Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Première rencontre [PV Eden et Namari]

Invité
avatar
Invité
Première rencontre [PV Eden et Namari] - Lun 22 Oct 2012 - 16:23
C'était une très belle journée en perspective, en ce nouveau dimanche à Deus Académia. Le soleil était levé depuis quelques heures et les occupants de l'école c'était éveillé. Pour le moment, les couloirs étaient peu fréquentés et les salles de classes complètement vide. Certain profitait de cette journée de congé pour s'occuper de manière diverse, comme faire des jeux avec des amis, discuter et bien d'autres activités. Bref, l'important était de s'occuper. C'était justement ce que faisait une nouvelle arrivante à Deus Académia. Aoi était arrivée dans cette nouvelle école que deux jours plus tôt. Pour le moment, elle avait encore un peu de mal à se repérer dans cette école gigantesque. Certes, elle était capable de retrouver sa chambre, l'infirmerie et la cafétéria sans aucun problème, cependant pour le reste, c'était encore à mémoriser. Elle profitait donc de cette journée de congé pour mieux se familiariser avec les lieux. Ainsi, elle déambulait dans les corridors de l'école, depuis qu'elle avait terminée son petit-déjeuner. La jeune fille avançait tranquillement, une petite carte de l'académie en main, tentant de retrouver les bons locaux. Après un cours moment, elle s'arrêta devant une porte.

-Voyons voir, selon ce plan, ce devrait être la salle des professeurs.

Afin de vérifier ses suppositions, Aoi ouvrit la porte et eut la mauvaise surprise de constater qu'il s'agissait en fait d'une salle de classe. Elle referma la porte quelque peu contrariée. Elle était certes une fille joyeuse par nature, mais en ce moment, la mémorisation des lieux affectait sa bonne humeur. Après tout, elle devait concentrer son esprit afin d'apprendre à reconnaitre les lieux, en négligeant ses efforts pour retrouver sa mémoire perdue. Alors que la jeune fille fouillait sa carte du regard, elle put sentir comme une présence derrière elle. Aoi ne savait pas vraiment comment elle pouvait ressentir une telle chose, mais elle le pouvait. Quand elle se retourna, l'apprenti-déesse se retrouva face à un jeune homme. Ce dernier devait avoir probablement son âge. De plus, son regard démontrait clairement qu'il était du genre baratineur et dragueur.

-Salut ma poulette. Tu t'es perdue?

-Je ne suis pas ta poulette.

-Si tu veux je pourrais te guider ma jolie. Belles jambes.

-Merci, mais je peux me débrouiller seule.

-Tu es sûre? Je connais un bel endroit où nous pourrions discuter.

Le jeune homme disait le tout de manière très décontracté et en pointant une direction d'un signe de tête. Aoi avait peut-être du mal à se repérer pour le moment, mais elle savait parfaitement que le dragueur pointait en direction des dortoirs. Sans rien ajouter, la jeune fille s'en alla, ignorant le dragueur. Alors qu'elle s'en allait, l'homme posa sa main sur l'épaule d'Aoi, pour la retenir. La suite fut extrêmement rapide. Instinctivement, Aoi attrapa le pervers par le bras et avec un simple mouvement, elle le souleva et le lança au-dessus d'elle. Le pervers se retrouva au sol sonné par la force de l'impact. La jeune fille resta figée pendant un court moment. Elle n'avait aucune idée de la manière dont elle s'y était prise. Cela avait été purement instinctif. Est-ce que cela serait lié à sa mémoire perdue? C'est en réfléchissant à ce point qu'elle continua son chemin, se perdant dans ses pensées. Aoi put à peine faire sept pas qu'elle percuta quelqu'un qu'elle n'avait pas remarquée, étant trop perdue dans ses pensées.

