Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Event S.4 : La course d'Halloween.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Mystère
♠ Petits messages : 1471
avatar
Personnage non-jouable
Personnage non-jouable
Voir le profil de l'utilisateur
Event S.4 : La course d'Halloween. - Mer 14 Nov 2012 - 14:58
Event secondaire : La course d'Halloween.

Groupe par ordre de postage (peu importe pour le premier tour) : Curt Blackbird -> Lilith Von Damer -> Léa Dolce

Rappel des règles :
    • Au bout de quatre jours sans réponses, vous êtes exclus de l'Event.
    • Vingt lignes rps sont demandées pour chacune de vos réponses.
    • Intéressez vous aussi aux rps des autres groupes, il pourrait y avoir des propos sur vous à reporter dans vos réponses. Faites-y attention pour que ce soit bien cohérent. (et ça donne matière à écrire également).

La nuit d'Halloween. Vous vous êtes inscrits à cette course avec des idées en têtes, gagner un prix, vous amusez entre amis, ou sortir. Peu importe, vous voilà à présent sur la ligne de départ. La charmante Esther vous a regroupez avec deux autres personnes, inconnues ou non, bref, ce sera vos compagnons pour la soirée. L'organisatrice tient un pistolet dans sa main, prêt à le faire teinter de son bruit si particulier pour annoncer le départ. Une brume légère s'installe, c'est halloween après tout. On donne une carte pour chaque groupe, et on vous indique la première étape : L'arbre millénaire dans le but de récupérer le premier item de la course, la tête miniaturisée (sans compter la citrouille dorée !).Un grand arbre décoré de feuilles orangeâtes où vous aurez l'impression de voir des pendus se balancer aux gré des vents. Attention la brume révèle des choses terrifiantes, vous êtes prévenus. Vous êtes prêts ? Trois, deux, un ! PARTEZ !


Adversaires à rencontrer (c'est vous qui décidez de quelles manières vous les rencontrez, libre à vous) :
• Trois goules.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Mer 14 Nov 2012 - 16:14
Halloween... quelle fête stupide. Quelle idée de se déguiser pour mendier des bonbons... c'était bien une idée des américains ça ! En plus, toute la noblesse et la symbolique de cette nuit avaient été détruites par ces andouilles de capitalistes. Le fric, le fric, toujours le fric. Pour les costumes, les bonbons, les farces... Heureusement en Europe leurs manoeuvres n'avaient pas aussi bien pris et après l'engouement du début les gens lassèrent. Apparemment, l'académie n'était pas trop spécialisée dans ce type de fête, mais avait tout de même organisé une épreuve particulière sur ce thème.

Le costume n'était pas obligatoire, et encore heureux, sinon l'apprentie déesse n'aurait sûrement pas participé. Le reste... ma fois ça faisait une sortie autorisée, c'était toujours agréable, qui plus est dans le monde des humains. Et puis... c'était aussi l'occasion de tester son nouveau pouvoir. Allait-elle réussir à être plus utile avec lui ? La course le dira peut-être. Bien sûr par habitude elle espérait qu'Aedan serait dans le coin, histoire de ménager ses forces. Elle le repéra bien vite dans la petite foule qui l'agaçait, mais cette fois elle n'eut pas la chance de pouvoir faire équipe avec lui. Cette Esther la regroupa avec... Curt Blackbird, le professeur de combat... oula... Dans un sens ça la rassurait, parce qu'il faisait un bon guerrier et donc n'aurait sans doute pas de mal à exploser n'importe quelle menace. Mais de l'autre... sa façon de faire cours ne lui avait guère plu. Enfin le contexte était différent, alors tout pouvait très bien se passer. Sauf s'il décidait de laisser les élèves se débrouiller tout seuls...

L'autre membre du groupe était apparemment une autre élève, encore que Léa avait appris à se méfier des apparences. Elle ne la connaissait pas, mais elle espérait que ce n'était pas une bavarde et qu'elle avait un pouvoir utile dans leur situation. Un radar, ça serait chouette ! Comme toujours, l'apprentie déesse se contenta d'un hochement de tête pour saluer ses camarades de course. Puis elle se dit que connaître le nom de l'autre fille serait peut-être pratique, et se présenter la ferait apparaître moins rude.

- Salut. Je m'appelle Léa Dolce.

C'était pas sa voix la plus douce, mais pas non plus une horreur. Elle s'améliorait, vraiment. Il faut dire qu'elle maintenait ses barrières psychiques levées pour éviter de crouler sous toutes les pensées de ce monde, et ce n'était pas évident. Elles cognaient contre et menaçaient de lui donner une autre migraine. Enfin au moins elle avait pu s'isoler avant ce début et était à peu près en forme. Elle devrait tenir. Ensuite, avec un peu de chances, elle serait seule avec ses deux coéquipiers, ce qui rendrait la chose plus facile à supporter.

Elle laissa les autres prendre la carte et se contenta d'y jeter un coup d'oeil. Un arbre hein... vu la description, ça ne devrait pas être trop difficile à trouver. Et puis s'il suffisait de suivre les instructions, ça devrait être facile. Par contre... pouvaient-ils mettre des bâtons dans les roues des autres équipes ? L'idée ne lui plaisait pas trop, mais si elle l'avait eue et que c'était autorisé, il fallait s'attendre à tout de la part de leurs adversaires. Cela dit... pour une fois son domaine divinatoire pouvait se révéler très utile : en baissant ses protections, elle pourrait savoir si on les menaçait ou pas, voire même comment si l'ennemi y pensait. Ce n'était pas une compétence négligeable. Mais bon... tant que rien n'était dangereux, elle n'allait pas le dire aux autres. Dans la forêt, si elle sentait quelque chose de mauvais, comme un animal, elle pourrait prévenir son groupe en leur faisant croire qu'elle détectait simplement les présences, et non pas les pensées.

Une brume bien suspecte se leva. Sans doute le pouvoir d'un organisateur qui les mettait dans l'ambiance. Ca risquait de gêner la vue. Mais finalement pour Léa ce n'était pas un soucis. Elle se baserait sur son propre domaine divinatoire pour savoir où se trouveraient les autres êtres vivants. Enfin un contexte qui la rendait utile ! Elle en sourit un peu malgré les pensées qui l'enquiquinaient contre ses barrières. Ah oui, apparemment cette brume dissimulaient des ennemis. C'est chouette de les prévenir. La baston serait donc au rendez-vous... restait à voir comment ils s'en sortiraient.

