Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Un certain premier cours...[Terminé]

Invité
avatar
Invité
Un certain premier cours...[Terminé] - Mer 7 Nov 2012 - 12:25
Un certain premier cours...


Elle est assise seule. Troisième rangée, deuxième rang. Elle regarde les élèves entrer dans la salle, elle, cela fait longtemps qu'elle est là. Peut être parce qu'elle n'a rien d'autre a faire que d'attendre dans une salle vide qu'un cours commence. Elle a beau être nouvelle se n'est pas l'envie de se mêler aux autres qui la submerge. Elle ne dirait pas non à une amitié, dans cet endroit, encore plus quand on débarque, se serrer les coudes est la meilleure solution de s'en sortir. Mais elle est d'une timidité maladive, elle n'y peut rien elle est née comme ça, quand on ne la connait pas, d’extérieur, on peut croire qu'elle fait exprès d'éviter les autres. Ce n'est pas le cas. En vérité elle admire profondément ceux qui arrivent à tisser des liens dès le premier abord, elle aimerait leur ressembler. Pourtant elle a du mal a engager la conversation, elle est plutôt renfermée sur elle même. Ce qui n'arrange pas les choses...
C'est son premier cours au sein de l’Académie des Dieux, elle appréhende un peu le déroulement de ce cours. Si elle le pouvait elle préfèrerais se retirer dans un coin de cette école, un couloir ou une salle d'étude vide... Mais elle a promis a quelqu'un qu'elle irait en cours, qu'elle se mêlerait un peu aux autres étudiants...
Akiko regarde les élèves entrer. Elle espère secrètement que l'un d'eux s'installera à coté d'elle et en même temps elle redoute cela plus que tout. Elle baisse la tête et attend.


Dernière édition par Akiko Usumi le Dim 25 Nov 2012 - 19:23, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Mer 7 Nov 2012 - 14:16
*C'est quoi cet emploi du temps ? Non, mais franchement, c'est illisible ! Et puis où vais-je trouver la salle 203 ?*
Dimitri s'était rendu compte subitement qu'il possédait un emploi du temps avec une liste de cours et de salles. Et avait bien loupé son premier cours. Il s'était alors rué vers le bâtiment des classes, où il avait demandé son chemin a une charmante demoiselle, et il n'avait pas vraiment retenu ce qu'elle avait dit.
Il soupira, puis se mit à scruter les portes une à une afin de deceler la bonne petite plaque de métal avec le numéro 203 dessus...
*JE L'AI TROUVE !!! YEESSS !!!*
Le jeune homme était tout content, ce qui pouvait paraître puéril, mais il n'en avait rien à faire. D'autres élèves entraient, alors il décida de faire de même. Il entra et vit qu'il avait déja beaucoup d'élèves, et pratiquement toutes les chaises étaient prises. Il aperçu pourtant une place au deuxième rang, à côté d'une jolie fille blonde. Il traversa alors la pièce de sa démarche particulièrement souple (il le faisait un peu exprès, sentant quelques regards posées sur lui) et arriva à la table.
La jeune fille avait la tête baissée. Dimitri la regarda un instant, puis s'assit à son côté. Il la regarda un instant du coin de l'oeil, et voyant qu'elle ne bougeait pas et se rappellant qu'il ne connaissait pratiquement personne, il afficha un sourire sympathique et se lança.

Bonjour. Je me présente, mon nom est Dimitri. Et le tien ?
Invité
avatar
Invité
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Mer 7 Nov 2012 - 16:32
Bonjour. Je me présente, mon nom est Dimitri. Et le tien ?

Elle ne savais pas si elle devais sauter de joie ou ignorer son interlocuteur. Mais, heureuse qu'on lui adresse la parole, elle choisi la première solution. Elle se retourna vers le jeune homme assis à coté d'elle et répondit

- Bonjour. Je m'appelle Akiko.


Un réponse courte certes, très courte, mais qui lui demanda un effort considérable étant donné qu'elle était paralysée par sa timidité. Elle ne comprenais pas elle même pourquoi. Après tout c'était stupide ! Elle se força a sourire doucement. Et dans un effort pour lancer la conversation elle continua

- C'est quel cours ? ,voyant que sa question était pour le moins étrange elle expliqua, J'ai perdu mon emploi du temps...

