Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Event S.1 : La course halloweenesque !

Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Mystère
♠ Petits messages : 1471
avatar
Personnage non-jouable
Personnage non-jouable
Voir le profil de l'utilisateur
Event S.1 : La course halloweenesque ! - Mer 14 Nov 2012 - 14:49
Event secondaire : La course d'Halloween.

Groupe par ordre de postage (peu importe pour le premier tour) : Yuri Dragunov -> Janma Urvaratä -> Arcoss Yoshida

Rappel des règles :
    • Au bout de quatre jours sans réponses, vous êtes exclus de l'Event.
    • Vingt lignes rps sont demandées pour chacune de vos réponses.
    • Intéressez vous aussi aux rps des autres groupes, il pourrait y avoir des propos sur vous à reporter dans vos réponses. Faites-y attention pour que ce soit bien cohérent. (et ça donne matière à écrire également).

La nuit d'Halloween. Vous vous êtes inscrits à cette course avec des idées en têtes, gagner un prix, vous amusez entre amis, ou sortir. Peu importe, vous voilà à présent sur la ligne de départ. La charmante Esther vous a regroupez avec deux autres personnes, inconnues ou non, bref, ce sera vos compagnons pour la soirée. L'organisatrice tient un pistolet dans sa main, prêt à le faire teinter de son bruit si particulier pour annoncer le départ. Une brume légère s'installe, c'est halloween après tout. On donne une carte pour chaque groupe, et on vous indique la première étape : L'arbre millénaire dans le but de récupérer le premier item de la course, la tête miniaturisée (sans compter la citrouille dorée !).Un grand arbre décoré de feuilles orangeâtes où vous aurez l'impression de voir des pendus se balancer aux gré des vents. Attention la brume révèle des choses terrifiantes, vous êtes prévenus. Vous êtes prêts ? Trois, deux, un ! PARTEZ !


Adversaires à rencontrer (c'est vous qui décidez de quelles manières vous les rencontrez, libre à vous) :
• Trois goules.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Mer 14 Nov 2012 - 17:59
Janma ne connaissait Halloween que depuis quelques jours mais il l'adorait déjà? Il s'était follement amusé à décorer la cafétéria de toiles d'araignées, de guirlandes de citrouilles et autres Jack'O'Lantern posés en bout de table. Alors lorsqu'on lui avait annoncé qu'une course d'orientation était organisée pour Halloween, il avait bien entendu sauté sur l'occasion, et s'était lancé dans la quête d'un déguisement. Autours de lui, tout le monde n'avait pas joué le jeu. Mais lui, il était plutôt content du résultat.

Un enchevêtrement d'or autours du cou, des rajouts de plumes au bout de larges mèches de cheveux, un faux oeil collé au front et de petites cornes de papier mâché. Le tout torse nu, de la peinture corporelle pour faire des tatouages - il avait dû empêcher ses collègues de lui faire des signes obscènes par trois fois. En un mot comme en cent, Janma était un Djin. Un sacré Djin même, puisqu'il se baladait torse nu en plein automne, et autant dire qu'il avait légèrement froid.

Dans son équipe il avait deux parfaits inconnus. Enfin, il les avait croisés quelques fois au réfectoire, mais c'était tout . Au vu de l'âge de l'un et l'autre, il supposait qu'au moins l'un des deux était professeur, l'autre probablement élève. Entre ses mains, la carte de la course d'orientation. Il n'avait pas grande idée de ce qui les attendait, mais si cette carte était à l'échelle et avec leurs objectifs, cela promettait d'être amusant.

Un peu comme le pillage d'une villa en plein désert, mais en mieux.

Janma n'était pas peureux pour deux sous, et l'ambiance autours de lui lui faisait plus penser à un vieux cauchemar d'enfant plutôt qu'un véritable Halloween. De la brume au sol, des murmures oppressants, de quoi mettre les chocottes à n'importe quel enfant. Sauf qu'il n'était pas un enfant. Et même mieux que ça, il adorait ce qui faisait peur. Croisant les bras sur son torse, et donnant la carte à celui qu'il pensait être prof, il commença à marcher.

Janma : Je suis Janma, je travaille en cuisine. J'espère que vous êtes bien armés parce qu'il semblerait que cette brume bizarre ait quelques surprises dégoûtantes pour nous. Du genre morts fraîchement déterré ou rat géant.

Il eut un sourire sympathique, et se frotta les mains pour les réchauffer un peu.

Janma : Commençons à marcher, ne perdons pas de temps. Nous devons trouver cet... arbre doré.

Il n'avait rien contre les présentations, mais si elles pouvaient aller de paire avec une avance rapide sur la course, cela lui plairait plus encore. Janma était un véritable enfant, et il avait hâte de jouer.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Lun 19 Nov 2012 - 1:03
Halloween... Vous pensez qu'en Russie ça existe ça ? On est pas des Chrétiens, ni protestants, on est des Orthodoxes! Mais ça ne m'empêche pas de connaitre ce que c'est halloween, je n'en ai jamais vécu, ni vue, en fait je m'en fout et les gens autours de moi pensent la même chose, c'est pas la même culture, pas comme si l'on faisait peur aux grands et puis voila, hop des bonbons. Je ne suis pas du genre à pratiquer de tel événement, comme le noël, m'intéresser pourquoi pas, ça ne va pas me tuer, même si je suis déjà mort une fois, dans cette nouvelle vie autant en profiter.

Alors que l'évènement s'approchait des jeunes gens ont commencé à faire leur préparation, même les bâtiments en prenaient la couleur, des citrouilles, des épouvantails, des bougies qui flottent en l'air, encore pas mal d'accessoires qui accompagnent dans un atmosphère un peu plus morbide, il y a encore beaucoup de citrouilles, comme quoi ça à quelque chose de très représentatif. C'est pas comme si l'on façonner de bien vilain face pour que ça devient Halloween, quoi que si, je penses trop là, pourquoi m'embêter et surtout pourquoi devrais-je me déguiser ? Oui des élèves et même mes collègues m'ont proposer de me déguiser, c'est pas mon genre, désolé.

En tout cas les gens autours de moi réfléchissent déjà à comment se déguiser, puis c'est à ce moment là que j'ai entendu quelque chose qui va me faire changer d'air, un événement allait se réaliser, une course en plein forêt, sur terre! C'est une chance inouï de me relâcher un bon coup que d'être enfermé dans cet école. Pour être honnête ça me manquait un peu la terre, dans un milieu plus sombre et effrayant, comme si je n'en avais pas eu assez quand je devais traverser la jungle et avec tout ces rebelles dans les coins... C'est pas le moment la plus paisible que j'aurai vécu, j'ai comme l'impression que ce n'est plus moi qui chasse, mais c'est eux, moi je ne suis qu'un gibier, un très gros et les plus dangereux qu'ils puissent en rencontrer de toute leur vie.