Habituée à ne jamais passer devant, Léa attendit que les autres s'avancent pour les suivre. Elle ne savait pas trop s'il fallait courir à la Fort Boyard ou pas, et préférait se caler sur ses compagnons. Et puis elle leur avait laissé la carte, donc elle ne risquait pas d'indiquer la route ! Elle attendit un peu avant de baisser ses barrières psychiques. Avec un peu de bol, les autres équipes se seraient éloignées et elle n'entendrait pas tout le monde. Mais elle en doutait : ils suivaient sûrement tous le même chemin... elle aurait dû proposer à celle d'Aedan une alliance !
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Ven 16 Nov 2012 - 19:35
Quelle sombre idée Curt avait eu de s'inscrire à une course d'orientation, sans doute pas le fait que ce soit pendant la periode d'Haloween, fête qui avait été créer bien après sa mort et dont il venait d'apprendre la conaissance. Au départ croyant qu'il s'agissait d'une personnalité importante le professeur s'était inscris en apprenant qu'il s'agissait d'une course d'orientation, et qui dit course dit récompense pour le gagnant. Le but n'étant donc pas de participer, s'amuser et autre, mais bel et bien de remporter haut la main la victoire. Cependant l'assassin n'avait pas jugé necessaire de connaitre les récompenses qui au final l'importait peu. De plus ce serait l'occasion pour lui de mettre à profit son nouveau pouvoir.
Curt se situait un peu à l'écart du groupe, observant un peu les personnalités présentes, reconnaissant certains visages il élaborat rapidement une liste des points forts et faible de l'assemblée. Soudain, une personne dont Curt ne connaissait pas le nom et qui semblait être sortit de nulle part, se mit à faire des groupes. Des groupes. Oui des groupes ! Inutilement que la sidération de l'assassin solitaire atteignait des records jamais égalé. En effet la simple idée de faire équipe avec quelqu'un le dégoutait, il détestait les personnes qui parlaient pour un rien, qui étaient de véritables amateurs, et qui ne savaient ou ne voulaient pas se battre. Curt détestait un peu tout le monde, ou du moins toutes les personnes qui n'étaient pas capable de l'égaler dans les domaines qu'il pratiquait.
Le hasard voulu qu'il soit avec l'une de ses anciennes élèves et une autre dont il apprit l'existence et dont le visage ne lui disait absolument rien.
Finalement les trois collaborateurs de fortune se réunissèrent, Léa se présenta rapidement sur un ton que l'assassin ne prit pas la peine d'analyser, il avait la carte entre les main et ce n'était absolument pas la présentation de ses partenaires qui l'interessait. se penchant sur le morceau de papier il remarqua qu'une légère brume se répandait sur le sol, léchant ses mollet et augmentait en densité au fur et à mesure que le temps passait.
Puis ayant enregistré les informations qui lui serait utiles, il passa négligemment la carte à l'élève dont il ne connaissait pas le nom, s'avançant pour rejoindre Léa sur ce qui semblait être la ligne de départ.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Sam 17 Nov 2012 - 22:55
Mais quelle idée… Mais quelle idée… Mais bon sang quelle idée !!! J’avais toujours, toujours détesté halloween. C’était niais, enfantin, stupide et ridicule. Alors pourquoi je m’étais inscrite déjà ? Ah oui, une stupide bouffée de nostalgie en voyant l’affiche. Parce que lui aimait cette fête… il l’aimait terriblement… Ah non, ça n’allait pas recommencer ! Je dois me reprendre décidément, je deviens nostalgique et sentimentale en ce moment. C’est tout simplement intolérable… Tout comme cette idée saugrenue de nous mettre par équipe ! Mais ils ne pouvaient pas dire les choses avant enfin ! Certes j’aurais pu lire la note en entier aussi. Enfin, je n’étais pas responsable de toute façon. Je me retrouvais donc avec euh… un type qui semblait être un professeur et euh… une demoiselle aux cheveux blancs. Bah tiens, comme par hasard, des inconnus… mais bon, il faut dire que je ne connaissais personne ici aussi.

Lilith observa de haut en bas les deux individus avec lesquels elle ferait équipe, puis elle soupira longuement, retenant un commentaire désobligeant. Au moins l’une eut la délicatesse de se présenter. Lilith fit une courbette élégante en réponse.

_ Enchanté de vous rencontrer. Je me nomme Lilith, j’espère que nous ferons un bon travail ensemble. Dans ce genre de choses, il n’y a guère que la victoire qui conte, donc faisons de notre mieux. Elle accompagna sa déclaration d’un sourire tendre mais inquiétant.

Ses deux partenaires avaient l’air de déjà se connaitre, mais elle ne s’en formalisa pas. Elle n’était pas associable au point de ne pas se faire une place. Sans savoir pourquoi, la lady se retrouva brusquement avec la carte dans les mains, une inquiétante brume se levant lentement, les enveloppent dans son opaque manteau d’humidité blanche. Un nouveau soupir lui échappa. Si c’était pour les mettre dans l’ambiance, ils auraient pu trouver un peu mieux quand même, parce que de la brume… mais au moins ça rajouté de la difficulté, c’était déjà ça.
Pour des raisons de praticités, Lilith avait choisis de porter un jean assortit à un grand manteau rouge sang. Elle glissa le plan dans l’une de ses poches, non sans l’avoir consulté, histoire de savoir où était leur premier objectif : un grand arbre semblerait-il... Dans ses yeux verts on lisait de la lassitude, mais aussi une immense détermination à l’idée de gagner. Elle laissa l’homme du groupe prendre les devants.

Je regrettais toujours autant ma décision, mais comme on dit, mieux vaut une vie de regrets qu’une vie de remords. Cela n’as aucun rapport… Enfin, pour le moment on devait avancer. Hors de question de prendre du retard ou de perdre ce challenge. Je suis blasé oui, mais déterminée encore plus.
♦ Rose ou chou ? : Mystère
♠ Petits messages : 1471
avatar
Personnage non-jouable
Personnage non-jouable
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Dim 18 Nov 2012 - 14:28
Event secondaire : La course d'Halloween.

Vous avez finalement fait connaissance, ou très légèrement, à présent le départ est donné. Faites comme vous le souhaitez, suivez le chemin linéaire sur la carte, l'Arbre Millénaire n'est pas trop difficile à apercevoir. En effet ses feuilles flamboient d'une étrange lumière, rien de dangereux mais le brouillard, lui, recèle trois présences malsaines, les goules. A vous de vous en débarrasser. La tête miniaturisée se situe aux racines de l'arbre, creuser légèrement et vous la trouvez sans aucun doute. Creuser, avec les mains bien entendu ou autres choses si vous en la possibilité. Une fois la tête miniaturisée, Esther vous donneras les prochaines indications, votre prochaine cible. Bonne chance.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Lun 19 Nov 2012 - 12:23
Hé bé... pour une course censée être un minimum amusante, ça s'annonçait fendard. Vraiment. Entre le professeur qui ignorait royalement tout le monde - ce qui en soit était pas si mal - et l'autre élève, une certaine Lilith, qui faisait presque un discours en se présentant... Enfin Léa pouvait espérer que Curt gérerait très bien les combats qu'il pourrait y avoir. Après tout, la baston était son domaine. Il pouvait bien se permettre de tirer la tronche et de faire son asocial, tant qu'il était utile, c'était parfait pour elle. Quant à l'autre... il n'y avait qu'à espérer qu'elle serait moins bavarde pendant la course et tout aussi efficace.

La jeune fille se contenta d'un hochement de tête pour accuser réception de la présentation. Que la victoire qui compte hein ? Mouarf tant qu'elle s'en sortait en vie, en un seul morceau et de préférence sans migraine, ça serait amplement suffisant pour elle. Si elle pouvait en prime se montrer une certaine utilité, ce serait encore mieux. Chacun avait vu la carte, dont Lilith s'avéra la gardienne, puis qu'à partir. Léa laissa passer Curt devant, puis le suivit tranquillement. Les autres équipes commençaient à s'éloigner à leur tour, certaines suivant le beau chemin tout tracé, d'autres préférant l'éviter et passer par la forêt même. Tant qu'elle pouvait marcher, ma foi elle s'en remettait volontiers au choix du professeur. C'était lui l'expert après tout.

