidement, si ? Lorsqu'on voit qu'on fait peur à une personne, sans mettre de visage, on continue, parce qu'on se sent puissant, maître des évènements, c'est cruel, mais c'est comme ça... Je laissa un long silence se mettre en place, le temps de lui prouver qu'elle était seule, la rassurer ou la faire angoisser, selon son caractère, une chose est sur, je n'allais de si facilement. A peine eu t'elle franchis la porte que mon ombre s'efforça de la fermer en vitesse, jetant de petit avec ma seconde ombre que j'avais laissé partir d'un autre sens, pas loin non plus, que je puisse quand même la maîtriser, j'avais beau en contrôler légèrement la forme, pour ce qui est de la taille, j'avais encore du mal, donc vaut mieux garder nos précautions. La guerre,c'est toujours voir sans être vu, donc pas question de se montrer, pas tout de suite. la voyant s'enfonçant dans le temple, comme si elle voulait avoir peur... Mais pourquoi s'est elle forçait à venir ? Un paris ? Qu'elle raison stupide, elle joue avec ses craintes, ses doutes, ses peurs pour prouver une immonde témérité, qui daignera la sauver de l'effroi dans laquelle je vais la plonger.

- Quel changement radical... Une explication peut être de cet soudaine envie d'apeurer les gens ?

Un peu radical c'est vrai, mais comme tout le sais, ou devras savoir, la peur est la fille du pouvoir, et comme tout le monde sait, lorsque l'on veut bien paraître auprès des gens, on se doit d'être gentil avec leurs enfants, non ? Donc, allons y. Mais que faire ? C'est la première fois que je viens ici, et même si je suis bien dans cet endroit, je n'avais jamais réfléchis à comment procéder ensuite. Il y avait bien un étage mais comment y accéder sans qu'elle me voit ? Hmm, il allait falloir y réfléchir, et vite, elle n'allait pas rester définitivement ici bas...
♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un défis un peu idiot [Pv Shaad P.] [Abandon.] - Dim 20 Jan 2013 - 10:03
Rp abandonné

Shaad : 100 xps


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Un défis un peu idiot [Pv Shaad P.] [Abandon.]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un défis un peu idiot [Pv Shaad P.] [Abandon.]
» Parfois, on se sent idiot [Léane]
» V.K.D (+) Tout le monde est idiot. La preuve, si on crie "Espèce de crétin" dans la rue, tout le monde se retourne.
» APRES PREVAL ET JUDE IL NOUS FAUT LUTTER AUSSI CONTRE MICHEL MARTELLY
» Retrouvailles percutantes...[London]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Temple maudit-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page