Personnellement ce lieu là me dit que rien ne ressemble à ce que j'ai vécu, c'est bizarre en fait, comment vous expliquer, c'est bien la foret que je vois, mais dans mon pays il y a que ça la foret, mais celui-là est différente, comme si il y avait quelque chose de particulier, est-ce la forme qui se rapproche un peu plus de la fantaisie ? En tout cas je peux vous promettre qu'une seule chose: Je ne serrai pas seul à marcher dans ce coin. Deux autres personnes sont avec moi, j'ai croisé plein de gens, mais je reconnais au moins une personne, ce jeune cuisinier là, le seul qui se trouve derrière les fourneaux, oui! Ce type qui fait à manger pour tout le monde, et bien je me retrouve à nouveau face à lui avec une carte en main et tendu vers moi, quant à l'autre... Je sais pas, j'en sais rien. J'ai donc pris la fameuse carte ( de toute façon il pourrait s'agir de quoi d'autre quand c'est l'organisatrice qui nous le distribue ? ) et commencé à marcher, le départ avait déjà été donné. Avant que je commence à regarder la carte notre cuisinier du jour a brisé le silence, se présentant et affirmant une dernière chose que j'ai laissé échapper de léger ricanement, bien armé ? Je suis pire qu'un marchand d'arme, c'est pas un problème ça, enfin bref je ne vais pas m'attarder à lui répondre et de lire en même temps la carte que j'ai en main:

"Je suis Yuri Dragunov, je peux pas te rater car je te vois souvent à la cafétéria et une dernière chose, je suis professeur et j'enseigne l'art de combat, enfin tu verras si on a un problème sur la route... Et toi ? ( Oui je parle pour l'élève ) Je n'arrive pas à me rappeler par contre, tant d'élève dans cet établissement, mais très peu viennent à mon cours, est-ce-que je peux présumer que tu es un ancien combattant ? Ou un simple civil ?"

Bon ba voila, c'est fait, les présentations sont fait, il ne reste plus qu'à trouver l'arbre en question... Heu... Je ne suis pas con car je sais m'orienter, mais là... Quand ta une brume dans une foret, sans que tu saches te repérer sans outil, même pas de boussole, je vais devoir utiliser ma tête pour me repérer et ça c'est marrant je trouve, on va bien s'éclater à parcourir ce coin, avec cette atmosphère plus que douteuse, quelque chose me dit que je vais pas tarder à sortir mes flingues.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Sam 24 Nov 2012 - 15:41
J'étais devant trois personne, une jeune femme qui tenait en sa mains un pistolet, il y avait aussi un professeur ainsi qu'une autre personne que je ne connaissais guère mais qui me paraissais familière. Comment j'étais arrivé la ? C'était un soir, trois jour avant Halloween, des rumeurs disait qu'une course était prévu, il y avait des chose à gagné si l'on terminait la course dans les trois premiers, enfin c'était plus mon objectif, mais il me manquai quelque chose de super important : un costume ! Ou cherché ? Par ou commencé ? par se qui me plaisait tout d'abord, donc il me fallait une tenu du 15ème voir 16ème siècle du style assassin comme dans l'un des jeux les plus prisé sur terre, je voulais la même tenu que ce héros dans le deuxième opus de cette saga. Bon ou la trouvé ? Il ne me reste que 1 seule journée avant le grands soir de cette fabuleuse course qui me semble assez épic en son genre surtout si on dois sortir de l'académie. Je partit alors sur terre en douce pour trouvé cette tenu, j'avais cherché un peu partout dans l'académie mais rien donc il ne me restais qu'un seul moyen c'était d'aller sur terre, même si je n'avais pas l'autorisation, Halloween et une fête dans laquel on devait se déguiser j'allais pas mes ramené en jean, t-shirt à manche longue et une longue veste noir ainsi qu'une paires de lunette noir pour me faire passer pour Neo, le héros de Matrix, l'un de mes films préfère la aussi, enfin bon je venais de trouver ma tenu dans un magasin de cosplay, elle était vraiment réussi, et oui j'ai payé c'est pas par ce que je suis un démon, enfin ex démon que je ne paye pas. J'étais rentré à l'académie et je me préparais alors pour la course.

Je me rendis sur les lieux à l'heure prescrite par le prospectus et je me retrouvais alors Avec c'est trois personne, une légère brume était apparue quand la personne de mon équipe qui tenait la carte lança :

-Je suis Janma, je travaille en cuisine. J'espère que vous êtes bien armés parce qu'il semblerait que cette brume bizarre ait quelques surprises dégoûtantes pour nous. Du genre morts fraîchement déterré ou rat géant.

Voila ou je l'avait vu, dans les cuisines de l’établissement, il était vêtu d'une tenu de Djinn et est torse nu avec des peintures sur le torse, il se frotta alors les mains et mis un petit sourire sympathique sur son visage, ce qui me plus dès le départ pour moi j'étais tombé dasn une équipe avec au moins une personne joyeuse. il ajouta alors de suite :

-Commençons à marcher, ne perdons pas de temps. Nous devons trouver cet... arbre doré.

je commença alors à avancer avec eux quand le prof pris la carte et la regarda tout en disant :

-Je suis Yuri Dragunov, je peux pas te rater car je te vois souvent à la cafétéria et une dernière chose, je suis professeur et j'enseigne l'art de combat, enfin tu verras si on a un problème sur la route... Et toi ? ( Oui je parle pour l'élève ) Je n'arrive pas à me rappeler par contre, tant d'élève dans cet établissement, mais très peu viennent à mon cours, est-ce-que je peux présumer que tu es un ancien combattant ? Ou un simple civil ?

Il s'adressait à moi, me demandant si je n'était qu'un simple civil ou bien un ancien combattant, ayant assister quelque fois à c'est cours, bien que personne n'y ailles souvent je lui répondit en toute sympathie :

-Moi ? Je me nomme Arcoss Yoshida, J'ai assisté quelque fois à vos cours mais je ne me fessait guère remarqué car je n'aime pas ça. Je ne suis ni un ancien combattant ni un civil, mais plutôt un démon qui c'est fais pardonner et qui à écouter les paroles d'un ange avant ma mort et la sienne lors d'un combat, enfin bref, vous permettez ?

je pris alors la carte et la regarda amplement attendant la réponse de l'un ou de l'autre .
♦ Rose ou chou ? : Mystère
♠ Petits messages : 1471
avatar
Personnage non-jouable
Personnage non-jouable
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Dim 25 Nov 2012 - 12:28
Event secondaire : La course d'Halloween.

Le départ est lancé à présent. Vous avez en quelques sortes appris vos noms, avez fait connaissances, sortis vos armes. Maintenant, place à l'action. Vous arrivez bientôt à l'Arbre Millénaire, sur votre chemins trois goules dont les yeux mortelles vous épient à travers l'épais brouillard. Faites attention lorsque vous les approchez, leurs haleines sont très dangereuses pour vos santés divines. La tête miniaturisée est pendue tout au-dessus de l'arbre dont les feuilles flamboient malgré la nuit tombée. Montez rapidement en haut, de par les branches et les épaisses feuilles pour la récupérer. Ensuite, Esther vous dira quoi faire...



Vous devez bien entendu vous débarrassez des goules pour avancer. Faites le tout en un post chacun.

Arcoss -> Fait bien attention à tes délais de réponse et merci de passer au correcteur tes posts rp ainsi que de faire une relecture. Beaucoup de fautes.