Et elle baissa la tête, comme elle avait l'habitude de faire lorsque qu'elle était gênée...
Invité
avatar
Invité
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Mer 7 Nov 2012 - 17:41
Dimitri la regarda baisser la tête en réprimant un sourire. Quelqu'un de plus timide que lui ça existait en fin de compte ! Enfin, en même temps c'était pas compliqué...
Enfin bref, il déplia son papier tout froissé et scruta la micro-écriture.

Alors, salle 203... Ah, voilà. On a histoire !

En son for intérieur, Dimitri était joyeux. *Enfin une matière où je pourrai être bon ! Cool...*Il poussa un long soupir en se laissant un peu glisser sur sa chaise. Puis son regard glissa de nouveau sur sa voisine, qui avait toujours la tête baissée. Elle était plutôt mignonne. *Si toutes les filles de cette académie Deus machin sont aussi jolies, ça va être génial !!*Il était vraiment incorrigible. En même temps, il avait passé la moitié de son existence à conquerir des femmes alors...
Un flash lui revint soudain brutalement devant les yeux. Les soldats soviétiques alignés devant lui, leurs fusils braqués sur son coeur, une détonation et puis...PFFFIOOOUU il revint à la réalité.
Quelque chose alors le tritura. De la curiosité. Il se retourna vers Akiko, se pencha légèrement vers elle et lui souffla, rongé par sa curiosité maladive qui l'empêchait de faire preuve de délicatesse :


Dis, comment tu es morte ?
Invité
avatar
Invité
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Jeu 8 Nov 2012 - 11:58
Dis, comment tu es morte ?

Elle ouvrit de grands yeux étonnés, et scruta son voisin. Il lui avait pourtant semblé que cette question était celle la moins prononcée de l'établissement. Elle s'était trompée ? Ou Dimitri était l’exception à la règle ? Quoi qu'il en soit, elle n'avait jamais compris pourquoi... Elle, n'avait aucun mal a parler des circonstances de sa mort, ce qui n'était pas, il est vrai, le cas pour sa vie sur Terre. En vérité elle préférait de loin le "Comment es-tu morte ?" au "Tu faisait quoi sur Terre ?". La mort était un départ, le début de ce présent et son ancienne vie, le passé. Aussi elle répondit simplement :

-Balle dans l'épaule, un peu trop près du cœur.

Et elle sourit pour bien montrer que cela ne lui faisait rien d'en parler.
Elle était un peu plus à l'aise désormais et elle osa lui demander, a lui aussi, la raison de sa mort.

-Et toi ?

Invité
avatar
Invité
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Jeu 8 Nov 2012 - 16:20
GLOUPS. Mais quel imbécile ! Il n'avait même pas pensé que naturellement elle lui renverrait la question. Une balle dans l'épaule un peu trop près du coeur, hein...Il avait connu a peu près ça lui aussi.

J'ai été victime d'un régime totalitaire intolérant, ce qui s'est soldé par une balle dans la tête et une autre dans le coeur...

Il soupira. Sa mort n'avait juste servi à rien, car il n'avait même pas retrouvé sa belle de l'autre côté. Il sentit alors un grand vide dans son coeur, une place que rien ni personne n'avait encore remplit. Il sentit le froid l'envahir. AH NON, hein, Tu ne recommences pas ta depression !!
Mais quel interêt avait la conversation déja ? Ah oui, faire connaissance. Il décida alors de continuer la conversation aussi naturellement que possible, pour éviter de montrer à Akiko sa pagaille intérieure.

Bah, de toute manière on est immortel maintenant, pas vrai ? On a plus rien à craindre, il n'y a plus personne pour nous pourrir la vie !

Il avait peut-être dit ça un peu trop fort...La personne de devant se retourna et le regarda, l'air narquois, l'air de dire "Que tu crois..."
L'ignorant, il reprit :

Tu es arrivée depuis longtemps, ici ? Tu trouves pas que c'est bizarre comme endroit ?
Invité
avatar
Invité
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Ven 9 Nov 2012 - 11:53

Tu es arrivée depuis longtemps, ici ? Tu trouves pas que c'est bizarre comme endroit ?


