Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Mauvaise journée.

 
Invité
avatar
Invité
Mauvaise journée. - Dim 28 Oct 2012 - 23:07
Méprisable… tous ces gens étaient méprisables. Je ne les supportais plus. Je ne me supportais plus. Emplie de colère mais rendue si faible par elle… Depuis que j’étais revenue, j’avais appris plusieurs choses. J’en avais aussi compris beaucoup d’autres. Déjà j’avais le pouvoir du sang, mon sang. Et je me devais de le travailler. Ensuite… il ne reviendrait pas. Tu ne me reviendras pas. Jamais… voilà plusieurs jours que cette pensée m’obsède, m’enivre. Elle me rend malade, amère, me coupe l’appétit et le reste. Plus rien n’a d’intérêt… pour le moment.

Assise à une table, seule pour le dernier repas de la journée, Lilith remuait de sombre pensée. Ses longs cheveux noirs encadrés son visage de porcelaine dont les traits, habituellement doux, étaient durcis par l’amertume et la rage. Sa main tremblée, tordant la fourchette qu’elle appuyait avec force sur l’assiette. Détruire, elle ne voulait que détruire, rien que détruire… comme à chaque fois. Comme lorsque quelqu’un, ou quelque chose l’irritait. Elle devait détruire, « tuer » ce qui la provoqué. Mais dans son cas… le suicide ne serait-il pas la meilleure option ? Vu qu’elle était la cause de sa propre douleur, elle devrait donc s’effacer elle-même ?

« Eh poulette, t’es toute seule ma belle ? On peut s’caler peut-être ? » Elle leva ses yeux vert, luisant, vers cette voix si dérangeante. Un faible soupir lui échappa.
« J’allais partir, installez-vous donc si cela vous chante, Messieurs. »

Un rire moqueur accueilli ses paroles. S’était toujours ainsi, son langage provoquait les rires. Si d’habitudes ces rires la rendaient indifférentes, cette fois-là ils attisèrent sa colère, l’horripilèrent. Alors que le groupe envahissait la table qu’elle venait de quitter, la demoiselle sentit ses mains trembler vivement. Elle avait opté, ce matin, pour une robe rosé et bleuté, très clair, très pure. Le décolleté se trouva soudain tâché d’une tâche sombre, liquide. Rouge. Délicatement, de ce calme froid et effrayant qui la caractérisait si bien, Lilith posa son plateau sur le rebord de la table, portant la main à son nez. Un petit instant, elle resta à fixer le liquide rouge maculant ses doigts ainsi que sa robe. Un déclic dangereux raisonna au plus profond de son être.
Inquiet de son immobilité, le jeune homme qui s’était adressé à elle avec tant de poésie la première fois lui prit le bras en se levant. A peine eut-il ouvert la bouche qu’une main percuta sa joue dans une gifle retentissante.

« Qui pense-tu être, misérable rat, pour oser me toucher ainsi ! Pour oser t’adresser à moi de façon si vulgaire ! Pour oser souiller ma robe ! »

Le sang, durcit au bout de ses doigts longs et fin, formaient de petites griffes qui avaient entaillaient la peau du pauvre garçon. Ce dernier, tremblent comme un gamin, la fixait sans comprendre, terrorisé par son regard. Avec un soupir rempli de méprit, Lilith tourna les talons et s’éloigna vers un coin vide et sombre. La fatigue, autant que ma colère, avait fini par avoir raison de son calme légendaire. Elle s’assit loin de tous, se replongeant dans ses mornes idées. Une larme solitaire roula en silence.

Méprisable… horripilante petite créature. Me voilà assise dans l’ombre à cause d’eux. La mort… tous mériteraient la mort… ou seulement moi. Et si j’étais le seul problème ? Si tout était de ma faute ? Que devrais-je faire… Je suis seule. Tout le monde me méprise… tous devraient mourir…
Invité
avatar
Invité
Re: Mauvaise journée. - Jeu 1 Nov 2012 - 11:36
Encore une longue journée qui touchait à sa fin. C'était une soirée tout ce qu'il y a de plus normal, moi j'étais en train de cuisiner, pour tout les gens qui venaient. Je prenais aussi quelques commandes, histoire d'aider un peu le serveur qui devait sûrement galérer à ces heures de pointe. J'étais en train de faire mon plat du jour, une paella pour changer. Certes je fais toujours une paella mais c'pas le sujet. J'avais une musique dans la tête, qui sans m'empêcher de me concentrer avait tendance à me faire penser à autre chose. Malgré le bruit de la cuisinière qui faisait un véritable raffut pour qui était dans la cuisine je put entendre la voix d'une jeune femme, visiblement énervée. Je n'avais pas compris ce qu'elle avait dit, mais le ton de sa voix en disait assez. Mais malgré tout je n'y prêtais guère grande attention. Après avoir fini une bonne fournée de nourriture, ce qui me prit une dizaine de minute (faites avec j'suis pas chef cuisinier pour rien), je remarquais que les commandes se faisaient plus rares et j'allais vérifier dans la salle si tout le monde avait bien été servi. Tout paraissait normal, jusqu'à ce que je vit une femme assise seule dans un coin sombre. Prenant mon air le moins flippant, ce qui n'est guère facile avec mon masque j'alla la voir afin de lui demander si tout allait pour le mieux

-Hm, vous, hm...Vous avez déjà commandé?