Invité
avatar
Invité
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Mer 28 Nov 2012 - 11:35
S'il avait bien compris ce qu'on venait de lui dire, avec lui il avait un professeur de combat. Bien que ne comprenant pas exactement comment on pouvait enseigner le combat (à l'arme blanche? Les passes de roi ? Le sabre ? Les armes à feu ?) il se doutait que c'était un avantage non négligeable, et donc une bonne chose. Déjà, parce qu'un combattant avait une certaine endurance de souffle, et que donc Yuri pourrait l'aider à porter l'albinos si jamais il s'écroulait. Ensuite parce que si jamais ils avaient à tataner d'autres adversaires, cela pourrait leur apporter un avantage. Il aurait dû déjà connaître le professeur, s'il avait bien compris, mais il était trop occupé avec la cuisine, les blagues de Cicéron et autres élèves tapageurs pour penser à s'occuper de ses relations avec le corps professoral.

D'autant que depuis le bal, il avait une demie-réputation de croqueur d'adolescentes.

Le garçon aux cheveux blancs s'appelait Arcoss. Et c'était apparemment un ancien démon. En dehors du fait que Janma se demandait franchement ce qu'un démon pouvait foutre dans les pattes de Deus, il haussa un sourcil dubitatif lorsqu'il résuma en une phrase sa mort. En soi cela n'avait absolument aucun intérêt pour sa personne, mais la manière dont il venait de résumer ses derniers instants lui tira un sourire... moqueur.

Arcoss: ...Qui ai écouté les paroles d'un ange avant ma mort et la sienne lors d'un combat, enfin bref, vous permettez ?

Son air d'interrogation dut transparaître, car il cessa un moment sa marche rapide pour lui lancer un regard ... lourd de sens. Il n'avait absolument rien compris à son charabia. Enfin. Au moins il trainait dans sa course folle un qui sait se battre et enseigner, et un autre qui était capable de mourir au combat sous l'influence de drogues dures et visiblement fort efficaces.

Super.

Il marcha tranquillement, se demandant comment il allait pouvoir donner une impression amicale aux deux lurons. Son but était avant tout de se faire des contacts. Yuri était quelqu'un d'intéressant. Il se demandait s'il accepterait de discuter un peu, comme ça, pour mieux le connaître.

Janma : Et bien mettons de côté cuisine, élèves et professeurs et amusons-nous.

??? : DEEEEEEEEUH.

Janma haussa un sourcil, et fit volte-face. Il avisa Arcoss, parfaitement silencieux, puis Yuri. Mais aucun des deux ne semblait avoir ouvert la bouche pour grogner comme un animal.

Janma : Je vous demande pardon?
??? : DEEEEEEUH. DEEEEUH DEEEEEUH !

Il fit volte-face, et avisa trois... créatures immondes devant lui. Puis il entendit le même son, râle sombre venu des tréfonds de l'Enfer, se répercuter autour de lui. Les groupes dans leur ensemble étaient attaqués par des goules. Des goules immondes qui lui hérissèrent le poil. Leur peau tendue, cadavre en décomposition, était flétrie comme une pomme trop mure. Leurs orbites vides laissaient pendre un oeil injecté de sang, parfois crevé comme un ballon. Leurs os décharnés les faisaient marcher pas saccades. Janma fronça le nez, sentant son estomac refuser de voir ce qui était devant ses yeux.

Janma : Oh par les Neuf Enfers...

L'une d'elles se dirigea vers lui, avec sa démarche de pirate sans jambe de bois. Il eut un mouvement de recul, glissa légèrement, et sentit son corps se détendre comme un ressort. Ses réflexes de combattant et de voleur lui permirent de passer derrière elle, à la seconde où elle cracha un long jet verdâtre, qui sentait horriblement mauvais - et qu'il aurait sans doute sentie passer si elle lui avait été appliquée.

Qu'est-ce que c'était que ce machin sorti de nulle part ?

Il pouvait les éviter, passer derrière elle et aller arracher la tête grimaçante tout en haut de l'arbre. Mais ce n'aurait pas été très fairplay pour ses deux acolytes. Il pouvait aussi les faire tomber en les poussant, et laisser les autres groupes se retrouver face au problème. Mais ça n'aurait sans doute pas amélioré son problème de coéquipiers. En un mot comme en cent, il n'avait qu'un seul choix : combattre.

Janma plissa les lèvres, plia les jambes, et dégaina son sabre. Ces créatures du diable n'étaient pas très rapides, il avait donc un avantage certain. Il se jeta dans la foulée, passa dans le dos de l'une d'elles, et sauta sur son dos, avant de lui mettre une grosse baffe. La peau craqua sous son poing, il eut une grimace de dégoût, et fit tourner entre ses mains son sabre. Il devait rentrer dans le lard.

Ses jambes jouèrent de rapidité et d'agilité face au cadavre ambulant, il glissa derrière lui, le poussa, puis planta son sabre dans son pied, avant de rouler plus loin. La lame fit s'interrompre la bête, qui ne comprenait pas comment elle pouvait être bloquée. Janma fit une glissade, récupéra son arme, et la fendit de l'aine aux poumons, l'ouvrant de part en part.

Il était couvert d'une sorte de... truc indicible. Dégoûtant. Puant. Du sang mort depuis des années. Mauvais, il fit tournoyer son sabre, joignit ses deux mains, et décapita la créature d'un coup sec, envoyant sa tête voler au pied de ses partenaires. Il jeta un regard en coin à ses partenaires et décida qu'ils se débrouillaient très bien sans lui. Il abandonna là les deux lurons, et fonça chercher la cible en haut de l'arbre.

Janma : Retenez-les !
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Dim 2 Déc 2012 - 15:47
Bon... Et bien voila, ce petit morveux ne manque pas de manière, même s'il était un démon, encore ceci c'est que des mots, car là je ne vois pas trop la différence avec nous. Un type simple, bon ok il a un certain charme, des cheveux blanc et des yeux rouges... ET ALORS ? Il peut très bien les tinter et porter des lentilles de contact, oh et puis j'en ai rien à foutre, tant que je n'ai pas de retardataire dans mes bottes tout va bien.

Ce monde me rappelle bien ma vie antérieur, lorsque j'étais encore jeune et inexpérimenté, je menais des entrainements dans plusieurs terrains et sous plusieurs climats, celui-ci en fait partie et je penses que c'est le plus calme que j'ai fait, mais probablement une illusion pour cacher une mauvaise surprise, je pense que ça ne devrait plus tarder. Puis soudain des coups de feus lointains, presque inaudible et encore il y a des chances que les autres puissent l'entendre, des combats ? Un groupe s'est fait attaqué ? En tout cas je ne suis pas le seul à utiliser des armes à feu ici, je regarde mes coéquipiers et je penses que le son ne les a pas atteint, vue leur face qui reste indifférent. Je penses que c'est parce que ce cher cuisinier venait de parler sans vraiment prêter attention aux alentours, d'ailleurs, avant qu'il n'ait terminer de parler, un bruit plutôt morbide m'a mis tout de suite en alerte. Cela venait d'en face, dans un brouillard si épais et pourtant à dix mètres nous arrivons à distinguer la forme, au nombre de trois, d'une démarche lente et saccadé, puis à quelques mètres de plus on arrive à les distinguer, je ne sais pas ce qu'en pensent les autres, mais moi ce serra la première fois que je vois un zombie de ma vie, toute ma vie en fait et c'est encore plus équerrant et avec une puanteur sans égale à une montagne de cadavres entassé comme de la merde et en cour de putréfaction depuis un mois, là ça bouge! Comme si j'avais que ça à faire...