-Oh pardon.
Invité
avatar
Invité
Re: Première rencontre [PV Eden et Namari] - Lun 22 Oct 2012 - 21:14
Le jeune homme baillait. Enfin jeune homme, tout était relatif. De un il s'agissait d'un ancien familier magique affranchit de son devoir après avoir failli disparaître à jamais, de deux la créature était un apprenti dieu étudiant à la deus academy. On était dimanche, et Namari avait été invoqué très récemment dans l'enceinte. Encore un peu frêle à la suite de cette expérience des plus éprouvante, il tentait de s'en remettre en se reposant durant ce premier véritable week-end dont il pouvait profiter depuis sa création. Un grappin dans la poche, son épée sur son flanc et sa longue cape virevoltant durant le moindre de ses déplacements Namari se mit à explorer l'académie par au-dessus à la recherche d'un endroit tranquille où se reposer. Il partit de la fenêtre de la chambre qu'on lui avait assigné. On lui avait coller un colloc mais il n'avait aucune envie de tomber sur lui si tôt, donc la chauve-souris prit la poudre d'escampette aussi tôt que possible. La rosée naissait à peine quand il commença son exploration, il en profita pour observer le lever du soleil en tête à tête avec un groupe de piaf subjugués par cet étrange intrus masqué dont les lèvres étaient affublées d'un discret mais distingué sourire. Il s'étira, laissant la chaleur de cette lumière douce réchauffer son corps et ses "ailes" qu'il agita légèrement. Ce nouveau terrain de jeu semblait parfait, absolument parfait en tout point pour quelqu'un qui voulait se faire plaisir avec un petit parcours improvisé pour se mettre en jambe. Saut, escalade, planage, il y avait de quoi satisfaire ce casse-cou pouvant être un brin casse-couille pour autrui quand il le voulait. D'une impulsion, il sauta à l'instant précis où le soleil quitta complètement la ligne d'horizon, déployant sa grande cape comme s'il s'agissait des ailes qu'il possédait autrefois. Fermant les yeux, il se rappela de ce qu'on lui avait dit. Le Domaine Divinatoire, un pouvoir spécifique à chaque apprenti vivant ici. La gravité était le cadeau qu'on lui avait offert, et il allait en tester les limites. C'était un peu risqué d'essayer d'atteindre le toit du bâtiment lui faisant face en contrebas mais il aimait les défis, et il releva ce dernier le sourire aux lèvres. Retenant son souffle, il se concentra, fit le vide dans son esprit et laissa le vent ainsi que la force de portance de sa cape faire le reste. Son poids avait instantanément été réduit, divisé par deux pour être exact, ce qui lui permit d'atteindre sans encombre son objectif là où n'aurait fait qu'un quart du chemin. Il atterrit comme une fleur, regardant derrière lui d'un air satisfait et amusé. Lui qui ne pouvait utiliser de magie, obtenir ce genre de petit dons avait quelque chose d’envoûtant et de réellement très stimulant. Namari continua par la suite son petit tour sur cette terre inconnue jusqu'à ce qu'il n'entende un drôle de bruit provenant d'en dessous.

"What the fu...." se murmura-t-il en sentant le sol trembler sous ses pieds.

Curieux, il agrippa son grappin à une prise sûre et descendit en rappel en direction de la fenêtre la plus proche qui lui permettrait de voir ce qui se passait là dedans. La tête à l'envers tel un ninja d'antan il put voir l'origine du bruit, à savoir un mec étalé comme une merde sur un sol presque craquelé sous la puissance du choc. Seule autre personne dans le coin, une demoiselle aux cheveux bleus et au teint blême. Plutôt mignonne la demoiselle il devait avouer, de quoi faire tourner bien des tête dans ce long couloir. En parlant de tête, celle tenant cette magnifique chevelure venait de cogner contre un truc dur, un torse d'acier qui aurait put servir de pare-buffle sur une bagnole de flics. Namari ne put entendre ce qu'elle lui dit en relevant la tête, il ne pouvait que supposer qu'elle s'excusait mais vu la tronche qu'il tirait ce grand machin ne semblait pas les accepter. Un ami de la chose pitoyable à terre? Allez savoir, dans tous les cas un vrai gentleman ne pouvait rester ici sans rien faire, il devait agir et c'est ce qu'il fit. Se décalant de trois fenêtre sur la droite, calculant son angle de tir pour enfin ouvrir cette dernière, le voleur fit une entrée des plus fracassante. Quel genre d'entrée? Et bien vous connaissez le catch? Dans ce cas vous voyez ce qu'est un dropkick? Et bien Namari nous en fit une démonstration exemplaire! Une corde pour se balancer à travers l'étendue séparant ses pieds joints et la tronche de macaque qui allait s'en prendre une, un pouvoir pour multiplier par deux son poids lors de l'impact et des jambes repliées qui s'étendent au dernier moment pour un résultat optimal. J'exagère peut-être mais c'était presque de là. La masse s'écrasa sur le sol dans un bruit sourd à l'instant même où un Namari un brin essoufflé par son usage intempestif de son pouvoir si tôt dans sa formation se posa sans faire un bruit. Il prit quelque secondes pour reprendre son souffle avant de dépoussiéreur ses vêtements d'un revers de main. Il soupira avant de reporter son attention sur la petite demoiselle, la fixant quelque secondes sans rien dire avant d'enfin réagir, levant et agitant sa main droite amicalement lâchant un simple "Yo" comme présentation. La journée promettait d'être intéressante.