Je ne pu que remarquer que sa robe que je trouvais plutôt quelconque, était tâchée de rouge. Le fait qu'elle était assise de façon assez isolée avec du sang sur sa robe attisait ma curiosité en plus de ma méfiance. C'est en gardant mon air naturel qui me caractérisait tant que je lui demandais si tout allait bien, juste au cas où.

-Vous êtes sûre que ça va? Vous...Hm, vous semblez avoir des problèmes, sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas.

A la fin de ma phrase je fut interpellé par un jeune, visiblement saoul (allez savoir comment il a réussi à l'être) qui vint derrière moi, me tint l'épaule et me demanda d'une voix assez méprisante si "ma robe existait aussi pour les mecs". On me l'avait jamais faite celle là tiens. Je me retournais pour voir à quoi il ressemblait et...En fait il ressemblait objectivement à rien. Soudain ça me paraissait moins étrange qu'il soit noyé dans l'alcool avec une tête pareille. Ne souhaitant pas m'attarder sur le sujet je lui demanda de partir et l'ignora. Mais cet imbécile décida d'insister, ce à quoi je répondit par un envoi express dans les bras de Morphée. Je le regarda dans les yeux, il s'endormit, je l'assit sur une chaise pas loin et revint vers la jeune fille qui m'intriguait quelque peu.
Invité
avatar
Invité
Re: Mauvaise journée. - Lun 5 Nov 2012 - 0:43
La paix… Comme beaucoup, aujourd’hui je n’aspirais qu’à la paix. Au calme et à la tranquillité. Pourtant, à chaque fois, quelqu’un venait me déranger. Soit un looser qui se prenait pour un caïd, soit… soit quelqu’un qui, d’après ce que j’avais daigné écouter, était le chef cuisinier. Malgré mon humeur, malgré ma méprise, je ne pouvais contenir la trop bonne éducation qu’on m’avait donnée. Ah… que je méprisais ma mère. Que je méprisais tous ces gens. J’aurais aimé les tuer, répandre leur sang et leurs entrailles. Cette pièce serait si belle tout de rouge repeinte. De leur rouge.

Lilith soupira longuement, quelque peu intriguée lorsqu’elle vit s’endormir le jeune homme quelque peu alcoolisé. Cet homme maitrisait-il le sommeil ? Il semblerait. A moins que ce ne soit quelque chose de plus subtile encore. Pas qu’elle soit intéressé par un cuisinier, non, ce n’était qu’un homme au service des autres après tout. Mais il avait eut l’amabilité de s’intéresser à elle, et, il faut l’avouer, cela lui faisait du bien qu’on la remarque avec gentillesse et politesse pour une fois. Doucement, elle leva son regard noir, assombrit par son maquillage, vers ce cuisinier un peu curieux. Trop peut-être, mais bon, au moins il était aimable. Elle n’allait pas s’en plaindre. Pas tout de suite.

« En m’interrogeant ainsi vous vous mêlez de choses ne vous regardant pas. Pour vous répondre, j’ai déjà commandé oui. » Elle désigna son assiette encore pleine de paella pour appuyer sa réponse. « Je dois d’ailleurs avouer que c’est fort bon. Même si c’est un peu toujours le même plat, le gout ne lasse jamais mes papilles monsieur. »

Tout en parlant, elle s’était mise à pianoter sur la table du bout de ses doigts maculés de son sang. Le liquide écarlate s’était d’ailleurs mis à bouillir légèrement sur ses longs et fin doigts, provoquant de petites bulles qui propulsaient des gouttelettes coupantes en éclatant. Dans sa mauvaise humeur, Lilith avait légèrement perdu le contrôle de ses pouvoirs. Rien de bien méchant ni de très dangereux, mais il valait mieux ne pas trop la chercher pour le moment. Son regard, noir, glacial, se promena dans la pièce avait de retourner se poser sur le chef cuisinier. Elle soupira, comme si elle était soudain lassé de lui, et déclara séchement.

« Sérieusement, pourquoi toujours de la paella. Vous ne savez rien faire d’autre ? Un chef cuisinier, un vrais je veux dire, se doit de varier les menues. Et à partir du plus simple légume, il devrait composer des plats succulents et variés, qui feraient converger en ce lieu tous les élèves. Même les moins gloutons. Enfin bon, un chef est un chef je suppose. Même si je ne vois pas ce qui fait mériter ce nom parfois. Juste parce qu’on est capable de diriger une simple cuisiner…

Elle regardait maintenant dans le vide, faisant mine de penser à haute voix, ses propos étant pourtant bel et bien destiné au cuisinier ici présent. Elle n’était nullement impressionnée, ni par son masque, ni par son allure. Et s’il voulait s’énerver après elle, alors en tant que lady elle se devrait de lui expliquer sa place. Soit dans la cuisine en somme.

Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose disait maman. Et pour une fois, je suis d’accord avec elle. Les nobles aux bals et à la cours, les autres… à leurs modestes occupations. On pourrait me qualifier de lunatique, ou juste d’excentrique, mais je défis quiconque de le faire. Je ne suis guère d’humeur à défendre mais intérêt. Et puis, je dois bien retrouver ma paix…
♠ Petits messages : 1682
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mauvaise journée. - Jeu 3 Jan 2013 - 18:14
Un des membres du rp est parti, je clôture.

Cicéron : 50 xps


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Contenu sponsorisé
Re: Mauvaise journée. -
Mauvaise journée.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page