Petit à petit, alors qu'elle sentait de moins en moins de pensées cogner contre ses barrières, l'apprentie déesse les baissa tout doucement. Évidement, elle ne manqua pas de réceptionner celles de ses coéquipiers et fit la grimace. Pourquoi les gens pensaient-ils toujours autant ? Ils devraient apprendre à faire le vide dans leurs têtes parfois, ça les reposerait autant qu'elle ! Enfin... gardant un air peu engageant, elle fit de son mieux pour ignorer leurs blabla intérieur et se concentrer sur les environs. Il y avait une autre équipe pas très loin, mais elle s'éloignait, ce qui était très bien. En revanche... elle ne captait pas d'animaux. Elle commençait à comprendre comment les différencier des êtres plus pensants comme les dieux et autres apprentis. Eux pensaient en terme d'images, et non pas de mots. Et là, il n'y en avait pas. A moins qu'ils se soient enfuis devant le boucan qu'ils faisaient... mais même comme ça, il y avait toujours quelques oiseaux dans les arbres et des petits rongeurs, surtout dans une forêt. Sauf que là... rien.

Donc soit ils étaient dans un lieu plus particulier qu'il n'y paraissait, soit il y avait quelque chose de dangereux qui avait fait fuir les animaux communs. Vu le contexte de la course et la brume qui les entourait, Léa penchait plus pour la seconde hypothèse. Laissant les deux autres s'orienter, elle se contentait de suivre en se concentrant autant que possible sur autre chose que leurs pensées agaçantes. Et puis, en plein milieu, une image lui sauta dessus. Floue, indistincte, ça ressemblait tout de même à une sorte de chair sanguinolente. Et ça donnait l'impression que la chose qui pensait ça avait faim. Yerk...

C'était différent des animaux normaux. Mais pas non plus assez évolué pour que ça pense comme un être humain ou un membre de l'académie. Ca lui faisait un peu penser aux gobelins du bâtiment abandonné, lors de sa mission avec le professeur Dragunov, mais en moins intelligent. Et ça lui plaisait pas plus. Du coup elle s'arrêta en secouant la tête, comme si ça pouvait chasser les pensées de ses coéquipiers et l'aider à se concentrer davantage. Mais bien sûr sans succès.

- Ya un truc dans le coin qui a faim, voire plusieurs. Et vu que les animaux se sont faits la malle, ya fort à parier que c'est nous qui allons être considérés comme le casse-croûte idéal. Non j'en sais pas plus, pas la peine de poser la question.

Autant éviter le blabla inutile. Non elle ne savait pas ce que c'était, ni même s'il n'y avait qu'une ou plusieurs choses. Ni précisément où ça se trouvait. La chose qu'elle pouvait faire, c'était se concentrer autant que possible pour essayer de capter les pensées de la menace et se tenir prête à se défendre. Alors que les autres réagissaient à sa déclaration, elle vit une autre image, qui ressemblait à Lilith, mais en bizarrement déformée. Ca lui rappela l'ours de Ion et elle pointa sa coéquipière.

- Attention, ça va être pour toi !

Et effectivement, à peine une seconde plus tard, une créature bondit d'un buisson sur la demoiselle. Une goule squelettique, aux membres exagérément longs, aux os griffus et aux dents avides de chair tendre.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Mer 21 Nov 2012 - 20:59
Curt avançait calmement, ménageant son effort, ne changeant de trajectoire que pour éviter une douloureuse collision avec un arbre. Soudain l'assassin posa sa paume sur l'écorce noir du végétale et fut choqué interieurement par sa froideur, comme si tout en lui s'était retiré. Non comme si quelque chose le lui avait arraché. Et à y réfléchir il n'avait jusqu'à présent croisé aucune forme de vie, pourtant ils étaient dans l'endroit idéale pour découvrir une biodiversité florissante. D'un léger mouvement latérale de la tête, il se replongea dans la situation et sortit son tomahwak, qu'il prit dans sa main droite, et une dague simple sans réelle importance à ses yeux. Avec nonchalance Curt se mit à faire tourner avec légèreté sa hachette dans sa main pour se rassurer comme pour montrer à d'éventuels adversaire doué d'intelligence, qu'ils n'étaient pas sans défense.


Soudain l'assassin ralentit de façons imperceptible, comme pour marquer un temps d'arrêt, une branche venait de craquer et ce n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd car même si sa capuche couvrait ses oreilles et atténuait ainsi la plus part des sons, il avait l'ouïe fine. Le fait qu'ils soient observé et suivit était à présent une certitude, et étant donné que c'était la seule forme de vie à part eux et les autres groupes, on pouvait en déduire sans trop réfléchir que c'était cette "chose" qui avait chassé les otochtones. La hachette se mis à tourner avec plus d'insitance et de vitesse, tout ceci inconsciemment, il s'agissait en vérité d'un tick qu'il ne semblait pas vouloir le lâcher. Sans prévenir la jeune Léa s'arrêta net et secoua activement sa tête.

- Y'a un truc dans le coin qui a faim, voire plusieurs. Et vu que les animaux se sont faits la malle, y'a fort à parier que c'est nous qui allons être considérés comme le casse-croûte idéal. Non j'en sais pas plus, pas la peine de poser la question.

Ca semblait ressembler à peut près à l'idée de Curt, la faim en plus et ça se tenait, aussi, presque instinctivement il s'était arrêter, près à recevoir la charge de ce qui allait sortir de nulle part tout en passant en revue dans ses connaissance les possibilités d'aversaires. Ce qui était le pire ce n'était pas le combat en lui-même, c'était bel et bien l'attente de l'inconnu. Le tomawahk avait cessé sa course folle et était à présent calme, froid, le seul ami qui restera jusqu'à la mort, et même au-delà dans son cas. Les pensés et les sens semblaient vouloir faire exploser la tête de Curt d'information et d'hypothèse. Soudain Léa se tourna vers l'autre jeune femme du groupe et la pointa du doigt tout en l'avertissant. trop tard, du moins pour elle, des reflexes trop lent allaient peut être lui couter la vie. De son côté l'assassin avait fort à faire car une autre goule avait sonné la charge, touts ongles noircis et remplis de bactéries sortis. Il le reçu avec toute l'aisance et le charme dont il était capable : Un coup de pommeau dans sa bouche ouverte eu pour effet de le stopper net. La goule ne ressentait pas la douleur alors il pouvait bien s'amuser un peu avec ce mannequin de paille mortel, et ses coequipier ? Léa semblait elle même au prise avec une autre goule, chacun le sien donc...

Curt se remit en garde, un pied devant l'autre, parré pour un nouvel aussaut, les mouvements du goule étaient totalement désordonné, aucune anticipation n'était possible il était guidé par son ventre et non pas son cerveau. L'assassin planta sa dague dans une main avancé dans son espace vitale et fit passé le corps sans vie mais pourtant animé par dessus comme une prise de Judo. Avec une certaine aisance la goule se rattrapa les jambes pliées et utilisant sa main gauche en troisième appuis pour tenir en équilibre. Une lugubre bave noir coulait de sa lèvre inferieur entièrement retroussé qui laissait observer ses dents briser sous le premier choc. Il revint irrésistiblement à l'assaut avec la ferme intention de gouter avec cet être qui devait lui sembler fortement appétissant. Sans perde son calme Curt sauta sur place et donna un coup de pieds à pieds joint sur le torse squelettique de son mort-vivant d'adversaire. Celui-ci partit à la renverse après un splendide vole plané. Pour tout être vivant le coup aurait sans doute fait tomber dans les pommes ou au moins coupé la respiration ce qui aurait laissé un temps mort à Curt. Mais ici il s'agissait de quelque chose entre le mort et le vivant, les lois sur la respiration ne s'appliquait donc pas. Curt se releva avec agilité et courut vers une souche prenant appuis sur elle, il s'élança vers une branche et aidé de sa vitesse il se balança vers la branche suivant sur laquelle il atterit mais cette fois si en étant pardessus, et c'est dans une dernière foulée aérienne qu'il s'envola jusqu'au dessus de sa cible, le bras droit levé assennant un coup d'une force prodigieuse au mort-vivant ce qui eu pour effet de lui arracher à moitié le cou des épaules.
Le professeur se releva avec une classe infinie en réfléchissant à l'état des goules.