Invité
avatar
Invité
Re: Première rencontre [PV Eden et Namari] - Ven 26 Oct 2012 - 18:28
Eden se baladait dans l'établissement en croquant dans une tablette de chocolat qu'il avait acquise en la chipant dans la cafétéria, il était vite devenu en quelque sorte accro au chocolat qui n'existait pas à son époque. Il progressait dans l'académie sans réel but à par celui de passer le temps, dehors le soleil brillait, mais Eden n'avait pas envie d'aller s'amuser dehors comme le ferait n'importe quel enfant de son âge mais il préférait ne rien faire. Soudain il entendit un jeune homme dire.

-Salut ma poulette. Tu t'es perdue?

Eden ne chercha même pas à écouter la conversation, elle était trop banale pour interrompre son ennui. Il croqua une nouvelle fois dans sa tablette de chocolat quand il entendit un choc, il leva les yeux et vit le jeune homme à terre, Eden sourit enfin quelque chose d'intéressant. La jeune femme recula quand elle heurta un homme plutôt jeune au crane rasé, il était très grand et musclé, la jeune fille s'excusa mais l'homme ne paru pas accepter ses excuses cependant il n'eu pas le temps de faire qui que ce soit, car il fut projeté par terre par un homme masqué celui-ci regarda la jeune fille un certain temps, Eden la regarda aussi, elle avait les cheveux violets et en comparaisons de l'homme à terre elle n'était pas une géante, Eden ne s'attarda que sur ces faits le reste ne l'intéressait pas. Il regarda ensuite l'homme masqué, il avait de longs cheveux noirs. Ce fut ce moment que l'homme choisit pour parler.

-Yo

Eden regarda les alentours et vit qu'il n'y avait plus personne à par une douzaine s'approchant de la jeune femme et de l'homme masqué. Ils étaient surement amis avec le dragueur et la brute. Eden fit discrètement une croche patte à un des hommes qui s'étala par terre ne s'attardant pas sur son cas Eden se dirigea vers la jeune femme et lui dit.

-On devrait y aller.

Sans attendre de réponse Eden croqua une nouvelle fois dans sa tablette de chocolat et se dirige vers deux des hommes, il recouvrit de papier alluminium le reste de la tablette et la posa à terre ensuite il sortit sa dague et s'incisa légèrement le bout de l'index puis il rangea sa dague mit son index dans sa bouche pour boire le peu de sang qui en sortait, son pouvoir était à présent activé ceci fait il parcouru la distance qui le séparait de deux des douze hommes en quelques instants ensuite il se baissa face à l'un des deux hommes puis il bondit et envoya un uppercut dans la mâchoir de l'homme le suivant, lui reçu un coup de pied dans le ventre. Eden alla rapidement ramasser sa tablette de chocolat puis en courant vers l'ouverture qu'il avait pratiquée, il lança :

-On y va!
Invité
avatar
Invité
Re: Première rencontre [PV Eden et Namari] - Mar 30 Oct 2012 - 13:49
Aoi venait à peine de percuter un homme, alors qu'elle était perdue dans ses pensées. Par politesse, elle s'excusa au près de l'individu. Cependant, ce dernier était assez grand et ne respirait pas la joie de vivre. Il devait probablement s'agir d'un copain du type qui étudiait passionnément le plancher, en crachant quelques dents. L'homme semblait bien décidé à venger son ami. Alors qu'il tendait les bras vers Aoi, cette dernière se préparait mentalement. Si cet homme osait la toucher, la jeune fille saurait le lui faire regretter amèrement. Cependant, avant que l'homme n'ait la chance de trop s'approcher d'elle, une bruit de fenêtre brisée retentit. Quelques instant plus tard, Aoi apercevait une forme du coin de l'oeil. La forme étant en fait une personne assénant un puissant coup de pied au type baraqué. Le coup de pied fut très efficace. De plus, l'agresseur toucha le sol sans émettre un bruit, ce qui était plutôt étrange en soit. Ensuite de quoi, le nouvel arrivant qui lui tournait le dos se dépoussiéra un peu avant de se retourner. Le nouvel arrivant était un jeune homme, probablement du même âge qu'Aoi. Étrangement, il portait un genre de masque. Le silence perdura pendant quelques secondes avant que l'individu ne prenne la parole en prononçant simplement : Yo.