Elle leva la tête réfléchit trois secondes à ce qu'elle allait dire.

-Non, je suis nouvelle. Je sais pas trop si c'est bizarre, en même temps on avait pas tous la même idée de ce qui nous arriverait après la mort. Tu vois, je pense que quoi qu'aurait été cette deuxième vie elle aurait été bizarre... Si par exemple au lieu de nous retrouver dans une académie on aurait été des anges gardien chargés de surveiller une personne sur Terre on aurait trouvé ça bizarre aussi.

Elle marqua une pause pour réfléchir a ce qu'elle venait de dire. Oui, c'est vrai qu'elle aussi a son arrivée avait été perdue, elle c'était même retirée pendant de longues heures afin de réfléchir. Mais c'était une autre histoire.
Le type de devant écoutait la conversation avec intérêt. Akiko se demanda un instant ou en était le prof pour laisser ses élèves papoter tranquillement. Mais elle continua la conversation. Si il avait des problèmes de discipline tant pis pour lui ! Elle nota tout de même ce qu'il avait écrit au tableau, on ne sait jamais. Puis elle se retourna vers Dimitri.

-Et toi tu es nouveau ? Et tu en pense quoi de cet "endroit" ? J'aimerais bien connaître ton avis.
Invité
avatar
Invité
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Ven 9 Nov 2012 - 18:10
Ouais, je suis nouveau aussi. Et franchement, en débarquant là, j'était complétement paumé !! Ca va un petit peu mieux, car j'ai repéré les lieux, mais ça m'a vraiment chamboulé. Je me retrouve un siècle plus tard, dans une académie... Je n'ai jamais fait d'études, alors je te laisse imaginer le choc...

Il s'étonnait lui-même de sa franchise et de tout ce qu'il disait. Il était si réservé habituellement ! Avec cette fille, il n'avait pas peur d'exprimer ses pensées, il n'avait pas envie de se taire. Il avait trouvé quelqu'un qui le comprenait, étant dans la même position que lui. Cela lui plaisait de se lâcher autant. *Mon Dieu, mais pourquoi ne l'ai-je pas fait plus tôt ?* En réalité, il s'était déja confié comme cela, mais il l'avait oublié, comme beaucoup d'autres choses futiles.

J'arrive dans une école, un mec me dit que je suis dans une Deus machin-chose et que je vais devenir un dieu. J'ai beau être habitué à ce genre de nouvelles extraordinaires aux humains, mais là c'était vraiment...fou. Dingue. C'est un truc de dingue. Mais si comme tu dis on avait été des anges gardiens chargés de surveiller une personne sur Terre, j'aurais été vraiment....

SILEEEENNCE !!!!!

Dimitri stoppa net, surpris par le cri poussé par le professeur, qui semblait alors jusque là indifférent. Le silence se fit, du à une surprise générale, car tout le monde parlait avant son intervention. Le prof avait tapé dans ses mains si fort qu'elles étaient rouges. *Hé ben, lui, quand il s'énerve, il fait pas les choses à moitié !* Il recommença à écrire sur le tableau, et Dimitri se rendit alors compte qu'il n'avait pas écouté un mot de ce qu'il avait dit et pas noté une seule phrase. Il lut alors le sujet du chapitre écrit au tableau : la renaissance. *Bah, je m'en tape, c'est pas interessant !* Il se retourna vers sa voisine pour continuer la conversation.

Tu ne regrettes pas ta vie d'avant ? tous tes espoirs, tes rêves, ta famille...Tout cela ne te manque pas ?

Puis, s'apercevant de l'indiscrétion de sa question, il s'empressa de compléter :

Si tu ne veux pas répondre, je comprendrai . Pardonne-moi de cette indiscrétion.

Invité
avatar
Invité
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Sam 10 Nov 2012 - 12:54
Elle ne savait pas quoi répondre. Elle ne voulait pas que la conversation s'arrête là, elle était contente d'enfin partager avec quelqu'un mais elle savait que si elle répondait franchement... elle aurait du mal, il était même possible qu'elle se mette carrément à pleurer...
Elle se mordit la lèvre, baissa la tête et respira grandement avant de se décider à répondre.