En tout cas une fois en vue ils n'ont pas hésité à foncer sur nous, plutôt prévisible leur mouvement et un peu lent, donc ça va, je peux déjà esquiver en avance le premier attaque d'un goule et m'écarter le plus rapidement que possible, pouah! Bordel de merde! l'odeur est si puissant que j'ai du passer la manche de ma veste devant mon nez, c'est pas vrai ça, trouver de tel créature pire que ça tu meurs! Bon alors finissons au plus vite ce petite bataille, hop mon magnum, mon puissant revolver de calibre 50 dans ma main, de la marque de smith & wesson, du belle oeuvre certe et en plus de ça une puissance de feu à son apogée, surtout quand j'utilise un hollow point, de tel munition pour une mutilation brutale, 100/100 garanti! Pointant mon arme directement sur ce macchabée ambulant et comme s'il avait un cerveau il réagit à ma détente avec un crachat surréaliste, une projectile indescriptible et assez grande s'approchant dangereusement vers moi, l'esquivant de justesse, mais son passage près de ma tête me fait brider mes yeux et mon nez, tellement l'odeur est si... si... immonde! Il n'y a pas une description plus précise pour décrire ce que j'ai senti, pendant un instant, un instant d’inattention suffit à ce goule de m'approcher et de me croquer dedans. Tiens, pendant que ta la gueule ouverte prend toi de ma pompe de 46 à la place, d'un bon élan et avec une bonne synchronisation je lui expédie ma semelle sous son menton qui se fracasse sous le choc, un bruit bien significative pour bien dire qu'il a bien sentit celui-là. Maintenant à terre et la mâchoire pété en deux je pointe mon révolver sur sa tête et de l'envoyer par colis express en enfer. Une détonation très puissante et une tête éclaté comme une pastèque que l'on pratique sur un stand de tir. Bon ba de mon côté c'est bon, je vois déjà que Janma a pris l'initiative de grimper sur l'arbre en question, d'ailleurs je ne l'ai pas vue au début, encore un coup de ce brouillard, et il ne tarde plus à trouver ce qu'on est venu chercher, quant à Arcoss, l'élève a dû finir de son côté. Il est temps d'avancer directement vers l'arbre géant et de retrouver Esther et qu'elle nous donne d'autre directive et d'enchainer l'évènement suivant.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Mer 5 Déc 2012 - 16:21
Je continuais de regardé la carte quand une odeur putride se fit sentir, je leva les nez de la carte et ne vis rien, mais entendit de drôle de grognement, Janma me regardait comme si je les avais moi même fais mais je lui fit un signe négatif de la tête puis vit aussi que ce n'était pas Yuri, l'expert dans l'art du combat n'était à mon avis pas du genre à faire ce genre de blague. Je fit demi tour avec le cuisinier en vit 3 goules, comment ces chose immondes pouvait-elle existé ? Leurs chaires en décomposition qui trainait au sol comme de vulgaires chiffons, leurs yeux injecté de sang, leurs griffes pointus qui battait la terre et leurs dents plutôt pointu pleine de bave. L'un d'eux cracha sur le cuisinier, qui l'évita sans sourciller puis il fit part d'une incroyable vitesse, sauta sur le goules, lui plantant son sabre puis dans un élan de bonne volonté pour la bête, il lui trancha tout simplement la tête qui arriva à mes pieds, elle grognait encore alors j'y mis un coup de pied tel l'un des meilleurs footballeurs, et l'envoya dans le visage d'un autre goules. Janma courut vers l'objectif et nous demanda de les retenir. Yuri Avait esquivé une attaque d'un goules restant et lui fracassa la mâchoire avec un cou de pied dans le menton puis pointa son revolvers sur sa tête pour ensuite faire volé sa tête en éclats en pressant la détente, son crâne putride volât en éclat et un sang immonde et noir gicla sur mon costume, bon bah il ne me reste plus qu'a tué le dernier survivant. J'avais à peine sortit mon sabre et le transforma en faux grâce à son mécanisme que le goules se jeta sur moi, je lui répondit avec un coup du plat de la lame dans le ventre, et l'envoya s’éclate contre un arbres non loin de la ou j'étais, je hurla " HOME RUN " avant de courir vers le goules qui se relevait, je lui planta ma lame dans le ventre, le ramena au sol et fit revenir la lame vers son crâne coupant alors son corps en deux pendant que sa tête se plantais sur la pointe de ma lame, je leva ma lame en l'air en hurlant à nouveau " FATALITY " avant de décrocher le tête de ma lame et de l’exposer contre un arbres. Je m’essuya les mains sur ma tenu et partit rejoindre Janma sans doute suivit par Yuri qui d'après la détonation n'avait pas du tarder à le rejoindre. Un vent assez glacial me traversa pendant que le brouillard restait la, il ne fessait rien à part me désorienté de ma route. J'étais enfin devant l'arbre et Janma y était lui aussi, j'avais devancé Yuri mais il ne devait pas tardé à nous rejoindre, Je posa mes yeux sur Janma et le regarda afin de lui dire :

- Tu ferais mieux d'y aller tu es le plus agiles de nous trois.

Je posa alors mes yeux sur l'arbre qui était, disons immense pour ne pas êtres plus honnête. Je m’alluma alors une cigarette et m'éloigna de quelque pas de Janma pour pas qu'il aspire la fumé dans ses poumons sans doutes encore sains. Une nouvelle brise de vent glacial me traversa, mais c'est quoi se foutoir avec se vent, on est peut-être à Halloween mais les fantômes peuvent pas arrêter leurs farce une bonne fois pour toutes ?! Enfin bon en attendant je sais pas ou est passé Yuri et cela m'inquiète un peut, tout en regardant Janma qui devait sans doute ce préparé pour monté dans l'arbre.
♦ Rose ou chou ? : Mystère
♠ Petits messages : 1471
avatar
Personnage non-jouable
Personnage non-jouable
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Mer 5 Déc 2012 - 20:36
Event secondaire : La course d'Halloween.

Vous avez réussis à récupérer la tête ainsi Esther apparaît avec grâce devant vous. Seul son large sourire inquiétant se laisse apercevoir sur son visage emblématique. Elle vous tend sa main et vous demande la tête miniaturisée. Vous lui donnez. Ensuite elle vous donne trois chemins possibles pour la prochaine cible : La Fleur de Chaos.

- Chers participants, vous avez la possibilité de suivre trois chemins à partir du plan que vous tenez dans les mains, je vais vous les énumérer, écoutez bien.

Voici alors les trois chemins possibles pour acquérir la Rose du Chaos. Celle-ci se trouvant au fin fond d'une grotte ténébreuse bien entendu.

- Premier itinéraire : Vous passez à travers les marécages dont les eaux croupies regorgent de goules principalement et d'une reine Goule de niveaux 5 (si vous choisissez ce chemin, ce sera trois goules encore une fois plus la Reine en même temps). Une fois que vous vous serez débattues avec ces créatures (tuer ou fuir, telle est la question, respecter bien les niveaux, n'oubliez pas). Vous arrivez à la grotte du Chaos. Là, simple banalité après ce que vous venez de rencontrer. La rose sera 500 mètres à l'intérieur, dans le noir le plus totale, débrouillez-vous alors.