-Euh... Bonjour.

C'était une réponse des plus simples. Cependant, cela n'avait rien d'étonnant. Après tout, l'entrée surprise de l'inconnu avait eu son effet. Cela avait vraiment surpris Aoi. Avant qu'elle ne puisse ajouter autres choses, elle put apercevoir un groupe d'une douzaine d'hommes s'approchant. Encore d'autres copains du dragueur, probablement. Il y avait également un autre individu se détachant du lot. Il n'était pas parmi les membres du groupe et mangeait tranquillement du chocolat. Le fan de chocolat fit d'ailleurs un croche-pied à l'un des hommes du groupe de douze, le faisant chuter. Après cette petite manœuvre, il vint tout simplement s'adresser à elle, en lui disant qu'il était temps de partir. La suite fut plutôt particulière, car le mangeur de chocolat avala un peu de son propre sang avant de défoncer deux types, ouvrant ainsi un chemin dans le groupe de douze hommes. Sans hésiter, Aoi suivit le jeune homme. Certes, elle aurait pu se sortir de cette situation sans aide et sans difficulté, mais un peu d'aide était toujours la bienvenue. Alors qu'elle émergeait du passage entre les douze hommes, l'un d'eux l'attrapa par le bras. C'était le type le plus musclé et grand de la bande. Il devait facilement faire dans les 200 livres.

-Tu ne vas nul part, sale garce.

-Mauvaise idée.

Un sourire se forma sur le visage d'Aoi. Un sourire espiègle. Sans crainte, elle activa son pouvoir de gravité. Grâce à son pouvoir, elle pouvait modifié la gravité comme bon lui semblait. Le seul inconvénient étant qu'elle devait avoir un contact physique avec la cible de son pouvoir. Ainsi, la jeune fille annula toute trace de gravité chez ce géant musclé. Elle le souleva d'une seule main sans difficulté. Lorsqu'on ignore la nature du pouvoir d'Aoi, il était facile de croire qu'elle possédait une force herculéenne. Même si en réalité, une fourmi aurait pu soulever cet homme, étant donné les condition actuelle. Puis, sans le moindre ménagement Aoi lança l'homme vers les autres membres du groupe. Au moment où le contact physique se rompu, la gravité reprit ses droits. L'homme eut l'effet d'une boule dans un jeu de quilles. Une fois débarrassé de l'homme, Aoi rattrapa les deux autres jeunes hommes et ils filèrent jusque dans un autre couloir plus sûr.