-Ça me manque, ça me manque terriblement, à un point inimaginable.
elle marqua une pause car une boule commençait a lui monter a la gorge, Pour ce qui est de ma famille... mon petit frère et ma petite sœur sont morts juste avant moi. Au début j'ai espéré qu'ils seraient là, eux aussi, mais apparemment non je ne sais pas où ils sont. J'ai toujours veillé sur eux et là je ne peux rien faire. Mes parents sont peut être morts eux aussi mais je ne le sais même pas !

Ça y est elle allait pleurer. Elle aurait mieux fait de se taire. Pourtant, les yeux brillants de larmes elle continua.

-J'aimais tellement ma vie d'avant. Je sais bien qu'il faut tirer un trait sur le passé, mais c'est tellement difficile !


Elle s'arrêta là. Leva les yeux aux ciel, comme on fait pour ravaler ses larmes. Renifla discrètement et nota dans son cahiers la phrase que le professeur, un peu énervé d'ailleurs, venait d'écrire.
Il y avait bien quelque chose dont elle n'avait pas parlé... Mais elle n'arriverait pas, elle en était certaine, a le dire sans pleurer. Elle ne pouvait pas parler de Yuki. C'était trop dur.
Elle secoua vivement la tête afin de chasser les souvenirs qui affluaient de toute part.

-Hum, et toi ?

Elle savait bien qu'il aurait du mal lui aussi a parler du passé. Mais elle l'avait fait c'était a son tour maintenant.
Un peu comme un défi. Elle l'avait relevé et c'était à Dimitri maintenant...
Invité
avatar
Invité
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Jeu 22 Nov 2012 - 19:08
Il s'attendait qu'elle lui renvoie la question.

Ma vie d'avant ne me manque absolument pas. A ma mort, je n'avais plus rien, j'étais déja passé du côté des morts. Mon execution mit fin a d'horribles blessures interieures, que je n'ai plus ressenti depuis lors. Je peux de nouveau recommencer à zero, avoir une nouvelle vie, une nouvelle histoire qui cette fois sera éternelle.

Il poussa un soupir qui en disait long sur la vérité de ses propos. Il n'avait pas dit la vérité, il le savait bien au fond de lui. Cette nouvelle vie qui commençait l'ennuyait plus que tout, il aurait voulu rester mort. Un simple âme errante, inconsciente du temps qui s'écoule...

En relevant la tête, il s'aperçut qu'Akiko le regardait, semblant guetter une réponse.

Excuse-moi, tu as dis quelque chose ?

Avant qu'elle puisse répondre, un projectile effleura le nez de Dimitri. Un bout de craie !!!

Toi, là bas, hurla le professeur, si tu te permet de parler, c'est que tu dois bien connaître le cours non ? Alors, dis-moi, quelles furent les grandes familles catholiques et protestantes qui s'opposèrent lors des guerres du religion du XVIème siécle ?

Dimitri chercha rapidement dans sa mémoire. Il connaissait très bien l'Histoire de France, mais là, c'était assez compliqué... Il se souvint alors d'un vieil ouvrage qu'il avait lu, et hésita avant de répondre :

Pour les catholiques, la famille de Guise, et pour les protestants, les Collini et les Navarre !!

Il avait lançé ça sans même en être très sur avec une confiance en soi saisissante, et le professeur le dévisagea, stupéfait. Puis il se renfrogna.

Mouais, ça va, mais ne parlez plus jeune homme, je vous ai à l'oeil !!

L'enseignant pointa son globe oculaire droit puis reprit son cours en réécrivant au tableau.
Dimitri regarda Akiko en souriant, puis attendit qu'elle parle, sa bouche s'étant entrouverte.

Invité
avatar
Invité
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Ven 23 Nov 2012 - 20:46
Elle murmura seulement, a vrai dire le professeur lui avait vraiment fait peur et elle qui croyait qu'il était totalement indifférent quand à ce qui se passait dans sa classe !
Tous les élèves s'étaient figés et il n'y avait presque plus aucun bruit, quand Dimitri avait répondu, juste évidement, tous les respirations avaient repris. Elle se sentait plus apte à reprendre, discrètement, la parole.
Mais elle murmura seulement quand même ces quelques mots :

-T'as beaucoup d'amis ici ?