*Finalement on est pas différent d'eux, nous les dieux, on est tous les deux mort et revenu à la vie, sauf que eux ils sont en décomposition et ont toujours faim...*

C'est toujours l'arme au poing que Curt se retourna vers ses élèves pour voire si ils étaient en difficulté.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Sam 24 Nov 2012 - 16:26
Avancer, tout droit, toujours tout droit. C’est marrant cette brume, on dirait qu’elle a tout chassé dans les environ… au moins si quelque chose nous saute dessus ça se verra… se sentira en tout cas. Je me perdais doucement dans mes pensées, cette brume me faisant penser un peu à la métaphore de la vie : on avance, tout droit, sans jamais rien voir, sans jamais savoir ce qui va nous tomber dessus… que c’est poétique, j’en vomirais si ce n’était pas de moi.

- Ya un truc dans le coin qui a faim, voire plusieurs. Et vu que les animaux se sont faits la malle, ya fort à parier que c'est nous qui allons être considérés comme le casse-croûte idéal. Non j'en sais pas plus, pas la peine de poser la question.

Evidemment, il aurait été trop beau qu’on ai rien à affronter, qu’on puisse aller tout droit sans se soucier de rien, juste de notre but. Comme tout le monde, je m’étais arrêté au milieu du chemin. Je doute que se soit la meilleure idée du monde, on fait un peu proie facile comme ça tout de même…

- Attention, ça va être pour toi !

Lilith sursauta, sortant brusquement de ses pensées. Elle n’eut pas le temps de demander ni quoi ni quand qu’une créature infâme se jeta sur elle, toute griffes dehors. La demoiselle fit un bond avec un cri perçant, sentant les griffes effleurer sa chaire, déchirant son jean. Bizarrement, sa première pensée ne fut pas *Ouf, pas passé loin.* mais plutôt *Ouf, ce n’est qu’un jean.* Oui, elle est tellement superficiel… mais au moins maintenant elle écoutait ce que les autres disaient. Sauf qu’ils étaient un peu occupés eux aussi maintenant.
S’il elle avait été un peu plus attentive, elle aurait constaté la tension montant autour d’elle, ainsi que l’attitude de ses deux partenaires. Elle aurait alors vus l’arme tournant rapidement, nerveusement entre les mains du professeur. Elle aurait peut-être aussi entendus le craquement pourtant si proche d’eux. Et surtout elle aurait capté cette odeur horrible avant même que la goule lui saute dessus. Mais maintenant il était un peu tard pour songer à tout ça.

Lilith sentait son sang bouillir en elle. Sa cuisse, légèrement en taillé, la picotait un peu aussi. Il était temps pour elle de voir ce que son pouvoir pouvait donner en situation de combat. Elle commença par trempé ses doigts dans la petite goutte de sang qui s’écoulait le long de sa jambe, elle le durcit, et s’ouvrit l’intérieur de la paume, formant un long fouet de sang qu’elle fit claquer sur la créature, lui ouvrant le dos. Ça n’eut pas grand effet à part celui de l’énerver un peu plus peut-être… Lilith soupira, fixant la créature avec un regard glace. Le fouet se couvrit de fines pointes et elle multiplia les coups, lacérant la goule sans que cela la fasse vraiment reculer, ne la gardant pas très longtemps à distance non plus. La panique monta un peu en la demoiselle.
Après un instant de réflexion et plusieurs tentative pour se rappeler ce qu’elle savait de ces... choses, Lilith finit par avoir une ombre d’idée. Elle commença à se déplacer autour de la goule, souplement, mais assez lentement à cause de la griffure. Comment une plaie si petite pouvait vous ralentir autant ! Quand enfin elle eut l’angle qu’elle cherchait, elle s’approcha le plus possible et frappa la goule au cou, le fouet s’enroulant autour. L’idée n’était peut-être pas très bonne et un peu risqué, les goules n’ayant pas besoin de respirer, la voilà déjà qui fonçait vers la jeune lady, se concentrant au maximum, Lilith fit sortir de longues pointes de son arme de sang, fermant les yeux.

Rien, pas de douleur, pas de sang, juste un bruit sourd. Pourtant elle était toute proche, cette chose immonde… ne me dites pas que… Doucement, j’ouvre un œil, puis l’autre. A mes pieds la tête de la goule finit de rouler doucement, plus loin le corps est tombé. Je tremble comme une enfant devant un film. C’est qu’elle m’a fait peur cette saloperie ! J’ai vraiment finit par croire que j’allais y passer moi ! Mais bon, tout été calculé… et j’ai eus pas mal de chance aussi il faut l’avouer… mais pourquoi personne n’est donc venu m’aider ! C’est inadmissible, laisser une faible femme combattre une telle créature ! Pour la peine je vais m’asseoir, nah ! J’ai la tête qui tourne…
♦ Rose ou chou ? : Mystère
♠ Petits messages : 1471
avatar
Personnage non-jouable
Personnage non-jouable
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Dim 25 Nov 2012 - 12:40
Event secondaire : La course d'Halloween.

Une fois que vous aurez réussi à récupérer la tête miniaturisée, Esther apparaîtra avec grâce devant vous. Seul son large sourire inquiétant se laissera apercevoir sur son visage emblématique. Elle vous tendra sa main et vous demandera la tête miniaturisée. Vous lui donnerez. Ensuite elle vous proposera trois chemins possibles pour la prochaine cible : La Fleur de Chaos. Egalement, par la suite, elle vous rendra la carte avec de nouvelles indications dessus, même si tout dépend de quels itinéraires vous déciderez.

- Chers participants, vous avez la possibilité de suivre trois chemins à partir du plan que vous tenez dans les mains, je vais vous les énumérer, écoutez bien.

Voici alors les trois chemins possibles pour acquérir la Rose du Chaos. Celle-ci se trouvant au fin fond d'une grotte ténébreuse bien entendu.

- Premier itinéraire : Vous passez à travers les marécages dont les eaux croupies regorgent de goules principalement et d'une reine Goule de niveaux 5 (si vous choisissez ce chemin, ce sera trois goules encore une fois plus la Reine en même temps). Une fois que vous vous serez débattues avec ces créatures (tuer ou fuir, telle est la question, respecter bien les niveaux, n'oubliez pas). Vous arrivez à la grotte du Chaos. Là, simple banalité après ce que vous venez de rencontrer. La rose sera 500 mètres à l'intérieur, dans le noir le plus totale, débrouillez-vous alors.

- Deuxième itinéraire : Vous vous engouffrer dans la forêt dont les arbres ont des allures inquiétantes. Vous suivrez une sorte de sourie rencontré totalement au hasard et vous ne savez pas pourquoi mais vous aurez le pressentiment qu'elle peut vous aider. Au final, la sourie vous guide à l'entrée de la Grotte du Chaos, mais un problème vint à votre rencontre. Une silhouette nocturne aux yeux jaunes vous bloquent le passage, vous forçant à répondre à l'énigme suivante : Deux gardiens sont devant 2 portes. L’une mène au Paradis, et l’autre en Enfer. L’un des gardiens est un menteur (il dit toujours le contraire de la vérité), et l’autre, au contraire, ne dit que la vérité. On ne sait pas quel gardien est devant quelle porte. On veut bien sur savoir où est le Paradis. Pour cela, on peut poser 1 question. Attention, on n’a qu’une seule question à poser à 1 seul gardien.. Ainsi, si vous trouvez la solution de cette énigme, l'ombre disparaîtra et vous pourrez aisément récupérer l'item.