-Merci du coup de main. Je m'appelle Aoi Naymer
Invité
avatar
Invité
Re: Première rencontre [PV Eden et Namari] - Lun 5 Nov 2012 - 23:30
Namari s'immisçait toujours dans des histoires bancales ou qui puaient l'arnaque à plein nez, c'était plus fort que lui. Vous savez ce que l'on dit, trop bon trop con. Et encore une fois il sentait pas cette histoire. Assommer un mec pour aider une innocente avec la force d'un boeuf qui avait retourné l'un de ses potes, ça passait largement. Cependant, omettre dans son calcul la potentielle existence de tout un groupe de ces dits individus était une connerie d'ordre 9. Il avait déjà mis en place son plan de secours: à savoir sécuriser un point par lequel il pourrait fuir sans le moindre effort, car un homme avertit sait toujours par où se trouve la sortie. Mais bon, faire le beau devant un si joli bout de femme était assez tentant, sans oublier qu'il était réaliste et non lâche. Le plus étonnant fut cet étrange renfort qui venait de débarquer de nulle part, peut-être était il là depuis le début? Le petit être n'inspirait pas tellement confiance aux yeux de Namari, quelque chose chez lui le troublait au plus haut point. Etait-ce la dégaine trop moderne et sérieuse pour une personne si jeune? Ces yeux lui rappelant un souvenir douloureux au niveau de son cou? Au moins la demoiselle semblait plus calme et aimable, répondant d'un simple petit bonjour à la courte présentation de notre Namari. Un brin amusé il ne put retenir un léger ricanement, un brin moqueur mais pas assez pour être vexant. C'était juste lui ou il y avait un reste de ce truc que l'on nomme le OMGWTFBBQ syndrome dans sa voix? Vu ce qui venait de se passer il y avait de quoi être étonné en effet. Pour en rajouter une couche Namari s’apprêtait à lancer une de ses remarques habituelles qui vous prennent à court genre "beau temps pour la saison" mais il fut coupé dans son élan par une masse s'écrasant la mâchoire à ses pieds. Très joli croche patte que voici, et c'est un spécialiste qui parle. Il ne put retenir un léger sifflement devant une telle maîtrise, remplaçant sa remarque pourrie par une autre alors qu'il ne se penchait sur le pauvre bougre, ses mains dans ses poches.

"Des amis à vous?" Dit-il en tâtant du pied le machin mou

Au même instant, le petit gars avala une portion de son propre sang et partit à la filoche en déglinguant deux sans grande difficulté pour ouvrir un passage propice à la fuite, chose la plus sensée au vu de la formation en tenaille des assaillants. D'un pas lent et calme il avança en direction de l'ouverture, esquivant au dernier moment deux coup de poings emplis de force qui entraînèrent leurs propriétaire dans le décors car mal dosés. Il entraperçu une nouvelle utilisation de cette capacité étrange qui avait permis à l'inconnue de retourner comme une crêpe un homme peu avant et il fallait avouer que c'était amusant. Les hommes se rapprochait, prêts à faire un carnage, tout comme Namari qui avait une main apposée sur la garde de son arme. L'autre main? Avec celle de la jeune femme qui venait de l’agripper et de le traîner hors du conflit en compagnie de l'autre gaillard qui les avait aidé. Elle savait quand et comment fuir, pas mal. Le groupe se réfugia à l'abri et resta au calme le temps que les choses se tassent, le silence fut des plus pesant durant cet interval. Puis, quand tout revint à la normale, ils purent enfin souffler. Ils étaient à présent dans un autre couloir, plus restreint, moins connu, moins fréquenté. il n'y avait qu'eux trois à présent, de quoi enfin faire proprement les présentation, chose qu'entama magnifiquement la demoiselle. Elle répondait au doux nom d'Aoi Naymer, pas des plus commun mais assez mélodieux et sympa tout e même. Namari sourit, s'appuyant contre le mur et sortant un petit éventail de l'une de ses poches intérieures pour s'aérer un peu l'esprit. Il prit une grande inspiration avant de prendre la parole.

"Je manquais justement d'exercice ces derniers temps. Ce que vous appelez aide, je l’appelle randonnée matinale mais ce fut tout de même plus stimulant que d'ordinaire. Peuh, qui pourrais-je tromper avec mes misérables talents d'acteur, j'aime juste faire des dropkicks sur des goujats en fait. Bref, si vous vous demandez *d'où sort ce gugus?* Je vous répondrais *De votre séant*, si vous désirez juste connaitre mon identité je ne suis ni Batman, ni une mite en pull-over. On me nomme Namari Umoo en fait, et je suis enchanté de vous connaitre tous les deux, beau temps pour la saison non?"

Il a réussi à la placer sa ligne de merde au final ce tordu. Bref, son long discours terminé Namari s'étira de tout son long faisant craquer une à une ses articulations. Mine de rien c'était pas passez loin cette histoire, il avait vu pire certes mais se retrouver ainsi encerclé c'était jamais des plus agréable, les gangs bangs c'était pas son truc. Bref, gardant sa main sur la poignée de son épée il continua d'épier tous les mouvements du plus petit des trois comparses, vraiment il y avait un truc chez lui qui n'inspirait pas confiance à Namari. Enfin, on parlait d'un mec qui se trimbalait en cape noire avec un masque en plein jour et s'exprimant comme un vieux troll en manque de chaire fraîche à agacer. Pas de sa faute s'il était d'humeur joueuse, en y repensant il serait bien rester valser un peu plus pour valser avec les autres excités, mais parfois il faut savoir se sociabiliser un peu.
Invité
avatar
Invité
Re: Première rencontre [PV Eden et Namari] - Lun 19 Nov 2012 - 19:00
Une fois que les trois personnes eurent trouvé un couloir vide, elles s'arrêtèrent. L'homme masqué parla le premier :