- Deuxième itinéraire : Vous vous engouffrer dans la forêt dont les arbres ont des allures inquiétantes. Vous suivrez une sorte de sourie rencontré totalement au hasard et vous ne savez pas pourquoi mais vous aurez le pressentiment qu'elle peut vous aider. Au final, la sourie vous guide à l'entrée de la Grotte du Chaos, mais un problème vint à votre rencontre. Une silhouette nocturne aux yeux jaunes vous bloquent le passage, vous forçant à répondre à l'énigme suivante : Deux gardiens sont devant 2 portes. L’une mène au Paradis, et l’autre en Enfer. L’un des gardiens est un menteur (il dit toujours le contraire de la vérité), et l’autre, au contraire, ne dit que la vérité. On ne sait pas quel gardien est devant quelle porte. On veut bien sur savoir où est le Paradis. Pour cela, on peut poser 1 question. Attention, on n’a qu’une seule question à poser à 1 seul gardien.. Ainsi, si vous trouvez la solution de cette énigme, l'ombre disparaîtra et vous pourrez aisément récupérer l'item.

- Troisième itinéraire : Course poursuite à travers les bois. En effet, une Banshee, oui, vous avez bien lu, une Banshee (monstre du bestiaire de niveau 5) apparaît au moment où Esther disparaît elle aussi. Vous n'avez bien entendu aucune chance de la battre, pour cela, la fuite s'impose. Vous courrez, courrez, entendant son cri atroce au loin. Puis vous tombez sur la grotte, dommage la Banshee est là, enfoncez-vous rapidement dans la grotte et saisissez la Rose pour la faire disparaître.

Une fois la Rose récupérée, même schéma qu'auparavant, Esther apparaîtra pour vous donner la suite de la course. Bonne chance et amusez-vous bien !


- Réfléchissez bien sur l'itinéraire, concertez-vous pour le choisir, ne décidez pas en solo.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Mer 12 Déc 2012 - 12:22
Janma grimpa les dernières branches de l'arbre en reprenant son souffle au moins trois ou quatre fois. Ce maudit arbre était sacrément haut, et la tête réduite le narguait, de son sourire figé. Il poussa sur ses jambes, tandis que le bruit des combats contre les goules faisait rage, et arracha, victorieux, son dû au végétal géant. Avec prudence, il se laissa tomber et redescendit de son perchoir en s'époussetant. Il avait eu une belle idée en se déguisant, mais il n'avait pas prévu de se faire mettre autant de bâtons dans les roues de la part d'autres créatures que des dieux.

Esther, l'organisatrice, était apparue juste devant eux. Il devait avoir fière allure, entaché du sang des zombies qu'il avait zigouillés. En jetant un regard à ses compagnons, il vit qu'ils n'avaient pas l'air si choqué que ça. Ce devait donc logiquement être parfaitement normal que d'affronter des goules, et se faire attaquer par des morts vivants dans l'enceinte de l'Académie de dieux. Parfait. Il n'avait plus qu'à s'y faire, donc. La course risquait d'être plus difficile que prévu.

Lui qui pensait pouvoir compter uniquement sur ses foulées rapides et ses vannes à deux pièces devait en fait jouer de paire avec deux autres dieux pour ... une fleur du chaos ? Il imagina immédiatement une rose noire, aux épines suintant d'une magie malsaine. Pas le genre de fleur qu'on mettait entre les mains de n'importe qui. Il s'attendait au pire, quant aux nouveaux gardiens d'un tel objet. Ils n'auraient pas pu lui faire chercher un lapin en chocolat ? Une citrouille en pâte d'amande ? Cela aurait été autrement plus amusant. Et moins dégeulasse, surtout.

Un sourire en coin apparut sur son visage lorsqu'il entendit le second itinéraire. Entre les goules, la banshee et l'énigme, son choix était tout fait. Il ignora un moment l'organisatrice, et se tourna vers ses compagnons, prêt à sortir les grands arguments pour leur faire accepter son choix de chemin. S'ils pouvaient éviter de se retrouver couverts de viscères avant la fin de la journée, il apprécierait.

Janma : Yuri, Arcoss, vous avez montré que vous êtes capables au combat, mais je vous prie de bien vouloir me laisser prendre en main cette partie-là de notre course.

Il ouvrit la marche, souhaitant leur donner les explications en route. Tant qu'à faire, autant ne pas perdre plus de temps qu'ils n'en avaient déjà mis à ouvrir le bal. Une souris habillée bizarrement leur passa devant le nez, et il la suivit en respectant les consignes de Esther. Une forêt inquiétante, aux arbres hurlants, le fit hésiter. Entre le décor de film d'horreur et les monstres, réels, il ne réfléchit pas longtemps, et s'engouffra, amenant ses compagnons avec lui.

Janma : Vous ne me connaissez que peu, mais laissez-moi vous parler de moi. J'étais jadis ce que vous appelez un esclavagiste. Avant cela j'ai été grand détrousseur aux jeux, tricheur, et voleur d'exception.

Quitte à passer pour un voyou, il avait tout intérêt à se vanter d'être le meilleur. Confiant, Janma s'enfonça entre les arbres. Derrière eux, dans l'obscurité quasi totale, une grotte se dressait. Haute de plafond, aux inquiétantes stalagmites recouvertes de givre. Dans le plus profond de cette grotte, deux yeux jaunes les dardaient. Il avait intérêt à ne pas se tromper. Sinon il avait le sentiment qu'il reviendrait d'ici quelques jours dans le temple de la résurrection.

Janma : Je suis passé maître dans l'art des énigmes, alors voici la réponse à celle-ci.

Il leva le menton bien haut, toisant la forme devant lui. Ses années passées dans les bas-fonds de sa ville natale lui avaient appris une chose : la confiance en soi ouvrait bien des portes. S'il refusait d'avoir peur, il n'aurait pas peur.

Janma : Deux personnes sont respectivement devant un trésor et un mariage arrangé. L'une dit toujours la vérité, l'autre ment toujours. Comment savoir si vous allez devenir riche ou marié ? Et bien. Il suffit de demander à l'une des deux personnes où l'autre nous indiquerait le trésor.

Il écarta les mains pour illustrer son propos, et tourna le dos à la forme fantomatique pour expliquer sa réflexion à Yuri et Arcoss. On ne savait jamais, des fois que la forme là-bas pense qu'il avait sorti ça de son chapeau, sans réfléchir.

Janma : Si vous tombez sur la personne qui vous dit toujours la vérité, elle vous montrera la porte que vous indiquerait celle qui ment toujours, c'est à dire celle du mariage.

Il fit la balance avec les mains, pour compléter son schéma.

Janma : Si vous tombez sur la personne qui vous ment toujours, elle vous indiquera sa propre porte, car l'autre dirait alors la vérité, en vous indiquant la bonne, et lui ment sans arrêt.

Il pivota, et fit face à l'ombre, se sentant comme un supplicié devant son procès jugé d'avance. Un sourire insolent se grava sur son visage, et il croisa ses bras sur son torse, laissant le souffle froid de la grotte balayer son visage.

Janma : Quelle que soit la réponse, il suffit de prendre l'autre porte, celle qui n'a pas été désignée.

Pour conclure cette réflexion, il avança d'un pas, espérant que l'ombre ne leur réserverait pas d'oeuf de Pâques. Une petite blague de derrière les fagots comme un zombie supplémentaire.