- Troisième itinéraire : Course poursuite à travers les bois. En effet, une Banshee, oui, vous avez bien lu, une Banshee (monstre du bestiaire de niveau 5) apparaît au moment où Esther disparaît elle aussi. Vous n'avez bien entendu aucune chance de la battre, pour cela, la fuite s'impose. Vous courrez, courrez, entendant son cri atroce au loin. Puis vous tombez sur la grotte, dommage la Banshee est là, enfoncez-vous rapidement dans la grotte et saisissez la Rose pour la faire disparaître.

Une fois la Rose récupérée, même schéma qu'auparavant, Esther apparaîtra pour vous donner la suite de la course. Bonne chance et amusez-vous bien !


- Réfléchissez bien sur l'itinéraire, concertez-vous pour le choisir, ne décidez pas en solo.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Mar 27 Nov 2012 - 19:14
Est-ce que son avertissement avait été vraiment utile ? Léa n'en était pas sûre, mais elle n'avait pas eu le temps de vérifier la chose. A peine ses paroles prononcées qu'une autre pensée imagée lui parvint, dans laquelle elle reconnut l'ombre du professeur, et une autre, où il était clairement question d'elle. Qui d'autre portait une robe bleu foncé ici ? D'où ça venait, elle n'en savait rien et ne chercha pas : elle bondit sur le côté pour éviter la goule qui la frôla de peu. Elle n'eut pas besoin de regarder si les autres pouvaient l'aider : leurs pensées parlaient pour eux. Curt était trop concentré sur sa cible, avec des idées limite militaires dans la tête, et Lilith se souciait plus de son jean que du reste... Agacée, elle leva ses barrières psychiques. Ca la coupait aussi des idées de la goule, mais mieux valait ça qu'être déconcentrée par celles de ses coéquipiers.

L'apprentie déesse recula en gardant son adversaire face à elle. Qu'est-ce que ça puait ! Et la chair décomposée n'était pas vraiment très agréable à regarder, pas plus que ces os qui dépassaient par endroits... une goule... elle avait lu quelques phrases sur le sujet dans un des livres de la bibliothèque, une espèce de bestiaire général. Qu'est-ce que ça disait déjà... ? Ca bouffe la chair pourrie, voire la fraîche quand elles ont faim. Génial... et comment on les tue ? Ahah c'était pas marqué. Bon pas de panique, d'abord gagner du temps pour réfléchir, parce que même si la bestiole n'était pas très rapide, elle bougeait. Léa décida de tester son contrôle des limites et se concentra exclusivement sur l'agilité. Sa première esquive la flanqua littéralement par terre après avoir cogné un arbre. Didju mais c'était énorme ! Elle s'attendait pas à aller aussi vite...

Sa goule en profita pour se jeter sur elle, lui agrippant les épaules de ses long doigts secs, et ses mâchoires se refermèrent sur l'épaule droite de sa victime. Léa serra les dents, réagir, gueuler ensuite. Gardant la tête froide - après tout à côté du démon d'Isanagi c'était de la gniogniotte ce truc - elle se concentra sur sa force physique cette fois et décocha un coup de tête à celle de la goule. Ca suffit à la faire lâcher sa chair fraîche, heureusement à peine mordue. Léa n'attendit pas pour enchaîner avec un coup de genou afin de se dégager tout en ramenant ses mains sur celles de la créature. Elle serra et lui broya les poignets dans un craquement écoeurant... yerk.

Mais ça ne semblait pas avoir fait grand mal à la goule. Le coup de genou la fit valser sur le côté, et elle griffa les épaules de l'apprentie déesse en essayant de s'y rattacher. Heureusement elle rata les bretelles de sa robe. Léa se hâta de se relever, hmf les entailles étaient légères mais ça piquait quand même. Et maintenant ? Esquiver en cherchant un moyen de finir la chose. Elle recula quand la goule aux poignets cassés s'avança vers elle. Que faire... ? Dans les films, on disait qu'il fallait les brûler ou leur couper la tête. Elle n'avait pas de quoi cramer la chose, et la tronçonneuse n'était pas fournie avec l'uniforme de l'académie... elle ne pouvait que compter sur son contrôle des limites et son intelligence. Mais le premier risquait fort de l'affaiblir si elle l'utilisait trop. Et la seconde ne l'aidait pas des masses. Réfléchir, réfléchir...

Contournant un arbre pour s'en servir comme bouclier précaire, le regard doré de Léa tomba sur un bâton. Elle le ramassa vite fait, cherchant comment l'utiliser au mieux. En temps normal, ça ne serait certainement pas assez solide pour décapiter une créature. Mais en y mettant une force bien plus importante qu'un humain basique ? Hm... la goule continuant de s'approcher et semblait prête à émettre un son, la gueule grande ouverte. Son haleine ? Le bouquin en parlait. Et bien elle n'avait plus le loisir de la réflexion. L'idée de tester les effets de cette attaque ne la tentait guère. Se concentrant sur sa force, elle s'approcha rapidement et donna un grand coup dans la gorge de sa cible. Le bâton parvint à trancher la moitié de la chair et cogna contre la colonne vertébrale, qui craque tout de même joliment.

L'apprentie déesse n'attendit pas que la chose, qui se mit à gargouiller, ne réagisse : elle cassa son bâton, et fit la même chose avec ce qu'il en restait de l'autre côté du cou de la goule. Cette fois, l'os ne tint pas et se brisa, libérant ainsi la tête putréfiée qui alla rouler au sol. C'était purement... écoeurant. Mais au moins la bestiole ne bougea plus. Enfin presque plus : le corps rejoignit la tête en s'affalant mollement au sol. Tu parles d'une course d'orientation... ils essayaient de les tuer ou quoi ?!

Revenant aux autres, Léa put constater qu'ils s'en étaient bien mieux sortis qu'elle. Curt n'avait pas l'air de s'être ne serait-ce que froisser la cape, et Lilith n'avait apparemment qu'une simple entaille à son pauvre jean. Alors qu'elle... certes, ce n'était rien de grave, mais la petite trace de morsure à son épaule, ajoutée aux marques de griffures juste à côté, étaient fort désagréables. Enfin elle n'y pouvait rien. Elle avait toujours dit qu'elle n'y connaissait rien au combat. Restant silencieuse, elle haussa les épaules en guise de réponse aux éventuels commentaires des autres, et se contenta de suivre jusqu'à ce foutu arbre où ils trouvèrent avec une facilité déconcertante la fameuse tête miniaturisée. Tsss.

Esther débarqua de nulle part pour la leur piquer aussi sec d'ailleurs, avant de leur proposer trois itinéraires différents. Heu... les marées, la forêt... et un truc obscur pour le dernier... ça lui plaisait pas cette affaire-là. Mais bon quelque chose lui disait que, peu importait le choix, dans tous les cas ils en prendraient plein la figure, alors...

- Ca m'est égal, je vous suis.

Résignée à sûrement rencontrer d'autres choses peu amicales, Léa baissa ses barrières psychiques. Quitte à finir en morceaux, autant prévenir les autres autant que possibles avant.