"Je manquais justement d'exercice ces derniers temps. Ce que vous appelez aide, je l’appelle randonnée matinale mais ce fut tout de même plus stimulant que d'ordinaire. Peuh, qui pourrais-je tromper avec mes misérables talents d'acteur, j'aime juste faire des dropkicks sur des goujats en fait. Bref, si vous vous demandez *d'où sort ce gugus?* Je vous répondrais *De votre séant*, si vous désirez juste connaitre mon identité je ne suis ni Batman, ni une mite en pull-over. On me nomme Namari Umoo en fait, et je suis enchanté de vous connaitre tous les deux, beau temps pour la saison non?"


Ceci fait cet étrange personnage s'étira faisant craquer ses articulations, Eden pensa qu'il était temps de se présenter vu que Namari l'avait fait.

-Eden Realis, apprentie dieu.

Eden écouta pour voir si les brutes se rapprochaient, mais elles ne cherchaient pas dans leur direction, Eden soupira c'était finit, mais son visage s'orna soudainement d'un sourire une idée était née dans son esprit et les brutes n'en profiteraient pas, c'était certain. Il cria soudainement : /i]

C'était vraiment des crétins!!!!

[i]Il partit rapidement dans le premier couloir venue sans se soucier de la réaction de ses camarades, il marcha lentement et au bout d'une dizaine de seconde cinq des brutes apparurent quatre d'entre elles se tenaient derrière la cinquieme. C'était un homme semblable aux autres, peut être avait t'il un pouvoir puissant, le sourire d'Eden s'aggrandit encore plus, il allait bien s'amuser.


-C'est ça fait le malin le boss va t'exploser!

-Heu........ on était pas censer l'appeler : le patron?

-Taisez vous!!! vous êtes en train de vous ridiculiser!

Leur "Boss" avait parlé, il semblait sur les nerfs, ces imbéciles devaient vraiment re dure à supporter à longueur de journée

-C'est le cas.

Deux des brutes foncèrent immédiatement sur Eden Celui-ci assomma la première d'un coup de pomme dans la tête, Eden la poussa légèrement derrière lui ou elle s'affala. La seconde brute fut mit à terre de la même façon. Eden regarda le chef de la bande.

-Alors ?

-Tu pense vraiment avoir une seule chance ?

L'homme leva sa main gauche et quatre brute apparurent, c'était donc ça son pouvoir il pouvait faire apparaitre des hommes à ses ordres, vue le nombre d'homme qu'il a invoqué il doit très bien maitriser son pouvoir, Eden sortit sa dague il pouvait tuer ces invocations avec sa dague sans risquer de se faire renvoyer, l'homme lui sortit une batte de base-ball. Eden couru vert la brute la plus proche pour lui planter sa dague dans la gorge, elle disparut d'un coup, la seconde reçue un coup dans le ventre. Eden se dirigea alors vers les quatre brutes restantes, il mit alors en pratique la dernière chose qu'il avait apprit une espèce de danse qu'il exécutait avec sa dague tranchant les brutes, elles eurent rapidement toutes disparu, il ne restait que l'homme à présent, mais Eden n'eut pas le temps de se retourner qu'il se prit un coup de batte dans le ventre, il en eu le souffle coupé. L'homme le regardait triomphant, il était à peine essouffler.
Invité
avatar
Invité
Re: Première rencontre [PV Eden et Namari] - Dim 25 Nov 2012 - 4:08
La petite course du groupe était enfin terminée. Il serait donc possible de souffler un peu. Aoi en avait donc profité pour se présenter. Elle attendait donc que les deux autres se présentent, elle pourrait donc savourer un peu de repos. Du moins, il s'agissait surtout d'une façon de parler. Après avoir lancé l'autre abruti dans les airs, sur les autres et cette course folle, c'est à peine si sa respiration avec augmentée. C'était un signe évident que la jeune fille avec une forme exemplaire. Quelques instants après qu'elle se présenta, les autres firent de même. Ce fut tout d'abord le type masqué qui prit la parole. Tout ce qu'il fit fut de parler encore et encore, de choses très inutiles, avant de finalement se présenter. Il termina le tout avec une phrase clichée sur la saison et par un étirement qui fit craquer ses articulations dans un bruit retentissant.