Elle passa sa main dans ses cheveux. Et elle nota les quelques phrases que le professeur avait récemment inscrites au tableau. Elle pensa qu'elle aurait aimé qu'il y ai une fenêtre près d'elle. Pour s'évader un peu. En plus elle avait chaud. Elle soupira et, nostalgique repensa aux couchers de soleils, aux fleurs bleu qui parsemait leur champ... Oups ! elle repartait dans ses pensées ! Elle focalisa donc son attention sur son voisin afin de ne pas perdre le fil.
Dimitri allait répondre mais d'un geste vif elle lui intima le silence, le professeur passait dans les rangs et surveillait chaque élève d'un regard noir comme l'enfer. Il lui semblait de plus en plus présent bizarrement ! Elle pouffa, ce qui lui attira les foudres du ledit professeur.
Et avant que Dimitri eu le temps d’enchainer elle continua :

-Si tu veux, moi, je veux bien être ton amie...

Effectivement, dit comme cela ça paraissait extrêmement enfantin mais Akiko était très fière d'elle, elle avait surmonté sa timidité maladive. Elle avait enfin réussi a dire le véritable fond de sa pensée.
Elle sourit doucement, un sourire fier rien que pour elle.
Invité
avatar
Invité
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Ven 23 Nov 2012 - 21:15
Lorsqu' Akiko lui demanda s'il avait des amis, Dimitri fut sur le point de répondre, mais elle lui intima le silence d'un geste bref. Il fut d'abord surpris, puis sentit l'odeur toute proche du professeur. Il la remercia du regard, mais elle se mit soudain à rire. Suivant son regard, il aperçut le celui foudroyant du professeur, et se retint de rire. Il nota en vitesse les quelques mots écrits au tableau. C'est alors que ces quelques paroles franchirent les lèvres d'Akiko :

-Si tu veux, moi, je veux bien être ton amie...

Il posa son stylo et la regarda bien en face, cherchant une trace d'hypocrisie ou autre, car très peu de personnes désiraient être son ami, et il n'en trouva aucune. Elle paraissait sincère. Le rouge lui était monté aux joues et elle souriait. Ne pouvant que répondre à cette éclatante expression, un franc sourie s'épanouit sur ses lèvres alors qu'il répondait :

Moi aussi, j'aimerais bien...


C'est alors que la cloche sonna. Le cours était terminé. Déja les premiers rangs se vidaient. Sans s'arrêter de sourire, le jeune homme se leva, Akiko fit de même, et ils sortirent ensemble de la classe, doucement, sans un mot. Arrivés dans le couloir, il balanca son sac sur son épaule.

Et bien, Akiko Usumi, je suis ravi d'être votre nouvel ami, plaisanta-t-il.

La jeune fille bredouilla à peu près la même chose en rougissant, et ils durent se quitter.

A bientôt !

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Dim 25 Nov 2012 - 13:18
-A bientôt murmura t-elle.

Elle ne sais pas si il l'a entendu. A bientôt, elle l'espère.

Elle regarda Dimitri s’éloigner dans les escaliers et resta plantée là un petit moment. Son sac serré contre elle. Elle serait peut être même restée là plus longtemps si la foule d'élèves qui sortaient de la classe ne l'avait bousculé et presque fait tomber.
Elle se décala donc sur le coté.
Elle avait enfin un ami, elle ne savait pas si ils se reverraient mais elle était très contente et pensa vaguement que c'était le meilleur cours de sa vie !
Elle passa sa main dans ses cheveux et fit demi tour.
Et puis, heureuse elle se mit a rire. Doucement bien sur !

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 546

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Lumière
avatar
Directeur - Divinité Guerrière
Directeur - Divinité Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un certain premier cours...[Terminé] - Ven 30 Nov 2012 - 22:32
J'ai trouvé ça trop mignon x)
Note concernant les points : Akiko a fait un post de plus ;)

Akiko : 300 xps
Dimitri :280 xps
Un certain premier cours...[Terminé]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» Les codages HTML de tata Melow || PREMIER COURS : création d'une boîte
» [Cours commun] Premier cours : les épouvantards

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Salles de cours-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page