Toutes mes excuses pour ce retard considérable =/
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Ven 14 Déc 2012 - 0:55
Et voila, dernier goule de fait, il ne restait plus qu'à attendre que notre cuisinier récupère notre butin et de redescendre de là, lorsqu'il nous rejoint je peux voir que quelqu'un est en train d'apparaitre juste sous nos yeux et devinez qui s'est ? Notre organisatrice, elle est apparu devant nous et sans perdre de temps elle annonce déjà ce qui allait se passer, nous avons trois choix, trois chemins à emprunter, trois défis bien différent. Franchement, je suis bien tenté par me faire les goules une nouvelle fois, l'énigme c'est pas mon truc et fuir devant la banshee encore moins, surtout une banshee, à ce qu'il parait c'est une créature que seul les directeurs ont la force de les combattre, nous ? On est des... Débutants, c'est pas grave ça, c'est la vie, c'est comme ça, il faut bien un début à tout et tout à une fin et après la fin c'est quoi ? Mystère... En attendant je vais profiter pleinement de ma nouvelle vie, je trouve que c'est une expérience à mener sans acharnement, non, tranquille.

J'ai envie de savoir ce qu'en pense les autres, mais notre camarade Janma a pris la parole et aimerait bien prendre la commande sur ce coup là, je ne sais pas à quoi il pense, mais si c'est pour courir comme des pleutres et que derrière une Banshee nous course alors là tu peux toujours gratter. Bon le choix est fait et comme prévus notre cuisinier passe en premier, quant à moi je passe en deuxième et l'autre me suis de près. J'espère qu'il sait ce qu'il fait, je ne connais pas ce type et il veut que je le fais confiance, c'est pas facile de faire confiance à quelqu'un que tu ne connais pas, mais dans ce nouveau monde et surtout sélectionné par Deus lui-même... Y a moyen de réfléchir un bon coup, là je ne dis rien, je ne dis plus rien et je reste silencieux, je préfère voir comment ça va évoluer en cours de chemin.

Hmmmmm... Oh que vois-je ? Une sourie ? Plutôt gros et... Avez-vous vous une sourie habillé ? Moi non, en tout cas je sais ce qui va se passer par la suite, je sais ce qui nous attend au bout du chemin. Comme indiqué par Esther, ce coin commence à changer, c'est comme entrer dans une nouvelle zone, bien plus hostile, inquiétante, pas très rassurant en fait, même si je suis un soldat qui a vécu une guérilla, mais là... C'est autre chose, comme quoi il y a quelque chose de magique là-dedans.

En tout cas notre camarade Janma casse ce silence en nous racontant un peu de sa vie, oui donc et ? Je ne vois toujours pas en quoi ça va nous aider en fait, enfin, ce que je voulais vraiment dire c'est...


"Je vois que tu as une vie passionnante"


Voila, ironiquement, enfin, nous voila devant la fameuse grotte et là, la sourie qui se détale juste après, ok, c'est cool, au moins on arrive à notre destination et comme prévus quelque chose nous bloque le passage, je le vois très bien car il y a des yeux qui nous fixent depuis le début, celui-là ne plaisante pas, c'est même pas qu'une forme de figure inquiétante, c'est qu'il doit avoir quelque chose de bien effrayant, je le dis car je commence à avoir des frissons dans mon dos. -Tu commences à chialer ? T'as raison, moi j'aurai rien fait du tout- ba tu peux te taire au moins si c'est pour rien dire ? -C'est bon c'est bon, je dis ce que je pense ok ? Tu ne m'as pas entendu parlé depuis un bail, quand je vois la course ça me donne envie de voir ça de plus près, mais je suis déçus qu'il n'y ait pas d'action- Dommage hein ? Bon, notre camarade Janma s'avance jusqu'à cet ombre et nous fait par d'une révélation et là c'est la seule chose que j'avais envie d'entendre. Enfin, sauvé je pourrai dire, mais c'est joué trop tôt, pendant la marche j'ai réfléchi longtemps à comment formuler ma phrase pour trouver l'énigme, c'est pas facile en fait. Néanmoins je laisse le cuisinier parler, on verra ce que ça donnera.

Il commence à expliquer sa réponse, bon c'est pas tout à fait comme ça que j'aurai répondu, mais c'est le même principe en fait, je veux bien croire qu'il sait ce qu'il fait... Mais quand je vois cet ombre qui nous zieute comme ça et méchamment, c'est pas vraiment un bon signe, je me prépare déjà à sortir mon artillerie si ça tourne au vinaigre. Ow, j'hésiterai pas à sortir mon Kalachnikov et lui faire des trous jusqu'à passer à travers comme du feuille.

Etrangement, quand il fait un pas en avant, rien ne se passe, hé! On a réussi ? Il a réussi ? L'ombre a disparu, c'est bien ça et l'item se trouve juste en face de nous, juste que je sors mon beretta avec une lampe torche au bout et on peut voir la fameuse rose, hmmmmm... D'une banalité, néanmoins c'est bien ce qu'on est venu cherché, je pense que c'est à mon tour d'aller le chercher, marchant de quelques pas et récupérant la fleur dans ma main, bon ba... Voila, ça c'est fait, reste plus qu'à quitter cet endroit et attendre que Esther se pointe pour nous donner d'autre défis de taille, mais avant ça:


"Bien joué Janma, ça c'est être plus malin que le renard, une vie bien utile pour la survie."
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Mar 18 Déc 2012 - 19:24
Sa y est nous avons réussi nous avons enfin la tête miniaturisé grâce au talent de Janma, la jolie Ester était apparue devant nous pour nous donner une nouvelle quête, nous devions désormais trouvé une rose du chaos mais pour sa il y avait trois chemin possible; le premier allait nous conduire à travers les marécages dont les eaux croupies regorgent de goules principalement et d'une reine Goule de niveaux 5, aïe aïe aïe sa fait mal tous sa surtout qu'en suite on doit traverser une grotte très sombres pendant 500 mètres, faire de la lumière je peut mais ça va être ma mains qui va prendre à la fin; le second chemin était plus simple nous avançons dans la forêt puis croisons une souris qui nous conduis à une ombre qui nous barre le passage à la rose, nous devons répondre à la question pour pouvoir passer et prendre notre objection; le troisième était bien plus dur, nous devions nous faire courser par une Banshee à travers les bois pour trouver la rose et l'attrapé avant que la Banshee nous tues tous les trois. Bon la premières était tentante mais je préférait aller sur la seconde Avec Janma, Yuri nous suivit donc. Arrivé à un embrochement un souris habillé partit dans un direction, nous partions alors dans la même afin d'arriver à destination. Une fois devant la grotte la question fut posé et janma y répondit en nous racontant sa vie qui semblait palpitante mais n'était pas vraiment au goût du jeu je lui répondit alors sur un ton des plus amicale :

Arcoss
- Janma t'a vie à l'air intéressante mais on joue l'objectif donc t'a vie sa sera pour plus tard ok ?

Une légère brise de vent me traversa, et un léger soupir de frisson de am part se fit alors que l'ombre était encore la, je ne sais pas si Janma à donné la bonne réponse mais j’espère que oui par ce que la sa serait vraiment con d'avoir pris se chemin surtout que désormais on ne peut pas changer. Je m’allumas alors une cigarette en attendant doucement que le passage s'ouvre et que la belle Ester revienne nous voir pour nous donner la 3ème quête. Yuri et Janma patientaient eux aussi sans rien dire.
♦ Rose ou chou ? : Mystère
♠ Petits messages : 1471
avatar
Personnage non-jouable
Personnage non-jouable
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Jeu 27 Déc 2012 - 21:00
Event secondaire : La course d'Halloween.