**Fallait que je tombe sur un type volubile. J'espère au moins que l'autre n'est pas également du genre à parler pour ne rien dire. Autrement, ça promet d'être plutôt chiant à la longue.**

L'autre jeune homme se présenta à son tour. Contrairement au premier, il se montra simple dans ses paroles. Toutefois ce qu'il fit ensuite fut totalement stupide. D'après les bruits de pas, les hommes de tout à l'heure les cherchaient, mais dans la mauvaise direction. Du moins, jusqu'à ce qu'Eden les insulte à haute voix, ce qui eut pour résultat d'attirer les bruits de pas dans leur direction. Si elle en avait eu la chance, Aoi lui aurait mis une bonne claque derrière la tête à cette abruti. Cependant, il s'en alla rapidement dans le couloir pour aller affronter leurs poursuivants, au nombre de cinq. Des paroles et des insultes s'échangèrent avant que le combat ne commence. Deux coups de têtes plus tard, deux brutes s'écroulèrent. Cependant le chef dévoila alors son pouvoir, soit faire apparaitre des serviteurs à forme humaine. Le combat se poursuivit, Eden éliminant les serviteurs générés par magie, grâce à une dague. Le combat contre le chef se passa très mal, le jeune homme se prenant des coups des batte de baseball sans réussir à contre-attaquer. Aoi décida donc d'agir, afin d'empêcher qu'Eden ne soit blessé. Certes, il était responsable de la raclée qu'il se prenait, car il avait attiré les autres, mais ce n'était pas une raison pour le laisser tout seul. Profitant du fait que l'homme prêtait toute son attention sur Eden, la jeune fille put s'approcher sans problème et sans se faire remarquer. Alors que la brute allait abattre de nouveau sa batte sur sa victime, Aoi attrapa l'extrémité en plein vol, alors qu'il la ramenait derrière lui pour prendre son élan. Dès que le contact se fit, l'apprenti-déesse activa son pouvoir sur la moitié de la batte. La grande augmentation de gravité et de poids eurent leur effet, car elle se brisa en deux dans un bruit violent. Le morceau de batte tomba au sol normalement, n'étant plus en contact avec la jeune fille. Aussitôt, la brute se tourna vers Aoi, avec un air furieux.

-Pour qui te prends-tu sale garce. Tu crois peut-être pouvoir t'opposer à quelqu'un comme moi!

-Oh, parce que tu te crois au-dessus de tout le monde?

-Bien sûr que oui.

À ces mots, l'homme agrippa la jeune fille par l'épaule, la dominant par sa taille et voulant la dominer par sa force. En réponse, Aoi lui enfonça, sans force, deux doigts dans les yeux. Pas de quoi blesser, mais bien assez pour faire mal et pour faire en sorte que l'homme la lâche. Tandis que l'homme plaquait ses mains sur son visage à cause de la douleur, l'apprenti-déesse lui fit goûter à un coup très douloureux... un bon coup de pied dans les bijoux de famille. Cependant, cela ne s'arrêta pas là. Au moment du coup, Aoi activa de nouveau son pouvoir, sur l'homme, et cette fois en diminuant la gravité. Résultat, l'homme sembla s'envoler sous la puissance d'un coup surpuissant. Il n'arrêta sa course qu'après s'être enfoncé dans le plafond, jusqu'au ventre. D'en bas, on pouvait voir ses jambes battre au-dessus du sol.

-Maintenant t'es au-dessus de tout le monde.

De part ses simples parole, elle se moquait ouvertement de lui. Elle avait même un léger sourire en disant tout cela.
♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Première rencontre [PV Eden et Namari] - Dim 30 Déc 2012 - 17:39
Rp clôturé car Namari n'est pas actif.

Aoi : 160 xps
Namari : 130 xps
Eden : 100 xps


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Première rencontre [PV Eden et Namari]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» Une journée éprouvante [PV Eden]
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» Mickaël Eden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Couloirs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page