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Sam 1 Déc 2012 - 0:29
Curt s'avançait donc, le dos droit, le menton bien levé et le souffle léger. Sa façons à lui de montrer que ce n'était là qu'un léger échauffement et qu'il avait encore de grandes réserves. Il considéra ses partenaires d'infortune avec une certaine indifférence, ne se préoccupant que très peu de leur état physique. L'assassin fit tout de même une rapide évaluatuion des dégats causée par l'assaut des goules : Une blessure qui ne semblait pas être grave au niveau de l'épaule droite, elle pouvait toujours s'infecter mais Curt ne comptait pas s'éterniser ici; quant à l'autre jeune femme, elle n'avait qu'une légère entaille sur la cuisse. Rien qui ne les empêcherait ou les ralentirait durant la course donc...

Esther apparut tel un fantôme, ça semblait être une habitude de sortir de la brume pour elle, mais peu importe. Trois chemin possibles, cruel dilemme que voilà : Aujourd'hui à la carte :
- Une brochette de goule servit dans ses marais
- Une énigme mortel
- Une course poursuite avec un reptile tout droit sortit d'un cauchemard.
L'embarras du choix donc, tellement de possibilités, Curt les aurait bien toutes prises mais ce ne serait surement pas l'avis de ses petites camarades qui peinaient déjà à s'en sortir avec une goule.

Sans concerter qui que ce soit le professeur prit donc le premier itinéraire proposé, pourquoi lui ? Parceque c'était le premier et que Curt voulait arriver le premier... logique. L'assassin avançait en ligne droite, ne tournant que pour éviter les troncs d'arbres aux formes étranges, se remémorant à chaque instant une unique phrase qui lui donnait la force d'avancer depuis toujours : "Je réalise aujourd'hui que ma route sera semée d'embûches. Qu'elle ne me menera pas toujours où je le désire, mais quoi qu'il arrive, je la suivrais."
La route de chacun est tracé, c'est une loi immuable, nous pouvons toujours nous en détourner mais il arrive un jour où nous y sommes tous confronté.

Le professeur posa une main se le dernier tronc, celui qui marquait la frontière entre cette étrange forêt et ces marais à l'odeur repoussante. A certains endroit des touffes d'herbes jaunes sortaient de la brûme marquant l'unique relief du paysage alentour. La décomposition qui devait grouiller dans cette eau stagnante ne serait sûrement pas un remède contre une infection possible d'une plaie. De plus l'opacité de l'eau combinée à la brume empêchait de voire où l'on posait les pieds. Autant taper à tatont dans une pièce remplie de pièges à ours. Et avec le tas de saloperies qui pouvait se cacher un peu partout, il y avait vraiment de quoi se réjouir. Curt plongea donc son pieds droit, stupide superstition mais bref, dans un mélange de vase, d'eau et de feuillage en décomposition. Rapidement il se mit à avancer, faisant abstraction de l'odeur qui reignait. Une "chose" à l'aspect gluant lui frôla la jambe, dans un crispement exaspéré Curt leva les yeux au ciel et reprit la route. L'instinct de l'assassin le prévenait qu'ils étaient observé, c'était d'ailleurs une évidence et ils avait été prévenue lorsqu'ils avaient choisis le chemin. Il n'attendait donc plus que le signal de l'attaque qui serait donné par Léa sans aucun doute.
Il fut bref et sans hésitation :

- Ils arrivent.

Curt sortit son arc et encaucha une flèche, se préparant à recevoir un invité. Et toujours cette attente exaspérente avant l'action. Pourquoi tout le monde se faisait toujours attendre ? Au XVIIIème siècle les gens était ponctuel ! On se tappait sur la gueule d'un coup comme ça ! Mais au moins on ne se faisait pas désirer ! Ces goules n'avaient donc aucun savoir vivre ?!
Finalement, c'est dans un bruit de sussion et de gargouillis qu'une de ces choses deigna sortir de l'eau pour attaquer l'assassin, qui, branché sur du 4000V décocha la flèche instantanément qui alla se figer dans la cage thoracique de la bestiole. Ce qui ne fut pas particulièrement une bonne idée car elle disparut dans l'eau absolument pas gênée par la bout de bois qui la traversait de part en part. C'est sans surprise qu'une main ferme lui attrapa la jambe gauche pour le faire tomber, mais prévoyant Curt avait anticipé l'éventualité et n'eu qu'à plonger ses deux bras dans l'eau en se penchant en arrière pour pouvoir tenir. Il fixa la goule avec un regard mauvais et lui enfonça le pieds qu'elle tenait dans le visage avant de lui sauter dessus, et une fois à califourchond sur son torse, de la ruer de coups qui airait été mortel pour un vivant. Lorsque l'assassin se releva il était trempé et portait quelques éraflures sur la joue droite dû à une légère griffure de l'adversaire lors d'un spasme. Il se tourna vers les deux élèves et remarqua une masse assez imposante derière Léa qui allait leur donner un peu plus de problème que les sous-fifres...
♦ Rose ou chou ? : Mystère
♠ Petits messages : 1471
avatar
Personnage non-jouable
Personnage non-jouable
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Mer 5 Déc 2012 - 20:46
Event secondaire : La course d'Halloween.

Esther apparait soudainement, la Reine Goule est toujours là mais l'organisatrice fit disparaître votre compagnon de course : Lilith. Pour quelles raisons ? Vous ne le saurez pas. Une fois que vous aurez terminés de débattre avec la Reine, elle vous donnera la suite de la course.

Elle vous demandera la rose, vous referais le même schéma, vous lui donnerez et elle vous donnera de nouvelles instructions. Il vous restera encore deux tours à faire. Maintenant, vous allez devoir récupérer le buste cristallisé qui se trouvera sur la paroi de cristal. Cette paroi se situent au-dessus de la grotte de la rose, à environs un kilomètre de votre position, vous devrez la grimper pour trouver l'encoche dans la paroi où se situe le buste. Attention, grimpez la falaise est dangereux et une créature plutôt surprenante vit dans les environs, il vous faudra faire très vite ! Une fois ce buste récupéré, vous n'aurez plus que la dernière étape à faire et pas des moindres.




Lilith exclue en raison de sa non-réponse après quatre jour.

Vous devrez faire à présent des posts de plus de trente lignes vu que vous n'êtes plus que deux.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Jeu 6 Déc 2012 - 10:54
Léa suivit Curt en silence, concentrée sur son domaine divinatoire. Elle captait les pensées de ses compagnons mais faisait de son mieux pour ne pas y prêter trop d'attention. De toute façon, vu ce qu'ils avaient en tête... entre le professeur psychopathe qui réfléchissait comme un militaire et l'autre fille qui geignait sur ses vêtements... rien de passionnant, ni rassurant d'ailleurs. Enfin elle faisait avec.

Il se révéla vite que le professeur avait choisi la baston pure et simple. Enfin simple... vu le terrain qui apparaissait devant eux, la jeune fille avait des doutes. Déjà que de base elle ne savait pas vraiment se battre, mais alors en prime dans un marécage, les pieds empêtrés dans la boue... ça s'annonçait difficile. Mais bon, s'ils faisaient demi-tour pour changer de chemin ils perdraient trop de temps, alors inutile de se plaindre. Ce qui ne l'empêcha pas de grimacer quand elle posa le pied dans l'eau croupie et vaseuse. Yeurk... heureusement qu'elle avait troqué ses sandales habituelles pour des bottes noires toutes simples, plus pratiques pour une course. Elle prit la peine de relever les bords de sa robe et de les attacher, non pas pour éviter la saleté - vu le combat qui les attendait elle ne risquait pas de rester propre longtemps - mais pour ne pas être gênée dans ses mouvements.