Vous avez résolues l'énigme avec une bonne réponse, vous vous en êtes sortis et l'ombre a disparue dans un tourbillon nocturne. Vous en profiterez pour saisir la rose du Chaos. Avez-vous eu peur ? Esther l'espère bien. Et comme auparavant elle réapparaît devant, son sourire stressant toujours aux lèvres. Elle vous demande la rose, vous refaites le même schéma, vous lui donnez et elle vous donne de nouvelles instructions. Il vous reste encore deux tours à présent. Maintenant, vous allez devoir récupérer le buste cristallisé qui se trouve sur la paroi de cristal. Cette paroi se situent au-dessus de la grotte de la rose, à environs un kilomètre de votre position, vous devez la grimper pour trouver l'encoche dans la paroi où se situe le buste. Attention, grimpez la falaise est dangereux et une créature plutôt surprenante vit dans les environs, il vous faudra faire très vite ! Une fois ce buste récupéré, vous n'aurez plus que la dernière étape à faire et pas des moindres.


- Vous devrez rencontrez un dragon nain - niveau 2 - celui-ci fera tout pour protéger son nid et vous gênera dans votre progression.
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Jeu 27 Déc 2012 - 22:40
Arcoss: Janma ta vie a l'air intéressante mais on joue l'objectif donc ta vie ça sera pour plus tard ok ?

Janma marqua un temps d’arrêt face à cette remarque, et changea de visage. Ses traits, d’ordinaire si expressifs, se fermèrent. Son air jovial, son masque de courtoisie s’évaporèrent. Il croisa les bras sur son torse déguisé, jaugeant de son regard ambré, son regard de tigre, l’élève qui l’accompagnait. La remarque bienveillante de Yuri à son égard lui passa quinze pieds au-dessus de la tête. Il inspira lentement, laissant la colère le gagner comme un raz-de-marée. Balayant l’esprit de la course. Faisant voler en éclat ses bonnes résolutions.

Il tendit la main, machinalement, pour remettre à Esther son lot : la rose du Chaos. Il ne savait pas si c’était une simple impression, mais il se sentait à son contact dévoré par une émotion qu’il connaissait si bien. Blanche. Pure. La furieuse envie de tuer quelqu’un. De lui planter son arme entre les tripes, et la remuer jusqu’à son agonie. Il se surprit à s’imaginer torturer lentement cet albinos bas de gamme, et l’abattre les viscères à l’air. C’était un de ses passe-temps préférés lorsqu’il était encore vivant. Asseoir sa domination par la terreur la plus absolue.

Il avança, en silence, jusqu’à la sortie de la grotte, et plissa les yeux. Il ne l’avait pas vue à cause du brouillard, mais maintenant la paroi de cristal brillait comme un diamant, et ses yeux de pie voleuse l’identifièrent immédiatement. Reprenant la marche en tête de ses compagnons, il laissa la colère se distiller lentement dans ses veines, et attendit d’être au pied de son objectif pour s’arrêter. Un sourire insolent, insultant, se grava sur son visage.

Janma : Arcoss...

Son ton, lourd, sec, laissait présager du pire. Il ramena ses cheveux en arrière, et tourna à peine le visage pour lui lancer un regard. Un regard perçant, dur comme une lame entre ses omoplates. Il avait très clairement l’envie de le tuer froidement.

Janma : Ta langue, aussi inutile que bavarde, m'a bien trop gêné pour que je laisse passer un affront tel.

Il se tourna dans sa direction, sortant son sabre, et commença à jouer avec, passant son doigt le long du fil coupant comme un rasoir. Son regard de prédateur balaya la pointe de l’arme, et se planta sur l’élève.

En une promesse silencieuse de mort s’il osait l’interrompre.

Janma : Je pardonne la maladresse, pas la bêtise. Tu t'es montré d'une inutilité remarquable depuis le début de cette course, si ce n'est une goule trucidée. L'idiot qui ne sait rien faire devrait garder sa bouche close. Avant de rouvrir le clape-merde qui te sert d'orifice buccal, réfléchis bien, mon garçon...

Il fit un pas dans sa direction, et se pencha en avant, se coupant le doigt avec un regard hypnotique, presque pervers. Il leva son pouce à la hauteur de ses lèvres et lécha la plaie pour faire cesser le sang, le regardant d’en bas. Ses cheveux violine masquaient une partie de son visage, lui donnant l’air d’un tueur en série. Il avait clairement un problème avec ce garçon, et la douleur qui irradiait de sa peau fine fendue par mégarde n’était qu’un millionième de ce qu’il voulait lui faire subir. Ah. Si Yuri n’avait pas été là...

Janma : Au lieu de critiquer le travail des autres, et de nous offrir le vide pathétique de ta cervelle de moineau, utilises ce que tu sais faire. Puisque tu n'as l'air d'être capable que de brandir ta lame comme un gourdin, grimpe, petit. Grimpe donc le long de cette falaise, j'irai pisser sur ta tombe si tu veux avancer tout seul.

Cruel, il venait de s’embarquer dans un engrenage infernal. Il ne pouvait sortir de sa propre colère qu’une fois évacuée pleinement. En trucidant quelqu’un. Ou en détruisant quelque chose. Autrement dit, il resterait dans cet état pour le restant de sa course si rien ne se présentait. Esther avait parlé d’un gardien. Mais cette paroi de cristal était si lisse qu’il était sans doute le plus indiqué pour grimper, et aurait donc du mal pour combattre en même temps. Parler pour faire du mal était son passe-temps favori de son vivant. Oui. Il devait s’inquiéter de la réaction que pourrait avoir Yuri. Mais un sourire vint orner son visage, alors qu’il se relevait. Il reprit la route, tournant le dos à l’albinos, et leva la tête pour aviser les hauteurs de la falaise. C’était sacrément ardu. Ils mettraient du temps à en atteindre le sommet.

Janma : Alors, démon de pacotille, tu veux ouvrir la marche pour grimper le long de cette paroi lisse comme le cul d'un nouveau-né ? Laisses faire les grandes personnes. Tu es tellement paumé que tu ne pourrais pas trouver ton propre pénis. Maintenant, soit un ange, couvre-nous, et fermes-la.

Le roi des voleurs se servit du châle de tulle qui lui couvrait les épaules pour attacher ses cheveux en arrière, et commença à grimper, lentement, pour ne pas tomber. Ah. Il était agile notre voleur. Il était aussi très en colère. Et les sourcils froncés, il commença son ascension, n’attendant qu’une chose. Que ce putain de gardien se pointe, qu’il bouffe Arcoss, et rote un bon coup.

Oui. Ça, ça lui aurait vraiment fait plaisir.