Les bruits de succion lorsqu'ils marchaient étaient vraiment écoeurant... on était pas censés s'amuser dans ce genre de trucs ? A croire qu'Esther l'organisatrice avait plutôt envie de les massacrer. Enfin bon trop tard pour se plaindre. Laissant de côté ses petites misères, elle observa les alentours en continuant de suivre Curt. Elle commençait à capter des images qui lui étaient familières. Elle avait remarqué que, lorsqu'elle entendait des pensées de créatures non humaines, elle parvenait à repérer un petit quelque chose qui les distinguait. Elle ne saurait expliquer quoi, comment moins commun, juste que c'était comme ça. Elle savait que les goules étaient là, assez proches pour qu'elle les sente. Elles les observaient, peut-être méfiantes, ou juste à l'affût du bon moment. Etaient-elles assez intelligentes pour ça ? Aucune idée. Mais ils n'eurent pas à attendre bien longtemps : les images se changèrent vite en projet de repas festif.

- Ils arrivent.

Au moins, elle avait prévenu. Restait à survivre maintenant, elle n'avait pas envie de se faire manger une autre épaule. Sachant très bien que Curt gérerait parfaitement de son côté, Léa se concentra sur sa propre vie. La première goule jeta son dévolu sur le professeur, mais on n'ignora pas pour autant son élève d'un cours. Son adversaire ne comptait pas faire dans le fin : la goule putride, à l'odeur encore plus insupportable que celles du bois à cause du marais, bondit sur sa proie en exhalant un souffle fétide. Appréciant grandement d'avoir remonté sa robe, l'apprentie déesse se hâta de bondir en arrière en se concentrant sur ses capacités physiques pour l'éviter. Une griffe lui frôla le ventre en éraflant un peu la robe, mais rien de méchant.

Elle n'était pas à son avantage dans cet environnement. Levant la tête, elle avisa un arbre tordu conséquent et se hâta de bondir en tendant les bras. Elle entoura une branche assez grosse pour soutenir son poids et y grimpa avec la force de l'habitude. Ca, elle savait faire, et bien même ! La goule en bas sauta aussi mais pas assez haut. Elle n'avait pas de contrôle des limites celle-là, ahah ! Bon cela dit, même si Léa s'était éloignée du danger principal, ça n'allait pas l'aider à le faire disparaître. Puisque physiquement, elle n'était pas très douée, il fallait faire marcher sa cervelle. Comment venir à bout de celle-là...

Elle observa autour d'elle. Non, pas de fusil à pompe venu de nulle part. Dommage. Apparemment la meilleure technique pour achever une goule consistait bel et bien à lui arracher la tête. Mais avec quoi... elle pouvait retenter le bâton, mais ça ne tranchait pas assez et elle ne voulait pas s'épuiser avec son pouvoir. Elle n'avait pas oublié qu'il y avait aussi le boss du coin qui viendrait, comme dans les jeux vidéos. Alors que faire... hum... la branche sur laquelle elle se trouvait était assez longue et épaisse, et la goule juste dessous... ma foi, n'ayant pas de meilleure idée dans l'urgence de la situation, la jeune fille prit sa décision. Se levant en équilibre sans problème, elle se concentra et donna un grand coup de pied à l'extrémité de son appuis, avant de sauter pour éviter la chute brutale. La branche craqua sec, pencha, puis tomba brutalement en plein sur la goule qui se retrouva bien écrasée. Léa s'était accrochée à la petite soeur de la disparue. Constatant que ça ne bouchait plus là-dessous et qu'elle ne sentait plus de pensées de son ennemie, elle lâcha pour retomber souplement dans la vase. Yeurk toujours.

L'apprentie déesse avait réussi à s'en tirer, sans trop de dégâts cette fois, juste la fatigue qui grandissait à force d'utiliser son nouveau pouvoir. Mais elle s'était tellement concentrée sur sa goule qu'elle n'avait plus fait attention au reste. Elle sursauta donc vivement en sentant une chose bien plus conséquente derrière elle et fit volteface en reculant précipitamment. C'était quoi ce... truc ?! Sûrement le boss. Comment avait dit Esther déjà ? La Reine ? Quelque chose du genre. Continuant à reculer pour éviter d'être une cible trop facile, Léa chercha ses compagnons. Curt était proche, apparemment toujours d'attaque et... seul. Où était passée Lilith ? Et pourquoi Esther était à sa place ? Oh Deus... comment voulait-on qu'ils s'en sortent à deux ? Même si Curt gérait à la perfection le combat, ce n'était pas son cas à elle...

La Reine ne sembla pas apprécier les intrus sur son territoire, ni ce qu'ils avaient faits à ses "petits". D'ailleurs, la troisième goule du groupe se tenait à ses côtés, Lilith n'avait sûrement pas eu le temps de s'en occuper. Ca craignait... seule, elle n'aurait pas cherché midi à 14h : elle aurait filé aussi sec. Mais elle se doutait que pour Curt, la fuite n'était pas vraiment une option. Psychopathe, il préférerait sûrement affronter les deux ennemis. Sans doute était-il assez fort pour ça d'ailleurs. C'était un prof de combat après tout. Mais ça ne plaisait pas des masses à la pauvre Léa.

- Je vote pour la fuite.

Au moins il était prévenu. Avec un peu de bol, il approuverait et le trio devenu duo se ferait la malle sans demander son reste. Ils devaient bien pouvoir semer ces deux morts-vivants, quitte à laisser des obstacles derrière eux pour les bloquer. Sinon... Léa ne pouvait que faire de son mieux pour prévenir Curt des mouvements des deux adversaires afin qu'il esquive au mieux. Mais quant à combattre réellement, elle ne le pouvait pas. Une goule, ça pouvait passer, mais deux, dont une Reine... elle n'avait aucune chance.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Sam 8 Déc 2012 - 22:06




Les possibilités de combats étaient réduites au nombre de deux, combattre ou fuir, cette dernière option était celle pour laquelle sa camarde d'infortune penchait le plus. Les deux pouvait amener à la mort comme à la gloire. L'ambiance était aussi tendu que le moindre des muscles de Curt et le moindre faut pas pouvait se révèler dur de conséquence. De ce choix découlerait la victoire ou la défaite. Lillith venait de se faire kidnapper sans aucune raison valable. Le cerveau de l'assassin tournait à tout allure évaluant le plus de possibilités possible, ne laissant pas passer le moindre détail. Si ils fuyaient il faudrait traverser tous ces marais à pieds ce qui aurait sûrement pour effet de les ralentir, de plus ces petites saloperies avait l'avantage de se déplacer avec aisance ici, du moins c'est l'impression qu'elles lui avait donné. Peut être que la Reine aurait plus de mal, à ce moment il lui suffisait de tuer la goule et ils seraient tranquille; mais peut-être pas.

Les deux goules s'avançaient prêtent à en découdre, Curt choisit l'option qu'il pensa être la meuilleur, utilisant sa dague à corde il empalla la cage thoracique du goule de base et tira violement pour l'amener jusqu'à lui où il l'acheva d'un coup de dagues dans la nuque. Toujours penché sur sa victime il tourna la tête vers Léa et prononça ce mot remplit de sagesse et tellement original :

- Courts !

L'assassin se releva en sortant ses deux armes du cadavre sans vie, bien qu'il n'en possédait déjà pas beaucoup, rangea ses deux lames et dégaina avec aisance son pistolet à silex, prenant bien le temps de viser la tête de l'immonde bestiole qui à présent piquait une vértable crise de nerds. Plus elle serait proche, plus il ferait de dégats, il plongea ses yeux dans l'orbite unique de la chose, l'autre ayant apparemment pour une raison que Curt ignorait et qu'il pensait être mieu d'ignorer. Finalement elle se jeta sur lui dans un gargouillis à en faire frémir plus d'un, un unique coup de feu. La bête repartit en arrière se tenant le visage entre se qui ressemblait à des mains. Ni une ni deux, l'assassin emprinta la voie de Léa sautant de butte d'herbe en bute d'herbe, ne se souciant que très peu de l'atterrissage qui se terminait souvent par une roulade. C'est éssouflé et trempé qu'il arriva de l'autre côté, cherchant la jeune femme du regard, mais aussi l'adversaire à qui ils avait faussé compagnie.


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. - Mar 11 Déc 2012 - 10:55
Curt réfléchissait à toute allure, et ce n'était pas pour plaire à Léa. Mais bon vu la situation, il valait mieux ça que de rester la tête vide sans envisager une solution. Elle faisait de son mieux pour ne pas trop y faire attention mais c'était difficile. Il examinait chaque détail, minutieux, vraiment comme un militaire. Ou en tous cas ceux qu'elle voyait dans les films de son vivant. C'est vrai que fuir ne serait pas si facile que ça, avec la vase qui les ralentirait, mais dans ce cas il suffirait de passer par les arbres. L'apprentie déesse se sentait assez agile pour faire ça. Ce serait bête de filer et de se faire rattraper aussi facilement par les bestioles.

Cela dit, le professeur passa d'abord à l'attaque. Sentant ce qu'il avait en tête, Léa ne bougea pas, de toute façon elle ne pouvait rien faire de vraiment utile, surtout sans armes. Il explosa en finesse la goule qu'il avait attrapée, limite harponnée, miam, ce qui sembla surprendre les deux autres. Elle n'eut pas vraiment besoin d'entendre son ordre pour savoir ce qu'elle avait à faire. Elle hocha la tête pour montrer qu'elle avait compris et ne demanda pas son reste. Il gérait très bien, elle ne ferait que le gêner, donc cassos !

Elle s'éloigna autant que possible en pataugeant dans la vase jusqu'à atteindre une butte d'herbes à peu près solide. De là, elle se hâta de grimper dans l'arbre le plus proche, utilisant sans scrupule son contrôle des limites pour améliorer son agilité. Si on lui avait dit que passer son temps libre sur Terre à escalader les troncs lui serait utile un jour de cette façon... elle aurait bien rigolé. Mais le fait est que son expérience de grimpeuse l'aida beaucoup à mettre de la distance entre le sol bourré de goules et elle. Une fois atteint un point intéressant, elle prit son élan, en parfait équilibre, et courut sur la branche pour sauter vers l'arbre le plus proche du sien.

Elle se débrouillait assez bien, mais utiliser son nouveau pouvoir commençait sérieusement à la fatiguer. Le problème était qu'elle n'avait pas vraiment le choix. Soit elle se calmait et risquait de se faire rattraper, soit elle forçait et risquait de finir dans les pommes, ce qui ne serait pas forcément mieux dans un endroit pareil. Son corps trancha lui-même la question : commençant à s'épuiser, elle rata un saut, dérapa sur une branche et dégringola d'un arbre avant d'atterrir dans un gros "Splaaaaaash" dans la vase. Heureusement c'était un peu plus profond ici, et les branches basses avaient atténué le choc, mais ça restait très... yeurk... Elle était couverte de... cette chose gluante et puante. Deus, quelle horreur ! D'accord elle n'était pas très maniaque côté tenue mais là...

Enfin c'était toujours mieux que d'être bouffée par des goules. Si si. Léa se releva en enlevant la vase de son visage et de ses cheveux. Yeurk, vraiment... où elle était tombée d'ailleurs ? Elle n'avait pas la carte, ni fait attention à la direction de sa fuite. Il semblait n'y avoir rien de vivant dans le coin, même pas d'animaux. En regardant autour d'elle, l'ombre d'une grotte attira ses yeux. Avec tout ça, elle avait complètement oublié leur but. Une rose de quelque chose, c'est vrai. Puisqu'elle était là...

L'apprentie déesse quitta tant bien que mal la vase pour gagner la petite berge sèche devant la caverne. Elle essora sa robe, qui était vite passée du bleu au verdâtre boueux, et entra en tâtant une paroi. Son pouvoir lui disait qu'il n'y avait rien de vivant là-dedans, mais ça ne voulait pas dire aucun danger. Cependant, elle parvint à atteindre le fond, lentement mais sûrement, et l'obscurité régnait en maître. Elle n'avait rien pour s'éclairer, zut... tant pis, elle fit de son mieux pour tâter le terrain avec les pieds, et finit par cogner contre quelque chose de solide. Se baissant, elle tâtonna de la main et ses doigts se refermèrent sur la tige... et les épines... tsss c'était pas son jour.

Léa mit encore du temps avant d'arriver à ressortir de là. Heureusement ses yeux s'étaient habitués à l'obscurité et elle distingua bien vite la lueur de l'extérieur, lumineuse à côté de la grotte. Elle sentit alors des pensées et s'arrêta à l'abri de la caverne, méfiante. Ami ou ennemi ? Curt ou goule ? La chose s'approcha et elle reconnut alors son professeur. Il avait filé lui aussi et semblait en bon état, si ce n'est essoufflé par la course. La jeune fille se remit en mouvement et sortit de la grotte pour le rejoindre. Elle ne sentait rien de plus que lui, apparemment ils avaient réussi à semer les goules. Et ma foi elle n'avait guère envie de rester sur place pour les attendre, si jamais elles les pistaient.

L'apprentie déesse allait parler quand Esther revint de nulle part. Didju c'était flippant ! Bon ben elle lui donna la rose alors, et écouta... la suite... ils avaient pas encore fini ? Elle voulait les tuer ou quoi ? Les goules c'était pas assez ? Cette nana devait être une sadique de première. C'était quoi maintenant... une escalade ? Oh génial... sauf que si Léa s débrouillait bien dans les arbres, là il s'agissait d'une falaise, rien que ça, au dessus de la grotte. Fastoche... comme si ça suffisait pas, il y aurait encore une bestiole dangereuse. Youhou c'est la fête !

Léa jeta un coup d'oeil à Curt. Il semblait avoir de la corde sur lui, ça pouvait peut-être les aider, ou au moins sécuriser un peu l'escalade. Le reste... elle était trop fatiguée pour continuer son contrôle des limites, alors ça se jouerait avec son agilité naturelle. C'était déjà pas mal, restait à voir ce que donnait la grimpette.

- Vous avez une corde pour qu'on s'assure ? Pour ma part je pense pouvoir sentir où se trouve cette créature et la contourner, sauf si elle peut aussi nous détecter de loin.

Elle ne pouvait vraiment pas faire mieux. Et encore, elle essayait de pas trop tirer la tronche. Vivement que tout ça se termine et qu'elle aille s'écrouler dans son lit...
Contenu sponsorisé
Re: Event S.4 : La course d'Halloween. -
Event S.4 : La course d'Halloween.
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Event S.5 : La course d'Halloween.
» [Event] Un feu d'artifice pour Halloween ; pv. Zoldern K. Nozomi & Ardghal O'Leary
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR
» EVENT: Halloween Wedding [public]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Centre de sport et d'examens-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page