[HS : Il nous faudra sans doute deux tours pour cet obstacle, du coup.]
Invité
avatar
Invité
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! - Mer 2 Jan 2013 - 17:23
Ce que je viens d'assister à cet instant, bien que ça ne m'étonne pas tellement, car il fallait s'y attendre quand il y a trop d'inconnus et de différents époques, ce n'est pas une chose qu'il faut faire en tant que camarade et équipier. Par pure habitude et sûrement une habitude à prendre lorsqu'on est un soldat, pour sa propre défense, pour sa propre survie, j'invoque mon Taurus Judge, un révolver de chez Taurus, ce qui est intéressent avec cet arme c'est que ça tire du 410., en bref c'est une version de cal 12 beaucoup plus léger et d'une porté très limité, d'une puissance de feu qui ne signifie rien à 15 mètres, mais quand l'on est juste devant c'est tout bonnement puissant. Une personne qui vient d'un époque plus ancien que moi ne saura pas ce que c'est et n'aura aucune idée de ce que ça peu faire, il sait juste une chose, j'ai une arme qui lui est étrangère et devra faire attention à ce qu'il va faire par la suite. En tant que professeur je ne peux laisser deux individus se disputer, voir aller à se battre jusqu'à la mort, j'ai un rôle à jouer dedans et il m'est très facile d'utiliser la force et la violence pour calmer les petits.

Un étranger qui n'hésite pas à défendre son honneur par une menace que je qualifierai de mort, une menace de mort. -Et un gars en moins, à se demander qui des deux est un démon à présent-. En effet, uniquement ces deux là hein ? -Me vise pas, je suis fou, peut-être, mais je reste réaliste et je suis pas con-. Tuer avant de se faire tuer et non commencer en premier gagne la bataille, il n'est plus question de logique ou de principe, tu veux tout simplement supprimer toute forme de menace qui se trouve devant tes yeux ou pas. Tu n'es qu'une machine à tuer et de destruction, c'est pourquoi je te contrôle sans te laisser la moindre chance de me prendre le dessus, t'es un vrai fardeau toi. -Dit pas ça, tu sais très bien qu'on est lié à vie et tu ne sais même pas ce que l'avenir pourrait te réserver, qui sait si un jour je te prendrai ton corps et là... Je jouirai pleinement de ton pouvoir!-. Déjà il faut que ça arrive, mais là tu ne fais rien, t'es là, en tant qu'observateur et je souhaiterai que ça reste ainsi, pas parce que tu es terrifiant, c'est que t'es un vrai fardeau, pour ça je dois devenir fort, bien plus fort qu'avant, ce type que tu vois sous mes yeux, ne m'effraie pas. -HAH! Comme si un voleur pouvait faire quoi que ce soit contre nous, laisse moi sortir! Et je vais lui montrer qui est le plus démoniaque dans ce monde!-. ce n'est pas toi en tout cas, car vois-tu, c'est moi qui te domine, ce qui revient à dire que c'est moi le plus terrifiant, pas un psychopathe à deux roubles qui va me faire chier. -C'est ce qu'on verra... Mon frère, c'est ce qu'on verra, tu n'es pas au bout de ma surprise, mais je te laisse gérer ça... A ta façon, je vais rester dans mon coin et à t'observer, en silence-.

Oui, fais donc, je ne te retiens pas, de nouveau seul je vais pouvoir me concentrer sur ce qui se passe devant moi.

je vois que notre cuisinier préféré, même si je doute que cela va rester ainsi, joue le jeu de cet élève, si bien que j'arme déjà mon révolver, un clic bien significatif dans cette atmosphère bien silencieuse. Vous savez comment j'agis, avec un air bien typique d'un vétéran de guerre, un regard capable de faire changer d’attitude des personnes les plus rebelles, prenez moi à la légère et vous allez voir ce que c'est d'affronter la guerre elle-même, celui qui vous donne l'envie de se battre, celui qui vous donne l'objectif à se battre, celui qui vous dicte de vous battre pour n'importe quel cause ou de raison, alors il en est de même dans l'autre sens... Je peux très bien représenter la peur, la violence, la vengeance, la folie et enfin la mort, tout ça je le sais car je commence à comprendre ce que je dois faire en tant que dieu de la guerre.

Notre ami, entre guillemet, se lève tout en retenant sa furie en lui et de faire avancer les choses, partant en premier après avoir laisser un dernier commentaire qui me fait rappeler à l'entrainement, mais là il le dit si bien que je ris intérieurement, je ne sais pas comment va agir ce jeune démon, mais moi ça m'aurai pas plus. En tout cas il n'y a pas de bagarre, je fais disparaitre mon arme et je me dirige vers l'élève pour l'aider à se relever:


"Fais en sorte qu'il te laisse tranquille, si toi aussi tu t'y mets comme lui alors vous deux je vais vous faire comprendre qu'on est dans la course, un jeu et non une compétition, et t'en fais pas, il s'en remettra plus tard et je pense que tu serras utile à un moment donné. Aller, monte, on a le buste à récupérer"


Puis je commence à monter la falaise, c'est vrai que c'est difficile, heureusement que j'ai toujours mes gants antidérapant, je le porte toujours pour avoir une meilleur prise sur mes armes, vue que je tire très souvent d'une main, même pour les fusils. Je ne sais pas vous, mais dans ce genre de situation je pense que je suis le plus apte à défendre mon groupe contre tout hostilité et d'avancer vers notre objectif. Ensemble, nous avons entamer notre ascension périlleux et à peine les minutes passent et nous nous éloignons de plus en plus du sol, personne n'a de mal de l'air? Parce que là si vous tombez vous êtes bon pour l'infirmerie.

Ça dois faire un bail que je n'ai pas fait d'escalade, ça va me faire du bien tien, comme à l'entrainement, sauf que là, dans le silence et ce léger brouillard dans l'atmosphère, j'entends quelque chose, comme... Si l'on agitait la voile d'un navire manuellement, quoi que... C'est quelque chose de familier, je l'ai déjà entendu ça, c'était où déjà ? Maintenant j'entends plus rien, mais ça siffle légèrement, oh je sais ce que c'est, un truc qui va m'emmerder sérieusement. Mon regard se plonge dans la brume et petit à petit j'aperçois une silhouette qui se dessine de plus en plus précis, sa forme me permet d’identifier ce que l'on va affronter et celui-là fonce sur moi, comme quoi il m'aime pas celui-là et moi non plus d'ailleurs. J'ai sorti mon glock 17 et là que la fête commence:

"Dragon-nain en approche! Attention!"


Je vois déjà sa gueule grande ouverte s'approcher dangereusement vers moi tout en hurlant, j'ai commencé à faire feu pour défendre ma peau et de mon équipe, ces coups qui partent tellement vite, normal, quand ça tire dans les 900 coups par minutes c'est tout simplement violent. J'ai réussi à repousser son assaut et commence à reprendre de l'altitude, je tentes de le tenir à distance histoire qu'il nous laisse tranquille jusqu'à obtenir ce que nous sommes venus chercher sur ce putain de falaise!


"Avancez! Maintenant! Je me démerderai pour qu'il vous laisse tranquille, récupérez l'objet et on se casse d'ici le plus rapidement que possible!"


Et aussi garder autant de munitions pour la fin, car je sens qu'on va avoir le même topo et... Vue comment ça se passe, ce serra encore plus dangereux qu'avant, je sens que je vais sortir au moins une grenade et la faire péter dans cette course. En attendant Le dragon revient vers moi, je suis près à le recevoir, agrémenté de bonne dose de plomb en fusion.
Contenu sponsorisé
Re: Event S.1 : La course halloweenesque ! -
Event S.1 : La course halloweenesque !
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Centre de sport et d'examens-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page